2010.10.02 Homélie Cathédrale lancement JMJ.pdf - Diocèse de Créteil

De
Publié par

2010.10.02 Homélie Cathédrale lancement JMJ.pdf - Diocèse de Créteil

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 100
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Samedi 2 octobre 2010
Cathédrale Notre Dame de Créteil
Lancement des JMJ de Madrid
HOMELIE de Monseigneur Michel SANTIER
Chers jeunes,
Vous êtes venus à ce rassemblement, car vous désirez participer aux Journées
Mondiales de la Jeunesse, cet été, à Madrid.
Certains ont déjà pris leur décision, d’autres hésitent encore. D’autres jeunes vont
rejoindre la caravane pour se rendre à Madrid, en passant par la mer, la montagne,
certains en bateau, d’autres en vélo, d’autres en car, ou à pieds, du moins, en partie, et
d’autre encore en train ou en avion.
Certains passeront par le Portugal et Fatima.
Tous, nous nous retrouverons dans le diocèse d’Oviedo, avant d’aller rejoindre les
jeunes venant de toute l’Europe et du monde entier pour les journées de catéchèse, le
festival de la jeunesse, les célébrations avec le Pape Benoît XVI.
Les Français espèrent être plus de 70 000 ; nous, nous pensons être plus de 500.
I- A ce propos, il est important de redire :
1 - que les journées Mondiales de la jeunesse ne sont pas uniquement des journées
mondiales de la jeunesse catholique, mais les journées mondiales de toute la jeunesse,
et vous pouvez inviter vos amis qui ne sont pas pratiquants, vos amis en recherche, vos
amis d’autres confessions, religions, et même incroyants.
2 – des jeunes du Val de Marne partiront à Madrid par d’autres groupes que le groupe
diocésain, avec les scouts, les nouvelles communautés, la route ignacienne.
Dîtes leurs qu’ils sont les bienvenus à nos prochaines rencontres le 18 décembre, le 12
mars, et pour la célébration d’envoi de tous les jeunes du diocèse pour les JMJ, le 2
juillet : l’Esprit de Communion Universelle que nous nous apprêtons à vivre à Madrid,
nous pouvons commencer à le vivre ici, dans le Val de Marne, en diocèse.
2010.10.02 Homélie lancement des JMJ de Madrid
1/3
II- Pourquoi allez aux JMJ ?
Parce que vous avez envie de vivre du neuf dans votre vie ; parce que vous voulez
renouveler et approfondir votre foi.
Comme les disciples dans l’Evangile de ce jour, nous avons envie de dire à Jésus :
« Augmente en nous la foi ».
Vivre sa foi aujourd’hui dans une société sécularisée, dans un état très pointilleux sur la
laïcité, un environnement indifférent, avec des amis qui sont totalement pris dans la
société de publicité, n’est pas facile.
Le Pape Jean-Paul II avait bien saisi, par grâce, que les jeunes adultes ne pouvaient
pas vivre leur foi de façon isolée, mais ensemble, en Eglise. Comme Pasteur de l’Eglise
Universelle, dans une société qui vit la mondialisation, où les jeunes se considèrent
comme citoyens de la planète et voyagent à l’autre bout du monde, il avait compris que
les jeunes aspirent à de grands rassemblements mondiaux, où ils peuvent vivre la
fraternité entre jeunes de pays, de langue et de culture différents.
Benoît XVI a poursuivi le chemin, et il perçoit chez les jeunes un besoin de racines, de
fondements, de solidité intérieure pour pouvoir être acteur et artisan d’un monde plus
juste et plus humain.
C’est la raison pour laquelle il a choisi comme thème de ces futures journées mondiales
de la Jeunesse, un verset de la lettre de Saint Paul aux Colossiens, aux chrétiens de la
ville de colosse :
« Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi ».
La lettre de Benoît XVI pour ces journées mondiales, vous l’avez découverte cet après-
midi ; il faut prendre le temps de la relire, de la méditer, de vous en nourrir et de
préparer vos cœurs à vivre cette grande aventure spirituelle, qui marquera toute votre
vie, qui lui donnera une autre direction.
Pour la plupart, vous êtes des baptisés, vous êtes de confirmés, vous avez reçu le don
de l’Esprit-Saint à votre confirmation.
Mais comme Evêque, je vous pose la question :
III-
« Qu’avez-vous fait de ce don que vous avez reçu ? »
L’Apôtre Paul, dans la première lecture, invite son disciple Timothée à raviver le don de
l’Esprit, qu’il a reçu, pour exercer son ministère :
« Fils bien aimé, je te rappelle que tu dois réveiller en toi le don de Dieu
que tu as reçu quand je t’ai imposé les mains ».
Tout au long de l’année de préparation à ce grand rassemblement de la Jeunesse à
Madrid, chers jeunes, laissez retentir en vous cet appel de l’apôtre Paul qui vous dit à
chacun :
« Fils bien aimé, je te rappelle que tu dois réveiller en toi le don de Dieu
que tu as reçu »
au baptême et à la confirmation.
Ce don ne fait pas de vous des personnes indécises qui ne savent pas comment se
diriger, ou des êtres encore habités par la peur de s’engager, de se donner au Seigneur
et aux autres.
2010.10.02 Homélie lancement des JMJ de Madrid
2/3
IV - L’apôtre Paul vous le dit et je vous le redis :
« Vous avez reçu un esprit de force, d’amour et de raison ».
Vous avez reçu un esprit de force, non pour vous taire, mais pour vivre en chrétien,
pour oser partager aux autres l’espérance qui vous habite, inviter d’autres jeunes parmi
vos amis à se joindre à l’aventure en un mot, à
« ne pas avoir honte de rendre
témoignage à notre Seigneur et à l’Evangile ».
Vous avez reçu un esprit d’amour, pour vous donner par amour à Jésus, pour donner
de votre temps pour aller à la rencontre des plus petits, des plus pauvres, vous mettre
au service des enfants, des jeunes, dans des mouvements d’enfants et de jeunes, car
la plus grande ignorance, c’est celle de ne pas connaître Jésus-Christ.
Vous avec reçu un esprit de raison, qui vous fait comprendre que la foi rend intelligent,
qu’elle ne s’oppose pas à toutes les réflexions et recherches que vous entreprenez
dans vos études et votre profession. Prenez le temps tout au long de cette année pour
des lectures, des temps de réflexion, par petits groupes, le temps d’approfondir et de
prier la Parole de Dieu.
Alors, vous serez prêts à vivre l’aventure, le vent du large, qui vous poussera à allez au
loin, plus en profondeur, jusqu’à déraciner les arbres et déplacer les montagnes de
l’indifférence et de la peur.
+ Michel SANTIER
Evêque de Créteil
2010.10.02 Homélie lancement des JMJ de Madrid
3/3
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.