25ème Journée Mondiale de la Jeunesse à Mulo

De
Publié par

25ème Journée Mondiale de la Jeunesse à Mulo

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 136
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
La 25
ème
Journée Mondiale de la Jeunes-
se (JMJ) a été vécue le dimanche 28 mars
2010 au diocèse de Butembo-Beni. C’est
la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jé-
sus de Mulo, au Sud du Diocèse, en ter-
ritoire de Lubero, qui a servi de cadre
pour recevoir les jeunes venus des 44 pa-
roisses de Butembo-Beni : de Kanya-
bayonga, extrême sud du territoire de Lu-
bero à Eringeti, extrême nord du territoi-
re de Beni. Le thème retenu cette année est :
« Bon maître, que dois-je faire
pour avoir en héritage la vie éternelle ? »
La célébration eucharistique a été présidée par l’évêque du diocèse de Butem-
bo-Beni, Mgr SIKULI PALUKU Melchisédech, entouré d’une vingtaine de
prêtres. Plus de 4 000 mille jeunes venus de tous les coins du diocèse se sont
rassemblés à l’esplanade de la paroisse de Mulo.
Mgr SIKULI PALUKU a imploré la bonté divine à combler les jeunes des grâ-
ces afin qu’ils se comportent en vrais témoins de l’Amour de Dieu révélé en
Jésus-Christ. Parlant de la Passion du Seigneur, tout en invitant les jeunes à ré-
fléchir sur la source du Salut et l’accueil des mystères de la mort et de la résur-
rection, il a déclaré : « La Passion, la Croix et la Mort du Christ sont les che-
mins raccourcis pour nous amener à notre ultime objectif de Salut si nous vou-
lons être de véritables chrétiens. »
Pour lui, en effet, l’histoire de la Passion du Christ continue à se réaliser dans
notre vécu quotidien. Ainsi a-t-il demandé aux Jeunes Chrétiens de « s’engager
avec le Christ pour la construction du diocèse, mais aussi la transformation du
Nord-Kivu, en particulier, et de la RDC, en général. » L’ordinaire du lieu a for-
mulé ces exhortations aux jeunes qui doivent apprendre à vivre l’humilité du
Christ, signe et fruit de la sainteté, à éviter d’être guidés par l’orgueil, source de
tout péché, et aussi à devenir des saints reconnaissants la force de la Confirma-
tion, la Communion, la Confession et la force du Christ que l’ évêque du diocè-
se appelle, en ses propres termes, «
Vitamine C
».
Il faut dire que la paroisse de Mulo a été choisie pour servir de cadre à cette
manifestation vu son importance géostratégique, c’est-à-dire au centre du dio-
cèse, et historique, a révélé Mgr SIKULI dans une interview accordée aux jour-
Diocèse de Butembo-Beni
25ème Journée Mondiale de la Jeunesse à Mulo
nalistes catholiques ce dimanche 28 mars à Mulo juste après la messe. Dans
son propos, il a indiqué que la paroisse de Mulo est la 4
ème
à être créée après
celle de Beni-Paida, Kimbulu et Muhangi.
Aussi a-t-il ajouté que ce rassemblement de Mulo est une étape vraiment im-
portante dans la préparation du Congrès des Jeunes de la province ecclésiasti-
que de Bukavu, qui se déroulera au diocèse de Butembo-Beni du 11 au 15 août
prochain. Il réunira les jeunes des six diocèses de la province ecclésiastique de
Bukavu, à savoir Uvira, Kindu, Kasongo, Bukavu, Goma et Butembo-Beni.
Pour ce, Mgr l’évêque a ap-
pelé les jeunes à une grande
et forte mobilisation pour ce
grand événement. Il en a ap-
pelé à l’hospitalité des fa-
milles pour l’accueil des
jeunes qui viendront d’au-
tres diocèses. « Je vous ex-
horte, vous jeunes, à vous
impliquer dans la réception
des jeunes d’autres diocèses
au-delà des différences de sensibilités, car tous les jeunes sans distinction sont
l’avenir de l’Eglise», a-t-il insisté.
Il a, en outre, remercié les jeunes du doyenné de Beni, de Butembo ainsi que
l’Union des Jeunes Catholiques qui ont concouru à la réussite de cette 25
ème
Journée Mondiale de Jeunes. Il faut rappeler que c’est la deuxième célébration
de ce genre au diocèse de Butembo-Beni après celle qui a eu lieu à Beni. Conti-
nuant son adresse, le Pasteur de Butembo-Beni a formulé son voeu : « Dieu
continuera à bénir tous les jeunes où qu’ils se trouvent ». Car, a-t-il précisé,
« les jeunes sont les protagonistes de l’Eglise aujourd’hui et l’avenir de celle
de demain ». Ainsi a-t-il souhaité que la gloire pascale fasse de tous les jeunes
des artisans de paix et d’unité sans oublier la sécurité dans tout le pays pour le
développement harmonieux.
Mgr SIKULI a terminé en demandant aux jeunes de réfléchir sur cette pensée
de l’évangile selon Saint Jean : « Etre dans ce monde sans être de ce monde ».
Il n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction vu la réussite de cette Journée
Mondiale des Jeunes.
Philippe MAKOMERA,
Journaliste à la RMBB
(Radio Moto Butembo-Beni)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.