Analyses fctnelles des troubles I_V.Pomini_26 - 26 septembre 2008 ...

De
Publié par

Analyses fctnelles des troubles I_V.Pomini_26 - 26 septembre 2008 ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 146
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
26 septembre 2008 V. Pomini
Principes généraux de l’analyse cognitive et comportementale des troubles
Les différents modèles d’analyse fonctionnelle – Analyse multimodale – Macro-analyse – Analyse fonctionnelle selon le schéma SORC – La grille SECCA – La méthode des cercles vicieux – L’analyse comportementale en chaîne
Méthodes d’analyse spécifiques : repérage des cognitions, biais et erreur cognitifs, mode de coping, ressources
De l’évaluation à la thérapie
Théorie du comportement, du développement, dun fonctionnement nitif, des émotions, etc. Théorie cMoogdèles cliniques spécifiques des troubles psychiques (TOC, dépression…)
Conceptualisation Thérapie Objectifs du traitement Stratégie thérapeutique (cibles & chronologie) Techniques d’intervention Grant et al. (2008)
Evaluation Psychométrie (tests & questionnaires) Analyses fonctionnelles Anamnèse
Processus évaluatif circulaire dans la thérapie
Sav oir
Comprendre, formuler
Obse rver, mes urer
Agir
1
2
Les objectifs de l’évaluation
• Description multimodale • Identification des facteurs des troubles & problèmes internes et externes de vulnérabilité • Évaluation de la sévérité des troubles • Identification des ressources internes et • Compréhension de externes l’origine des problèmes • Compréhension de la • Compréhension des nature du lien facteurs de maintien des thérapeutique problèmes
Grant et al. (2008)
Approches nomothétiques et idiographiques
Approche nomothétique A p p r o c h e i d i o g r a p h i q u e • Catégorisation des troubles : • Analyse fonctionnelle des troubles & diagnostic psychiatrique (DSM-IV) conceptualisation individualisée du cas – Questionnaires – (Auto)-observations structurées – Tests, échelles – Questionnaires, tests, échelles • Approche catégorielle centrée sur les • Approche dimensionnelle et troubles contextuelle centrée sur la personne • Orientation sur les processus en tenant • Orientée sur l’état / les traits compte des états / traits • Indication adaptative • Indication et contre-indication – Basée sur des éléments issus de différentielle l’analyse fonctionnelle (p.ex. – Basée sur les études d’efficacité et motivation au changement) : d’efficience : comparaison de méthodologie du cas unique, mesures itératives, répétées moyennes pré-post Grant et al. (2008), Pomini, Neis, & Perrez (2002)
3
4
Modèles d’évaluation fonctionnelle
Modèles Modèles génériques spécifiques ABC Dépression SORC TOC Analyse cognitive (Beck) Panique BASIC ID TAG Vulnérabilité-stress-Psychose ressources Modèles etc. etc. idiosyncrasiques Modèles uniques destinés à conceptualiser les troubles d’un individu particulier pour lequel l’usage de modèles génériques ou Grant et al. (2008) spécifiques s’avère insuffisant
Exemple de modèle générique : modèle vulnérabilité-stress
5
Vulnérabilité / Ressources Facteurs de stress Resso s / vulnérabilités Conditions de vie matérielles urce nitive Relations sociales et familiales - c s og Vie relationnelle & affective - relationnelles - sociales Vie professionnelle Evénements - psychomotrices de vie - émotionnelles - biologiques - psychologiques Réaction / adaptation Pharmacologie Psychothérapies i Soutien psychosocial Traitement TPrsoyucbhloepsa tdhuo cloogmeportement Ateliers de réhabilitation Perturbations des activités Liberman (1991) 6
Evaluations distales et proximales Evaluation distale Passé ancien
Apprentissages, expériences
Passé récent T bles rou actuels Evaluation proximale
Prédispositions Traits de Episodes passés génétiques personnalité
Processus développementaux Système de croyances Souvenirs Répertoire comportemental
Ingram, Miranda, & Segal, (1998)
Episodes actuels
Fiche de conceptualisation adaptée du modèle vulnérabilité-stress
7
8
Exemple de modèle spécifique : modèle cognitif de l’attaque de panique
Clark (1986)
Schmidt et al. (1997)
Pour un cadre général de l’évaluation des troubles Grant et al. (2008)
Environnement Biologie Génétique Début du problème Développement
9
Schémas, structures cognitives-affectives Processus Conceptualisation et formulation du cas Information au client Découverte guidée, approche collaborative Évaluation des changements Stratégie et méthodes thérapeutiques 10
Exercice
Observez l extrait vidéo et réalisez une brève conceptualisation du cas selon le modèle vulnérabilité-stress.
Video : HM-VSR
Du diagnostic clinique aux comportements problèmes
Diagnostic psychiatrique Problème / trouble Entité clinique
11
lSai tvuieatioonusr adnet e Épisode spécifique Épisode spécifique Épisode spécifique c
Comportements dysfonctionnel modifiables
Réactions habituelles problématiques
12
La traduction comportementale des troubles : exemple Diagnostic psychiatrique Entité clinique Alcoolisme
Situations de e cAolplèéro av edce  Vin durant la Verre du soir la vie courant trgavuaeilspause de mididevant la TV
Comportements dysfonctionnels modifiables
Consomme trop fréquemment de l alcool
A la recherche des réactions manifestant les troubles : questions générales
• Quel est le comportement qu’adopte habituellement le patient dans les situations où se manifestent ses troubles? • Quelles sont les pensées qui apparaissent dans les situations problématiques? • Quelles sont les émotions ressenties? • Quelles sont ses réactions physiques?
13
14
Description comportementale : gardez le CAPP!
C omportement Î Réaction, conduite, activité, mais aussi évitement, renoncement A ffect Î Émotions de base : colère, anxiété, joie, tristesse, dégoût, honte, surprise P ensée Î Discours intérieur, images mentales, pensées, explications personnelles, jugements, etc. Î Sensations et réactions physiques
P hysique
Description comportementale : exemple d’épisode spécifique
15
C omportement Î A bu 8 verres de vin blanc lors de l’apéro de départ d’un collègue A ffect Î Gêne, anxiété initiales Détente, plaisir ultérieur P ensée Î Pensées anxiogènes au début de l’apéro : « si je refuse de boire, ils vont tous se demander pourquoi » Pensées tolérantes pendant l’apéro : « je devrais arrêter de boire mais elle continue à verser », « de toute façon je prends les transports publics pour rentrer » Croyances : « grâce à la boisson, j’ai de meilleures conversation » Î Apaisement d’une certaine tension au fur et à mesure que l’apéro avance 16
P hysique
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.