C53 JANV 10 INTERNET.qxd - Marly-le-Roi

Publié par

C53 JANV 10 INTERNET.qxd - Marly-le-Roi

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 234
Nombre de pages : 28
Voir plus Voir moins
Rendez-vous à laFête deMarly
L E P R O G R A M M E D E L A F Ê T E SPÉCIAL 4 PAGES DÉTACHABLE
JOURNAL D’INFORMATION DE LA VILLE DE MARLY-LE-ROI
MAI 2010 # 55
2LEDM UQ EORIN AHCGES 5IMA # 5ARLYRUŒC ED SPUOC TEVOE QUY RLMAE :L AUSEZIM
ELIANEALEXANDRE>L’ARBRE RESSUSCITÉ. PARC DUCHENIL,UN CHÂTAIGNIER REPREND VIE. ue lie vAoLmsa aCtpehurhroootniouqsprof epsusibonnel,SUR QUOI FLASHER?d eau c àr,merippsugarialcél ed es erfnoat,ll edoelé du sujet. 22-TBSILÉ,. :R0UE1 3C9H1A6M8PF2L7O5U R--F A7X8:106103 9M1A6R8LY2-7LE6-ROI m vous aimez photographier, au y a cependant des situations où l’utilisationUne question récurrente concerne Ilchronique@marlyleroi.fr - www.marlyleroi.fr rythme de vos promenadesl’utilisation ou non du flash incorporé à l’appa- du flash intégré vous rendra de grands services.DIRECTEUR DE LA PUBLICATION: JEAN-YVESPERROT dans votre vireil photo également appelé flash intégré. Le flash intégré sera ainsi très utile pourDIRECTEUR DE LA RÉDACTION: MARY-SOLBOYER vous aimez. Fllaei,t else  pMaartrlayg eqrueles ombres de votre sujet en  "déboucher"bien sûr utile en tant que sourceCelui-ci est SECRÉTAIRERELARÉGÉNÉRALDFEHCNÉREEUCTDA:D AFCNOIOTÇNAR:I SMTEIRARAVAUBATEREAUDXU vMoatrrley cphaosissi oenn  àn toouuss  aledrsessant contre-jourd’appoint de lumière en cas de faible lumino- : particulièrement efficace pour lesCRÉDITS PHOTOS: FRANÇOISTRAVAUX- ANTOINETTEBRICOUT sité mais le flash se révèle un allié apprécié portraits extérieurs en plein soleil, cette tech-ELÉONOREYATTARA-CARREZ- ANTONMALKA- DR vos clichés originaux et s’applique également à la macrophoto-dans certaines conditions de prises de vue. niqueMIMM SPTICIARLBLUMÉA-IMERPRLY0SSION: inédits. En effet, La Chronique Pensez également à utiliser le flash siLe flash intégré, de par sa taille et le type de graphie.CE NUMÉRO COMPORTE UN CAH(IE1R3C9EN5T8RA7L3D0E 4)4PAGES nsuoumhéariot el ap upbhloiteor  dcaonus pc hdae qcuœeur souhaitez figer un sujet un mouvementlumière qu’il propose, peut être comparé à un vous“SPÉCIALFÊTE DEMARLYpetit soleil avec sensiblement les mêmes avan- (ex. gouttes d’eau). Le flash intégré se révélera pdaus nà  Méacrrliryec hloai lség. eEnt dne.h ésitez enfin très précieux si vous souhaitez donner dutages et inconvénients que ce dernier. Parmi les Votre photo, signée et libre peps aux couleurs de votre sujet alors que laavantages, on retiendra une lumière proche de la lumière blanche naturelle et une intensité lumière ambiante est plutôt terne. de droit (format jpg ou pdf, résolution 2 000 x 1 510 pixels)que l’on peut ajuster. Le flash intégré présentedonc la prochaine fois que vous êtes  SouriezLE LABORATOIRE cependant les inconvénients d’être mal placé –AXKLINE cdoeuvrrrai eêlt ràe l tar arénsdamcitsieo np ar flaqui provoque notamment l’effet “yeux rou-ce PsahréGsh!islain Taschini, photographe-portraitiste :EST PARTGIANELOERSIEMDTLAHCHRONIQUE. cdhur joonuirqnuael:@ marlyleroi.frges” –, de générer des ombres très marquées etnihcoc.iialssatnwwwhi.gmwww.gsk.fr
Éditorial
Samedi 3 avril dans le parc Jean Witold, Jean-Yves Perrot a remis les prix aux lauréats du concours “La Nature en ville” organisé par le Conseil Municipal des Jeunes, en présence de Stéphanie Thieyre, conseillère municipale déléguée, et de Claudine Julien, maire-adjoint chargé du Cadre de vie et du Développement durable.
Le maire a reçu la préfète des Yvelines, Anne Boquet, et le sous-préfet de Saint-Germain, Yannick Imbert. Cette visite a été l’occasion d’aborder les dossiers d’actualité : nouvelle affectation des installations de l’Injep dans le parc du Val Flory, intégration du Parc de Marly dans l’Etablissement public du Domaine de Versailles, évolution du bureau de poste du village… Après avoir découvert quelques équipements marlychois, Anne Boquet a participé à une réunion de travail en mairie.
Dimanche 25 avril, lors de la cérémonie organisée au cimetière Bouilhet à l’occasion de la Journée de la Déportation, Jean-Yves Perrot, entouré d’Alain Gournac, sénateur-maire du Pecq, et de plusieurs élus, avait demandé à Wolf Glazman, Marlychois et fils de déportés (à gauche avec son épouse Francise), de venir témoigner.
Samedi 8 mai, à l’occasion des cérémonies commémoratives du 65eanniversaire de la Victoire de 1945, Jean-Yves Perrot a remis la Croix du Combattant à Albert Thielen. Ce Marlychois est un des 140 000 alsaciens-lorrains incorporés de force dans l’armée allemande et qui seront appelés les “Malgré-Nous”. En 1944, il désertera avec la complicité d’un officier allemand mais sera repris par la Gestapo. Condamné à mort, il parviendra à s’évader.
En présence de Jean-François Raynal, vice-président de l’Opievoy, vice-président du Conseil général des Yvelines, Jean-Alain Steinfeld, directeur général de l’Opievoy, Michèle Vitrac-Pouzoulet, conseillère régionale d’Ile-de-France, Noëlla Arnaudo, maire-adjoint chargé de l’Action Sociale, Jean-Yves Perrot a inauguré la nouvelle résidence du Vallon. Erou pov al rueuq eiripre i cefnriabg siuso nn e, s,ptmnestsnuia dons résolument à les bâtiments communaux. Marl le cap sur une de nos valeurs fondamentales : la solida- Marl vise aussi, à son échelle, une rité de proximité. forme d’excellence solidaire. C’est dans cet esprit que nous suivons D’abord, parce que, dans notre ville avec intérêt le projet d’internat d’ex-comme ailleurs, la situation écono- cellence initié par l’Etat, dont l’ouver-mique et sociale affecte cer tains de ture est prévue pour la rentrée nos concitoens et que nous nous prochaine dans les locaux de l’INJEP, devons tous, ser vices sociaux et qui va déménager en juin à Paris et associations,  être plus que jamais dont nous avons contribué à reclas-attentifs. ser une par tie du personnel. Ensuite, parce que notre action dans Accueillir sur notre territoire des ce domaine se poursuit et se déve- jeunes venus d’autres villes pour loppe, comme en témoignent plu- contribuer à leur donner les meilleu-sieurs ar ticles dans ce numéro. res chances de réussite scolaire, tout L’inauguration récente de la rési- en veillant à leur bonne intégration dence du Vallon, dans le quar tier dans le tissu existant est éminem-des Coteaux, complète l’offre de ment cohérent avec notre vision des logements sociaux disponibles, en valeurs républicaines. attendant la réalisation des program-mes déjà lancés ou prévus, rue de Mais le printemps, dans notre ville, Montval, Chemin des Maigrets et au sera aussi culturel, avec l’inaugura-Chenil. tion, sur laquelle nous reviendrons À chaque fois, nous privilégions les bientôt, de notre bibliothèque réno-petites résidences de qualité, bien vée, ainsi qu’avec la neuvième édition intégrées dans leur environnement. des Trophées de la jeune création, qui permettront aux jeunes talents Éclairées par les réflexions de la de s’exprimer librement dans toutes commission d’accessibilité que pré- les disciplines ar tistiques. side Jacqueline Oddoux-Diop, conseil- lère municipale déléguée, nos actionsJean-Yves Perrot, en faveur des handicapés s’ampli-Maire de Marly
55 # LA CHRONIQUE DE MARLY3
4
D’une Chronique à l’autre
SAMEDI 10 AVRIL, SOUS UN MERVEILLEUX SOLEIL DE PRINTEMPS, DE TRÈS NOMBREUX MARLYCHOIS ONT DÉFILÉ DANS LES RUES DE MARLY POUR FÊTER LE CARNAVAL SUR LE THÈME DES CINQ CONTINENTS. UNE EXPLOSION FABULEUSE DE COULEURS ET DE GAIETÉ AUX SONS DE DIFFÉRENTES MUSIQUES, CHANTS ET DANSES QUI ONT ENTRAÎNÉ PETITS ET GRANDS DANS UN VOYAGE MAGIQUE.
HEUREUX COMME DES POISSONS DANS L’EAU ! Mardi 6 avril, les Farfadets de la crèche des Lutins ont visité l’aquarium de la porte Dorée à Paris. Les enfants ont admiré des poissons aux formes étranges et très colorés. Impressionnés par les dents pointues du requin et fascinés par les méduses, les petits ont aussi retrouvé avec bonheur Némo et Dory. La traversée de Paris, sous le soleil, et la visite ont enchanté petits et grands.
LES ENFANTS FONT LEUR CARNAVAL AU FOYER FONTENELLE Jeudi 8 avril, les enfants (sections des grands) des différentes crèches de Marly se sont réunis pour faire leur carnaval au foyer Fontenelle. Cinq crèches pour cinq continents : la crèche Fontenelle a travaillé sur l’Amérique, le Ballon rouge sur l’Afrique, les Petits Pas sur l’Asie, les Lutins sur l’Océanie et la Farandole sur l’Europe. Les costumes et les chants ainsi que les décors réalisés par les enfants, adaptés au thème de chaque crèche, ont permis aux seniors et aux enfants de passer un moment très convivial.
LA CHRONIQUE DE MARLY # 55
LE CMJ au palais du Luxembourg Mercredi 24 mars, les élus du Conseil Municipal des Jeunes ont visité le Sénat. Accompagnés par Stéphanie Thiere, conseillère municipale déléguée, et Mar-Sol Boer, maire-adjoint, les enfants ont été accueillis par Alain Gour-nac, sénateur-maire du Pecq, qui les a félicités pour leur implication citoenne à Marl. “Un guide nous a raconté l’histoire du Palais du Luxembourg et son évolution à travers les époques” raconte Eglantine Lacarrière, en classe de 4e avons assisté à une. “Nous sétaaint cseu rd laan sp rléhséemncice cdleu nq uaiv opcoart-Reporters à Londres pendant une garde à vue”. CeProfitant d’un voyage scolaire en Angleterre dans le cadre projet de loi était présenté parde leur classe de découverte, organisée avec l’aide de la Michèle Alliot-Marie, ministre deCaisse des Écoles et de l’inspection académique des Yve-la Justice et des Libertés, et leslines, des élèves de CE2 et CM2 de l’école du Champ des enfants ont eu la chance de pou-Oiseaux sont revenus avec des souvenirs plein la tête et voir échanger quelques minutes À leurdes photos plein leurs appareils numériques ! avec la garde des Sceaux aprèsretour, les petits reporters ont travaillé sur la réalisation de son intervention ! “Cette visitepanneaux qui ont fait l’objet d’une belle exposition. Cette était très intéressante et aprèsinitiative, lancée par la directrice Agnès Crespin-Dion, a avoir vu le Sénat et l’Assembléepermis de mettre en valeur le talent des écoliers et les nationale, nous avons beaucoupmeilleures réalisations primées par le jury grâce à la géné-appris sur le fonctionnement durosité de la mairie de Marly et des éditions “Le Diable-parlement. Vauvert”. Les nombreux parents présents au vernissage ont pu partager les découvertes de leurs enfants. Agnès Crespin Dion a félicité les lauréats. De gauche à droite : Jessica Zerbib, Alexandre Lavisse, Valentin Sandillon, Léa Queiros.
airen, mhapoge Ctna ,so iotna-jdryMa, véoulCteHôreS tereyoB loS-Instituols de lngmeneStdtEsnieng uuproueccliilsesengapd evèlérGnal  aSenaajd efon IldProvso (riadnocealañeP ea el dradee llvionsltéiane tcaocmpagnés deleurs ecniS edvoge.)eis Leunje eesagsp sruelrap sérdacent  ereièumsLui eoLllgè uocsid ançaesfrloguhomoegagmadedac ,ualyarn  uleileM d t àalv tno ffreurs quioprofesseolgnpaese.elliv e elayoraire dumcett de  ,edtiéiaptrl  a# 5  CLAONHRUEIQ5DES litéES EJEUNAMLRD  Etcau YA5av9  2Lelà l riSLONGAPSYLRAM À Lnnoiel éés atceltisas onrés i-aled sfAafc ahgr élaires, ires scoagruB tîoneB te ntoidj-areai,mudG iua xusietenttal+, Cans degnoléa rsaliictrdee nic  améamtenoirs plastiques, StpéahenS bueill,ansco, ff perlleiqigogadétrA neeury ce jusé domporoeg eeGapoz saP.selri onagis leuspl
, conteur et aut.éM raoiU brnateesèmT. t ousspa,ruel a ed uop s, spsonnémeontaeftr afomial  a slae nnitaridolruop ,tnoséreuq to senc .tL sem don toument,le c sesioh enil ed luepea teoû qntomrul atu,éb ae. La motr lee paecnoner el ,ettu lla, neai hla, asuosnovuos tiahpaé agrt der éesomitno snef iaasnt connaître ou ah étuan.enneitï nurPo nos pae ségisur d mien,re 11anchl, navriitig BtequliBre p als-éruquo ,tee lAstiidente dJ-ueen s .sEapecpolar riuvcodéresetnoc sel ,eiséue dusiqla m et e pxlîett e eecsoi ïtHan oi lntselb seLd serusTION ÉMOARLY À MPSRI :ER NTETAOITIAS55 NIQUE DE MARLY #L6 AHCORummocal rinetuosr ou preuv œent t uom sio tnon,n ou ymesanones, d trtuasAle itniUf,cerlMa ly,lield  ese .aLv icatrisédêtre clHo de alles, sm ra e62LquLee rrieeP dcenesérp ne ,egolres, et ds Yvelinpétu éedliel,rd e  d RlaStp oronP niilihaC uat-pilatéhimedl ri e Navoyalttacy, aerB-ednalp,engatsaasmbaGre  ddennseo tna sssiétus de cent persos ec ruraL eém u à cneféonen-rtnio.aire-adjrgaud, mneîo tuBj iotnB sotiue rru ,ocpmprète, aet inter .liifnE ri-tid, titeauJon,anysipéri sntxse setes pssagx mes auerueh enu énnod De l.tacirée  dfrançais et en cérlo euq ino totinleds otémnsioed ,ap selorne sent  momotiodémuqle nuaattis éos nhéuchas mi a.sneitïiloj nU asse auxnelle chsnl  eajœ fu sadons not inrdIl. aétéeuccmmat tnenvitnt ie sonellsédiser ral sép  prtsaaneM dtsannoitidart al ruoP qâeu,sl seneafnts de la crèchemaf ailie eled ta  lèccr Fheteon EUAAHSSSFÀ  XUŒSART MANaque. Chà eénna saccol s den iodes tefê à slraMemujegalr sus letiare cliullteC.uq eedj a Chroniy dans Lnamellaellemuj ellvie trnoe  dreu  nvuzeteor.eR pouson éet sde, lehaeuurmese antlapio ,eé tnc étrnst Müller, maicceuliilsep raE meJux au es,gelad elapic eéugéléillèonseunicre mrt a teP,rc eMei, reeyhi Tieanphinum erèlliesnoc avru 29n, dingeS étam,i u 2lia e drund lnscae eL àlhcijés  ruoion de svec émotmene.taDnoe gnga ,serdnoR neeroNtéa lsio anéigmonEagen .e  ng-eé au 1940de LSOE el sap so sypucc pés larllAageml sem uoevemtn sde résistancedanneriostuia tdeveniquitant brecres ecivres ec ,eopurE l àeuef l emtterli loprur Church Créé paidno.elaeuG merrec Sdeonanndlat xecuon E) petiveai lpSce-aitpOreF n ioct (OE Sdu erbmem,es al edise Noreen Riolsp ral  aamlrcyohllhipr seé-éentrces etèC edcruhion socide lActhcraég edaojni tma, e-irrn AdoauoN rallëilliap s
D’une Chronique à l’autre
Le foyer Fontenelle fête le printemps ! Jeudi 25 mars, plus de 200 seniors ont participé à la Fête du printemps organisée par le foyer Fontenelle dans la salle des Fêtes de l’hôtel de ville. Au programme : un goûter et un concert de musique New Orleans animé par la formation de Michel Corrodi jazz à Saint-Germain-des-Prés. Les seniors ont particulièrement apprécié cet après-midi musical au cours duquel ils ont beaucoup dansé. CONFÉRENCE : NOREEN RIOLS ET “L’ARMÉE SECRÈTE DE CHURCHILL”
.leilmaf al ed te ela
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi