Communiqué de presse Communiqué de presse Luc CHATEL et Nathalie ...

Publié par

Communiqué de presse Communiqué de presse Luc CHATEL et Nathalie ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 137
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins
  L UC C HATEL  S ECRETAIRE D ’É TAT AUPRES DU M INISTRE DE L ’É CONOMIE , DE L ’I NDUSTRIE ET DE L ’E MPLOI  CHARGE DE L ’I NDUSTRIE ET DE  LA C ONSOMMATION , P ORTE -P AROLE DU G OUVERNEMENT   N ATHALIE K OSCIUSKO -M ORIZET  S ECRETAIRE D ’E TAT AUPRES DU M INISTRE D ’E TAT , M INISTRE DE L ’E COLOGIE , DE L ’E NERGIE , DU D EVELOPPEMENT D URABLE ET DE L ’A MENAGEMENT DU T ERRITOIRE  CHARGEE DE L ’E COLOGIE   C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e
 Paris, le 10 juillet 2008  Luc CHATEL et Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET installent le Comité stratégique des éco-industries dans le cadre du lancement du plan « écotech 2012»  Dans le cadre du lancement du plan stratégique « écotech 2012», Luc CHATEL, secrétaire d’Etat chargé de l’industrie et de la consommation, et Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, secrétaire d’Etat à l’écologie,  ont installé le 10 juillet 2008 le Comité stratégique des éco-industries . Le comité est  composé de chefs dentreprises et de personnalités qualifiées en matière dindustrie et de technologies de l environnement.  Les Ministres attendent de ce groupe qu’il leur apporte un éclairage sur les travaux qui se tiendront dans le cadre du plan « écotech 2012 » : - d’une part, une mission de conseil stratégique sur l’analyse du secteur des technologies de l’environne ment ; - d’autre part, l installation de groupes de travail public-privé  sur : l’innovation et la diffusion des écotechnologies, l’émergence et le développement des petites et moyennes éco-industries, et l’évolution de la réglementation et de la normalisation pour renforcer les performances des éco-industries.  Cette initiative est le fruit d’une conviction forte : la révolution environnementale qui s’annonce doit être une nouvelle révolution industrielle. Aucun des enjeux environnementaux (émission de CO2, dépollution, assainissement, recyclage, énergies alternatives etc.) ne trouvera de réponse s’il n’y a pas des entreprises industrielles pour mettre au point et commercialiser des solutions.  L intégration des enjeux et des technologies de l'environnement est un levier stratégique pour gagner le point de croissance qui manque à la France . Les nouvelles contraintes règlementaires et sociétales créent des opportunités de marché très fortes pour les entreprises françaises. Il est important que nos industries captent le potentiel de croissance lié à la montée de cette nouvelle économie et soient en pointe sur des enjeux qui promettent d’être mondiaux. Il est donc essentiel de développer une approche partenariale public-privé, en associant les industriels.  Les premières conclusions des travaux du comité seront présentées à Luc CHATEL et Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET fin novembre , dans la perspective d’une restitution au cours de la Conférence des 4 et 5 décembre 2008 à Lyon (au sein du salon Pollutec) organisée dans le cadre de la Présidence française du conseil de l’Union européenne . La mise en œuvre des propositions retenues aura lieu dès 2009.   Contacts presse :  Cabinet Luc CHATEL Aurelia Jublin 01 53 18 46 28 aurelia.jublin@cabinets.finances.gouv.fr Diane ELIARD 01 53 18 45 13 diane.eliard@ cabinets.finances.gouv.fr  Cabinet Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET Anne DORSEMAINE 01 40 81 77 57 anne.dorsemaine@developpement-durable.gouv.fr
Lancement du Comsi t réatégique d eésco-industries 
Sommair  e
               - Ordre dujour ....................................................................................... 2   - Présentation d lea mission ........................................................................ 3   - Présentation des gropeus de travail ..............................................................5   - Qu’est-ce que les éoc-industries ? ..............................................................12   Présentatoi n ............................................................................ 13   Chiffres- lcé .............................................................................. 14
__________________________________________________________________________________  1     
 
10 juillet 2008
Lancement du Comsi t réatégique d eésco-industries 
Ordre du jour
Discours de Madame Nathalie Kosciusko   M S o e r c i r z é e t t aire d’Etat chargée de l’Ecologie
Discours de Monsieur Luc C , h S a e t c e r l étaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation
Tour de tab (d l i e s  cussion ouverte)
      11h30     11h4  0    11h50    12h5  0    12h55   13h0  0 Fin de la réunion.   Point presse  Cocktail  
Présentation de l’étude de conseil stra  t p é o g u i r q  l u e e  développement des éco-industries par Monsie L ur u  c Rousse  a ( u Directeur général des entreprises)
 Présentation et mise en place des trois groupe  s p d ar e   M tr a a d v a a m il e Michèle Pappala  r C d o o mmissaire Général au Développement Durable ¾  « Innovation et diffusion des écotechnologies », ¾  « Petites et moyennes éco-industries ». ¾  « Evoluer de la réglementation et de la normalisation pour renforcer les performances des éco-industries »,
 __________________________________________________________________________________ 2     
10 juillet 2008
Lancement du Comsi t réatégique d eésco-industries    Réalisation d’une mission de conseil en stratég pour le développement des éco-industries   Contexte et enjeux économiques :  Le développement durable est devenu une démarche incontournable dans une société qui doit, dans un contexte de prix élevés et de raréfaction des ressources premières, gérer et préserver au mieux les ressosu rnceaturelles et assurer une répartition équitable de ces dernières.  Pour les entreprises, cela suppose des rmeess uencourageant le recours à une approche globale de réduction de lempreinte enviromnennetale de leur activité. Cette approche concerne en particulier lanalyse du ce ycdle vie des produits et des processus, permettant d’identifier les principaux inptos d’amélioration environnementale pour ensuite déployer notamment les promgrmaes de recherche et développement (innovation favorable à l’environnement) r e tcourir aux services des industries spécialistes de lenvironnement (éco-intrdieu s ), notamment pour le traitement des polluants, la gestion des ressources (eau,g a irz, à effet de serre) ou la performance énergétique (nouvelles technologies de l’énergie, usages performants des atouts français, dont l’énergie nucléaire). Les actions volontaires dans des secteurs industriels ("Cleansky" pour l’aéronautique, "Chimie v e rtt "e"Greenlab" pour la microélectronique) ont d’ores et déjà permis d’engager des programmes ambitieux favorables à lenvironnement et parfois, dans caeinrts cas, danticiper les exigences environnementales (ga idnes compétitivité).   Le développement durable des industries nécessite de travailler sur l’offre de l’industrie nationale, offre qui permet de répondre aux enjeux énergétiques, climatiques et écologiques sur les marchés français et internatio  naux.  Lapplication équitable de la réglementa tieot nde la normalisation constituera un des éléments de cette politique de développeentm durable des industries. Concernant les biens et services (importés ou fabriquséusr  le territoire de l’UE), des moyens de contrôle et de poursuite doivent être mis  œeunvre afin de suivre les évolutions des marchés mondiaux et des flux de produsc t(iéovniter le « dumping » environnemental).    Lobjectif principal à atteindre est ddeo fnacv oriser le développement en France dentreprises, les éco-industries, qui t stairuerro npleinement profit de la croissance rapide de ces marchés.    __________________________________________________________________________________ 3    10 juillet 2008  
 ie 
Lancement du Comsi t réatégique d eésco-industries    Objet de la missionc doen seil en stratégie :  La mission de conseil en straté   gpieour le développement des éco-industries consiste à assister le gouvernement dans la défin itdiou n e politique industrielle permettant de développer lactivité économique rathtéaec au développement durable de notre industrie, dans un contex td e compétition mondiale. Plus précisément, il sagit didentifier dmese sures ciblées, déclinées en plan dactions, permettant aux pouvoirs publics d’agir le plus rapidement et le plus efficacement possible sur les filières concernées.  Cette mission vise notamment à :  1. Analyser le marché européen et m : o u n n d  i é a t l at des lieux et une analyse des points forts, points faibles, opportunités et menaces permettra se situer notre industrie par rapport à  lcaoncurrence mondiale.   2. Faire ressortir l e nsjeux pour la Fra  n : c à e la suite de cette phase de diagnostic, le titulaire identifie les différents secteurs industriels et les différentes technologies pour lesquels la France présente les meilleures perspectives de croissance et de potentiel d’exportations.  3. Apprécier les perspectives dse sacrnocie de chacun des marchés é , tudiés notamment les segments à forte croissance en valeur et en emplois sur lesquels les entreprises françaises doivent se conc e r ntarfin de maximiser la valeur ajoutée créée sur le territoire national par ces activités.  4. Proposer des axes daction de  ploEutra tle développement des éco-ind : u  stries aides à la recherche et au développement (R&D), normalisation, réglementation, cadre de régulation tarifaire, fiscalités,outien de la demande, formation de ressources humaines qualifiées et adaptées aux marchés, propriété intellectuelle, usages des technologies de linfaotrimon et de la communication, etc.   __________________________________________________________________________________ 4    10 juillet 2008  
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.