Contrôle continu Licence 1 Economie-Gestion – 2010/2011 ...

De
Publié par

Contrôle continu Licence 1 Economie-Gestion – 2010/2011 ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 40
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Introduction à la Microéconomie
Contrôle continu
Licence 1 Economie-Gestion – 2010/2011
Enseignants : Natalia Andries – Steve Billon – E. Darmon
1/4
N
OTES IMPORTANTES
:
1.
Durée de l’épreuve : 1 heure 30 minutes
2.
Merci d’indiquer sur votre copie votre
groupe
de TD en Microéconomie (ou, à défaut, le
nom de votre chargé de TD)
3.
Le barème est fourni à titre indicatif et sera susceptible de modifications
4.
Les exercices sont indépendants.
5.
Les noms des axes et courbes représentés sur chaque graphique doivent être clairement
précisés. Lorsqu’un calcul est requis, vous devez indiquer la formule utilisée pour ce calcul et
non uniquement le résultat final. Les réponses doivent être intégralement rédigées.
Aucun
point ne sera attribué à des réponses ou graphiques incomplets.
6.
Deux points pourront être retranchés
pour des copies mal rédigées ou mal présentées.
7.
Aucun document autorisé, à l’exception d’un dictionnaire bilingue (réservé aux étudiants
étrangers dans le cadre d’un programme d’échange). Aucune calculatrice autorisée. (si
certains calculs s’avèrent trop complexes pour être effectués manuellement, vous êtes
autorisés à poser la formule du calcul en question)
. Tout autre matériel sera retiré.
8.
Bon travail !
Q
UESTIONS
DE COURS ET
Q
CM
(5
POINTS
)
:
Le tableau suivant détaille le prix de
différents
forfaits
téléphoniques
proposés par l’entreprise Orange sur le
marché de la téléphonie mobile en
France.
Forfait Origami Star (12 mois)
1 heure – 38,90€
2 heures – 45,90€
3 heures – 55,90€
4 heures – 64,90€
1)
Que constatez-vous en observant l’évolution du prix d’une heure de forfait téléphonique
lorsque le nombre d’heures proposées au sein du forfait augmente ? Quels concepts utilisés
en cours permettent d’expliquer l’évolution du prix horaire proposé par Orange ? Définissez
avec précision chacun des concepts mobilisés et expliquez en quoi ceux-ci expliquent la
tarification retenue par Orange.
2/4
QCM (1 seule réponse possible, +1 par réponse juste, 0 par non réponse, -1/4 par réponse
fausse)
2)
Parmi les dépenses suivantes effectuées par Airbus, laquelle de ces dépenses peut être
considérée comme un coût irrécouvrable ?
a.
L’achat d’un véhicule servant à transporter le personnel d’un point à l’autre de l’usine
b.
L’achat d’un ordinateur PC équipé de Windows 7 et de la suite Office
c.
Le financement d’un projet de R&D permettant d’améliorer les performances d’un
moteur d’avion existant (s’il est mené à bien, les avancées technologiques liées à ce
projet ne seront pas brevetées par Airbus afin de conserver cette innovation secrète)
d.
Toutes les réponses précédentes
e.
Aucune des réponses précédentes
3)
Le profit économique est…
a.
… toujours supérieur au profit comptable
b.
… toujours inférieur au profit comptable
c.
… toujours positif
d.
… toujours négatif
e.
Aucune des réponses précédentes
4)
Laquelle des affirmations suivantes est vérifiée à long terme mais n’est pas vérifiée a court
terme sur un marche concurrentiel ?
a.
Une entreprise peut dans certains cas choisir de produire une quantité nulle
b.
Une entreprise peut décider librement de son volume de production
c.
Une entreprise peut modifier la quantité utilisée de tous ses facteurs de production
d.
Une entreprise est
price-taker
E
XERCICE
A :
L
E
M
ARCHE DE LA
P
UBLICITE
T
ELEVISUELLE
(5
POINTS
)
Nous nous intéresserons dans cet exercice au marché français de la publicité diffusée sur les
chaînes de télévision. Sur ce marché, sont échangés des « espaces publicitaires » (nombre de
minutes de temps d’antenne sur un créneau horaire convenu à l’avance). L’offre provient des
chaines de télévision qui proposent ces espaces publicitaires à des annonceurs (demande) qui
souhaiteraient diffuser une annonce durant cet espace publicitaire. Compte tenu de
l’accroissement du nombre de chaînes (TNT,
etc
.), nous supposerons pour simplifier que ce
marché est concurrentiel.
La demande et l’offre sont respectivement définies par les relations suivantes :
d
q
p
2
10000
-
=
et
s
q
p
+
=
1000
(où
p
désigne le prix d’une minute de publicité,
q
s
les quantités
offertes et
q
d
les quantités demandées sur le marché (exprimées en minutes de publicité)
5)
Définissez la notion d’équilibre de marché puis calculez et représentez graphiquement cet
équilibre.
6)
Les pouvoirs publics souhaitent interdire la publicité sur les chaines publiques après 20H.
Quel sera l’impact de cette décision sur le marché de la publicité ?
3/4
Compte tenu de cette mesure, l’offre et la demande sur ce marché sont à présent définies par les
relations suivantes :
d
q
p
2
10000
-
=
et
s
q
p
+
=
4000
7)
Quel sera le nouvel équilibre de marché ? Après avoir calculé les notions de surplus de
consommateur et du producteur, précisez comment évoluent ces deux surplus par rapport à la
situation initiale. Ces résultats sont-ils cohérents avec les résultats obtenus à la question (6) ?
Les résultats obtenus permettent-ils de conclure à une baisse du profit des entreprises
présentes sur le marché une fois la mesure adoptée ?
8)
Afin de compenser la baisse des recettes publicitaires pour les chaînes publiques, les pouvoirs
publics créent une taxe à l’unité de 1000€ par espace publicitaire vendu. Le montant prélevé
grâce à cette taxe sera reversé aux chaînes publiques. Quel sera le nombre d’espaces
publicitaires échangés compte tenu de cette nouvelle taxe ?
Quel sera le montant reversé aux
chaînes publiques ?
E
XERCICE
B :
L
E
M
ARCHE DE LA
D
ISTRIBUTION D
’E
SSENCE
(10
POINTS
)
Nous nous intéresserons dans cet exercice au marché français de la distribution d’essence. Ce
marché se situe en aval d’une filière de production qui se décompose en trois étapes successives :
1) extraction (activité consistant à rechercher de nouveaux gisements de pétrole et à extraire du
pétrole brut de ces gisements) ; 2) raffinage (activité consistant à transformer du pétrole brut en
pétrole raffiné) ; 3) distribution (activité
consistant à distribuer et à vendre de l’essence raffinée
au consommateur final).
Nous nous intéresserons plus particulièrement aux effets du récent blocage d’une partie des
raffineries françaises sur le marché de la distribution d'essence en France. Pour simplifier, nous
supposerons que ce marché est un marché concurrentiel. De plus, sur ce marché, la demande
d’essence est faiblement élastique au prix à court terme.
Questions :
9)
Pour quelles valeurs peut-on affirmer qu’une demande est faiblement élastique au prix ?
Qu’est-ce-que cela signifie d’un point de vue économique ? Quel(s) facteur(s) peu(ven)t
justifier cette faible élasticité ? Comment pourrait varier cette élasticité à plus long terme ?
10)
A l'aide d'un schéma d'offre/demande, représentez graphiquement l'impact à court terme du
blocage de certaines raffineries sur le marché de la distribution d’essence. Que pouvez-vous
en déduire concernant les prix, les quantités échangées et l’évolution du surplus du
consommateur et du producteur sur ce marché ? Quel aurait été l’impact du blocage de
certaines raffineries si l’élasticité-prix de la demande (en valeur absolue) avait été plus
élevée ? Vous illustrerez votre raisonnement en vous servant du graphique précédemment
établi.
4/4
11)
Supposons que le mouvement de blocage soit amené à durer et que les pouvoirs publics ne
puissent utiliser que des instruments économiques pour agir sur le marché de la distribution
d’essence (par exemple, il est impossible pour les pouvoirs publics de « réquisitionner » la
production des raffineries françaises !). Les pouvoirs publics ont le choix entre une stratégie
de
laissez-faire
(absence d'intervention sur les prix et/ou les quantités) et la mise en place
d'un prix plafond sur le marché de la distribution d’essence égal au prix initial (avant
blocage).
Définissez soigneusement la notion de prix-plafond et précisez l’impact de ce type de mesure
sur le marché de la distribution d’essence. D’un point de vue économique, laquelle de ces
mesures vous semblerait préférable ? Justifiez votre réponse.
12)
Les pouvoirs publics ont finalement choisi de ne pas intervenir directement sur ce marché.
Cependant, face au blocage, certains distributeurs ont fait appel à des importations d'essence
raffinée en substitution à l'essence raffinée en France. Compte tenu des circonstances
particulières, le coût d'achat d'un litre d'essence importée est supérieur au coût d'un litre
d'essence raffinée en France. Nous supposerons (pour simplifier) que ces importations
permettent de couvrir la totalité des besoins sur le territoire français :
a)
A l’aide d’un graphique d’offre/demande, précisez quel sera l’impact à court terme de
cette stratégie sur le marché de la distribution d’essence. Justifiez votre réponse.
b)
Nous cherchons maintenant à étudier l’impact de ces importations d’essence sur le
marché du raffinage français. Quel impact auront ces importations sur le marché ? A
long terme, comment cela se traduira-t-il sur l’élasticité-prix de la demande sur ce
marché ? Vous pourrez vous appuyer sur un graphique pour illustrer votre réponse.
13)
Question bonus [+0.5 point] : quelques semaines après le déblocage de certaines usines, il
semblerait que le prix du carburant ne soit pas revenu à son niveau initial sur le marché de la
distribution d’essence. Quel(s) élément(s) pourrai(en)t justifier cela ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.