Crise alimentaire mondiale :

De
Publié par

Crise alimentaire mondiale :

Publié le : lundi 11 juillet 2011
Lecture(s) : 64
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Crise alimentaire mondiale : Quelles solutions possibles ? Quelle place pour les acteurs de la coopération internationale ?Tours, samedi 28 juin 2008
Commission Afrique – Tours – 28 juin 2008 www.centraider.org
- 1 -
Contexte : Les pénuries alimentaires et énergétiques sont devenues un problème tellement grave et répandu dans le monde que les agences internationales craignent désormais l’apparition de famines et de désordres importants dus à la faim et à l’inflation généralisée sur les biens alimentaires de base dans un avenir proche, si rien n’est fait pour endiguer rapidement ce phénomène. Car, près de 860 millions de personnes sont susceptibles de sombrer dans la misère et la famine dans les pays les plus pauvres et spécialement en Afrique. Face à la multiplication des « émeutes de la faim » ces dernières semaines, la crise alimentaire est devenue une priorité pour les grandes organisations internationales, en témoigne le Sommet de la FAO à Rome du 3 au 5 juin. Ce choc alimentaire est un véritable « tsunami économique et humanitaire », dont les solutions doivent allier des stratégies sur le court, le moyen et le long terme. La rencontre du samedi 28 juin à laquelle ont participé Jean-Louis Vielajus, Délégué général duComité Français pour la Solidarité Internationaleet (CFSI) François Vanier, Président d’Agriculteurs Français et Développement International Centre (AFDI)avait pour objectifs de faire un état des lieux de la situation mondiale: pourquoi les prix des denrées alimentaires flambent-ils? Que faire ? Comment agir ? La journée est introduite par Gabriel Moussanang, responsable de la Commission Afrique de Centraider. Un tour de salle est effectué rapidement afin que chacun fasse connaissance. Jean-Louis Vielajus présente le cadre d’actions du CFSI (anciennement Comité Françaiscontre la Faim), constitué de 24 organisations engagées dans la solidarité internationale. Les trois missions complémentaires du CFSI sont : -soutenir des projets concrets de développement, -sensibiliser et mobiliser le public français sur les questions de solidarité internationale, -relayer les attentes des populations pauvres et de leurs organisations et plaider auprès des institutions internationales. Parmi les moyens utilisés pour réaliser ses missions de sensibilisation, le CFSI a mis en place une campagne d’opinion, la campagneAlimenterre, à travers laquelle différents outils pédagogiques ont été développés (exposition itinérante, vidéos…). Tous ces outils sont à disposition du public, il ne faut pas hésiter à contacter le CFSI pour cela. www.cfsi.asso.fr
Commission Afrique – Tours – 28 juin 2008 www.centraider.org
- 2 -
Avant de commencer son intervention, François Vanier présente l’AFDI, dont l’objectif principal est l’amélioration de la situation des producteurs et l’accompagnement du développement rural des pays du Sud. Pour cela, l’AFDI poursuit deux missions : -l’accompagnement des organisations paysannes du Sud pour promouvoir le développement rural, -la sensibilisation du milieu agricole français aux problématiques du développement rural des pays du Sud. www.afdi-opa.orgLa «crise »que nous vivons depuis quelques mois trouve ses origines à plusieurs niveaux : la hausse de la consommationmondiale (nouveaux pays demandeurs), la baisse des stocks (situation climatique), la baisse du nombre de pays exportateurs de denrées (fermeture de certains marchés), la hausse de la culture pour les agrocarburants et bien sûr la spéculation financière. Selon l’ONU, 850 millions de personnes vivant dans les pays en développement sont sous-alimentées. Cette situation n’est pas nouvelle, elle existe depuis au moins vingt ans. Le fait nouveau est qu’elle ne touche plus uniquement les ruraux mais a également atteint les villes. Ce qui fait dire au CFSI qu’il s’agit d’une crise structurelle, dont on ne pourra sortir qu’en changeant les règles du jeu au niveau mondial. Pour assurer l’avenir, l’AFDI préconise le soutien àl’agriculture familiale, seule capable de résoudre le problème de la faim et de la pauvreté. Cela passe par le renouveau des politiques agricoles, mises à mal par les plans d’ajustement structurels des années 80: réguler les marchés, encourager la formation et la recherche, garantir l’accès au crédit, organiser les filières agricoles. Il faut redonner aux paysans africains des raisons de réinvestir dans l’agriculture et sensibiliser les consommateurs sur les circuits locaux de production et … de consommation ! Ce qui vaut pour l’Afrique vaut pour l’Europe également. A la fin de ces deux interventions s’ensuit une discussion sur la sécurité et la souveraineté alimentaire. Lasécurité alimentaire supposeun volume et une qualité des denrées suffisants. Lasouveraineté alimentaire impliqueun choix souverain de ce que l’on produit en vue d’une consommation. Pour le CFSI, afin de changer la donne au niveau mondial, il existe plusieurs pistes ou solutions. On peut s’investir dansle débat politique (cf Coordination SUD) ; on peut soutenir les organisations paysannes à travers des projets de coopération; soutenir les actions innovantes qui pourront être reprises dans les politiques publiques ;investir dans la transformation alimentaire (travailler sur les filières); favoriser les productions et consommations locales…
Commission Afrique – Tours – 28 juin 2008 www.centraider.org
- 3 -
Note : ce compte-rendu est un bref résumé des interventions. Pour lire le dossier de l’AFDI sur les raisons de la hausse des prix mondiaux, cliquer ici. Pour prendre connaissance de la position du CFSI sur les conséquences de la hausse des prix agricoles,cliquer ici. 1 L’ensemble des documents remis lors de cette journéesont consultables sur le sitewww.centraider.org(mots clés : crise alimentaire ; commission Afrique).Liste des participants NOM STRUCTUREMAIL PATOUT MartineClub Tana - Lycée Grandmontpatoutmartine@yahoo.frLECHAT BastienClub Tana - Lycée GrandmontDESTRUEL PaulLes Amis de MessaménaDestruel. aulwanadoo.frMILLO ChantalCercle des Amis de Fanachantal.millo wanadoo.fr MILLO MichèleCercle des Amis de Fana KONGO PierreACAMES JANIN RaymondePLAN BOLZON Marie-ClaudeRéseau Afrique 37mary.bolzon@wanadoo.frPELLETIER Jean-ClaudeAPACapac37@wanadoo.frCAILLY Anne-marieBandia-Monnetbeuchera2@orange.f ROCHOUX MichelRéseau Afrique 37 BORDERON Jean-claudeASSPiCJC.Borderon@wanadoo.frCOURCOUX MaryvonneBerry faso Tourainemaryvonne_courcoux@yahoo.frAUCLERT DanielBerry faso Touraine DINE JoëlAVSFoeldine free.fr MOUSSANANG GabrielRéseau Afrique 37Adibe_tchad@yahoo.frCHAPUIS StéphanieCENTRAIDERcontact@centraider.orgDAVILA SylvainCENTRAIDERcontact@centraider.orgVIELAJUS Jean-LouisCFSIalimenterre@cfsi.asso.frVANIER FrançoisAFDI CentreAfdi.centre@yahoo.fr
1 Déclaration de l’AFDI, de la Fondation FARM et de Fert sur le partenariat Nord-Sud ; Déclaration de l’AFDI, la FNSEA et les JA ; Tribune du GRET et du CFSI
Commission Afrique – Tours – 28 juin 2008 www.centraider.org
- 4 -
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.