Dossier de presse - Ville de Pontarlier

Publié par

Dossier de presse - Ville de Pontarlier

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 77
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Dossier de presse
7 mars2011
PODCASTS & FIL D'ACTUALITE
Des audioguides nouvelle génération Se tenir informé des actualités du musée
Contact presse : Sarah BETITE – 03 81 38 82 14 –lreinoatelp-v@limr.comeeus
1/12
Visites audioguidées du musée
A l'origine du projet : un besoin
7 mars2011
Environ 10 000 personnes visitent le musée de Pontarlier chaque année. Pour la majorité, il s'agit d'une première visite pour laquelle est sous-jacent le besoin d'être guidé parmi la diversité et la richesse des collections.
Le choix du podcast
Pour répondre à cette demande, les services du musée ont entrepris en 2010 la réalisation de podcasts de visite, alternative contemporaine à l'audioguide classique présentant sur celui-ci un certain nombre d'avantages. Les podcasts peuvent être diffusés très largement sur internet, sur les différents sites web concernant le musée mais aussi sur des plateformes de téléchargement type iTunes. Cette diffusion large est un moyen supplémentaire de promouvoir le musée et de susciter la venue de nouveaux publics. De plus, les podcasts ne nécessitent pas, contrairement aux audioguides, l'achat d'un matériel spécifique, encombrant et à usage limité. Ils sont accessibles depuis une multitude d'appareils courants tels que baladeurs mp3, smartphones et tablettes numériques. Enfin, les podcasts sont réalisés en interne donc très économiques, et nous pouvons facilement en réaliser de nouveaux en fonction de l'actualité du musée.
Comment obtenir les podcasts ?
Les podcasts du musée sont des accompagnements à la visite et se veulent accessibles au plus grand nombre. Ils sont gratuits, disponibles en ligne et proposés à l'accueil du musée avec le prêt de matériel de diffusion. Le visiteur peut donc, au choix : les télécharger sur son ordinateur et les visionner chez lui pour préparer sa visite ou la revoir, tablette numérique qu'il emmènerasmartphone, ou les télécharger sur son baladeur mp3, lors de sa venue au musée et dont il se servira comme audioguide classique, demander lors de sa venue au musée le prêt d'une tablette numérique dans laquelle figure la totalité des fichiers.
En ligne :
Les visites guidées du musée de Pontarlier sous la forme de podcasts sont directement accessibles depuis les plateformes de téléchargement suivantes : iTunes Store pour les utilisateurs d'iPod, iPhone, iPad, Zune pour les utilisateurs de Windows Phone 7, l'application podcast app de Blackberrypour les utilisateurs de Blackberry.
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –sueev@lielp-noatierlcor.mm
2/12
Podcasts du musée de Pontarlier sur iTunes Store
7 mars2011
1 L'abonnement aux podcasts est également possible via un lecteur de flux RSS , par exemple iGoogle, ou encore par courriel.
Courriel reçu lors de la mise en ligne d'un nouveau podcast
1Les fils RSS sont des flux répertoriant des contenus gratuits mis à disposition par des sites internet, qui contiennent des titres ou contenus de brèves, des fichiers audios ou vidéos, permettant d'un simple clic d'arriver sur le texte complet correspondant ou de pouvoir télécharger le média audio ou vidéo. Ils s'actualisent automatiquement, sur l'écran de votre ordinateur, sans que vous ayez besoin de vous connecter au site web d'origine. Les actualités publiées sur le site du musée de Pontarlier peuvent ainsi venir compléter vos sources d'informations déjà agrégées via un logiciel de lecture des flux RSS.
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –semuvie@omilrac.re-elltnop
3/12
7 mars2011
Le système d'abonnement ne sera pas limité à la mise en ligne des podcasts : il sera un moyen supplémentaire de diffuser l'actualité du musée. L'abonné recevra non seulement les nouvelles visites guidées mises en ligne, mais aussi les dossiers et communiqués de presse de chaque nouvelle exposition temporaire, nouvelle présentation permanente, conférence, lectures, ateliers pour les enfants, dossiers pédagogiques pour les enseignants, etc.
Dernière possibilité pour obtenir les podcasts : télécharger un à un les fichiers de son choix depuis le sitewww.ville-pontarlier.fr, rubrique « Musée », page « Visites à télécharger ».
Tous les liens sont accessibles depuis le sitewww.ville-pontarlier.fr« Musée », , rubrique pages 2 3 «informations pratiques » et « Actualités : RSS/Podcast » .
Sur place :
Il est enfin possible, pour les visiteurs qui le souhaitent, de demander à l'accueil du musée le prêt d'une tablette numérique contenant l'ensemble des visites guidées du musée, et de s'en servir comme d'un audioguide classique.
Pour l'instant, deux tablettes sont disponibles. Ce produit permet la lecture de fichiers vidéos, audios, et de textes. Il est muni de haut-parleurs et peut donc être utilisé par un groupe de 3 à 4 personnes.
En fonction de la demande du public et de l'évolution de ce type de produit sur le marché, il est possible d'envisager l'achat de nouvelles tablettes à l'avenir.
Musée de Pontarlier, Grand Salon : visiteur utilisant une tablette numérique devant une oeuvre d'André Roz
Les podcasts mis en place ont vocation à améliorer la connaissance du musée en multipliant les supports de communication et en externalisant les informations. L'objectif est d'accroître et de diversifier la fréquentation du musée, et non de susbstituer à sa visite physique une visite virtuelle.
Annoncer le plus largement possible les manifestations, expliquer simplement, joliment et de manière ludique les collections, montrer le musée sous un angle nouveau par exemple ses coulisses, proposer des explications en langues étrangères, voilà quelques-unes des pistes de travail rendues possibles grâce à l'utilisation des outils de communication d'aujourd'hui.
2 3
http://www.ville-pontarlier.fr/vie_culturelle/musee/infos_pratique_musee.php http://www.ville-pontarlier.fr/vie_culturelle/musee/actu_rss_podcast.php
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –msulieleev@tarl-poncoier.m
4/12
Les podcasts
7 mars2011
Les numéros d'identifiant à deux chiffres permettent de localiser les oeuvres dans les différentes salles du musée. Ce même numéro est reporté à côté du cartel de l'oeuvre.
Chefs d'oeuvre des collections _______________________________________________
Autoportraitde Gustave Courbet, 1842, huile sur toile Première réussite de Courbet dans le genre de l'autoportrait, ce petit tableau témoigne du savoir-faire de l'artiste alors âgé de 23 ans qui se réclame encore du mouvement romantique.
Robert Fernier,Les Conscrits des Fourgs,1939, huile sur toile Ce tableau développe le thème des Conscrits, tradition forte en Franche-Comté.
André Roz,Arracheur de gentiane dans le Haut-Jura,sur toile1929, huile CetArracheur de gentianeC'est égalementfut l'image de la marque Suze pendant les années 1930. l'une des premières oeuvres de Roz consacrée au monde du travail.
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –rec.ome@ville-pontarliesum
5/12
7 mars2011
André Charigny,L'Abattage des vaches malades,1941, huile sur toile
Charigny, parfois qualifié de "peintre des vaches", réalise ici une oeuvre surprenante à l'atmosphère lourde et tragique.
e Fibule à tête de bélier, bronze et or, V siècle av. J.-C. (Dompierre-les-Tilleuls) Découverte dans un tumulus des environs de Pontarlier, cette fibule exceptionnelle témoigne de l'imagerie complexe du monde celtique.
e e La Nécropole mérovingienne de La Grande Oye, VI et VII siècles après J.-C. (Doubs) Environ 600 tombes ont été comptabilisées lors de fouilles archéologiques dans les années 1990, permettant d'étudier la composition de la société et ses pratiques funéraires.
Le mobilier de la tombe S. 293, nécropole de La Grande Oye Exposé au musée parmi les découvertes de la nécropole, le mobilier funéraire de cette tombe d'homme compte des attributs qui nous indiquent le statut élevé du chef, du cadre administratif ou militaire.
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –.reiocmmsu@veeleilon-prlta
6/12
7 mars2011
Quand les oeuvres racontent Pontarlier _______________________________________________
Claude Bonjour,Plan cavalier de Pontarlier, e XVII siècle , plaque de cuivre gravée Cette description de la ville est très précieuse car elle donne la topographie de Pontarlier avant le grand incendie de 1736.
François Gressot d'Ornans,Le Jugement de Salomon,en1624, bas-relief bois polychrome Ce bas relief, dans un état de fraîcheur exceptionnel, représente l'histoire légendaire du jugement du roi Salomon.
Anonyme,libératrice de Pontarlier,La Vierge e huile sur toileXVII siècle, Né à Salins en 1639, le thème de la Vierge Libératrice, triomphatrice des armes, protectrice des villes en temps de guerre et garante de la paix, est assez répandu en Franche-Comté.
Anonyme,Portrait de la famille Parguez, 1754, huile sur toile Ce portrait monumental dans lequel la musique occupe une grande place représente une certaine partie de la société pontissalienne du XVIIIe siècle.
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –on-prlta@veeleilmsumei.roc
7/12
7 mars2011
Dossiers thématiques _______________________________________________
Histoire du musée et des collections Découvrez l'histoire mouvementée du musée municipal de Pontarlier, de 1836 à aujourd'hui.
Une école de peinture comtoise Pontarlier devient, pendant l'entre-deux-guerres, le foyer d'une école de peinture figurative qui met en avant le paysage et les habitants de Franche-Comté.
L'essor de l'absinthe Découvrez l'âge d'or de l'absinthe, du départ des troupes françaises en Algérie, jusqu'à son apogée en 1900, période à laquelle le rituel de l'heure verte était mondialement répandu.
De la plante à la fabrication de la liqueur d'absinthe Présentation de la fabrication de la boisson : de la récolte des plantes entrant dans sa composition au viellissement, en passant par le procédé de distillation.
Absinthe et publicité Femmes tour à tour élégantes ou aguicheuses, slogans incisifs, graphisme coloré et attrayant vantent les innombrables marques d’absinthe qui s’offrent les services des plus grands affichistes del’époque.
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –iv@eesumntpoe-ll.cerlmioar
8/12
7 mars2011
La Mort de Pelloquet, Raoul Ponchon, 1906. L'absinthe a inspiré de nombreux écrivains au cours de son histoire. Lecture du poèmeLa Mort de Pelloquetde Raoul Ponchon (1848-1937) par le comédien Bernard Kordylas.
L'interdiction de l'absinthe Après d’âpres débats, l'absinthe est interdite en France en 1915. Quels sont les enjeux économiques et sociaux de cette loi ? Eléments de réponse.
L'absinthe aujourd'hui A nouveau autorisée, l'absinthe fait l'objet de nombreux projets culturels, gastronomiques et touristiques visant à la faire redécouvrir et à faire le point sur son histoire.
Prochainement _______________________________________________
Plusieurs podcasts sont en préparation : la présentation de la collection des faïences du musée ; quelques explications et commentaires de la prochaine exposition temporaire,1880-1910 Trente ans d'élégance au temps de l'Absinthe(14 mai – 7 novembre 2011) ; et les traductions de certaines visites en anglais, allemand et espagnol.
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –leilon-pusm@veeocmlrat.rei
9/12
7 mars2011
Localisation des oeuvres ________________________________________________________________________
Sous-sol
Rez-de-chaussée
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –@eesummc.oerliarntpoe-llvi
10/12
Premier étage
Contact presse : Sarah BETITE –
03 81 38 82 14 –rlier.cole-pontasueev@limm
7 mars2011
11/12
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.