Ecologie Comportementale et Biologie des Populations de Poissons ...

De
Publié par

Ecologie Comportementale et Biologie des Populations de Poissons ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 90
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
  Section des Unités de recherch  e  
 
   Rapport de l’AERES sur l’unité : ECOBIOP sous tutelle des établissements et organismes : INRA Université de Pau et des Pays de l’Adour
Mai 2010  
  Section des Unités de recherch  e  
 
 Rapport de l’AERES sur l’unité : ECOBIOP sous tutelle des établissements et organismes : INRA Université de Pau et des Pays de l’Adour  
 
Mai 2010
 
Unité Nom de l'unité : E  cologie Comportementale et Biologie des Populations de Poissons Label demandé : UMR N° si renouvellement   1 : 224 Nom du directeur : M  . Phil ippe GAUDIN
 
Membres du comité d'experts Président M. Frank CEZILLY, membre senior IUF, Université de Bourgogne Experts M. Alain CRIVELLI, Station Biologique de la Tour du Valat, Arles M. Patrick FLAMMARION, ONEMA, Paris M. Alexis FOSTIER, INRA, Rennes M. Jean Guy GODIN, Université Carleton, Ottawa,Canada M. Didier PONT, CEMAGREF, Antony Expert(s) proposés par des comtiés dévaluation des personnels (CNU, CoNRS, CSS INSERM,  représentant INRA, INRIA, IRD…..) M. Gérard PERGENT, CNU M. Mark HEWISON, CSS INRA
Représentants présents lors de la visite Déléguée scientifique représentant de l'AERES Mme Paule VASSEUR Représentant(s) des établissements et organismes tutelles de l'unité M. Thierry CAQUET, EFPA INRA M. Mohamed AMARA, représentant Université de Pau et des Pays de l’Adour
3   
 Rapport 1 Introduction  Date et déroulement de la visite : La visite s'est déroulée les 12 (8h30-19h) et 13 nov e(8mhb3r0e-14h). La première journée a été consacrée à la présentation du bilan de l'équipe, aux exposés relatxi ftsr oaius programmes de recherche proposés dans le projet, à l'entretien avec les doctorants et stp-dooctorants, avant de s'achever par la visite de quelques installations expérimentales de l'unité. La seconjoduer née a été consacrée à la rencontarvee c les personnels techniques, à la rencontre avec les personnels cherch e tu resnseignants-chercheurs, et à unsec udsision avec le comité de direction de l'équipe.  Historique et localisation géographique de l’unité et descripti synthétique de son domaine et de ses activités : L'UMR ECOBIOP a été créée le 1er janvier 2003 par fdues ilo'én quipe "Ecologie Comportementale des Poissons" de la Station d'Hydrobiologie INRA de St-Pée sur Nivelle et du "Laboratoire de biologie des populations" de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA). Elle a été recon ednu it2e007 et est aujourd'hui rattachée au département EFPA de l'INRA. Les locaux de l'unité sonté s i tpuour l'essentiel sur le site du Pdô'lHe ydrobiologie INRA de St Pée sur Nivelle (994m²), et pour une moindre part sur les campus d'Anglet (108m²) et de Pau (24m²). Les activités de recherche de l'UMR Ecobiop s'inscrivent clairement dans le domainéec odleo gl'ie comportementale. L'objet d'étude principal est le comportement individuel des poissons et ses conséquences au niveau des populations. Différents aspects du comportement individuel sont étudiés en relation  alvees cstratégies biodémographiques, qu'il s'agisse des mouvements migratoires, des stratégailetse rnatives de reproduction ou de la sélection d'habitat. Au plan méthodologique, l'équipe a recours à des techn iqsuoepshistiquées d'enregistement des comportements (enregistrement automatisé des rythmes d'activités, analyse vidéo), et fait régulièrement appel à des techniques d'écophysiologie et de biologie moleculaire. Les donrneécuese illies sur le comportem ei n tdividuel sont intégrées dans des modèles biodémographiques visant à comprendre la dynamique et l'évolution des populations naturelles de poissons d'eau courante, en lien nmotmaent avec le changement global. Cmeosd èles servent d'outils d'aide à la décision pour la conservation et la gestion des populations naturelles.  Equipe de Direction : La direction de l'unité a été confieéne  2003 à Philippe GAUDIN (INRA )M eatrc JARRY (UPPA). La même équipe de direction a été reconduite en 2007.  4  
o   n 
 5 rat,content écéd urpsrd c uo euaréioélamt ess'e uqifitneics noita producrante. Se'uac uosiossnd dee po metealntoc eropmocé'igolascnansietnr enieau  niveconde retta'd nnu erdniurpor oiioitmb atim iatnnena tvatité. L'unité dotilate é ne nauq l àfoa  eisqun  étinul rus no L :alobgls vi Aiatipréc Ap2 rtpeexn nsdae isamod el l ed eniechela r frarcheesd çnia ros eapri onagitélian del syap egas ed 'unité Ecobiop psoèsedu enf roetexl'rité vges ervad atnavuo'tnar de l'anu niveaumaemtna ue,rn toel runr seenmpco ed reicuos es ien sque aphiéogrtng elemi ostafioitaà sni'l retnt  es dellcoorabne tvacel seé uqnational, notammro( euqiitasinagn ioatimifntiescs mé eeder)sniialus on puentfréqel r àocio tevliune cohénserver taméeuqicnerht eur s'é len céetrteetA c an.ltaoir pr pou, et finbisil as revresé dténi'u lé,itilla gestion et lac noesvrtaoi nedpos lapuonti Ls.inu'd ét tiossuagie coloortecompla eemtnopsied sia dnsso eesomdritaler n ceva noffort doin, un eocdniu ttiê rt eulitreaineon tls.RDHfE 'd s enu pouairersitnivesec rel imun rid aitroétn ie lenu elletut al cevcélogoeic mooptrementale et de lehceehcrnad el sdos inma desl'e uamge  ntnl neatmbree nopers de iténég ac ud euqemrtpoomet, t)en el rcertnemrap (ns amotteruntmeaexur ced  eonvu traversifique àr ed ségrahc ed ete ivutoléve giocolneé ue refss prod'unent utem dpet oissausei nomlsédi'L .iuqés l'étude des sapisel aeedsrd naioatimanntiescn evin ua 'l ed uaoncean cletptueofcrr ne ulprea ontinae isrtpeexnneéporue te ela à lppui dae etuo r,np tsoi aegu lténisqlelsue ed pmocsid esopreconnueétences tnê rt e,sd veorsed etpm slituo tela pou cesrmfotcviloelsiopsed es, nibllemelocao tnan unoitmelat.enes Lol sciliatitno srciossnatsen termes d ttêd ioiaercélu mologiebiol en er el rap écrofnret enemidap rre nnuvirecenhcieit d'un tcrutemene esoc nennoirp  uet bnetasie irts pemenculiartised ahgrienge'snèvgri quoptrt en tnemerè sedruolivité de rechercf roetemtnl a'tceuctanr ytalueiqd ehE seL .Ces e
  Effectifs de l’unité (sur la  bdaus deossier déposé à lAERES) :   
Dans Dans le le bilan projet N1 : Nombre d’enseignants-chercheurs (cf. Formulaire 2.1 du 7 5 dossier de l’unit  é) N2 : Nombre de chercheurs des EPST ou EPIC (cf. Formulaire 2.3 6 d  u 5 dossier de l’unit  é) N3 : Nombre dautres enseignacnhtse-rcheurs et chercheurs (cf. 1 0 Formulaire 2.2 et 2.4 dduossier de l’unité) N4 : Nombre d’ingénieurs, techniciens et de personnels 10 11 administratifs titulaires (cf. Formulaire 2.5 du dossier de l’unité) N5 : Nombre d’ingénieurs, techniciens et de personnels 2 0 administratifs non titulaires (cf. Formulaire 2.6 du dossier de l’unité) N6 : Nombre de doctorants (cf. Formulaire 2.7 du dossier de 8 6 l’unité)  N7 : Nombre de personnes habilitées à diriger des recherches ou 4   5 assimilée  s
 
   le  des  é.itunrel apssmitisel , poirest déuvanulp idirpicsanilcos ecllvetiets na sed sédamcrehle, sintégrer dibsspos lu ple, tiarved esitrepxte e ceturs,illeraa .»P ca eetfrr euindin« nigéécro ne  iupfner à un apes grâce tsausémégérsee 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.