ECONOMIE-362X ba

De
Publié par

ECONOMIE-362X ba

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 103
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
28 AUTOMOBILE LÕOCIEM Peugeot, championne des ventes de voitures particulires DU MCIA L e ministËre de lÕIndus-trie, du Commerce et de LÕASSAUT DU LION lÕArtisanat organise le 12 mars ‡ Rabat la cinquiËme Èdition de sa table ronde an-Abdellatif Ajana, directeur gnral de Sopriamne jeudi 28 fvrier par le staff directorial de nuelle sur les rÈsultats de peut tre fier des performances commercialesSopriam a rvl, chiffres  l'appui, que la so-lÕobservatoire de la compÈ-de la socit. La confrence de presse don-cit nÕa rien  envier  la concurrence. titivitÈ internationale de lÕÈconomie marocaine L'annÈe 1998 a ÈtÈ excel-aux voitures de luxe. (OCIEM) pour lÕannÈe lente pour Peugeot, laCependant, la remontÈe la 1998. Des exposÈs situeront marque-phare de Sopriam.plus remarquable de Sopriam la position de lÕÈconomie La marque est devenue leaderse situe dans le segment B nationale par rapport ‡ un du marchÈ des voitures im-qui correspond aux voitures Èchantillon de pays Èmer-portÈes au Maroc, enregis-citadines. gents, ‡ la lumiËre de fac-trant une progression de 72%,Le tandem franÁais dÈtient teurs de compÈtitivitÈ affÈ-par rapport ‡ l'annÈe 1997.51 % des parts du marchÈ, rents au cadre macro-Èco-Avec une telle perfor-dont une grosse part revient nomique, au commerce ex-mance, l'annÈe 1999 s'an-‡ Peugeot gr‚ce ‡ la 106, mais tÈrieur, aux ressources hu-nonce sous les meilleurs aus-surtout ‡ lÕinusable 205. maines, ‡ la technologie, pices pour l'importateur ma-MalgrÈ sa longÈvitÈ, ce aux infrastructures et au sys-rocain exclusif de Peugeot etmodËle fait encore des ra-tËme financier. Citroen. Points forts, la prÈ-vages. sentation de nouveaux mo-FRANCHISE Segment dËles dotÈs de nouvelles mo-EXPO torisations et surtout com-Dans le segment M1, qui mercialisÈs ‡ des prix enco-reprÈsente les vÈhicules de La section commerciale re plus attractifs.moyenne infÈrieure, Peugeot du consulat des…tats-unis En effet, la concurrencea ÈcoulÈ 1229 unitÈs et¥ Abdellatif Ajana. ‡ Casablanca organise un fait rage sur le marchÈ desCitroen 292 modËles Xsara, voyage d'affaires pourvi-voitures particuliËres impor-ce qui correspond tout de mÍ-siter le salon international tÈes. Quelque 25 marques sÕyme ‡ 18 % des parts de mar-de la franchise " internatio-livrent une guerre sans mer-chÈ. nal franchiseexpo ", prÈvu ci. De plus, les performancesCette percÈe s'est faite gr‚-du 9 au 11 avril ‡Washing-de Peugeot et de quatre autresce ‡ l'Èlargissement de la ton. Lesalon offrira l'op-marques japonaises et fran-gamme 306 en 11 versions portunitÈ de rencontrer plus Áaises en 1998 ont dopÈ laproposÈes et aux Èquipements. de 300sociÈtÈs amÈricaines machine. RÈsultat, un totalenrichis. Cependant,on insiste pourde supprimer les marges in-qui proposent des franchises de 14 438 vÈhicules vendus,Dans le segment M2 quimettre le succËs commercialtermÈdiaires, ce qui a induit ayant dÈj‡ faitleurs preuves toutes marques confondues,correspond aux vÈhicules dedes voitures Peugeot etune baisse des prix de vÈhi-dans plusieurs pays.Les soit une hausse de 24 % parmoyenne supÈrieure, laCitroen sur le compte dÕuncules clamÈe par une cam-hommes dÕaffaires maro-rapport ‡ 1997.Peugeot 406 dÈtient 19% desrecentrage de la politiquepagne publicitaire soutenue. cains pourront rechercher, Les chiffres avancÈs lorsparts de marchÈ sans comp-commerciale entamÈe depuisDes nouveautÈs paraÓtront Èvaluer et choisirle systË-de la confÈrence de presseter le 1% dÈtenu par Citroenle second semestre 1997.dËs les mois prochains avec me de franchise rÈpondant montrent que le tandemet enfin le segment coupÈ/ca-Un changement de posi-lÕarrivÈe de la trËs attendue le mieux aux critËresd'in-Peugeot-citroen est prÈsentbriolet, la 406 coupÈ, restyli-tionnement du dÕune part au206, ainsi quÕune nouvelle vestissement. dans tous les segments sauf lesÈe par le cÈlËbre designerraz de marÈe de la voituremotorisation diesel. o segment H qui correspondautomobile Pininfarina, estÈconomique, et dÕautre partH.T. DU NOUVEAU Ë LA LYDEC SANT L a Lydec a mis en place un nouveau systËme de ta-La journe mondiale du sourire prochainement au Maroc rification pour lÕeau et lÕÈlectricitÈ en vue dÕamÈ-liorer le service ‡ la clien-POUR UN SOURIRE tËle. Unchangement no-table a ÈtÈ opÈrÈ sur la prÈ-LÕavion de la World journey of hope 99,mettra de redonner espoir aux parentssentation des factures qui de l'opration smile, atterrira le 7 mars de quelque 150 enfants retenus aprs laindiquent dÈsormais la da-Casablanca. Cette manifestation initieslection qui a eu lieu  l'hpital Moulayte de lecture du compteur, le nombre de jours facturÈs et par lÕorganisation Opration smile per-Youssef  Casablanca. le numÈro du compteur.De plus, les factures pour lÕeau pÈration smile est unefants aux …tats-unis avantge de la tÈlÈmÈdecine.pital Moulay Youssef ‡ O sont dÈsormais mensuelles organisation humani-dÕentamer sa mission inter-Au Maroc, la journÈe deCasablanca. Deplus, un sym-et non plus trimestrielles. taire d'aide mÈdicale fondÈenationale de neufsemaines lÕorganisationopÈration smi-posium seraorganisÈ le 6 Innovation, une premiËre en 1982. Elle vise ‡ amÈlio-en Afrique, en Asie, enle sera organisÈe en collabo-mars au mÍme hÙpital et se-facture, dite intermÈdiaire, rer la santÈ et la vie des en-Europe, au Moyen-orient, etration avec le ministËre de lara animÈ par Dr Noureddine couvrant une pÈriode de 30 fants du monde en corrigeanten AmÈrique du sud.SantÈ. Des chirurgiens ma-Lashaf et ses collaborateurs leurs malformationsfaciales. Lessoins qui seront pro-rocains et Ètrangers vont opÈ-sur lÕexpÈriencemarocaine etjours est envoyÈe au client LÕorganisation offre un soindiguÈs au enfants nÈcessitantrer 150 enfants prÈsentant uneses approches pluridiscipli-sur la base de la consom-mÈdical et un suivi gratuitsle transport de plus de 1000malformation facialecorri- nairesdans la prise en char-mation moyenne de lÕannÈe aux enfants et aux jeunes. Detonnes d'Èquipements mÈdi-gible. gedes malformations maxi-prÈcÈdente, avant de lui fai-plus, lors de ses interventions,caux, un avionspÈcialement lofaciales.Une confÈrence dere parvenir une facture sur Experience opÈration smile forme le per-ÈquipÈ atterrira dans chaquepresse, prÈvue le 8 mars ‡ l'aÈ-relevÈ correspondant au sol-sonnel local et lui fournitpays et servira de centre prin-Les enfants bÈnÈficiairesroport Nouasseur permettrade entre la consommation l'Èquipement nÈcessaire.cipal pour lÕopÈration. Il ser-de cette opÈration ont ÈtÈ sÈ- dÕÈvaluer les rÈsultats de cet-relevÈe sur le compteur et Cette annÈe, le world jour-vira Ègalement d'instrumentlectionnÈs jeudi 4 mars aute opÈration.la consommation intermÈ-o ney of hopesoignera 200 en-d'enseignement gr‚ce ‡ l'usa-service de pÈdiatrie de l'hÙ-diaire. K.B.B. Maroc Hebdo International n¡ 362 - Du 5 au 11 mars99
AROPORT
29
SAUVEGARDE Runion du Conseil d'administration de l'ONDA DE FéS La Banque mondiale (BM) LES PARISd'un montant glo-de prÍts vient de signer deux accords bal de 14,2 millions de dol-GAGNANTSdu projet de rÈhabilitation lars pour financer une partie et de sauvegarde de la L'Office national des aroports vient decice 1998 et arrt le budget de l'exer-MÈdina de FËs. runir son Conseil dÕadministration.cice 1999. Ils ont galement examinUn premier prÍt, d'un Les membres du conseil ont approu-les moyens de continuer sur une lan-montant de 7,1 millions de dollars, ira ‡ l'Agencepour v le rapport d'activit relatif  l'exer-ce tout  fai la rÈhabilitation de la mÈ-dina de FËs, tandis que e Conseil d'admi l'autre crÈdit, d'un mÍme (OLNDA) s'est rÈuni ven tration de l'Office montant, reviendra ‡ la mu-tional des aÈrop nicipalitÈ de FËs Al Madina, sous la forme d'un prÍtdi-di 26 fÈvrier ‡ Casabl rect de la BM. Il sÕagit des sous la prÈsidence premiers crÈdits du genre accordÈs par la BM ‡ une Par Kamal BENBRAHIM collectivitÈ locale. La rÈhabilitation et la sau-Mustapha Mansouri, vegarde de la MÈdina de FËs nistre du Transport et d nÈcessitent une sÈrie de pro-Marine marchande. jets dÕune enveloppe bud-Le conseil sÕest rÈu gÈtaire d'environ 30 millions moment o˘ lÕoffice pou dedollars. son programme ded loppement entamÈ en 1 COOPRATION qui s'est traduitpar une CONOMIQUE dernisation croissante du teur aÈronautique. Loc et le Soudan e Maront Cette dÈmarche s signÈ quatre accords de co-concrÈtisÈe depuis le 1e opÈration Èconomique en vrier par la mise en servic marge des travaux de la radar, alors que des projetshÈsitÈ ‡ qualifier lÕan¥ Ahmed El Biaz. 4Ëme session de la com-comme ceux de l'avion la-1998, dÕannÈe des reco mission mixte maroco-sou-boratoire et du centre natio-puisquÕelle se distingue danaise, tenue du21 au 23 nal de la maintenance serontle dÈpassement pour la pr fÈvrier ‡ Khartoum. bientÙt opÈrationnels.miËre fois d'un million Les accords portent sur LÕun des points essentielspassagers annuels aux aÈr- x- ,u v l'encouragement et la pro-examinÈs par le conseil estports deMarrakech etquÈ par la mise en placeavoir toute lÕattention requi-tection rÈciproquedes in-le projet de construction dudÕAgadir, alors que l'aÈroportdÕune nouvelle formule dese. En effet, les bidonvilles vestissements, la coopÈra-nouvel aÈroport de Nador.Mohammed V a dÈpassÈ lesformation, la formation deprolifËrent au voisinage des tion entre le CMPE et le mi-Ce projet aux retombÈes pro-trois millions de passagersformateurs et le renforcementaÈroports, notamment ‡ l'aÈ-nistËre soudanais du metteuses sur le dÈveloppe-internationaux et au niveaudu staffde formation.roport Mohammed V. Cette Commerce extÈrieur, la ment Èconomique et socialnational les 6 millions de pas-Dans ce cadre, lasituation se rÈpercute nÈga-crÈation du conseilmaro-de la rÈgion, a cependant faitsagers. constructiondÕun nouveautivement sur lÕimage du co-soudanais d'hommes couler beaucoup dÕencre.centre de formation seraMaroc, le premier spectacle CrÈativitÈd'affaires et la coopÈration Mustapha Mansouri a rÈitÈ-achevÈe en juin 1999, ce quique les objectifs des touristes dans le domaine de la san-rÈ une nouvelle fois le soutienAu niveau des rÈalisa-permettra d'accÈlÈrer le pro-saisissent Ètant des bidon-tÈ animale. de son dÈpartement aux ini-tions, les premiËres tranchescessus de formation desvilles. tiatives de lÕONDA en sa-de la technopole del'aÈroport contrÙleurset ÈlectroniciensDes mesures seront donc PROGRS luant "l'esprit de crÈativitÈMohammed V ont connu unde la sÈcuritÈ aÈrienne.prises pour donner davanta-DE LÕONCF dont a fait preuve l'Ètablis-LÕOffice semble dÈcidÈ ‡ge dÕimpact ‡ lÕaction de lÕof-succËs s˚r. Ce qui plaide, se-sement dans la conceptionlon Ahmed El Biaz, pour lamettre ‡ profit la libÈralisa-fice dans ce domaine. du projet et de son finance-concrÈtisation rapide de cetion du transport aÈrien in-Le conseil dÕadministra-L es rÈsultats de lÕexercice 1998 de lÕOffice national mentd'avant garde et pour". projetternational. tiona par ailleurs pris des des chemins de fer (ONCF) La rÈunion a Ègalementl'extension de cette expÈ-Dans cette perspective,mesures concernant le pas-ont largement dÈpassÈ les ÈvoquÈ la participation derience ‡ d'autres aÈroports,Ahmed El Biaz a fait Ètat dessage informatique ‡ l'an 2000 objectifs fixÈs dans le cadre lÕONDA ‡ la rÈalisation deeu Ègard ‡ lÕimportance deprojets de construction deset la promotion des res-du contrat-plan signÈ avec l'aÈroport international decette dÈmarche pour le dÈ-nouvelles aÈrogares desources humaines de faÁon lÕ…tat en septembre 1996. Gaza. Un projet ‡ la portÈeveloppement rÈgional, no-Casablanca, de Marrakech,‡ assurer la relËve de la gÈ-Selon les prÈvisions de lÕof-politique et historique cer-tamment en matiËre de crÈa-de FËs et de Ouarzazate.nÈration actuelle de techni-fice, le rÈsultat net ‡ fin 1998 taine, qui a permis ‡ lÕofficetion d'emplois.ciens et relever les dÈfis tech-DÈveloppement marquera probablement une de faire preuve de la qualitÈCÕest dans cet esprit denologiques. progression de 21 millions de son expertise et d'un savoircontribution au dÈveloppe-Dans ce chapitre, leLÕONDA boucle donc un de Dh par rapport ‡ lÕexer-faire d'un niveauinternatio- mentdes rÈgions que lÕoffi-conseil a pris un certainexercice tout ‡ fait bÈnÈfique cice prÈcÈdent. nal. cea achevÈ la constructionnombre de rÈsolutionset semble lancÈ sur la voie de l'aÈroport d'Essaouira, au-concernant, pour l'essentiel,de la modernisation et du ren-Le produit dÕexploita-RÈalisation jourdÕhui ouvert au trafic etla rÈalisation de la nouvelleforcement du dÈveloppe-tion a atteint 1,9 milliard de Plus concrËtement, le di-a lancÈ les travaux deaÈrogare dÈpart de Casablan-ment. Dh,au moment o˘ lÕONCF recteur gÈnÈral de lÕONDA,construction du nouvel aÈ-ca, ainsi que la modernisa-Modernisation des struc-a rÈalisÈ des installations Ahmed El Biaz, a prÈsentÈroport international de Nador.tion du rÈseau aÈroportuairetures, mise en Ïuvre des nou-fixes pour 864 MDH, ac-un exposÈ devant le conseilDÈveloppement et pro-et la poursuite du projet develles technologies et pro-quis du matÈriel roulant dans lequel il a mis lÕaccentmotion des ressources hu-la technopole de l'aÈroportmotion du capital humain,pour 226 millions et des sur les rÈsultats trËs satisfai-maines allant de pair,Mohammed V.les chevaux sur lesquels il aÈquipements et outillages sants du transport aÈrien en-lÕONDA a poursuivi et amÈ-¿ ce sujet, Ahmed ElmisÈ, partent gagnants.pour 98 millions de Dh. o Maroc Hebdo International n¡ 362 - Du 5 au 11 mars99
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.