événements du

Publié par

événements du

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 105
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
septembre 2005
N° 15
du
 BENEVOLAT…laébéna  uemtnisevluxc eelpp antsaiaf 061 ed sulp de ndineitifre lntieif estapicitrtsuj noimdhésion et la pamerbse ,odtnl aASSOCIATIONS… ET RAMBLA !vo t et couvrant un très large spectreef for ts déployés. Les uns et Selon les conclusions d’uned’activités ! autres seront présents en les Depuis longtemps étude menée par l’Institut du notre ville a le souci de leurgrand nombre à l’occasion de Développement Durable, le les moyens nécessairesaf fecterla 3e RAMBLA ces samedi 10 bénévolat est impor tant pour à leur bon fonctionnement :et dimanche 11 septembre. Ils la qualité du tissu social, et dèsinfrastructures de spor t, locaux deseront là pour présenter leurs lors pour son développement, réunions, subsides, prestationsorganisations respectives et pour à ce point que l’on évoque la des ser vices communaux, et t à cette grande fêteprendre par notion de capital social. Sur base récemment un chapiteau flambantpour les jeunes qu’est aussi la de chif fres fournis parneuf.RAMBLA et enfin, pour compléter l’Institut National de lal’animation mise en place Statistique, l’étude aboutit par les commerçants dans à cet étonnant constat : le cadre de leur braderie les heures d’engagementannuelle. Qui dira encore social dans notre pays, ca p r è s o s e l a , q u e n représentent l’équivalent associations, au-delà de des heures de travail de leur vocation initiale, ne 200.000 salariés à temps tentnous appor pas une plein, dont 150.000 pour belle par t de plus value le seul bénévolat ! Où en ?sociétale et économique sommes-nous à Péruwelz u e o u h a i t o n s qN o u s s sur ce plan là ? Sans avoir o n c i t o y e n s c o s nt o u s été jusqu’à un chif frageviennent à cette occasion aussi précis, l’enquête leur témoigner intérêt menée par la Fucam en 1997 à laMais il n’y a pas que les aides s y m p a t h i e e t f a i r ee t demande du Conseil Économiquec o m m u n a l e s q u i r e n d e n t ’ é v é n e m e n t l e d a m b l a , R du Pér uwelzis, avait mis enpossible le développement deune rencontre entre tous les évidence ce point for t de notre la vie associative. Il y a sur tout pér uwelziens. entité que constituait l’existenceces dirigeants et animateurs de nombreuses associations. Unqui for l’encadr ment ement.Votre Collège des Bourgmestre récent inventaire nous a permis y a a u s s i l e sI l n o m b r e u xet Echevins
Visite ministérielle àPORT DE PLAISANCE, perspectives pour le tourisme..................7 L’athénée royal .................. ........3 Un chapiteau à la disposition de la population.............................6 La troisième édition de la Rambla.......................................8 La rubrique du Parc Naturel.. ........................................10 Réinsertion avec le projet Symbiose ................................. ....13 La 13eFiête des Rigolos........... ...... ........................14Les travaux des darses avancent et la capitainerie est maintenant opérationnelle !
w w w . p e r u w e l z . b e
Initiativesibmapnqorutea-anst.s uCrea nncee,s tepmaplsolyàalnet umno ipnedrsreo ndneesl asguerncPeé réutewnedl zd.o Enlcl es ocnotnefrirraimned aaicntisviit éles  paradoxes en regard du niveau encore potentiel et les perspectives qu’offre le AVANT-PROPOSaméliorable du revenu moyen par habitant.marché immobilier local. La Delta Lloyd Bank est la dernière en Cette rubrique « Initiatives » se veut date à être venue s’implanter dans notre permanente et sera donc insérée dans ville. Son installation à la rue Alber t 1er cette revue communale chaque fois comble un espace commercial laissé vide qu’il y aura matière. suite à la fusion de Bacop et Dexia.  Nous commençons ici par les initiatives identifiées les plus récentes.WWW.AUCARILLON.BE - AU CARILLON Bien entendu, nous ne négligerons pasHorloger – Bijoutier – Joaillier pour autant celles qui ont précédé ; nous croyons en effet qu’une initiative est d’autant plus remarquable qu’elle par vient à s’inscrire dans la durée. Si vous souhaitez voir figurer uneCChOeGmHiEn s-dWeEfReBrROUCK initiative intéressante dans cette n o u v e l l e r u b r i q u e , n o u s v o u s Faire des ventes via Internet au-delà invitons à prendre contact avec le de sa zone normale de chalandise, Dépar tement Marketing de la Ville auVc’aensdtelras tipcehrèfloer,maar tnicea nq-buijeoruétiuesr-scirtéOaltieviuer 069/77.97.46.s r. Les clients (2 à 5 commandes par semaine) viennent de Suisse, d’Angleterre, EUROTAXI d’Allemagne, de Hollande, de France et Service de taxinotamment de Paris (ville de créations s’il en est !) et…de Vieux-Condé. Olivier Vanderstichèle conseillera volontiers les commerçants qui souhaiteraient sede la Hur trie de lancer dans un projet identique.ehW-rerbuokcd  eHooglede, enleptrseriog Cgninoz el rus ontilaalstinLLAFERME-PRIEURE DE BOUCHEGNIESdéjàs eantn ncoonnccrééeti seéne  mai  l2a004, s’estito nà  Salle pour banquets construcpré par d’un bâtiment industriel adapté aux nécessités de l’activité. L’ implantation va être complétée par une annexe à usage de bureaux et conciergerie. Cette entreprise familiale est spécialisée dans C’est sous l’appellation Eurotaxi quel’aménagement et la réparation de voies Giovanni Leccini vient de lancer un ser vicede chemins de fer et devrait assurer 20 de location de voiture avec chauffeur.à 25 emplois. Un ser vice bien utile qui n’existaitMANOIR DU MENIL pratiquement plus dans notre proche région. Marchand tailleur spécialiséMaison de repos dans le prêt à por ter et le « sur-mesure » masculin, il peut ainsi combiner ses deux M. et Mme Jean-Luc. Vanhemmens ont activités et offrir, sur rendez-vous, une prestation personnalisée, soit à domicile,aménagé dans les anciennes étables soit en son magasin situé hors centre-ville.sed ucirF re ealet éngeicueh eoBemd lle e sas un enud steuqnab  neaintce GSM : 0472 / 37 13 38. pour de places, entièrement rénovée et DELTA LLOYDadéquatement équipée. Le caractère Services bancairesattractif de ce bâtiment historique (ancienne dépendance de l’abbaye St-Nicolas Des Prés de Tournai) est renforcé par sa facilitée d’accès exceptionnelle : localisation à la sor tie Wasmes A-B de La propriétaire, Mme J. Soete, a regroupé l’autoroute E 42.sur un seul site à Brasménil ses résidences pour personnes âgées implantées PRIMMO auparavant hors entité. Le nouveau Agence immobilièrebâtiment allie à la fois un beau cadre de vie, des espaces privatifs bien conçus Le 24 juin s’est ouver te officiellement à et bien équipés, une étonnante diversité Péruwelz l’agence immobilière Primmo. de locaux à usage communautaire, et Une entreprise déjà implantée à Tournai. une mobilité adaptée aux contraintes de La « place financière » de Péruwelz compteInstallée dans une des belles demeureschaque résident. Cette initiative représente de nombreux établissements à vocation debourgeoises de la Grand-Place, cettela création de plus de 30 emplois.
En direct du Collège
VISITE MINISTERIELLE Marie Arena à l’athénée royal
La ministre-présidente et ministre de l’Education de la Communauté française, Marie Arena, était en visite à Péruwelz avant les vacances scolaires afin d’inaugurer les bâtiments qui ont avantageusement remplacé des préfabriqués ayant largement fait leur temps. Il s’agit de la deuxième visite de la ministre Arena à Péruwelz. Il y a deux ans, elle était déjà venue pour inaugurer la Maison de l’emploi de Bon-Secours. Le préfet de l’athénée royal, Philippe Decaestecker, a retracé l’évolution de ce dossier épineux sur le mode humoristique. Il a tout d’abord souligné le fait qu’en terme de population, Péruwelz est le second établissement de la Communauté française en Hainaut, juste derrière Binche, ville chère au cœur de la ministre. « Nous comptons plus de 1.500 élèves, dont 1.160 dans le secondaire.» Une population scolaire en croissance de 27% en six ans qui rencontrait un sérieux problème de place. « Nous avons été le seul établissement  de la Communauté française à toujours utiliser des préfabriqués datant de 1959 et toujours chauf fés avec des poêles à charbon ! Ces locaux n’étaient plus entretenus depuis 25 ans, puisqu’ils étaient destinés à être détr uits.»  Finalement, les préfabriqués ont été démolis en mai 2004 et les travaux de construction de la nouvelle aile ont débuté fin octobre 2003. D’une superficie de 1.000m2, pour dix classes et un préau, ces locaux sont occupés depuis janvier de cette année. Comme l’a rappelé la ministre, ce chantier a nécessité un budget de près d’un million d’euros !
« Ce sont des travaux que l’on devrait pouvoir réaliser ailleurs, mais nous disposons d’un budget de 10 millions d’euros pour 200 millions de demandes, soit plus de 15 ans de travaux. Il faut donc établir des priorités lorsqu’il existe des problèmes de salubrité et de sécurité. » Ensuite, la ministre de l’Education de la Communauté française a coupé le traditionnel ruban inaugural devant un par terre d’invités.
CENTRE PROTEGE Des subsides pour rénover les façades
Le collège, puis le conseil communal, ont récemment décidé de placer en centre protégé le cœur de Péruwelz et une par tie impor tante de Bon-Secours. Par ailleurs, les villages de Brasménil, de Braffe, de Wasmes-Audemetz-Briffoeil et Baugnies sont, quant à eux, classés en zone rurale. Sur base du règlement général sur les bâtisses en site rural, ces villages sont considérés comme étant dignes d’une attention par ticulière. Ces décisions du conseil communal sont sous-tendues par l’examen du dossier par les instances régionales, en collaboration avec le service Travaux. Ce classement a deux conséquences tangibles pour la population péruwelzienne. Tout d’abord, l’obligation de prendre des dispositions architecturales et urbanistiques dans le cadre des permis de bâtir dans le but de préser ver le caractère urbain en ville et d’autre par t, de sauvegarder le caractère rural au sein des villages retenus. Ensuite, il est possible d’obtenir une prime pour la rénovation de façade allant de 5.000 à 7.500 euros selon les cas. Et ce, pour des habitations construites avant 1945 au sein du périmètre préser vé. Bref, sur les 6.500 habitations que compte l’entité péruwelzienne, plus de 3.500 maisons sont concernées ! Ces mesures s’inscrivent dans le contexte général d’amélioration urbanistique et architecturale de la ville. D’ailleurs, une commission d’urbanisme a vu le jour. Elle examine toutes les demandes de permis de bâtir. Lors des réunions qui ont lieu les 1er et 3eme mercredis du mois, de 13 h 30 et 18 h, architectes et clients sont invités à venir exposer leur projet. Pour cela, il est nécessaire de s’inscrire préalablement auprès de Mme Mayart au 069/77.97.81.
3
AUDIT ENERGETIQUE Economiser les carburants Face à l’augmentation croissante du coût du mazout, la ville de Péruwelz a réalisé un premier inventaire grossier de sa consommation d’énergie. Après examen, la possibilité d’établir un inventaire nettement plus précis est apparue. Il s’agit d’un audit énergétique réalisé par une firme agrée avec un subside de la Région wallonne allant de 60 à 80 %. Le choix de l’entreprise se fera sur base d’une adjudication qui a été lancée le 22 août. Une attention toute par ticulière sera accordée aux dif férentes écoles de l’entité, car il s’agit du secteur pour lequel les subsides sont les plus élevés. Le cahier des charges prévoit également les solutions à appor ter ainsi que leur coût. Donc, à l’issue de l’audit, le collège des bourgmestre et échevins et le conseil communal disposeront de tous les outils pour réaliser des économies d’énergie conséquentes.
MISS PERUWELZ Appel aux candidates
L’an dernier, la première édition de l’élection de Miss Péruwelz, organisée par l’asbl Optimal Event, avait fait salle comble au Foyer culturel. Cette année, la soirée de gala sera mise sur pied le 12 novembre dans un tout nouveau décor. Treize candidates, retenues à l’issue d’une présélection, se disputeront le titre d’ambassadrice de charme de la ville au travers de chorégraphies, d’inter views… Une vedette de la chanson occupera la tête d’affiche de la soirée. Les places seront mises en vente dès la mi-octobre. Pour l’heure, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 20 septembre. Les candidates doivent avoir entre 18 et 25 ans sans autre critère physique imposé, l’accent étant mis sur la personnalité des prétendantes au titre. Renseignements au 0498/51.41.36 ou au 069/23.32.20.
QUARTIER DE LA GARE Revitalisation urbaine
Il existe un projet d’assainissement de 17 hectares situés entre la gare de Péruwelz et le canal. Pour cela, il faut commencer par acheter les 3 hectares du site d’activité économique désaffecté. Quant aux 14 hectares restant, ils se trouvent dans une zone d’extension d’habitat. Au final, le quar tier doit accueillir 200 logements ainsi qu’une voirie de 2 km. Pour l’heure, on en est au stade de l’acquisition des terrains industriels pour 900.000 euros subsidiés à 50% par la Région wallonne. La par t communale sera récupérée grâce à la vente ultérieure des terrains. L’étape suivante sera l’abattage des vieux bâtiments industriels qui devrait débuter en octobre-novembre. Cela nécessitera 300.000 euros subsidiés à 100 % par la Région wallonne. Ensuite, on passera à la construction d’une route subsidiée, elle aussi, à 100 % par la Région wallonne. Au long de cette voirie, une septantaine de maisons seront construites. Récemment, sur proposition de Michel Daerden, vice-président du gouvernement wallon, le gouvernement wallon a approuvé l’octroi d’une subvention de 620.000 euros à la ville de Péruwelz dans le cadre de la deuxième phase de revitalisation urbaine du quar tier nord de la gare.
PHOTOGRAPHIES DU PERUWELZIS Fin du 19esiècle
Nous remercions Mme Mar yane Fondu qui nous a aimablement prêté un album de photos familiales constitué de clichés du Péruwelzis de qualité exceptionnelle pris par son grand-père dans les années 1890. Grâce au concours de Monsieur Paemelaere (responsable du Musée du Cuir) et du Ser vice Informatique de la ville de Péruwelz, ces photographies peuvent être consultées sur cédérom à la Médiathèque communale. Afin d’enrichir et de développer son fonds d’histoire locale, la Médiathèque communale, située au n°3 de la Petite Place à Pér uwelz, recherche tous documents anciens (écrits, photos, car tes postales) relatifs au Péruwelzis.
BATIMENT INOCCUPES Une taxe instaurée
Auparavant, la Région wallonne avait instauré une taxe sur les logements inoccupés ou insalubres de 10 euros par m2. A charge de la commune de dresser l’inventaire des habitations concernées. La donne a changé le 1erjanvier 2005 quand la Région wallonne a demandé aux communes de reprendre entièrement cette compétence. Etant entendu que les communes qui ne mettraient pas en application cette réglementation n’obtiendraient pas les aides prévues. Ici, la taxe ne concerne plus uniquement les logements mais l’ensemble des bâtiments inoccupés. Elle s’élève à 150 euros le mètre courant de façade, les étages y compris. C’est ainsi que le propriétaire d’une maison inoccupée de 15 mètres de façade sur trois niveaux se verra réclamer quelque 6.750 euros ! Concrètement, un premier constat inter vient et un second six mois plus tard. Si ce dernier montre que le bâtiment est toujours inoccupé, le propriétaire sera redevable de la taxe.
Cependant, l’objectif de l’administration communale n’est pas de percevoir la taxe mais au contraire, d’amener les propriétaires à maintenir leur bien en bon état et à le remettre dans le circuit de la location ou de la vente, évitant ainsi la création de chancres.
EN BREF Les travaux dans l’entité
- Les travaux de construction d’une maison de village et de neuf logements ont débuté le 1erjuillet sur le site des anciennes écoles de Callenelle. Ce chantier représente un investissement de 1,6 million d’euros subsidié à 80 % par la Région wallonne dans le cadre de l’opération de développement rural. - Les travaux d’aménagement des abords de la basilique de Bon-Secours se sont achevés dans les délais prévus par le cahier des charges. - Le 15 septembre, les travaux d’aménagement d’un parking arboré vont débuter sur le site de l’ancien cimetière de Bon-Secours. - Les travaux d’extension de l’hôtel de ville de Péruwelz sont en bonne voie. L’achèvement du chantier est prévu pour la fin 2005. - Le 1eroctobre, les cinq appar tements construits par la ville à la rue de Roucourt seront terminés et disponibles pour la location. MEDIATHEQUE COMMUNALE Dons des particuliers La Médiathèque communale reçoit épisodiquement des dons de par ticuliers qui contribuent à l’enrichissement de ses collections. Ces dons sont principalement constitués de livres et de revues mais également de vidéocassettes, disques compacts et cédéroms. Pour la période estivale, nous tenons à remercier l’ensemble des donateurs, à savoir : Mme Mar tine Bujwid ; Melle Marie Cornil ; Mme Dabrowski ; Mme Christelle Fougnies ; Mme Nicole Labie ; M. Renaud Semaille ; Mme Catherine Simon ; M. Ignace Van Daele. Si vous désirez effectuer un don, vous pouvez prendre contact avec la Médiathèque par téléphone au 069/77.62.62, par mail à l’adressedir.media.peruwelz@bibli.cfwb.b e ou en vous rendant directement dans ses locaux situés à la Petite Place n°3.
5
DERATISATION Une campagne en octobre
Depuis cinq ans, la ville de Péruwelz met sur pied une grande campagne de dératisation annuelle au mois d’octobre. Il s’agit de la période la plus propice, car suite aux travaux dans les champs de maïs, les rats cherchent refuge à proximité des habitations. Du poison est donc placé dans les chambres de visite des égouts et à l’entrée des buses dans l’ensemble des fossés de l’entité pour éviter que les animaux domestiques ne puissent accéder au poison. Cette opération dure trois jours. Par ailleurs, les particuliers peuvent obtenir du produit raticide à prix coûtant auprès du service Population à l’administration communale. CHAPITEAU A LOUER Pour les particuliers et les associations
C’est le dimanche 19 juin que s’est déroulée la 3eédition des 4 heures de cuistax de Wiers. Plus d’une vingtaine d’équipes étaient au dépar t de la course qui compor tait un parcours de 900 mètres au dépar t de la Grand-Place. Soleil aidant, le public était lui aussi au rendez-vous et plus de 350 repas ont été ser vis. Cette manifestation a également donné lieu à l’inauguration officielle par les autorités communales du nouveau chapiteau acquis par la ville et ce, en présence de Miss Péruwelz. Ce magnifique chapiteau pour ra dorénavant être mis à la disposition des par ticuliers et des associations qui organisent une manifestation. La ville va également acquérir une remorque permettant le transpor t du chapiteau dans de bonnes conditions. Les conditions de location sont les suivantes : huit bénévoles sont nécessaires au montage et démontage et l’installation doit se faire sur une sur face plane. Tarif de base : 1.000 euros pour le chapiteau entier et 750 euros pour le
demi-chapiteau (plus assurance). Un tarif par ticulier existe pour les associations de l’entité. Renseignements complémentaires et tarifs de location au 0477/940.151. WWW.PERUWELZ.BE Bien coté par l’ A.W.T. U n e é t u d e r é c e n t e ( j a n v i e r 2005) de l’Agence Wallonne des Télécommunications, ef fectuée auprès des 262 communes de Wallonie, nous a permis de constater qu’en matière de por tail Internet, notre Ville tire for t bien son épingle du jeu en regard de situations par fois incer taines chez nos voisins. Notre por tail répond en ef fet à bon nombre d’attentes de l’Internaute actuel et s’il reste bien sûr divers éléments à améliorer, il est agréable de souligner que nous avons été par ticulièrement bien cotés en matière d’opérationnalité (pages complétées et infor mation à jour), en matière d’ergonomie (aisance avec laquelle on atteint l’information recherchée) et en matière de contenu informationnel (classé « riche »). Sachez-le, Péruwelz, cela se vit aussi en ligne !
EVENEMENTS DU PERUWELZIS Nouvelle présentation du magazine
Vous l’aurez constaté, la Ville fait de multiples effor ts pour soigner son image, notamment en matière de communication. L’étude du nouveau logo, présenté dans notre numéro de mars dernier, en faisait par tie… L’heure est venue à présent d’intégrer ce nouvel atout dans l’ensemble de nos suppor ts de communication et c’est ici même que nous entamons cette démarche, puisque nous passons avec cette édition de septembre 2005, à la quatrième maquette des Evénements du Péruwelzis. Celle-ci intègre et renforce désormais notre positionnement de : « Ville à la Campagne » et contribue ainsi à la poursuite de nos objectifs que sont la professionnalisation de la communication et l’adoption d’une char te graphique cohérente.
Péruwelz au quotidien…
PORT DE PLAISANCE Capitainerie flambant neuve
Juste avant les vacances scolaires, les travaux réalisés au por t de plaisance ainsi que les perspectives de développement touristique pour l’entité ont été évoqués devant la presse et les plaisanciers. La ville a acquis le por t en 2000 et la Région wallonne a dégagé des moyens pour les travaux d’aménagement de la darse Simon et de la darse du Moulin, soit 743.680 euros. Cette somme correspond aux travaux d’aménagement des darses, soit 594.944 euros ainsi qu’à l’équipement touristique pour 148.736 euros. Pour l’heure, la ville n’a reçu que ce dernier montant. Avec ces moyens et en utilisant e x c l u s i v e m e n t l a m a i n d ’ œ u v r e communale, la capitainerie a pu être aménagée ainsi que le club house, sans oublier les sanitaires et les bornes d’alimentation en eau et en électricité pour les plaisanciers. La ville a investi 129.809 euros, mais un dossier de complément de subsides est en cours de traitement. L’acquisition et l’aménagement du site correspondaient aux objectifs du collège à savoir : permettre au por t de plaisance de par ticiper au développement économique de la ville, d’éviter que l’un des plus beaux sites visuels de la ville ne devienne un chancre et éviter que cela ne coûte trop cher à la ville en faisant appel au personnel ouvrier de la ville. Au final, le por t disposera de deux darses pour 70 bateaux, d’une capitainerie avec une salle de réunion, des sanitaires, un bureau. Par ailleurs, l’ancien Sam Suffit va être reconver ti en club house. Tous ces aménagements devraient être achevés pour le printemps 2006, moment
qui a été choisi pour l’inauguration officielle du por t. Le collège a assigné quatre missions au por t : doubler le nombre d’abonnements de plaisanciers (60 au lieu de 30), attirer davantage de plaisanciers de passage, devenir un lieu d’accueil pour tous les types de touristes et faire du Sam Suffit un bar à thème pour tout public.
TECHNOCITE Réunion autour d’Internet
A la fin mai, une rencontre a été organisée pour permettre aux commerçants de Péruwelz de découvrir l’impor tance que peut prendre Internet dans leur activité professionnelle. Cette réunion avait été mise sur pied par le Centre de compétence Technocité, la Maison de l’emploi ainsi que la ville de Péruwelz. La rencontre a débuté par un exposé très fouillé de Philippe Floc’h, spécialiste international en stratégie Internet (www.philippefloch.co m). Ensuite, Bruno Schils du Dépar tement Marketing de la ville a présenté l’évolution du por tail Internet de la villewww.peruwelz.bequi a connu trois versions successives et dont la qualité est aujourd’hui soulignée par la Région wallonne dans une étude récente. Les par ticipants à la soirée ont ensuite pu recueillir les témoignages d’acteurs économiques de Péruwelz qui se sont lancés dans l’aventure Internet. C’est le cas d’Olivier Vanderstichèle qui a crée le sitewww.aucarillon.bepour présenter sa bijouterie, sans oublier une boutique en ligne qui représente actuellement 10% de son chiffre d’affaire. Le traiteur-boucheur Thierr y Depuydt a lui aussi créé un site www.depuydt.com. S’il ne fait pas de vente on line à proprement parler, de nombreux clients utilisent le site pour visualiser les produits avant de passer chercher leur commande au magasin. Enfin, le cour tier en assurances Huysmans s’est lui aussi doté d’un site pour faire connaître ses ser vices en détails grâce àwww.huysmans-sprl.b e. Cette présentation a été suivie d’un échange de vues fructueux. Par ailleurs, le centre Technocité, qui est soutenu par l’Europe, a souligné le fait que diverses aides et formations existent pour aider les commerçants désireux de se lancer eux aussi sur Internet. Informations complémentaires auprès de David Blampain au 065/76.67.10.
7
La Ram déjà la btrloai s2i0è0m5,e  édition !
C’est à Péruwelz, les samedi 10 et dimanche 11 septembre
Rambla est un mot espagnol qui signifie « avenue ».  Mais les connaisseurs de l’Espagne savent bien que dans les grandes villes de ce pays, la rambla est aussi le lieu de rendez-vous privilégié par bien des citadins pour, après une dure journée sous le soleil et la chaleur, venir se détendre et se rafraîchir à l’abri de ses grands arbres qui la bordent. Ils prennent aussi un plaisir par ticulier à déambuler à la rencontre des autres en d’incessantes allées et venues, souvent entrecoupées de haltes aux terrasses de cafés. C’est ce spectacle vivant, bigarré, d’une population aimant la convivialité, qui a inspiré, il y a trois ans déjà, l’idée d’une Rambla pour Péruwelz.
Le contexte se veut identique : un piétonnier en centre-ville, un beau parc, des frondai -sons, des commerces animés, une brade -rie, des brocanteurs, des stands d’asso -ciations, des échoppes, des attractions, des forains, des acheteurs, des promeneurs, des curieux. Bref, tout pour reconstituer ici une ambiance digne de là-bas. Mais le spectacle n’y sera pas que spon -tané, car notre Rambla s’appuie sur un concept qui intègre simultanément et im -pérativement quatre objectifs majeurs : Une vitrine pour les associations : La présentation de tous les services que peuvent procurer les nombreux clubs, mou -vements et amicales de notre ville, sera assurée auprès des visiteurs. Chaque grou -pement associerainformationsetanima-tionsde façon adéquate et créative. C’est ainsi que de multiples activités de détente seront proposées : initiations spor -tives (cyclisme, tir à l’arc, basket, rugby, arts martiaux,…). A côté de cela, divers stands d’associations feront découvrir leur savoir-faire : mouvements de jeunesse, course à pied, marcheurs, danses, gym -nastique et informatique pour seniors, amicale des jumelages, services commu -naux et para-communaux à la disposition de tous, et bien d’autres encore. La vitrine ainsi étalée tout au long du centre-ville, sera riche et impression -nante de contenu et de diversité.
Une grande braderie pour les commerçants :
Elle aura lieu durant la journée du samedi et sera étoffée par la présence de nombreux ar tisans, producteurs du terroir, ambulants du marché, brocanteurs, animations musicales, ar tistes de rue, terrasses de café. Cette synergie de tous garantit à coup sûr l’of fre d’un achalandage exceptionnel digne des plus grandes braderies.
Une fête pour les jeunes : Outre toutes les animations sur mesure proposées aux jeunes, la journée du samedi se clôturera par une « Rambla Neige Par ty » sor te de soirée à thème qui se déroulera à leur intention en site de semi-plein air. Par ailleurs, durant la journée du dimanche, la Grand Place sera le théâtre de diverses joutes sur structures gonflables, dans le cadre du tournoi « spor ts et loisirs »; les épreuves seront ouver tes à toutes les associations et les familles. La distribution des récompenses aux vainqueurs sera assurée en fin de journée par Miss Péruwelz en personne.
Un rendez-vous pour tous les Péruwelziens et les autres : C’est aussi à nos concitoyens, toutes générations confondues, que cette Rambla est destinée. Le Collège et les ser vices communaux or ganisateurs (Jeunesse, Spor ts, Marketing) se sont efforcés de créer un événement pour tous, d’ici ou d’ailleurs, où chacun pourra trouver ce qu’il cherche en une telle occasion : la découver te de la vie associative péruwelzienne, une bonne affaire chez les commerçants et les exposants, la fête dans la rue, l’occasion d’aller à la rencontre des autres, ou même, tout cela à la fois.
BIENVENUE A LA RAMBLA ! Nos partenaires :
Tournai : 101 FM
9
A VOIR, A FAIRE… Dimanche 04 septembre : Challenge équestre du Parc naturel transfrontalier du Hainaut : La chevauchée de la St-Huber t à Bon-Secours Dépar t à par tir de 9 h de la Plaine des Sapins. Rassemblement à 12 h 30 devant la basilique. Infos auprès des Amis de la St-Huber t et de la Nature au 069/77.58.01 ou 0475/31.10.22.
Dimanche 04 septembre : Promenade à vélo « Entre Vergne et Scarpe » Inscriptions entre 8 h 30 et 9 h 30. Dépar t à 9 h 30 sur le parking derrière l’église de Péruwelz. Infos auprès du Vélo Relax au 069/34.45.30 ou 0477/22.08.08.
Samedi 01 octobre : La 22emarche du Val de Verne Circuits pédestres de 5 à 42 km. Départ : école communale de La Roë à Péruwelz (77, rue des Ecoles). Inscriptions de 7 h à 15 h, PAF : 0,47. Infos auprès d’Eric Ramakers au 069/77.50.03 ou 0496/73.21.51 Samedi 08 octobre : Initiation à la mycologie, découver te du monde des champignons Détermination des espèces, pas de cueillette. RDV à 13 h 30 à la Maison du Parc naturel, Plaine des Sapins à Bon-Secours. PAF 2, famille 5Infos : Claire Tarziaux au 069/22.13.80 ou Michel Deltour au 069/68.98.79
La rubrique du
PRODUITS DU TERROIR Les consommateurs ont la parole Le Parc naturel des Plaines de l’Escaut s’emploie à soutenir et à promouvoir les produits de son territoire. Une mission matérialisée par différentes réalisations auxquelles s’est récemment ajoutée la constitution d’un groupe de travail, « Les Fins Gourmets des Plaines de l’Escaut ». Composé de producteurs, d’habitants du Parc naturel et de professionnels de la restauration, il a donné naissance à un jury qui teste et cote des produits soumis par les producteurs afin d’obtenir une « reconnaissance Parc naturel », valable pour un an. Cette distinction sera représentée par des « Saules d’or, d’argent ou de bronze » apposés sur les produits primés. L’obtention de ces saules fait suite à une série de tests qui prennent en compte les qualités gustatives, la présentation générale, mais également le suivi d’un cahier des charges de production et le respect de la législation en matière de biens de consommation alimentaire. Les premières attributions de ces « saules » auront lieu le 8 octobre lors de « La Halle Gourmande » qui se tiendra à Tournai et qui sera placée sous la bannière du Parc naturel cette année. L’occasion de se délecter des saveurs de nos produits et de rencontrer notamment des producteurs de l’entité de Péruwelz, présents sur place. Renseignements complémentaires auprès de Marie-Hélène Durdu, chargée de mission agri-environnement, au 069/77.98.10. 
PLANTATION DE HAIES Des subsides existent
La fin de l’été marque souvent le moment d’aménager nos jardins. C’est également l’occasion de repenser cet espace de vie par tagé avec la flore et la faune, car nous pouvons leur garantir un refuge qui lui assurera gîte et couver t par la plantation de haies d’essences indigènes (c’est–à-dire qui sont naturellement présentes dans la région). De plus, grâce à ces haies, nous renforcerons l’attrait visuel et paysager de nos espaces ver ts. Une subvention de la Région wallonne existe pour soutenir cette initiative personnelle. Afin de vous aider dans ces démarches, le Parc naturel met à votre disposition gratuitement une aide administrative et technique : la Cellule d’Assistance architecturale et paysagère vient à votre rencontre et vous donne des conseils en matière d’aménagement. (Une brochure de la Région wallonne et un dépliant édité par le Parc naturel sont disponibles gratuitement auprès de la Maison du Parc à Bon-Secours.) Renseignements complémentaires auprès de Cécile Detienne, Cellule d’Assistance ar chitecturale et paysagèr e, au 069/77.98.10.
11
Développement esemtne tsi- lté ce type de clasmoCtnem ?liabIflasm’ailgiiatl ed o?nc clairement d’une entreprise économique « Tout à fait, au total, en tenant compte« La satisfaction de la clientèle se me -sure au travers d’enquêtes détaillées. Il de la station-ser vice, nous sommes 19 ne s’agit pas d’une enquête ponctuelle. personnes, dont quatre techniciens en GARAGE BRACKMAN ET FILS tifiée continue et cer Toyota, elques fet formation semaines après laEn ef Meilleur garage Toyota belge (*), qu livraison d’une nouvelle Toyota son pro - sans oublier nos deux carrossiers qui nterview de Didier Brac - avec un outil moderne et agréé travaillentpriétaire reçoit un courrier pour évaluer man, concessionnaireson degré de satisfaction quant à la vente - des compagnies d’assu tpar la plupar Toyota à Péruwelz. net à la livraison. Deux ans plus tard, un ’ rance. Nous nous sommes dotés d u Le sérieux et l’expé - autre questionnaire permet d’évaluershow room moderne et notre carrosserie rience depuis 50 ansra à votre service.llee ss reérpviocnes easp rdèes -lvae cnltiee.n tCèloen cpreèrtmeemtteennt,t  epsatg naigersé édea psasru ruann gce. nNd onuoblmiobrnes  dpea sc qoume- que année, Toyota Belgi - o ota constitue le que récompense les distributeurs que aauuxx  bgaersaogiinsst.e Cs desat daainptsie rq lueeu rpso usre r2v0ic0e5s,  Ty premier constructeur japonais en Europe. Qui plus est, les vé - loenst  ptrooupt ripéatratiirceusli èdree vméehnitc udliestsi nTgouyéotsa.  lliancfcoernmt aati oént éq puaarntti cauluixè rfeormmenutl ems isd es ur- hicules sont garantis cinq ans et Toyota nsi eoffre une large gamme de véhicules allant C’est ai qu le garage Brackman & de la Yaris à l’Avensis, en passant par la Fils est arrivé en tête du classement de nan lcemeitnutr, eà.  l»entretien et à la garantie l’ensemble des distributeurs belges. sur a vo Corolla. Bref, il y en a pour tous les goûts Nous avons rencontré Didier Brackman,Quelles sont les origines de votre so -et toutes les bourses. » un des membres de l’équipe familialeciété ? qui exploite le garage situé à la Neuve Chaussée à Péruwelz. Ce dernier attri -« L’entreprise a été créée par Marcel bue ce beau succès à la qualité et à dBruanckemsatant ieonn  1G9u5l5f.aIilnssiagisseaditealua  dvéepnatret  l’expérience de l’équipe mise en place qu au sein du garage. et de la réparation de véhicules toutes marques. La deuxième génération est arrivée en 1965 avec Annie et Bernard Brackman. Cela a coïncidé avec la reprise d’une concession Simca Chrysle a SP r. L RL garage Brackman et Fils a vu le jour en Tél. : 069/77.27.29 - Fax : 069/78.05.23  a1 9e71l ieetu l ee np a1s9s7ag7.e  Là al a3 erauqmoyat eoT arénég   aontiE-mail :brackman@toyotabelgium.ne t uWeb :rackman.www.beb fait son entrée en 2000 avec PhilippeHoraires d’ouverture : et Didier Brackman. Enfin, en 2004, leShowroom : du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h et le show-rom s’est agrandi et modernisé. Parsamedi, de 9 h à 17 h. ailleurs, une nouvelle stati Q8 a vu leAtelier :du lundi au jeudi, de 8 h à 12 h et de 13 h onà 17 h, le vendredi, de 8 h à 12 h et de 13 h à 15 h confiée à Her vé, le cadetet le samedi, de 8 h à 12 h. n. » tage(*) Publi-repor JRusAqVu’4àLi4m.0it0e0dd ’aEvdainttiaognesVToousytorotuav ezRleApVri4x.duTRhAVe4 LuirmibteadnE diatiodnvednuitsaunrte?. Attendez de connaître ses équipements de série. D’abord, son style exclusif: des vitres arrière sur-teintées qui protègent des regards indiscrets, des jantes en alliage et des élargisseurs d’ailes**. Ensuite, son raffinement intérieur: régulateur de vitesse**, climatisation automatique, toit ouvrant électrique et, ultime délicatesse, le rétroviseur électrochrome qui évite les éblouissements. Le RAV4 Limited Edition est disponible en version Diesel 2.0 litres D-4D, 1.8 ou 2.0 litres essence VVT-i. A partir de 21.700 (prix net)* *Offre non cumulable valable jusqu'au 31.07.05 dans la limite des stocks disponibles. www.toyota.be** Version 2.0L uniquement. Cycle combiné: 7,1 - 9,3 l/100 km. Emission CO 2: 175 - 224 g/km.
.le 23 - zewlurP 076 Céheaus 26 uveN 29 7 69)(0 72 T -
Garage Brackman & Fils sa
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.