haut en couleur

Publié par

haut en couleur

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 219
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
azagMnfiedinnoitamropicinumsA-rvli02lasen/8°10
Théâtre 12 juin
Carnaval des écoles : hautencouleur
Don du sang Challenge associatif 22 mai
Soirée Flamenco 24 avril
100ir2l2vaendaag0Bi1rsouSedamoitundevitioxposesetuterniaidemearoteRrlpaesséniagrosenneicnaser
juin 2010
mai 2010
Dimanche 2 Course VTT La Provençale organisée par l’ACB • Départ et arrivée au Complexe sportif Samedi 8 Commémoration du 65 ème Anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945 9h30 : Office religieux en l’église Sainte Roseline 11h30 : Rassemblement Place de la Mairie où le cortège se formera pour se rendre au Monument aux Morts de l’Esplanade du Général de Gaulle Dimanche 16 Concours de Boules - adultes et enfants et animations pour les enfants Vendredi 4 Dimanche 20 Fête des Sports Randonnée géologie de la carrière • Toute la journée - Complexe sportif Tierno à la carrière Lafarge Samedi 12 l a 9 P h ar 0 e 0 tt : eDépartenfacedelaSerrureriede Pièce de Théâtre “On a volé Jésus” de Roberto Capezzone, présentée par les Lundi 21 Tréteaux de Carnoux Fête de la Musique 20h30 : Salle André Malraux Devant la mairie Dimanche 13 De 19h00 à 21h00 : Spectacle variétés Concert annuel de La Choralyre (Marion Dorso) 16h00 : Salle André Malraux • De 21h00 à 23h00 : Cartoon Show Spectacle ambulant entre la Mairie et la Vendredi 18 Place du Marché Commémoration du 70 ème Anniversaire • De 20h00 à 21h00 : Les Déjantés de la Rue de l’Appel du 18 juin 1940 ur la lac 18h00 : PlaceduGénéraldeGaulleSDe 2 p 1h0 e 0 d à u 2 m 3 a h r 0 c 0 : Le Duo Liverpool Sam 19 et Dim 20 “L’Art des Beatles” Journée du Patrimoine de Pays Samedi 26 Exposition sur le thème “Des époques, des munici ale de costumes” AMuudsiitqiuoendelEcolep 20h30 : Salle André Malraux sommaire p2 agenda des 3 prochains mois p3 édito du maire p4-7 rétrospective p8 dossier budget p9 entretien avec … • p10-11 zoom sur… p12 échos du conseil municipal p13 à ne pas manquer p14 patrimoine p15 infos pratiques les élus, état civil ours : Le Journal de la Commune de Roquefort La Bédoule • Magazine trimestriel d’informations municipales - Avril 2010 - n°9 • Directeur de la publication : Jérôme Orgeas • Responsable de la publication : Delphine Mansion • Conception et Impression : www. ina polegraphique.com • Dépôt Légal : Juin 2008 Hôtel de Ville - Place de la Libération - 13830 ROQUEFORT-LA BEDOULE Tél : 04 42 73 21 12 - http://www.roquefort-labedoule.fr
Samedi 24 Spectacle Flamenco 21h00 : Salle André Malraux Dimanche 25 Journée nationale du Souvenir et des Héros de la Déportation 11h00 : Esplanade du Général de Gaulle • Toute la journée : Boulodrome et Hall d’Accueil sportif Mardi 18 Après midi récréative des Seniors • Centre André Malraux Samedi 22 Challenge associatif de Don du Sang • De 8h00 à 13h00 : Hall du Centre André Malraux Vend 28 – Sam 29 – Dim 30 Exposition de peintures et de sculptures • Salle André Malraux
luyCeCbdnoar-RuxeuqotroféBaLluodeToutelajournéeS-laelnArdMélaarux
éidto
Chers Concitoyens, E ncettepériodededébutdeprintemps,lavieduconserilticle municipal est principalement rythmée par l'élaboration du budget dont vous trouverez les grandes lignes dans l'a dédié en page 8. C'est un exercice difficile compte tenu des faibles ressources financières de notre commune. Dans la continuité des années précédentes, le budget 2010 est prudent tout en laissant la part belle à l'investissement qui représente près de 1,2 million d'euros. Sont ainsi programmés des travaux structurants de rénovation des réseaux d'éclairage public et des bâtiments publics (isolations phonique et thermique), ainsi que l'amélioration des équipements à disposition des Bédoulens (engazonnement synthétique du stade). Cet investissement ambitieux n'est possible que grâce à une politique constante d'économies réalisées sur le fonctionnement de notre Institution sans pénaliser les services à la population, grâce à une stratégie active de recherche de subventions, et à une variation très modeste du taux communal de la taxe foncière sur les propriétés bâties. En deux mots : une gestion optimisée et au plus juste. Quant à la dette par habitant, elle reste très faible par rapport aux communes de taille comparable. Cet avantage nous permettra pour les deux prochaines années d'envisager sereinement les grands travaux d'extension de l'école maternelle et la réfection de grands bâtiments municipaux, sans abuser du recours à l'emprunt dont l'usage est préférable pour les investissements durables. Dans un autre registre, la concertation pilotée par le GIP pour l'élaboration du Parc National des calanques s'achève et le périmètre définitif du cœur de Parc devrait être arrêté dans quelques semaines. Parallèlement à la réunion publique animée par Guy Tessier, Président du GIP, j'ai obtenu un retrait très significatif de ce périmètre sur les "ubacs du Montounier" (voir article page 6) . Dans l'attente de la validation de cette demande par le ministre de l'écologie et du développement durable, je reste très vigilant quant au maintien des pratiques familiales, sportives et de chasse qui seront autorisées sur ce territoire dans le cadre de la charte. L'arrivée du printemps marque l'accélération du nombre des activités et festivités proposées par la municipalité, le comité des fêtes ou les associations. Je citerai seulement le spectacle Flamenco, la fête de la musique, le challenge associatif du don du sang et l'exposition de peintures et sculptures. Culture, sport, animations et convivialité seront donc au rendez-vous dans notre village. Je vous souhaite à toutes et tous d'excellentes vacances de pâques.
Jérôme ORGEAS Maire de Roquefort La Bédoule Vice-Président de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole
3
Concert de la Sainte-Cécile Le 16 janvier, la Lyre bédoulenne a accueilli la Musique municipale d’Aubagne à l’occasion du concert annuel de la Sainte Cécile. Plus de 200 spectateurs ont pu ainsi apprécier la formation d’une quarantaine de musiciens, alternativement dirigée par les deux chefs d’orchestre, André Simien et Jean Matéo.
Josiane Pérez, la présidente de La Lyre, a vivement remercié les musiciens qui ont enchanté le public et comblé les aspirations de l’auditoire en interprétant avec talent de nombreux morceaux classiques et de jazz.
4rétrospectiev
Vœux à la population et aux acteurs économiques Le 10 janvier dernier, le Maire Jérôme Orgeas a présenté au nom de toute l’équipe municipale ses vœux à la population en présence de Bernard Deflesselles, Député des Bouches du Rhône, des maires et de nombreux élus des communes voisines. Devant une assistance particulièrement nombreuse, Jérôme Orgeas a rendu un vibrant hommage à Francis Giraud. “Pendant plus de vingt-six ans, son action a complètement modernisé, transformé et embelli notre commune” a–t-il souligné, décrivant aussi un homme “travailleur, perspicace et perfectionniste à l’extrême, sage dans ses décisions, humain et sensible à la misère d’autrui et animé d’ambitions nobles : le bien vivre des Bédoulens et l’intérêt général” . Le Maire a ensuite abordé deux dossiers importants que sont le parc national des Calanques et la finalisation du plan local d’urbanisme. S’agissant du futur parc national des Calanques, Jérôme Orgeas a précisé qu’il mettrait toute son énergie à défendre les Bédoulens “auprès des instances décisionnaires pour que le parc garantisse à nos concitoyens l’accès à leurs collines provençales et une certaines maîtrise des usages” . Quant au second dossier, celui-ci va favoriser “l’économie et donc l’emploi…avec notamment l’extension de 5 ha de la zone d’activités de la Plaine du Caire. Le 27 janvier, à l’occasion d’une réunion avec les acteurs économiques de la commune, Jérôme Orgeas a longuement abordé ce sujet. Les entreprises devront répondre à un cahier des charges précis : de petits lots, des bâtiments n’excédant pas 7 mètres de hauteur, des constructions à l’esthétique soignée. Parallèlement, la création d’un réservoir d’eau potable, le renforcement du système de protection contre les incendies, la réfection des voies et des réseaux avenue des Carrières seront mis en œuvre. L’achèvement de la zone IV devrait se situer vers la fin 2012. La réhabilitation des friches industrielles des Fourniers en un pôle artisanat et de services ainsi que l’implantation d’équipements à vocation touristique est un dossier également important pour la commune tant au niveau de la protection de son patrimoine que sur un plan économique. Conférence : Le patrimoine de Provence Le cycle de conférences mis en place par la municipalité se poursuit. Laurence et son mari Armel Brucelle, ancien reporter-photographe et auteur de nombreux ouvrages dédiés au patrimoine provençal, nous ont permis, à l’occasion de leur troisième conférence-diapositives , de partir à la découverte du patrimoine de Provence qui conserve le souvenir des batailles et des exploits, celui des princes et des rois... Par le texte et l'image, nous avons pu revivre l'histoire de notre région, riche d'un patrimoine particulièrement éclectique.
iallseopiudemedéoAloccaurleSambtiecPlveét5rsproalsuluohettehCedrtfoBéLauldosoe,bmComoabdtReqoeuier,lAllianceSavéf72el,nredreirrooiàVboe)èrIsn(FeartadsSemacndedesCsionionnhampmao:erstBainolrteBrmajnellio'dsts:5médaxrésultartsèebuaboetunedtaseieorégatscteneréffidedsruetimpét13coentéprésiha,uCccpoehirts-YansRve8k-6Jegetsa09-rgacem:onyDuprat:kgJeremnnue-r09esinroohemllsaM'nnoaYkgiNgk86-sriopse:nt:eletasPelcolaémadk21gsr6-psioellira'dtnegelAndxaMarearssesi:opri-s47gkm1déialledebronzePabldnanreFoogeirPzer-ioun:jsrDékg75atstséluneocrtsèeanturaguedesenvéFilicatititno.snescompésprochaietèl.sceusthsaontitosà
Football : bravo aux Poussins Le 23 janvier dernier, en présence du Maire Jérôme Orgeas et de Jean-Marc Caboni, Adjoint aux Sports, 8 équipes ont évolué sur le stade du Baou Redon, dont le terrain a été mis en conformité par la Municipalité, en le rendant totalement exclusif aux arbitres, joueurs et éducateurs. C'est avec brio que nos jeunes Bédoulens ont tenu tête aux 3 équipes rencontrées (5-0) - (2-0) - (2-2) sous l'œil attentif de leur éducateur Adrien Combarel très fier de ses "Poussins". Le 27 février, malgré des conditions climatiques peu clémentes, nos petits Bédoulens ont joué 3 matches. Bons résultats pour les deux premiers (3-1) et (4-0), en revanche, défaite honorable (1-2) pour la 3ème rencontre. Compte tenu de la défaillance de l'arbitre désigné par le District, Lazare Boukhenifra et Alain Tarrini ont officié avec beaucoup de courage sous la pluie. A noter la satisfaction unanime des éducateurs et des familles quant à l’accueil qui leur a été réservé par le Club et l’organisation générale des plateaux, montrée en exemple par le District du département. Merci et félicitations à Colette Tournerie et à l’ensemble des bénévoles ! Le TCRB sur tous les fronts Sous l’impulsion de leur entraîneur Hervé Tassaro, les jeunes joueuses et joueurs du Tennis Club se sont distingués dans différents championnats départementaux. Championnats individuels des Bouches du Rhône : dans la catégorie 12 ans garçons, Noé Khlif 15/1 gagne le titre. • dans la catégorie 10 ans garçons, finale 100% bédoulenne, entre Aladdin Khlif et Bastien Tassaro : victoire d'Aladdin Khlif. Le club se classe 1 er au nombre des titres à ce master départemental devant les "principaux" clubs du département. Championnat Jeunes : • l'équipe filles en 13/14 ans départementale composée d'Anaïs Fréon et d'Alexia Miguet (11 ans) termine 1è re de sa poule (5 matchs, 5 victoires). • l'équipe 10 ans garçons régional composée d'Aladdin Khlif et Bastien Tassaro a également terminé en première place de sa poule. Par ailleurs, trois équipes Seniors (2 messieurs et 1 dame) sont engagées en championnat interclubs qui a débuté le 28 février.
Les Jazz Potes en concert Le 27 février dernier, la Municipalité a offert à la population une soirée jazz de grande qualité présentée par les Jazz Potes, sept musiciens très talentueux. Après une première partie qui a évoqué les meilleures pages du jazz en interprétant des classiques des années 30 et des années 50, les musiciens ont fait ensuite la part belle à un jazz plus moderne faisant appel aux chefs-d’œuvre des frères Petrucciani. Un régal pour l’assistance. Carnaval des écoles Le 26 mars dernier, les élèves des écoles maternelles et primaires étaient en fête à l’occasion du traditionnel Carnaval. Magnifiquement costumés, enfants, parents, enseignants, se sont associés à cette tradition en accompagnant le cortège dans les rues principales du village jusqu’à la place des Micocouliers pour juger Caramentran.
6rétrospectiev
Réunion d’information sur le futur Parc national des Calanques A la demande du Maire Jérôme Orgeas, Guy Teissier, président du GIP (Groupement d'Intérêt Public) des Calanques, et deux de ses collaborateurs, sont venus le 8 février dernier, répondre aux nombreuses questions soulevées par le projet du parc national des Calanques. Devant un auditoire nombreux, attentif et interrogatif, les trois membres du GIP se sont relayés pour expliquer la finalité du futur parc et tenter de rassurer les usagers des massifs de la commune, qu'ils soient randonneurs, chasseurs, cueilleurs ou simplement promeneurs. Sur proposition de Jérôme Orgeas, Guy Teissier a confirmé publiquement la réduction du périmètre du cœur de parc par l'exclusion d'une zone très étendue correspondant aux "ubacs du Montounier ", qui se prolonge jusqu’au hameau de Roquefort. Les arguments ayant servi à motiver ce retrait du périmètre se fondent sur la pertinence écologique plus faible de cette zone, ses bonnes potentialités agricoles dans le cadre du développement d'une agriculture péri-urbaine durable, et enfin sur les usages modérés qui y sont pratiqués (activités familiales de loisirs). Un parc national est une institution puissante dont la création est du ressort de l'Etat lui-même. A trop vouloir demander le retrait de zones du cœur de parc, le risque est grand de ne rien obtenir du tout. C'est pourquoi, pour Jérôme Orgeas, le fait de sortir les ubacs du Montounier du cœur de parc est "une avancée très importante dans le processus de concertation, qui aboutira à la définition du périmètre final". Parallèlement à la validation définitive du périmètre par l'Etat, la rédaction de la charte est en cours. Elle définira les usages et règlements qui seront applicables dans la zone de cœur de parc. La municipalité s'associera très étroitement à la rédaction de ce document essentiel afin de préserver l'intérêt des Bédoulens qui utilisent et fréquentent pour leurs loisirs nos belles collines provençales. Pour répondre à toutes les questions de la population sur ce sujet, le GIP organise des permanences en Mairie. Nous vous invitons à prendre rendez-vous au 04 91 72 65 73 Théâtre : “Pas toutes à la fois” La compagnie Les Tréteaux de Carnoux a magistralement interprété l’œuvre de Paul Cote, “Pas toutes à la fois” , le 5 février dernier. Les quiproquos et les malentendus, savamment entretenus par l’auteur, les situations cocasses et le talent des acteurs, ont fait de ce vaudeville un vrai moment de détente pour les spectateurs.
ré
Sortie de l’école maternelle : l’olive dans tous ses états En novembre dernier, les 50 élèves des classes de moyenne section de l'école maternelle ont effectué un apprentissage peu ordinaire et fort sympathique par la cueillette des olives à Cuges les Pins. Cette sortie s'est poursuivie l'après midi par la visite du village de Ceyreste et de son moulin à huile où les enfants ont pu apporter leur récolte du matin et participer à sa transformation en huile. Tout au long de l'année, les enfants continueront ce travail pédagogique en observant entre autre “l’apparition des olives” de l'olivier situé devant l'école de danse. Ce fut une excellente journée tant pour les enfants que pour les parents accompagnateurs.
Ping-pong : une nouvelle activité inter cantine Afin de satisfaire le souhait de nombreux élèves, la municipalité a décidé d’offrir deux tables de ping-pong qui ont été installées dans la cour de l’école élémentaire Paul Eluard. Pour la plus grande joie de ceux-ci, l’activité ping-pong a été ajoutée aux nombreuses activités proposées durant l’inter cantine. Forum Avenir Formation
t
Le 11 mars dernier, notre commune a accueilli la deuxième édition du Forum intercommunal Avenir Formation organisé par les communes de Cassis, Gémenos et Roquefort La Bédoule. Une quinzaine d’entreprises locales, des organismes de formation, le Pôle Emploi d’Aubagne et de La Ciotat, la Mission Locale, le PLIE, étaient présents tant pour informer sur les formations et les métiers que pour aider dans l’élaboration de projets professionnels tous les publics allant du collégien, lycéen, demandeur d’emploi et jeunes en recherche d’insertion professionnelle. La présentation d’un large éventail des métiers d’aujourd’hui et de demain, les conférences aux thèmes d’actualité tels que l'e-commerce et internet et la perception des discriminations au travail ont été très appréciées par les 400 visiteurs qui en ont profité pour diffuser leur curriculum vitae. Tous les partenaires se sont félicités de ce succès et ont été ravis de l’accueil que notre commune leur a réservé. L’année prochaine, le forum aura lieu à Gémenos.
rospective
L’Open13 Nous remercions la SODEXO qui a permis aux enfants fréquentant le Centre Municipal de Loisirs de se rendre le 18 février dernier, au Tournoi de Tennis L’Open 13. Tous étaient ravis de cette après-midi marseillaise qui s’est terminée par une promenade sur la corniche Kennedy. Les petites souris ! En raison de la présence de quelques petites souris indésirables dans une classe de l’école maternelle, la municipalité a conclu, avec une entreprise de la commune, un contrat de dératisation, incluant plusieurs visites au cours de l’année. Dans les locaux, toutes les précautions ont été prises pour les denrées alimentaires et un certificat de dératisation conforme aux lieux publics fréquentés par des enfants a été affiché. Ce contrat a également été souscrit à titre préventif pour l’école primaire et la crèche assurant ainsi la sécurité sanitaire des petits et des grands.
7
La Fiscalité Les impôts et taxes représentent 51% des recettes de fonctionnement. Cette année, une variation de 0,50 point du taux de taxe foncière sur les propriétés bâties sera proposée, portant le taux à 16,48%, et se traduira par une augmentation de la part communale de 4,36% (incluant la variation de 1,2% votée par le Parlement). Concrètement, le propriétaire d’une villa de 100 m² avec une petite piscine qui payait en 2009 une part communale de 320 paiera en 2010 la somme de 334 . L’Endettement Le capital des emprunts à rembourser, au 1 er janvier 2010, était de 1 304 031,47 . Au 31 décembre 2010, il ne sera plus que de 1 092 015,34 . Cette dette faible de 212 par habitant au 31 décembre, nous permet d’avoir une certaine latitude pour de nouveaux investissements durables et d’envisager l’avenir avec sérénité.
8budget
Un budget volontaire , prudent et responsable L’investissement Pour 2010, le budget de la commune est marqué par un effort considérable sur les investissements qui s’élèvent à plus de 1.200.000 . Soulignons et apprécions qu’ils sont financés sans recours à l’emprunt. La cession du terrain d’assiette de la future plaine du Caire IV à la Communauté urbaine permet l’équilibre et même une petite provision pour les travaux de l’école maternelle en 2011. La programmation ambitieuse de 2010 est constituée des éléments principaux suivants : Opérations Montant • Rénovation de l’éclairage public du quartier Jérôme (tranche 2) • Réfection de réseaux divers (Eclairage public, Telecom, incendie…) 560 000 Couverture du terrain de football en pelouse synthétique 360 000 Marché de maîtrise d’œuvre pour l’extension de l’école maternelle, ainsi qu’une épargne de plus de 47 000 en prévision des travaux qui débuteront en 2011. 191 000 • Faux plafonds de l’hôtel de ville • Travaux dans divers bâtiments communaux • Achat d'un véhicule pour le CCFF • Achat de logiciels pour les services municipaux 46 000 Achat de matériels et de mobilier Le fonctionnement • Les Dépenses Les dépenses de fonctionnement sont stables par rapport à celles de 2009. Elles s’élèvent à 4,78 M dont 0,727 M de prélèvement pour l'autofinancement des dépenses d'investissement, soit 16%. Les dépenses de personnel s’élèvent à 2,236 M . Ce poste majeur de nos dépenses est en léger recul par rapport à 2009 bien que nous ayons titularisé deux agents en 2010. Notre ratio “Dépenses de personnel / Dépenses réelles de fonctionnement” est de n57a,ti9o5n%alaelodressqcuoemlamumnoeysednenenotre 7%2%2%2% taille est de 51,20%. Nous devons 16% Charges à caractère général donc poursuivre notre effort Charges de personnel d’économie sur ce point. Autres charges de la gestion courante Tous les postes de dépenses sont Charges financières maîtrisés de telle sorte que les Dépenses imprévues et exceptionnelles Dotation aux amortissements dépenses réelles de 47% Virement en investissement fonctionnement ne progressent que de 1,15%. 24%
• Les Recettes Les recettes en 2010 s’élèveront à 4,676 M et se répartiront de la 30 façon suivante :
Excédent antérieur reporté Impôts et taxes Dotations et participations Produits des services Autres produits
Michel Trione
Troisième Adjoint, Délégué aux Finances
entretienvaec
Michel TRIONE, parlez nous de vous en quelques mots… Je suis né en 1960, et j'habite Roquefort-La Bédoule depuis cette date. Je suis marié depuis près de 26 ans avec Colette, nous avons deux enfants, Delphine 24 ans et Jérémy 20 ans, tous les deux sont encore étudiants. Je ne vous ennuierai pas avec mon métier. Lorsqu’on l'évoque dans une conversation, la répartie est souvent “il en faut”. Je vous dirai quand même que je fais partie de la fonction publique d'Etat et que je considère ma mission comme une garantie pour le citoyen d'avoir un traitement équitable devant la loi fiscale. Qu'est-ce qui a motiv ication danslaviemunicipaleé?votreimpl La politique n'était pas une préoccupation prioritaire dans ma famille, bien que mon grand-père maternel ait été candidat à une élection municipale et que ma grand-mère paternelle ait été conseillère municipale. Mon engagement en mars 1983 - j'avais donc à peine plus de 22 ans -, je le dois à Lucien Lopez. C’est lui qui est venu un matin, je le revois encore m'annoncer, “on est en train de monter une liste pour les élections municipales, si cela t'intéresse... “. Je suis donc allé à une réunion, je me suis piqué au jeu et depuis 27 ans je suis élu de Roquefort-La Bédoule. Il faut bien avouer que l'implication dans la gestion municipale aux cotés de Francis Giraud était assez facile. D’ailleurs une phrase célèbre d'un ministre s'applique aussi à lui “Il fait tout et nous faisons le reste”. En charge depuis 1999 des finances de la commu , degestnieonqquueilsonstongtuildeségvroatnredsacptriionncip?es Ne pas obérer l'avenir. Voilà le principe qui guide mon action dans la gestion des finances de la commune. Mon r est de mettre en adéquation les ressources de notre commune avec les besoins de ses habitants. Offrir les bons services aux meilleurs coûts est un challenge intéressant, surtout lorsque les recettes sont faibles. Comme vous le savez nous sommes une commune “pauvre”. Depuis 11 ans je m'efforce donc d'œuvrer pour l'intérêt général en contenant notre dette et en ne faisant pas trop progresser nos taux de fiscalité. Comment abordez-vous cette mandature t des r ets structurants detelleafcinoamnmceunmeen?poj Depuis 1983 notre commune a été radicalement transformée, beaucoup d'améliorations ont été apportées. Evidemment tout n'est pas parfait et des choses restent naturellement à réaliser. Sur les grands projets structurants, tels que la voie de déviation le long de l'autoroute, l'amélioration des réseaux, l'amélioration de l'éclairage public, la modernisation et l'agrandissement de l'école et de la crèche, l'entretien des structures existantes…, je veillerai à rechercher les financements les plus adaptés à notre capacité financière, en privilégiant l'auto-financement issu de notre épargne de fonctionnement, en réalisant des partenariats avec la communauté urbaine, le département, ou d’autres institutions, en optimisant les demandes de subventions… Le recours à l'emprunt sera utilisé avec parcimonie et uniquement pour des équipements destinés à rester durablement dans le patrimoine communal. Dans tous les cas je m'attacherai à garantir le maintien d'une gestion financière saine qui laisse quelques marges de manœuvre pour l'avenir.
9
Le gazon synthétique du Stade Baou Redon La consultation des entreprises est en cours et bientôt notre stade sera recouvert d’un gazon mixte foot-rugby très attendu des clubs de la commune. Cet investissement de 360 000 euros est subventionné par le Conseil Général, le Député Bernard Deflesselles, dans le cadre de sa réserve parlementaire, et nous l’espérons par la Fédération de Football que nous avons récemment sollicitée.
10zoomsur
http://www.roquefort-labedoule.fr le nouveau site Web de la commune De la convivialité Doté d’une charte graphique très contemporaine, simple à utiliser, le nouveau site Web de la commune a fait peau neuve à la fin du mois de novembre dernier. De la rubrique Vie Pratique à Enfance - Jeunesse , en passant par celles intitulées Loisirs, Vie Economique , Tourisme et Nature et Environnement , vous obtenez en quelques clics tous les renseignements que vous recherchez. En outre, une rubrique Agenda - Actualités vous permet de connaître avec beaucoup d’aisance et de facilité les manifestations organisées par la Municipalité et le tissu associatif. L’espace réservé à la Revue de presse , aux publications municipales et à la Galerie Photos vous permettra d’être complètement informé de la vie du village. Des statistiques très encourageantes Au fil des jours, au fil des semaines, vous êtes en effet de plus en plus nombreux à visiter le site : 210 connections par jour en moyenne, 5601 visites en décembre, 5802 visites en janvier, 5437 visites en février (malgré les vacances d’hiver), 5848 visites en mars. Alors, tous à vos claviers !
Les sapeurs pompiers de Roquefort la Bédoule recrutent Vous avez entre 17 et 55 ans ? Vous êtes disponible et motivé ? Vous avez une bonne condition physique? Vous avez envie d’aider les autres, vos amis ou votre famille ? Alors devenez sapeur pompier volontaire. Rejoignez les hommes et femmes qui partagent déjà cette passion au sein du centre d’incendie et de secours de Roquefort La Bédoule. Vous avez jusqu’au mois de juillet pour adresser votre CV et une lettre de motivation au Centre de secours . Des tests de présélections, composés d’épreuves écrites et sportives, seront organisés au mois de septembre. Le recrutement se fait par voie d’engagement, ouvert aux hommes et aux femmes satisfaisant aux conditions réglementaires (décret modifié n°99-1039 du 10/12/1999 relatif aux sapeurs pompiers volontaires), pour une période de 5 ans, tacitement reconduite. Vous trouverez le détail des conditions de recrutement et d’engagement : • au Centre d’incendie et de secours de Roquefort La Bédoule : 04 42 73 26 56 • sur le site internet du service départemental d’incendie et de secours : www.sdis13.com
Les obligations de débroussaillement A l’approche de la période estivale, il n’est pas inutile de rappeler que le feu est l’une des plus graves menaces qui pèsent sur nos massifs forestiers. Débroussailler aux abords des propriétés est donc une nécessité, une obligation légale, un geste citoyen afin d’assurer la protection des biens et des personnes. Le débroussaillement a pour objectif de diminuer l’intensité et limiter la propagation des incendies de forêts en créant une rupture dans le couvert végétal. Si vous êtes propriétaire d’une parcelle située en zone naturelle, vous devez débroussailler sur un rayon de 50 mètres autour du bâti et sur 10 mètres de part et d’autre des voies privées y donnant accès. Le débroussaillement ne vise pas à faire disparaître l’état boisé. Le caractère d’un état paysager peut être respecté en conservant par endroits des plantes et arbustes judicieusement répartis.
zoomsur
Visuels extraits du guide “Le débroussaillement : une obligation” publié par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur Par débroussaillement, on entend : La destruction de la végétation herbacée et ligneuse basse au ras du sol L’élagage des arbres jusqu’à une hauteur de 2 mètres L’enlèvement des arbres morts L’enlèvement des arbres en densité excessive de façon à ce que chaque houppier soit distant d’un autre d’au minimum 2 mètres L’enlèvement des branches et des arbres situés à moins de 3 mètres d’un mur ou surplombant le toit d’une construction. L’enlèvement des troncs, branches et broussailles par broyage, évacuation ou brûlage dans le strict respect des règles relatives à l’emploi du feu. Le débroussaillement doit être réalisé avant le 31 mai et en aucun cas en juillet et en août, période où les risques sont particulièrement importants.
Travaux Comme chaque année, la Communauté urbaine a entrepris de nouveaux travaux de réfection de voirie. Après l’enfouissement des réseaux et la rénovation de l’éclairage public, la traverse Colas Breugnon vient d’être revêtue d’un nouveau tapis d’enrobé. Il en a été de même pour l’avenue des Pins. Après les travaux de création de l’assainissement, la voie et les trottoirs avaient bien besoin d’une remise à neuf. D’autres secteurs seront également concernés – Croizat, Jules Raimu, la place du Général de Gaulle … - pour des améliorations diverses. L’arrêt de car “La crèche” a été déplacé de façon à ne pas gêner la circulation lors de l’arrêt des cars.
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.