Intempéries, les Français encore une fois victimes de - Accueil ...

De
Publié par

Intempéries, les Français encore une fois victimes de - Accueil ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 91
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Paris, le 10 décembre 2010
Intempéries :
les Français encore une fois victimes
de l’impréparation
de notre pays.
Ces derniers jours, les sapeurs-pompiers et leurs collègues acteurs du secours étaient prioritairement
mobilisés partout en France pour répondre en urgence aux conséquences des intempéries et assurer au
mieux leur mission d’aide à la population.
Hélas, au-delà des contingences humaines et matérielles liées à la crise elle-même, qu’ont-ils
constaté ? Encore une fois, les dégâts causés ont été largement aggravés par l’impréparation et le
manque de coordination du dispositif national. Encore une fois, on perd du temps à chercher des boucs
émissaires plutôt que de tirer des leçons utiles pour l’avenir !
Quand prendra-t-on enfin la juste dimension des effets des épisodes neigeux et de la canicule de
2003 ? Des intempéries de l’hiver 2009 ? Des inondations de février 2010 ?
Aujourd’hui, le « coup de feu » opérationnel passé, les sapeurs-pompiers ne souhaitent pas en rester là.
Bien sûr, ils auraient apprécié dans la communication du ministère de l’Intérieur, qui est leur ministère
de tutelle, que soit davantage relayé le rôle remarquable assuré par les sapeurs-pompiers mais aussi
leurs collègues des associations agréées de sécurité civile et des réserves communales de sécurité
civile dans la réponse à cette crise.
Surtout, ils appellent les pouvoirs publics à placer les questions de sécurité civile au rang des
préoccupations nationales prioritaires, et à dépasser le trop fort cloisonnement entre les services de
l’Etat, des collectivités territoriales, et plus généralement entre les acteurs concernés par la réponse
aux crises. Il faut rapidement rassembler, écouter et mobiliser l’ensemble des acteurs, publics comme
privés, de l’Etat comme des collectivités. Ceci pour définir, ensemble, un dispositif efficace
d’anticipation et de préparation, clarifier les règles de pilotage de notre réponse aux crises, et mieux
définir les procédures et le partage des compétences. Ceci concerne par exemple la présence de tous
les acteurs, y compris les représentants des collectivités, dans les salles de gestion de crise, nationales
comme départementales.
En espérant que cette fois-ci, les recommandations issues du retour d’expérience seront bel et bien
mises en œuvre, contrairement aux trop nombreux rapports consécutifs aux précédentes crises, qui
prennent la poussière sur l’étagère.
Contacts presse :
Céline Noguès : 01 49 23 18 11 / 06 16 13 36 83 / c.nogues@pompiers.fr
Marie-Hélène Chals : 01 49 23 66 43 / 06 24 89 50 76 / mh.chals@pompiers.fr
www.pompiers.fr
Communiqué de presse
Les sapeurs-pompiers en France
250 000 hommes et femmes, dont 80% sont volontaires
7400 centres de secours, assurant une présence de proximité sur tout le territoire
La 1
ère
force mobilisable en cas de crise
4,2 millions d’interventions par an, soit1 intervention toutes les 7 secondes
Une compétence partagée entre les collectivités (départements et communes
) et l’Etat.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.