Juin 2010 (pdf - 6 - Ville de Bourg-La-Reine

Publié par

Juin 2010 (pdf - 6 - Ville de Bourg-La-Reine

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 88
Nombre de pages : 40
Voir plus Voir moins
2DOSSIER/Cahier détachable au centre UN ÉTÉ À BOURG-LA-REINE
I n fo r m a t i o n s m u n i c i p a le s
À la une Ambiance estivale avec la Rando rollers.
PAGES 4Z23
2MA VILLE Arrêts sur images - La mairie vous informe -Les travaux dans la ville - Infos jeunes - La Bibliothèque vous propose - Sortir à Bourg-la-Reine.
CAHIER CENTRAL
2DOSSIER Un été à Bourg-la-Reine PAGE 25 2VIE ÉCONOMIQUE
PAGES 26Z35
2LA PAROLE À... Zoom sur... - L’entretien -Vie des associations - Tribunes.
PAGES 36Z39
2P EIITAREUQV Infos pratiques - Santé / permanences - Petites annonces - Le carnet - Agenda.
ÉDITO
BONNES UVELLES POUR LES RÉGINABURGIENS !
Avec l’arrivée des beaux jours, ce mois de juin sera une période faste en animations et activités variées pour satisfaire tous les goûts et tous les âges ! Pour débuter, la Fête de la ville aura lieu ce premier 2.la villeFête de  al ed srol,sniaeriv rdee niagmp nocere m ia .elMweek-end de juin, autour du thème « Bourg-la-Reine en Fête, à l’heure de la magie ». Durant cette journée à l’ambian-JCehaenv-rNeaouël ce festive, familiale et conviviale, vous pourrez retrouver tous les acteurs locaux et passer ensemble BMoauirrge- ldae- Reineun moment de détente, dans la joie et la bonne Vice-président,humeur. Venez nombreux, de belles surprises vous de la CommunautéEt n’hésitez pas à vous retrouver, parsont réservées ! d’agglomérationrésidence ou par quartier, en organisant des ren-des Hauts-de-Bièvre.contres amicales près de chez vous. Dans l’édito du mois d’avril dernier, je vous annonçais qu’un accord devait être trouvé prochainement pour la librairie de la rue René-Roeckel, tant appréciée de nos concitoyens. C’est chose faite aujourd’hui et je suis heureux de vous annoncer que la détermination des partenaires et la modération des souhaits de chacun l’ont emporté. Rénovée et complétée de « Avec l’arrivée des beauxnouveaux services, cette librairie poursuit son développement pour notre plus grande satis-jours, ce mois de juin serafaction. une période faste en anima-tions et activités variées pour satisfaire tous lesDans le prolongement du sondage IFOP réalisé lors du lancement du Plan Local goûts et tous les âges ! ».d’Urbanisme et répondant ainsi aux vœux de nombre d’entre vous, le Conseil municipal a voté lors de sa dernière séance, la programmation de la construction d’une médiathèque. C’est un projet de grande ampleur pour notre ville qui va ainsi compléter son offre culturelle, pour répondre mieux encore à la demande des Réginaburgiens. L’accroissement très important du nombre de lecteurs ces dernières années et le succès des activités proposées nous engageaient sur cette voie. Enfin, je vous souhaite un très bel été, avec j’espère, de bons moments de détente et de repos. Pour ceux qui resteraient à Bourg-la-Reine, un programme d’activi-tés a été conçu à leur intention, avec, cette année, une nouveauté tout à fait exceptionnelle à ne pas manquer : la Féerie des eaux, le 13 juillet au soir, au stade, pour célébrer ensemble la Fête nationale ! Et pour les seniors, ce sera le traditionnel « Été de charme », pour sa quatrième édition.
Bourg-la-Reine Magazineest une publication de la Mairie de Bourg-la-Reine • 6, boulevard Carnot - 92340 Bourg-la-Reine. •Directeur de la publication :Jean-Noël Chevreau -Rédacteur en chef : Sandrine Renaud -Journalistes :Stéphane Jean-Théodore - Dorothée Danloue -Conception :www.minedecrea.fr - Tél. 01 34 79 13 17 -Exécution :www.minedecrea.fr - Tél. 01 34 79 13 17 -Crédits N°352- Juin 2010photos :Bernard Duval et service communication -Impression :Imprimerie Leonce Deprez -Régie publicitaire :Conseil Marketing Publicité - Tél. 01 64 62 26 00 -Dépôt légal :à parution -Tirage : 11 500 ex. • Si vous souhaitez contacter l’équipe du magazine ou envoyer des informations relatives à la parution d’un article (deux mois avant votre événement) :Adresse :Service communication, Hôtel de Ville, 6, boulevard Carnot - 92340 Bourg-la-Reine -Tél. :01 41 87 22 66 -Fax :01 41 87 23 82 -Courriel :boîtes aux lettres de la ville.communication@bourg-la-reine.fr • Le Bourg-la-Reine Magazine est distribué dans les Si vous ne le recevez pas, merci de nous le signaler ou de téléphoner au 01 41 87 22 66.
MA VILLE
La mode indémodable !
Retour gagnant pour le Badabourg
La prévention... une affaire qui roule !
p . 4>J u i n 2 0 1 0
On prend les mêmes et on recommence !
Un Eurochallenge de qu
Les gardiens donnent le la !
p . 5>J u i n 0 1 0 2
Le chiffre du mois 200 C’est la hauteur (en centimètres), du mur d’escalade qu’ont gravi les jeunes, dans le cadre du Jbus, le 19 mai dernier. Une ascension placée sous le signe de la prise de risques.
MA VILLE
Nouveau dans la ville ? Faîtes-vous connaître
En bref
Permanences du président du Conseil général Patrick Devedjian, président du Conseil général, vous reçoit sur rendez-vous, le deuxième vendredi de chaque mois (hors vacances scolaires), de 17 h à 18 h 30, à la mairie.& 01 47 29 32 33.
Permanences du conciliateur de justice Gérard Perchais vous reçoit, sur rendez-vous, tous les deuxième et quatrième jeudis du mois, de 11 h à 18 h, à l’espace Françoise-Dolto (bureau n° 1 - 116, avenue du Général-Leclerc). Pour prendre rendez-vous, contactez l’accueil de la mairie.&01 41 87 22 22.
Modification simplifiée du POS : consultez le dossier jusquau 3 juillet
Une modification simplifiée du Plan d’Occupation des Sols est envisagée. L’objectif est de diminuer les obligations de recul des constructions par rapport au boulevard Carnot, pour le terrain situé à l’angle du boulevard Carnot et de la rue Le Bouvier. Cette modifica-tion mineure intervient dans le cadre d’un projet de construction d’une médiathèque sur ce terrain, et n’a aucune incidence sur l’écono-mie générale du POS. À cet effet, le dossier de modification simplifiée ainsi qu’un registre d'observations seront mis à disposition du public au service Urbanisme de la mairie, au 9, bd Carnot, aux jours et heures habituels d'ou-verture de la mairie, du 2 juin au 3 juillet 2010 inclus.
Prochains conseils municipal et communautaire Les prochains conseils municipaux auront lieu mercredis 2 et 23 juin, à 19 h, à la mairie. Le prochain conseil communautaire se déroulera vendredi 25 juin, à 20 h, à Bourg-la-Reine.&01 41 87 22 22. Permanences du député Le député Georges Siffredi reçoit sur rendez-vous, le troisième lundi de chaque mois, à la mairie. &01 40 63 56 53. Permanences de M. le Maire Le Maire reçoit tous les jours de la semaine, sur rendez-vous. Il assure, en outre, des permanences sans
p . 6> 0 1 0 2J u i n
rendez-vous. La prochaine perma-nence aura lieu jeudi 3 juin, de 8 h à 10 h, à la mairie. La suivante se déroulera jeudi 1erjuillet, de 8 h 30 à 10 h 30, aux Bas-Coquarts. &01 41 87 22 22. Commémorations Vendredi 18 juin, la Ville commémo-rera le 18 juin 1940. Une cérémonie est prévue à 18 h, place de la Libération, où auront lieu les dépôts de gerbes. Mercredi 25 août, une cérémonie commémorative de la libération de Paris et de la ville sera organisée avenue du Général-Leclerc, à 18 h. &01 41 87 22 25.
Il n’y a pas d’âge pour la Rando-rollers ! Avec plus de 250 participants, en rollers, trottinette ou à qui aimeraient se joindre au cortège, le prochain rendez-vélo, la dernière édition de la rando-rollers, qui s’est tenue vous est fixé audimanche 13 juin. Le départ sera donné dimanche 16 mai, a connu un réel succès.Bourg-la-Reinedevant l’antenne de l’Ajr, aux Bas-Coquarts à 10 h 35 et à magazine h, place Condorcet. 11a rencontré le doyen des participants, Jean-Alain Dame, qui nous raconte avec beaucoup d’émotion&01 41 87 22 31. pourquoi il participe à cette randonnée à roues (lettes).
«Le 11 avril, c’était ma deuxième rando-rollers», avoue Jean-Alain Dame qui nous confie qu’il n’était pas monté à vélo depuis 55 ans ! Quand il était plus jeune, nous déclare-t-il, il parcourait jusqu’à 200 kilomètres par jour à bicyclette, alors «la rando-rollers, c’est une promenade de santé !». Il apprécie ce moment dominical où petits et grands se retrouvent à vélo, en rollers ou encore à trottinette. Selon Jean-Alain Dame, «c’est un moment d’échanges qui permet de créer des liens entre les Réginaburgiens. Je pense que les gens appré-cient ce moment de détente». Et quand on lui demande pourquoi il ne chausse pas les rollers, il nous répond en souriant «que ce n’est pas de (s)on âge» ! Au total ce sont mensuellement, entre 150 et 250 personnes qui participent à la Rando-rollers. Et pour ceux
Aventureland : une journée pour les familles Poneys, karting, paintball, accrobranche... C’est le programme que vous offre la Ville, samedi 26 juin. Cette journée au parc Aventureland (à Magny-en-Vexin, dans le Val d’Oise) ravira petits et grands. La participation est gratuite et s’adresse aux familles avec des enfants âgés de moins de 16 ans. Le départ est prévu à 8 h 30, en car, pour un retour aux environs de 19 h. Les inscriptions se font au Cabinet du maire. Attention ! Nombre de places limité ! Pour participer, remplissez le coupon ci-dessous.
COUPON D’INSCRIPTION
TOUTES LES MENTIONS DOIVENT ÊTRE OBLIGATOIREMENT REMPLIES ET EN LETTRES CAPITALES.
e 1M1 ejruciin  d2e0 j1o0in adur e Cuanb ijnunesé tteRi efdioncuf fsaeietmrfit gaedrnid e eead-mn oesM nlamtai icslriiailemu ei  t0àdee c1 de Be4sco ou1prlu8apg7c-leao2s-n 2dRe is0i tp6ndoeen  il-bels6e retourner a.tdrC raon bouleva le vant, . Jour s.
p . 7> 2 0 1 0J u i n
MA VILLE
COMMÉMORATION DU 8 MAI 1945 Se souvenir pour bâtir l’avenir
Samedi 8 mai, Bourg-la-Reine commémorait la victoire des Alliés lors de la Seconde Guerre mondiale. Une cérémonie placée sous le sceau de l’intergénération, avec la présence à la fois des anciens combattants et des élèves des écoles de la ville. Le 8eTransmissions du Mont Valérien a également honoré cette commémoration de saRégiment de présence. Voici un extrait du discours qu’a prononcé M. le Maire à cette occasion.
Soixante-cinq années se sont écoulées depuis l’armistice L’humanité tout entière a été frappée d’un destin tragique. de la Seconde Guerre mondiale, le 8 mai 1945. Nous L’immensité de la lutte ne peut être résumée en deux ou sommes aujourd’hui réunis au pied du Monument aux trois phrases, mais il est de mon devoir d’évoquer quelques morts de la ville de Bourg-la-Reine pour commémorer faits de la Seconde Guerre mondiale, afin de transmettre ensemble la victoire du 8 mai 1945, de la France et de ses à la jeune génération, les valeurs de courage et d’abnéga-Alliés sur le 3e tionReich hitlérien. Aujourd’hui, la Nation tout de ceux qui ont permis à notre pays de retrouver sa entière rend un hommage solennel aux vainqueurs de la liberté et son honneur. Seconde Guerre mondiale, mais aussi et surtout, à toutes Le 1erseptembre 1939, la Wehrmacht envahit la Pologne. les victimes de cette tragédie sans pareille. Ce fut une Mobilisées dès le 2 septembre 1939, les troupes françaises guerre totale, un conflit irréductible contre la tyrannie et rejoignent les frontières du Nord et de l’Est, le long de la la barbarie nazies. ligne Maginot. r Jcei evmoeuns trs eamuex réclièe vedse  dvuo sc oplléèsgeen Écvesa riestt je-aGdarleosisse  etm edse  rleinmsetir--dDéefse nsoeps éardatvieorsness . liElmleits éseos nts deénjàg aggreavnet mpenotu rc otûetsetuesre s leens tut Notre-Dame, et au Conseil des Jeunes qui ont vies humaines. C’est ce qu’on a appelé « la drôle de guerre ». préparé cette cérémonie et chanté la Marseillaise, avec cœur et entrain, accompagnés avec talent par l’ Harmonie la Gabrielle. Dans le cadre de nos travaux sur la mémoire, nous nous sommes rendus ensemble, au mois de février, à Notre Dame de Lorette et à la Carrière Wellington, en Artois sur les lieux des grandes batailles de la Première Guerre mondiale. Avec les anciens combattants, nous nous rendrons pro-chainement au mémorial du Général de Gaulle, à Colombey-les-deux-églises, pour commémorer le 70eanni-versaire de l’Appel du 18 juin. Je voudrais remercier le Lieutenant-Colonel Jacques Chanteux, le Capitaine Éric Gardin et le 8eRégiment de2Les élèvent rendent hommage par le chant. Transmissions du Mont-Valérien qui nous font l’honneur La Wehrmacht et les blindés allemands, les Panzer, enva-de leur présence ; c’est avec fierté qu’ils vont défiler dans hissent les Pays-Bas et la Belgique. les rues de Bourg-la-Reine, à l’issue de cette cérémonie. Et le 10 mai 1940, l’attaque allemande se porte sur la Cette célébration nous permet de rendre hommage aux France, dont les troupes sont rapidement débordées. anciens combattants, aux hommes et aux femmes venus La progression des forces nazies est fulgurante et le 14 d’horizons et de pays différents, morts pour la France, au juin, elles sont à Paris. Les combattants de 1940 sont nom de la liberté, au nom de notre propre liberté. souvent oubliés et pourtant, ils se sont battus avec un Nous rendons également un hommage vibrant à tous ceux courage exemplaire : on décompte déjà 90 000 morts et et à toutes celles qui se sont engagés dans la Résistance, 1 850 000 prisonniers. et qui, souvent au sacrifice de leur vie, ont maintenu, en Ce désastre entraîne la chute du Gouvernement et un France, la flamme de l’espoir. armistice est signé le 22 juin 1940. Le drapeau du 3eReich En 1939, la France entrait dans une longue période de allemand flotte sur l’Arc de Triomphe et sur bien d’autres souffrances et d’horreurs indicibles. monuments de Paris. L’administration allemande s’instal-le à l’hôtel Majestic. Dans son témoignageL’étrange défaite, écrit en 1940, Marc Bloch, historien et résistant fusillé, disait : «Nous nous trouvons aujourd’hui dans cette situation affreuse que le sort de la France a cessé de dépendre des Français». Mais l’année 1940 est aussi l’année des premiers espoirs : le 18 juin, depuis Londres, le Général de Gaulle lance à tous les Français, un appel à poursuivre le combat : «Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir avec une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là». De nombreux français, civils ou 2L’Harmonie la Gabrielle accompagne le cortègemilitaires, officiers, marins ou soldats, refusent la défaite .et rejoignent l’Angleterre pour poursuivre le combat.
p . 8> 0 1 0 2J u i n
Winston Churchill proclame aux Communes : «Notre but est la victoire à tout prix, si longue et si dure que soit la route à suivre». Mais, partout, le feu de la guerre se développe ; la guerre s’étend sur tous les continents, des eaux glaciales du Spitzberg aux sables brûlants du Sahara, des montagnes des Alpes à la jungle birmane, de la rade de Montevideo aux attols du Pacifique. L’Allemagne nazie occupe la plus grande partie du continent européen et poursuit une guerre d’anéantisse-ment pour faire triompher la race aryenne. Juifs et Tsiganes sont concentrés dans des ghettos, comme à Varsovie. En 1942, le port de l’étoile jaune devient obli-gatoire pour les juifs et c’est alors que commence pour eux la déportation, par convois entiers, dans les camps de concentration. Un film récent,La rafle, donne un témoi-gnage émouvant de cette tragédie. Il sera présenté à Bourg-la-Reine, lors de la Nuit du cinéma, le 29 mai prochain. Plusieurs millions d’entre eux y sont exterminés dans deux des plus importants, ceux d’Auschwitz et de Birkenau situés au sud de la Pologne, où une classe du collège Évariste-Galois est allée se recueillir. Après une longue et minutieuse préparation, les Alliés débarquent en Normandie le 6 juin 1944. Cette gigan-tesque opération amène, au total, deux millions de soldats en Europe. Renforcés quelques semaines après, le 15 août 1944, par un second débarquement en Provence, les Alliés poursuivent leurs actions en profondeur, vers l’Est. Les combats sont rudes et meurtriers. Peu à peu, les troupes nazies reculent et la France retrouve sa liberté et son indépendance. (…) Dans la liesse d’une vie redevenue possible, les joies et les pleurs se sont indistinctement mélangés. N’oublions pas, en effet, les épouses, les mères, les veuves
2Lysiane Tellier rend hommage aux anciens combattants. crypte du Souvenir. Partout en France, aujourd’hui, nous nous inclinons devant ces Monuments qui sont un témoi-gnage de reconnaissance et qui symbolisent le sacrifice de tant d’hommes et de femmes, civils ou militaires, associés jusqu’au don de leur vie, à une œuvre de Paix et de Liberté. La liberté est une valeur infiniment fragile.La réconcilia-tion franco-allemande, inouïe après tant de déchirements, relève d’une volonté politique hors du commun et d’un savoir-faire admirable. Elle est sans prix et reste un exemple dans l’histoire de l’humanité ; c’est un message d’espérance pour ceux qui vivent encore aujourd’hui dans la guerre et ses horreurs. Nous devons faire preuve d’une vigilance quotidienne pour que règnent les valeurs de civilisation telles que le respect des autres, l’acceptation des différences, l’esprit de tolérance, la reconnaissance de la diversité des cultures, des religions et des traditions nationales. C’est encore un message d’espoir que nous devons trans-mettre à nos plus jeunes générations. Un message de confiance dans l’humanité qui peut et qui doit faire preuve de sagesse et de solidarité. Nous le devons à nos aînés qui se sont sacrifiés pour que nous retrouvions notre liberté et que nous vivions en paix ; notre devoir de mémoire s’accompagne d’un devoir de fidélité.
Visionnaire de son temps, Robert Schuman disait «Si tu veux construire une paix durable, apprends aux hommes à travailler ensemble». Il ajoutait que l’Europe ne se construirait pas d’un coup, mais jour après jour, dans un effort patient et par des réalisations concrètes. C’est à cette tâche enthou-siasmante que nous devons collaborer.
Comme pour répondre au mot d’ordre de Jean Monnet «nous ne coalisons pas des États, nous unissons des hommes», la ville de Bourg-la-Reine, grâce à des hommes et des femmes altruistes et déterminés, entretient des liens d’amitié avec quatre villes européennes : Monheim am 2M. le Maire prononce son discours.Rhein en Allemagne, Kenilworth en Angleterre, Reghin en Roumanie et Sulejowek en Pologne. de guerre, qui ont supporté en silence et avec une dignité L’Europe se forge ainsi jour après jour, dans l’union de nos admirable, l’attente, l’angoisse, la solitude. familles et l’amitié entre nos villes. Sur le Monument aux morts érigé en 1920, au sortir de la Première Guerre mondiale, ont été ajoutés 86 noms de Je citerai, pour conclure, Pierre Brossolette, un des princi-combattants morts pour la France lors de la Seconde paux dirigeants de la Résistance française : «Ce que nos Guerre mondiale ; 3 d’entre eux ont été inhumés dans lapas un sanglot, mais un élanmorts attendent de nous, ce n’est ». Ce discours est consultable dans son intégralité auprès du Cabinet du maire.&01 41 87 22 06.
p . 9>J u i n 0 1 0 2
MA VILLE
Bilan Carbone : où en sommes-nous ? La Ville de Bourg-la-Reine a lancé, en janvier 2010, son plan d’action cohérent sur le territoire. Vis-à-vis de la Bilan Carbone®, pour estimer les émissions de gaz à effet population, la Ville a également une mission de sensibili-de serre générées sur son territoire, par ses activités de sation aux enjeux énergétiques, d’incitation sur les bonnes services publics, par l’ensemble des acteurs situés sur son pratiques à adopter et d’encouragement des initiatives territoire et par sa population. locales.
ne ? DQirueeclt emleen tproesuprolnas acbollelse cdtei v1it0é  à?15 % des émissions de ÀQpuaerltliersd eésmissuslitoantss, lsauVri llBeoautrrgav-laail-Raeviec les acteurs du gaz à effet de serre nationales et pouvant indirectement territoire pour élaborer ensemble le plan d’action pour agir sur plus de 50 %, les collectivités locales ont un rôle l’énergie durable, visant à réduire ces émissions de gaz à très important à jouer dans le domaine de l’énergie et de effet de serre d’ici 2020. la lutte contre le changement climatique. La Ville de Bourg-la-Reine agit directement sur de La Ville vous propose de participer à larestitution des nombreux thèmes : bâtiments et équipementsrésultatsla présentation du plan d’action sur le terri-et à communaux, déplacements, organisation urbaine,… Mais toire le24 juinprochain,à 19 h 30, au rez-de-chaussée de l’enjeu est aussi de mobiliser les différents acteurs sur unl’espace Joseph-Kessel.
Émissions du patrimoine et des services de la Ville en 2009
De l’ordre de 5 000 tonnes équivalent CO 2
Tonne équivalent CO2 = unité de mesure du Bilan Carbone®
Émissions sur le territoire en 2009
De l’ordre de 122 000 tonnes équivalent CO 2
Associations, faites-vous connaître !
Vous faites partie d’une association et vous souhaitez la faire connaître davantage ? Alors réservez dès maintenant votresamedi 4 septembrecar la Ville de Bourg-la-Reine organise le Forum des associations.
Au total ce sont plus de 50 associations qui pourront présenter leurs activités et faire des démonstrations. Le Forum sera ouvertde 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h, aux Colonnes (51, boulevard du Maréchal-Joffre).
Pour vous inscrire, il vous suffit d’adresser votre demande à Monsieur le Maire, service communication, 6 bd Carnot.
Attention, vous pourrezvous inscrire jusqu’au lundi 7 juin. &01 41 87 22 83.  
p .1 1> 0 1 0 2J u i n
MA VILLE
Une journée avec M. le Maire
La gestion d’une commune est à l’image de la vie de cette dernière : complexe et diversifiée. Elle exige l’impli-cation dans des dossiers relatifs à de multiples domaines d’activités et la rencontre de nombreux partenaires et particuliers de tous horizons (sociaux, associatifs, politiques, riverains, etc). Pour mieux appréhender cette réalité,Bourg-la-Reine magazinea passé une journée avec le premier magistrat de la ville : Jean-Noël Chevreau.
8 h 30 à 10 h 30 : Réunion « Développement  économique » par la organiséeà la mairie d’Antony, Communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre. 28 h 30 :Mot d’accueil prononcé par Jean-Noël Chevreau, Vice-président du développement écono-mique, en présence du Maire d’Antony 28 h 35 :Présentation du programme de la matinée et ouverture des travaux 29 h 20 à 9 h 50 :Débat : questions/réponses 29 h 55 :Conclusion.
11 h:Réunion du comité de rédactionduBourg-la-Reine Magazineà la mairie : présentation des sujets du, numéro de septembre.
12 h 15:Déjeuner de travailà la Région Île-de-France Objet : avancement des travaux de la place de la Gare.
14 h 30:Réunion sur le transfert de la Posteavec le Directeur régional Poste-Immo, et la responsable Gestion d’Actifs, le Directeur général des Services, le 1ermaire adjoint, le Directeur du service Urbanisme et la SEM 92.
Inauguration de la rue du Colonel-Candelot
La rue du Colonel-Candelot a fait peau neuve. Après plusieurs mois de travaux de rénovation et d’aménage-ment, la Ville invite les Réginaburgiens, riverains ou non, à profiter de cette rénovation et à assister à la pose de la plaque dédiée à Albert-Louis Candelot.
Véritable figure locale, le colonel Candelot, ingénieur visionnaire, a été maire de Bourg-la-Reine de 1900 à 1920 et a énormément contribué à la physionomie actuelle de la ville.
15 h 30 : Tour de villeavec le Directeur des services Techniques et le maire adjoint chargé des travaux.
16 h 30 : Préparation du Conseil d’admi-nistrationde l’Office Public HLM.
17 h 30 : Rendez-vous avec des riverains pour problèmes de stationnement avenue des Vergers, en compagnie du délégué de quartier et du conseiller municipal chargé de la sécurité. 18 h : Rencontre avec le nouveau Président de la Protection Civile. 19 h : Réunion publiquerues Bellevue/ Pertuisot/Violette, au rez-de-chaussée de l’Espace Kessel.
Le rendez-vous est donc fixé ausamedi 12 juin à 11 h, 6, rue du Colonel-Candelot. Venez nombreux !2Portrait d’Albert-Louis Candelot par Cécile Pastré, miniaturiste-portraitiste.
p .1 2>J u i n 0 1 0 2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.