La Ville en ligne

Publié par

La Ville en ligne

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 150
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
ème Le 8 Forum Jobs d’Eté se prépare actuellement : l’occasion pour les jeunes Viennois de trouver à s’occuper cet été…
n°60
Aujourd’hui
La Ville en ligne
Les intempéries de l’hiver ont perturbé plusieurs grands chantiers sur Vienne. Tour d’horizon de retards finalement minimes.
Forum Jobs d’été
Magazine municipal d’information
Le programme de la ème 30 édition de Jazz à Vienne sera dévoilé fin mars. Comment se prépare un festival de cette ampleur ?
Chantier
Jazz
032010
Édito
Sommaire
3 - 5 Dossier Mairie numérique 6 - 7 Loisirs&Culture Quand le « Quand-Quand » cancane ! Un nouveau service pour les Viennois Jazz à Vienne : comment ça marche ? 8 - 12 Actualités Un pôle multimodal sous le signe de la concertation Un pôle multimodal accessible à tous Chantiers : « on va mere les bouchées doubles » Cancanne : les habitants parlent de leur quartier Un job cet été ? Gémens : les enfants « acteurs » des activités Le Lyon Engine Légende Haro sur les rats ! Laura, citoyenne d’Europe Appel à projets 2010 13 Patrimoine Le plan patrimoine se poursuit Nouvelle jeunesse pour le Temple d’Auguste et Livie 14 Expression politique 15 Mairie utile 16 Portrait Gérard Souillet
2|  Vienne Aujourd’hui / n°60 / mars 2010
Il est loin, le temps du Minitel… Depuis une vingtaine d’années, les nouvelles technologies de l’informa-tion ont modifié en profondeur notre façon de vivre. À chaque instant, nous les utilisons dans notre quoti-dien pour aller chercher de l’infor-mation, pour prendre des nouvelles de nos proches, pour remplir telle ou telle formalité. Rares sont les activités du quotidien qui ne bénéficient pas, à des degrés divers, des progrès techniques, de la miniaturisa-tion, de la généralisation de l’usage du web. Longtemps, on a pu croire les collectivités ou les services de l’Etat à la traîne. Vienne, en mettant en place son site web, il y a cinq ans, faisait partie des communes qui avaient pris conscience de ces retards. En mettant en place des zones Wifi gratuites, accessi-bles par tout un chacun dans le centre-ville, elle a été largement pilote – et la zone de couverture est destinée à s’élargir sur un plus grand périmètre. En donnant aux Viennois la possibilité de régler en ligne certains services payants (cantines, centres de loisirs…) via son Espace famille, elle franchit un pas de plus et devient une ville pilote qui offre aujourd’hui ce type de facilités. Ne manque en somme plus qu’à faire évoluer le site actuel de la Ville : il doit désormais évoluer, proposer de nouveaux services, mieux s’organiser, aller vers davantage de réactivité et devenir l’outil de dialogue entre les élus, la Ville et les Viennois. Il doit permettre à terme d’être le moyen majeur pour les habitants de trouver l’information qui leur convient, en temps réel. C’est la mission qu’avec l’équipe municipale, j’ai confié à nos services, qui s’attachent dès à présent à faire évoluer cet outil majeur de l’information municipale. Avec le concours de vos idées et de vos suggestions…
Jacques Remiller Député maire de Vienne
Mairie de Vienne www.vienne.fr B. P. 126 - 38209 Vienne Cedex Tél. 04 74 78 30 37 / Fax 04 74 31 54 49
Rédaction : Jean-Christophe Piot, Jean-Marc Januel, Pierre Barbier, Isabelle Albran Photos : Service communication Création de la maquee : www.curlybushman.com Mise en page : Jean-Christophe Der Markarian Directeur de la publication : Sylvie Magnat Dépôt légal juin 2002. N° ISSN : 1282-7312. Tirage : 17 000 exemplaires
Mairie numérique réé il y a exactement 5 ans, Si le site web de la Ville, le site municipal vienne.fr trouve toute une série d’informationspuCis. Il est donc primordial de lui vienne.frexiste depuis 5 ans et si l’on y n’a pas changé de look de-(agenda, patrimoine, politiquerefaire une jeunesse, pour coller au mieux aux attentes de ses uti-locale, grands projets, services lisateurs.« Une nouvelle version qui communaux…), il ne s’agit que de devrait voir le jour sous douze à dix-la partie émergée de l’iceberg. Petit»huit mois Sylvie Magnat, selon adjointe en charge de la commu-à petit, la Ville se modernise au fil nication. C’est la suite logique de des évolutions des technologies de « la modernisation de l’image de la l’information et de la communication.Ville, qui suit le changement d’iden-tité graphique et la nouvelle formule Tour d’horizon de ce qui est d’ores et du magazine ». Le web évolue très déjà mis en place pour vous faciliter la vite, et les besoins avec : le site ac-vie - et de ce qui se profile à l’horizon. tuel manque de simplicité. L’infor-mation s’est accumulée au fil du temps, au point de rendre parfois la recherche d’information un peu lente.« Son petit frère sera mieux or-ganisé, plus réactif, plus direct et da-vantage interactif» indique-t-on à la Direction de la communication. Les premières bases du travail à
venir sont en cours. Nul ne sait en-core à quoi ressemblera la nouvel-le version, mais les grandes pistes se dessinent. À commencer par une interface où chaque Viennois pourra trouver une information adaptée à ses besoins. Par exem-ple,« sur la page d’accueil, les pre-mières informations visibles pour-raient varier, selon que vous soyez un enfant, un retraité, un nouvel habitant… ». Autre réflexion : faire du site un site portail, où serait concentrée l’information actuelle-ment dispersée sur plusieurs :« ici, l’idée est de réunir en un même lieu les renseignements et les actuali-tés relatifs à la bibliothèque ou aux musées de la ville ». Quel que soit le résultat,« il devra permettre de dé-matérialiser les services à la popu-lation ». L’idée n’est certainement pas de supprimer l’aspect humain de la relation entre les habitants et leur Mairie, mais de mieux aiguiller,
|3 Vienne Aujourd’hui / n°60 / mars 2010
Dossier
Surfer en ligne gratuitement depuis une terrasse de café, c’est possible grâce au Wifi gratuit mis en place par la Ville
Des chiffres :
600 visites par jour en moyenne sur le site de la Ville 1 576 articles en ligne 35% des visites sont destinées à la rubrique « Agenda » 15 millions de foyers connectés au web en France 648 675 connexions en 5 ans
4|  Vienne Aujourd’hui / n°60 / mars 2010
de faciliter le plus possible les dé-marches quotidiennes, en les ren-dant accessibles en ligne, 24h sur 24, sept jours sur sept - et d’éviter de multiplier les allers-retours en mairie. Sylvie Magnat souligne également la volonté de la Ville de « créer un média municipal réactif en temps réel »: animations cultu-relles et associatives, travaux, per-turbations sur les routes dues aux intempéries, recueil des demandes ou des remarques des internautes, etc. C’est en fait un partage des tâ-ches qui se dessine : au magazine les dossiers de fond, au site web l’actualité plus immédiate, plus quotidienne.
Les prémices de la nouvelle version
C’est en octobre dernier que le site de la Ville a d’ores et déjà pris un tournant marquant.« Nous cher-chons à travers le web à simplifier les démarches des Viennois » expli-que Xavier Parisot, directeur des services à la population. Les pa-rents peuvent en effet aujourd’hui régler en ligne les factures liées aux activités de leur enfant : CAPE, centre de Gémens et tout ce qui touche au périscolaire (cantine, accueil du matin et du soir). Et ce service, logiquement appelé« Es-pace famille »fonctionne plus que bien.« 34 factures y ont été réglées le mois du lancement, nous en som-mes à plus d’une centaine en dé-but d’année ». En clair, une hausse
continue,« et nous attendons dans les mois à venir une progression encore plus fulgurante », même si pour le moment, les parents sont encore dans la phase de test de ce nouvel outil. Il n’est pas tout à fait entré dans les mœurs,« il faut comprendre que payer un service municipal en quelques clics, n’a rien à voir avec l’achat de vêtements ou d’objets sur le net ». C’est en tout cas une véritable révolution, puisqu’à l’heure ac-tuelle, peu de collectivités ont fait ce choix : Vienne compte parmi les villes pilotes. L’intérêt se veut triple.enlève aux parents« Cela les contraintes horaires »: il fallait parfois quitter le travail plus tôt pour aller déposer son chèque à la cantine par exemple. Ensuite, « l’espace famille permet de modi-fier ses coordonnées facilement en cas de besoin (mail, téléphone) et évite l’envoi d’un courrier ». Qui n’a jamais été confronté à la perte d’un chèque envoyé dans une simple enveloppe ? Enfin,« les pa-rents ont accès à une banque de données généralistes ou ciblées sur les activités proposées à leurs en-
Payer en ligne certains services de la Ville est déjà possible. Une facilité encore rare dans les collectivités.
fants ». D’ailleurs, des réflexions sont en cours sur l’évolution de ce service : il pourrait prochaine-ment permettre de réserver une place pour votre enfant, en centre de loisirs notamment. Quant à la sécurité des paiements sur Internet, aucune in-quiétude à avoir. Chaque utilisateur possède son identifiant, il s’inscrit, sélectionne la facture et la règle en entrant ses coordonnées bancaires.« La page en question est extrêmement sécurisée via no-tre partenaire bancaire ». Le paiement est immé-diat, et l’utilisateur reçoit un mail de confirmation. À la Ville, on se réjouit d’une telle nouveauté, qui permet de désengorger l’accueil du public et de
consacrer davantage de temps à d’autres demandes.
Une salle de visioconférence à la Mairie
Au-delà de son site web, la Ville modernise aussi ses propres outils. La nouvelle salle de visio-conférence située à l’hôtel de ville offrira bientôt aux élus et aux techniciens de la Ville un gain de temps non négligeables. En li-
Dossier
mitant les déplacements, ce sera aussi une source d’économie pour la Ville.« Les nouvelles technologies permettent d’échanger à distance dans d’excellentes conditions. Grâce à cette salle de visioconférence, ce sera le cas avec les entreprises qui travaillent avec la Ville ou encore d’autres administrations ou collec-tivités » explique Patrick Curtaud adjoint chargé desnouvelles Tech-nologies. Après une phase d’essais, cet équipement sera opérationnel vers la fin du mois de mars.
Les terrasses de cafés du centre-ville couvertes par le Wifi
Avec l’arrivée des beaux jours, l’information est d’importance et montre la place que la Ville accorde aux nouvelles technologies. À l’ini-tiative de Patrick Curtaud, et avec le soutien technique du service informatique de la ville, des terras-ses sont couvertes par le wifi. Les établissements implantés place Charles de Gaulle ainsi que ceux situés sur les places l’Hôtel de Ville et du Pilori offrent ce service. Pour surfer gratuitement 30 minutes il suffit de demander à votre cafetier un coupon doté d’un code d’accès. Rappelons que certains sites com-me celui de« Jazz à Vienne », de la Communauté d’Agglomération du Pays Viennois ou de la Ville de Vienne… sont consultables en illi-mité depuis les terrasses connec-tées. Dans le cadre du développe-ment du wifi, les établissements des cours Brillier et Romestang devraient prochainement bénéfi-cier de cette couverture.
Qui peut mieux aider la Mairie à concevoir son nouveau site que les Viennois ? N’hésitez pas à nous soumettre vos idées par mail : communica-tion@mairie-vienne.fr
|5 Vienne Aujourd’hui / n°60 / mars 2010
Loisirs
Un stage de théâtre ?
Tout au long de l’année 2010, la Compagnie Michel Tallaron propose une série de stages ouverts à tous. Quels sont les ingrédients de la présence ? Quelle pratique et quels exercices permeent d’expé-rimenter la relation juste ? De l’écriture liéraire à l’écri-ture scénique, la poétisation des corps, de l’espace et du temps : comment l’art dramatique aiguise-t-il notre perception du réel ? Lieu du stage Vienne et Ste Co-lombe (précisé au moment de l’inscription), prochaines dates 10 et 11 avril, samedi de 14h à 19h et dimanche de 10h à 16h
Compagnie Michel Tallaron Laboratoire de recher-ches et créations théâ-trales contemporaines 06 09 10 47 13 tallaron.compagnie@yahoo.fr www.theatricule.fr
Les avocats du Barreau de Vienne vous informent
Les avocats du Barreau de Vienne organisent des consul-tations juridiques gratuites deux fois par mois les lundi ou vendredi aprés midi de 14 heures à 17 heures au Palais de Justice de Vienne. Il convient de prendre rendez-vous auprès de la secrétaire de la Maison de l’Avocat, 2 place Charles de Gaulle - 04 74 78 05 58.
Les notaires vous informent
Les notaires de l’Isère organi-sent une conférence-débat sur le thème« En 2010, trans-meez en toute sécurité ».
Rendez-vous le 13 avril à 18 heures à la salle des fêtes. Entrée libre.
6|  Vienne Aujourd’hui / n°60 / mars 2010
Le « Quand-Quand » cancane !
Une nouvelle publication a fait son apparition à Vienne, une chronique, le journal intime d’Emie, qui à travers ses promenades dans la ville, permet à ses lecteurs de découvrir la vie viennoise sous un angle original
our découvrir Vienne, plu-P sieurs solutions s’offrent à vous : l’Office de Tourisme, de façon très professionnelle, vous parlera de la richesse historique, du patrimoine culturel et vous pro-posera certainement d’emprunter le petit train touristique… Mais il existe aussi un autre moyen : celui d’être guidé par les écrits… ceuxd’une personne très attachée à sa ville qui vous invite à entrer dans son univers, dans son« Vienne », avec ses coins préférés… Depuis une dizaine de mois, un mensuel, le« Quand-Quand » est gratuit chez de nombreux commerçants. À travers ce petit livret, Emie vous entraîne sur ses terrains de jeux, à la découverte de Vienne, de son histoire, de ses habitants et de ses commerçants.
« Le Quand-Quand », un journal intime
Le« Quand-Quand »est un journal intime où Emie, le personnage, raconte toutes ses anecdotes, ses joies et ses petites mésaventures viennoises… Dans le dernier nu-méro, on partage ses rencontres avec des personnalités accueillies à Vienne comme l’Ambassadeur des Etats-Unis, ou Kyle Eastwood le fils du grand Clint.« Le Quand-
quand », c’est aussi les déambulations d’Emie dans les rues de la ville. A travers ses promenades, on découvre des commerçants, des restaurateurs, des endroits originaux… Avec un côté espiègle et plein d’humour, Emie voit la vie du bon côté et tente de la partager avec les Viennois. Les endroits tendances et chaleureux qu’il ne faut pas manquer à Vienne.
Pour plus d’information, consultez le blog : www.envieduquandquand.over-blog.com
Un nouveau service pour les Viennois 1Plus.com est un service d’information C par SMS proposé gratuitement à tous les habitants de Vienne et sa région. Initié par la Jeune Chambre Economique de Vienne et sa région et ses partenaires, il est destiné aux habi-tants, aux nouveaux arrivants et aux jeunes de la région. Vous souhaitez être informé sur votre mo-bile des principaux événements de votre région ? Inscrivez-vous sur le site et recevez régulièrement des infos intéressantes et utiles. À vous de choisir les thèmes qui vous intéressent et le nombre de SMS que vous allez recevoir. Dif-férents choix sont proposés : sorties, restaurants, commerces, infos pratiques ou encore vie éco…
Plus d’infos sur www.vienne.c1plus.com
Jazz à Vienne : comment ça marche ?
Le Festival Jazz à Vienne a été créé il y a 30 ans. Mais comment se prépare t-il ? Rencontre avec le fondateur et responsable de la programmation musicale Jean-Paul Boutellier
a préparation d’un festival commence dès la fin du Lalise en plusieurs étapes. Il y a précédent… Une édition se d’abord un point sur les comptes et les résultats du festival précé-dent, puis on prépare le suivant. Il faut établir une trame de la future programmation, avec de plus en plus souvent une thématique mu-sicale comme par exemple du jazz vocal. De juillet à décembre, on travaille essentiellement sur le choix des artistes qui sont retenus pour le festival. Aujourd’hui, l’univers de la tournée d’artistes est moins« fami-lial »qu’auparavant. Certaines pro-positions sont lancées sans grand suivi et sont annulées du jour au lendemain. De plus en plus, il faut donc prendre en compte ce genre d’impondérable et travailler diffé-remment. Une fois la programma-tion ficelée, vient ensuite, le plan de communication, l’affiche, les partenaires médias les différentes présentations à Paris, Lyon, Ge-nève… La dernière phase est celle de la mise en place logistique avec le recrutement de l’équipe de bé-névoles, les chauffeurs et les per-sonnes chargées de l’accueil des artistes au Théâtre. Une équipe de fidèles à laquelle s’ajoute chaque
année de nouveaux venus. Cette période est aussi le temps du« ca-lage » avec l’ensemble des presta-taires du festival comme ceux du son et de la lumière. Parallèlement à ces grandes éta-pes, il faut gérer la programmation du club, du Jazz Mix, de Cybèle… Pour la programmation, la limite est fixée au 15 mars pour une sortie des programmes définitifs fin mars ou début avril. Ensuite les choses s’enchainent très vite avec la mise en place de la billetterie et la pro-motion du festival tous azimuts. La machineà Vienne « Jazz » tourne alors à plein régime jusqu’au soir du dernier concert grâce à l’en-thousiasme sans faille de l’ensem-ble de ses équipes. Cette année, le festival devra s’accommoder d’un rendez-vous planétaire, la Coupe du Monde de Football. C’est la raison pour laquelle les dates ont été décalées. Dans le cadre de ses 30 ans,« Jazz à Vienne »proposera aussi différents événements. Cela sera notamment le cas, le 4 juillet avec un des temps festifs de cet anniversaire.
« Jazz à Vienne » du 25 juin au 9 juillet 2010 Toutes les informations sur www.jazzavienne.com
Culture
Un guide des collections pour les musées de Vienne
Le deuxième volume du guide des col-lections présentées à Vienne et Saint-Ro-main-en-Gal vient de paraître. Il couvre la période chronologique de la Préhistoire à l’Antiquité, complétant ainsi le tome paru e e en 2008, du IV siècle au XXI siècle. Cet ensemble a été écrit par l’équipe des musées de Vienne, aidée du musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal-Vienne, du Service régional d’Archéologie et du Service municipal d’archéologie. Il présente l’histoire de ce territoire à travers la diversité des objets conservés dans les musées de deux rives : archéologie, beaux-arts, arts décoratifs…
Ils sont en vente dans les musées de Vienne ainsi qu’en librairie au prix de 12€. Vienne d’une rive à l’autre, des origines à la période romaine, collection Des objets qui racontent l’histoire, éditions EMCC. e e Vienne d’une rive à l’autre, IV -XXI siè-cle, collection« Des objets qui racon-tent l’histoire », éditions EMCC.
Discriminations : un colloque le 25 mars
L’association d’Aide aux Victimes APRESS en partenariat avec le Barreau de Vienne et en présence de M. Jacques Remiller, député-maire de Vienne, de Mme le Procureur Général et de M. le Procureur de la République, organise un colloque destiné aux professionnels et au monde associatif sur le thème des discri-minations le 25 mars 2010 de 8h30 à 17h00 au Manège, à l’Espace Saint Germain.
Pour tout renseignement s’adres-ser à l ‘APRESS au 04 74 85 58 66
|7 Vienne Aujourd’hui / n°60 / mars 2010
Actus
Merci aux bénévoles du repas des seniors
Les bénévoles et les partenaires du repas des seniors - qui a accueilli en décembre dernier plusieurs centaines de convi-ves au Manège - ont été mis à l’honneur lors d’une récente réception à l’Hôtel de Ville. Le député-maire Jacques Remiller a notamment remercié l’en-semble de l’équipe de la cuisine centrale mais aussi plus large-ment celles et ceux grâce à qui ce rendez-vous a été un succès.
La poésie s’invite au marché…
Dans le cadre du Printemps des Poètes, la poésie s’invite sur les marchés. La Compagnie Extra-Muros proposera des déambu-lations poétiques sur le marché de Vienne, les samedis 6 et 13 mars ; sur le marché d’Estressin le mardi 9 mars ; au centre-ville le mercredi 10 de 16h à 17h et vendredi 12 mars de 17h à 18h ; sur le marché de la Vallée de Gère le jeudi 11 mars.
Plus d’infos sur www.bm-vienne.fr
À noter sur vos tablees…
La prochaine édition de la Foire aux Fleurs de Vienne aura lieu le dimanche 9 mai place de Miremont. De nom-breux producteurs seront présents à ce rendez-vous fleuri, toujours très aendu.
8|  Vienne Aujourd’hui / n°60 / mars 2010
Un pôle multimodal sous le signe de la concertation
epuis plusieurs mois, la D gare se transforme en un pôle multimodal, qui réu-nit au même endroit tous les mo-des de transports : trains, bus de la ville, bus régionaux, taxis… Un nouvel équipement réalisé en lien étroit avec différents partenaires dont les associations de person-nes handicapées.
Cela fait maintenant quatre ans que Thierry Kovacs, adjoint chargé des transports et vice-président de la Communauté d’Aggloméra-tion du Pays Viennois, les architec-tes, les techniciens et les associa-tions de personnes handicapées travaillent en concertation afin de réaliser un pôle d’échanges no-tamment accessible aux person-nes à mobilité réduite, en fauteuil roulant, aux personnes malen-tendantes ou aux personnes mal-voyantes.
Durant la réalisation, les bureaux d’études et les techniciens, en-gagés sur le projet, ont travaillé durant plusieurs séances avec les associations de personnes han-dicapées afin de proposer les meilleurs aménagements possi-bles dans ce domaine. Concrètement, les architectes ont pu prévoir la mise en place de bandes de guidage pour les per-sonnes mal voyantes ou encore des cheminements spécifiques
pour les fauteuils… Les visites de chantier avec les associations locales ont permis d’améliorer les installations, de déceler des manques ou d’appor-ter les corrections nécessaires. La transformation de la gare représente un coût global d’environ six millions d’euros – dont près de deux millions pour les aménagements spécifiques à l’accessibilité.
Un Pôle multimodal accessible à tous
ssociée depuis le début du projet et tout hanAdicapées ou à mobilité réduite - dont l’Associa-au long de celui-ci, la commission regrou-pant plusieurs associations de personnes tion des Paralysés de France ou encore des repré-sentants du HAVR - s’est récemment rendue sur les installations du pôle multimodal.
Les équipements d’accessibilité ont été testés en direct et plusieurs suggestions ou remarques constructives ont été adressées aux représentants de Réseau Ferré de France. Celles-ci ont été prises en compte par les techniciens.
Au terme de cette visite de travaux, le député-maire Jacques Remiller et Thierry Kovacs, adjoint au Maire et Vice Président de la CAPV en charge des déplacements ont remercié l’ensemble des participants pour leur implication dans cette réa-lisation qui redynamise le secteur qui entoure la gare SNCF.
Cancanne : les habitants parlent de leur quartier
’est un travail collectif de grande qualité C qu’ont réalisé les habitants du quartier de Cancanne.d’habitants,« Mémoires passé-présent »est le titre d’un recueil qui don-ne la parole aux habitants.
Myriam Nadira, Marie Jeanne… parlent de leurs vies dans le quartier. Mounia pensait que Cancanne était un cimetière… en fait c’était une carrière qui a fourni des pierres aux maî-tres tailleurs viennois. Bien d’autres anecdotes sont à découvrir dans ce petit livre illustré de photos souvent touchantes.
Ce recueil de paroles écrit dans le cadre de « Mémoires d’habitants »de la Vallée de la Gère est décliné sous différentes formes : livret-jeu, Cd de slam… Il a été réalisé par le centre social du quartier avec la participation des habitants et des photographes Luis Carlos Garcia Rodri-guez et Henry Landeau. Il est disponible au centre social.
Chantiers : « On va mere les bouchées doubles »
Les chantiers ont pris du retard à Vienne en raison d’un hiver très rigoureux. L’éclairage de Gilles Gaviot-Blanc, Directeur des Services techniques de la Ville. ertains chantiers marquent froCid ont en effet freiné voire arrêté du retard en raison des in-tempéries.neige et le« La plusieurs jours consécutifs le travail des ouvriers, que ce soit sur les deux carrefours sud, le pôle culturel et le pôle multimodal »Gilles explique Gaviot-Blanc. La bonne nouvelle, c’est que l’ex-tension du parking de Cuvière sera bien prête pour l’ouverture de Jazz à Vienne, autrement dit la troisième semaine du mois de juin. Ce chantier a moins« souffert » et il n’y a pas de coups de pioches à rattraper. En revanche, le gel a interrompu les chantiers des carrefours Jean Moulin/Robespierre et Pacatianus. Là, le retard avoisine les trente jours. Les carrefours devraient donc être opérationnels début avril au plus tard. Quatre semai-nes à rattraper également sur les chantiers du Trente et du pôle multimodal. Le premier sera livré fin mai 2011, mais« il ouvrira bien à la rentrée de septembre, donc pas d’inquiétude à avoir ». Quant au se-cond, la situation est plus délicate puisque des problèmes techni-ques se sont greffés aux intempé-ries, tout devrait être réglé d’ici le mois de mai.
Actus
Solidarité avec le Sénégal
L’association viennoise M’Bour Avenir organise les 27 et 28 mars une exposition-vente d’objets et tissus et sacs africains. Le bénéfice de cee vente ira à la construction d’un dispensaire dans un village de brousse aidé par l’association.
L’exposition se déroulera à la salle polyvalente de Saint-Ro-main-en-Gal de 10h à 12h30 et de 15h à 18h. Entrée libre.
Ciné d’Or
Le cycle propose en avril « Tellement proche »comédie d’Eric Toledano avec Vin-cent Elbaz, Isabelle Carré et François-Xavier Demaison. Séances au multiplex« Les Amphis »le 6 avril à 14h30, 17h et 20h. Prix unique de 3,30 €.
|9 Vienne Aujourd’hui / n°60 / mars 2010
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.