LE BAROMÈTRE DES PROJETS DES FRANÇAIS

De
Publié par

LE BAROMÈTRE DES PROJETS DES FRANÇAIS

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 90
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
LE BAROMÈTRE DES PROJETS DES FRANÇAIS Mars 2011
Sondage BPCE – Les Echos – France Info, réalisé par Viavoice
Levée d’embargo : vendredi 1 er avril à 6 heures Sondage publié et diffusé vendredi 1 er avril
Viavoice Sondage études conseil 9 rue Huysmans 75 006 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com François Miquet-Marty Aurélien Preud’homme
Présentation du « Baromètre des projets des Français » Le groupe BPCE (reposant sur ses deux marques historiques Banque Populaire et Caisse d’Epargne), Les Echos , France Info et Viavoice ont créé ce baromètre mensuel : - Non seulement pour proposer des indicateurs d’anticipation de la conjoncture économique en France ; - Mais encore pour évaluer la façon dont les Français s’approprient la crise économique actuelle, et la transcrivent dans leurs anticipations de comportements ; à ce titre ce dispositif offre un relevé de l’appropriation de la crise par les Français.
Note technique de réalisation du sondage Sondage Viavoice réalisé pour BPCE, Les Echos et France Info. Interviews effectuées jeudi 24 et vendredi 25 mars 2011, par téléphone. Échantillon de 1 006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Représentativité assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les libellés figurant entre parenthèses dans ce rapport n’ont pas été proposés aux personnes interrogées, mais ont été spontanément cités par ces dernières.
2
a pompe.
En conséquence, une part significative de Français envisagent de réduire leurs déplacements en voiture : près de 4 Français sur 10 (38 %) envisagent de limiter leurs « déplacements en voiture », et seulement 46 % entendent « maintenir » en l’état ces déplacements.
Ces intentions de restrictions sont exprimées par l’ensemble des catégories sociales : retraités, ouvriers, employés, membres des professions intermédiaires, tous envisagent des efforts. Deux catégories sont relativement moins touchées par ce désir de limitation des déplacements en voiture : les cadres (30 % entendent réduire leurs déplacements) et les jeunes (28 % des 18-24 ans).
Plus largement : pessimisme pour le pouvoir d’achat et réduction de l’épargne
Ces inquiétudes concernant le prix de l’essence s’inscrivent, plus largement, dans un climat de défiance pour le pouvoir d’achat : 54 % des Français estiment que leur « pouvoir d’achat » va « diminuer » au cours des « trois prochains mois », soit un score qui confirme le record enregistré le mois dernier (56 %), lequel accomplissait une forte progression (+ 12 points).
La traduction concrète est assez brutale : la part de Français qui déclarent ne pas mettre d’argent de côté augmente nettement pour s’établir à 25 % (+ 8 points par rapport aux résultats obtenus le mois dernier).
3
, pas, bien évidemment, à poursuivre de nouveaux achats.
Au total, l’indice synthétique des intentions de dépenses des Français atteint son étiage : à 57, il enregistre une baisse de 20 points par rapport au chiffre du mois de février, et consacre ainsi la plus forte décrue enregistrée depuis la création de ce baromètre.
Par gros temps en matière de pouvoir d’achat, par pessimisme concernant le prix de l’essence, les Français envisagent de dépenser moins. Au-delà de leur bien-être personnel il ne s’agit pas là d’une bonne nouvelle pour la croissance et le soutien que pourraient lui accorder les ménages.
François Miquet-Marty Directeur associé Viavoice
4
Va rester stable
Va un peu diminuer
Va fortement diminuer
(Ne se prononce pas)
Sous-total « Va augmenter »
Sous-total « Va diminuer »
Total
28
30
26
1
100
15
56
31
26
28
2
100
13
54
6
Mettre moins d’argent de côté que ces derniers mois
(Je ne mets pas d’argent de côté)
(Ne se prononce pas)
Total
34
17
2
100
31
25
3
100
7
Dépenser autant d’argent que ces derniers mois
Dépenser moins d’argent que ces derniers mois
(Ne se prononce pas)
Total
55
34
1
100
53
35
2
100
8
« va diminuer »
« Dépenser moins d'argent »
« Mettre moins d'argent de côté »
36%
30%
39%
28% 26%
42%
35%
26%
42%
34%
27%
34%
35%
31%
Oct. 2010 Nov. 2010 Déc. 2010 Janv. 2011 Fév. 2011 Mars 2011
9
Non
(Ne se prononce pas)
Total
59-
100
96
1
100
10
Non
(Ne se prononce pas)
Total
29-
100
95
1
100
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.