Le diktat et l'arbitraire accélèrent la ruine des Etats-Unis

De
Publié par

Le diktat et l'arbitraire accélèrent la ruine des Etats-Unis

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 117
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Democratic People’s Republic of Korea
www.korea-dpr.com/users/switzerland
1
Le diktat et l'arbitraire accélèrent la ruine des Etats-Unis
L'éditorial commun publié par les trois journaux principaux de la RPD de Corée à l'occasion du Nouvel
An indique que la réalité montre que le diktat et l'arbitraire des impérialistes ne peuvent faire effet nulle
part. Ce sont l'analyse et l'appréciation les plus correctes de la situation internationale actuelle, de la
nature réactionnaire de la politique hégémonique des impérialistes et de l'inéluctabilité de leur ruine.
En criant l'«extermination du terrorisme» à la face du monde dès l'«affaire du 11 septembre», les
impérialistes se sont engagés dans la guerre d'agression pour s'emparer des points militaires et
stratégiques importants et des régions de ressources principales. Dans le but de tenir en main l'Asie
centrale et le Moyen-Orient d'importance stratégique et l'Irak riche en pétrole, les bellicistes américains
ont entrepris la guerre d'Afghanistan et d'Irak. La guerre d'agression qu'ils ont déclenchée en ne faisant
aucun cas des exigences et de la volonté des Nations Unis et de la communauté internationale est le
comble du diktat et de l'arbitraire.
En déclarant qu'ils ont une force et une volonté d'attaquer tout pays, une fois déterminés, les Etats-Unis
cherchent à trouver des prétextes de l'agression. Ils ont intimidé l'année dernière l'Iran en faisant grand
tapage autour de sa «menace nucléaire» et en proclamant qu'ils ne refuseraient même pas une méthode
militaire pour enrayer son «programme nucléaire». C'est un exemple évident de leur politique de diktat.
Le rapport d'évaluation des renseignements d'Etat publié l'année dernière par le milieu des
renseignements des Etats-Unis a prouvé que l'Iran n'a pas un programme d'armes nucléaires. Malgré cela,
en disant qu'éclaterait une Troisième Guerre mondiale, les Etats-Unis ont révélé leur dessein de
déclencher une nouvelle guerre au Moyen-Orient.
Sous prétexte que des missiles d'Iran menaceraient gravement leur sécurité et passeraient l'espace aérien
des pays européens, ils donnent une promotion à leur plan d'établissement du système de défense
antimissile en Europe. C'est un acte aventureux et agressif visant à accroître les armements et à former un
réseau de missiles mondial pour s'emparer du monde entier par la force, au lieu de protéger la «sécurité»
et la «paix» des Etats-Unis et de leurs alliés contre la «menace» de quelqu'un. Les Etats-Unis cherchent
ainsi à mettre le monde dans leur sphère d'attaque par missiles et à exercer leur pression militaire sur des
pays qui leur lancent un défi ou leur résistent.
La politique d'hégémonie et de diktat pratiquée ouvertement par les impérialistes entraîne une
conséquence grave qui exacerbe la confrontation et la tension sur la scène internationale. Cette politique
des Etats-Unis qui passent pour «superpuissance unique» est sujette à caution et soulève une inquiétude
dans la communauté internationale.
Le plan d'établissement d'un système de défense antimissile des Etats-Unis en Europe orientale met la
Russie en garde et l'oblige à éperonner le renforcement de sa puissance militaire. La Russie prend une
position intransigeante face à leurs manoeuvres. Elle a averti à plusieurs reprises aux Etats-Unis que
l'établissement de ce système constitue un levier destiné à l'oppresser. Elle a repris l'entraînement tactique
de vol à longue distance de son bombardier stratégique «Ty-95MC» qui était suspendu après la guerre
froide. Avant cela, elle avait décidé d'arrêter l'application du Traité sur la réduction d'armes
conventionnelles d'Europe. A propos de cette position intransigeante, des informations étrangères ont
commenté qu'a recommencé la guerre froide entre la Russie et les Etats-Unis.
La politique de diktat et de force de ceux-ci a augmenté une nouvelle course aux armements et la menace
d'une guerre froide et a violé gravement la paix et la sécurité dans le monde et l'indépendance des Etats
souverains.
Democratic People’s Republic of Korea
www.korea-dpr.com/users/switzerland
2
Le diktat des impérialistes est fanfaron. En affichant une «victoire» dans la «guerre antiterroriste» de
nature agressive après l'«affaire du 11 septembre», les Etats-Unis ont déclaré que leur politique de force
produirait un effet. Mais la réalité actuelle montre la ruine de leur «guerre antiterroriste». Leurs diktat et
arbitraire se heurtent à une opposition catégorique des peuples aspirant à l'indépendance et à la paix et
sont acculés dans l'impasse au fil des jours. Des manifestations anti-guerre se déroulent à l'échelle
mondiale, même aux Etats-Unis. Près de 4 000 GI's ont trouvé la mort en Irak dont les forces armées de
résistance et les habitants luttent contre l'occupation et la domination militaires des troupes d'agression
extérieures.
Ceux qui cherchent à engloutir d'autres pays par un diktat trouvent une mort misérable. C'est une leçon de
l'histoire.
Jon Song Il, des NP
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.