Les chiffres clés de la situation des finances publiques

Publié par

Les chiffres clés de la situation des finances publiques

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 79
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Accueil
>
Les dossiers
>
Etat/Institutions
>
Finances publiques
> 2ème Conférence sur le déficit
Les chiffres clés de la situation des finances publiques
1489 milliards d'euros, soit 78,1% du produit intérieur brut (PIB)
>>> Le montant de la dette publique, qui correspond à la dette des
administrations publiques (Etat + collectivités
territoriales (régions, départements, communes et leurs groupements) + administrations de sécurité sociale)
, au
4ème trimestre 2009. Le
Pacte de stabilité et de croissance
(PSC), qui s'applique aux Etats membres de l'Union
européenne, dispose que la dette publique ne doit pas excéder 60% du PIB.
7,5% du PIB en 2009, soit 143,8 milliards d'euros
>>> Le déficit public de la France, soit la différence entre les recettes et les dépenses des administrations publiques. Il
est comblé par le recours à l'emprunt sur les marchés financiers, ce qui augmente le montant de la dette publique et la
charge des intérêts s'y rapportant. Il s'est accru sous l'effet conjoint de la baisse des recettes et de la hausse des
dépenses induites par la crise. Aux termes du
PSC
, il ne doit pas excéder 3% du PIB.
-50 milliards d'euros entre 2007 et 2009
>>> La baisse des recettes subie par l'Etat du fait de la crise économique et financière et des mesures de trésorerie
prises en faveur des entreprises: les recettes apportées par l'impôt sur les sociétés, elles-mêmes frappées par la crise,
ont par exemple diminué de 60%. La TVA, qui dépend directement de la consommation, a mieux résisté mais s'établit
également en baisse.
+30 milliards d'euros entre 2007 et 2009
>>> La hausse des dépenses de l'Etat pendant la crise. Elle s'explique notamment par les mesures exceptionnelles de
relance et d'investissement mises en œuvre, par exemple dans le cadre du
Plan de relance
, ainsi que par les dépenses
sociales additionnelles engagées afin de protéger les Français les plus fragilisés par la crise, telles que le soutien accru
de l'Etat en cas de recours à l'activité partielle
.
56% du produit intérieur brut (PIB) en 2009, contre 52,3% du PIB en 2007, avant la crise économique et financière.
>>> La proportion des dépenses publiques rapportée à l'ensemble de la richesse nationale produite. Ces dépenses
publiques servent à financer les politiques publiques (soutien à l'emploi, police et justice, politique scolaire, santé...)
assumées par l'Etat, les collectivités territoriales et les administrations de sécurité sociale. Leur augmentation récente
s'explique par l'impact de la crise sur les dépenses sociales.
27.05.2010
Les chiffres clés de la situation des finances publiques
1/1
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.