MEP POMPIGNAN 2010_Mise en page 1

De
Publié par

MEP POMPIGNAN 2010_Mise en page 1

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 90
Nombre de pages : 32
Voir plus Voir moins
ÉDITORIAL
Le premier semestre s’achève, toujours aussi riche sur notre Commune en événements, manifes-tations scolaires et associatives. Emaillés de fêtes, les mois de mai et juin appellent à la rencontre et offrent l’occasion de partager des moments de convivialité. Néanmoins, parallèlement à ces animations, un « dossier crucial » pèse sur notre Village, suscite de profondes inquiétudes et nous mobilise tous depuis de longs mois. Il n’échappera à personne qu’il s’agit du dossier de la L.G.V », la ligne à grande vitesse. « Notre rôle d’élus est de protéger et de défendre au mieux les intérêts de la population et du territoire. C’est ce que nous nous efforçons de faire et pour cela nous mettons et mettrons tout en œuvre pour limiter au maximum les impacts dommageables sur le plan humain, environnemental et économique d’un tel projet.
• Quelles actions avons-nous menées ? Fin novembre 2009, consciente de la gravité de la situation, l’Equipe Municipale a très rapidement pris l’initiative d’une réunion publique afin que tous les Pompignanais soient scrupuleusement informés du projet que Réseau Ferré de France venait de dévoiler aux élus des communes concernées. Je rappellerai pour mémoire que le périmètre d’études présenté faisait alors apparaître trois options de passage de la LGV entre TOULOUSE et BORDEAUX dont une, « l’option 1 », située à l’ouest de Fronton, se révélait particulièrement désastreuse pour notre Village.
Dès ce moment là, et alors que « l’option 1 » nous  semblait emporter la préférence des décideurs, je n’ai cessé de me battre avec la plus grande fermeté contre ce fuseau tant devant le Préfet de Région que le Préfet du Tarn-et-Garonne ainsi que dans le cadre des multiples réunions de travail qui se sont succédé depuis janvier en présence de Réseau Ferré de France. Courant mars, j’ai pu, non sans difficulté, obtenir audience auprès de Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat chargé du Transport, devant lequel j’ai longuement défendu les intérêts de notre Commune. Corrélativement, divers courriers ont été adressés aux
hautes instances pour attirer leur attention sur les lourdes et graves conséquences que le fuseau préconisé présenterait pour POMPIGNAN. Par ailleurs, au-delà de leurs intérêts personnels, les Pompignanais ont très vite pris conscience que c’était l’avenir de leur village qui était en jeu. (nuisances, gel du P.L.U, décote de l’immobilier …) Un mouvement s’est aussitôt constitué et ensemble, élus, population, associations, avons mené, tous dans le même sens, un rude combat. Je voudrais, ici, adresser mes plus vifs remerciements à tous les Pompignanais, à l’Association pour la Sauvegarde de Pompignan, au Collectif « Union pour la Sauvegarde des Villages » pour les remarquables actions qu’ils ont entreprises et qu’ils conduisent avec détermination aux côtés des élus. C’est grâce à la coordination de tous nos efforts et à notre union que nous avons pu nous exprimer avec force, clamer notre désarroi et nous faire entendre aussi bien dans la rue que face aux décideurs. Nous avons sollicité des études complémentaires, des ajustements, proposé des fuseaux alternatifs, demandé des réponses à nos interrogations…etc, toutes démarches qui sont quasiment restées vaines.
• Qu’en est-il aujourd’hui ? • Que pouvons-nous encore faire ? Comme chacun sait, le choix s’est confirmé ; c’est la variante D du fuseau, comportant un « passage en tunnel sous Pompignan. » qui a été retenue le 31 mai dernier par le Comité de Pilotage, marquant la fin de la première étape du projet. Cette décision sera validée en septembre par le Ministre des Transports. A ce jour, à ce stade des opérations, ne baissons surtout pas les bras, restons vigilants car si nous n’avons pu totalement infléchir la position des décideurs, nous avons tout de même obtenu quelques aménagements. Pour nous, élus, le combat ne doit pas s’arrêter mais s’intensifier. Il doit se poursuivre avec vous tous, Pompignanais, Membres des Associations, du Collectif, de manière tout aussi solidaire, efficace et véhémente. Je vous exhorte à garder espoir et vous invite malgré tout à profiter de la belle saison. Très bel été à tous ! Le Maire, Alain BELLOC
1
Michel R I B E S 1erAdjoint
VOS ÉLUS
Alain B E L L O C Maire de POMPIGNAN
Georges B O U C H E R Adjoint
Antonin F A U C A N I E Adjoint
Huguette R I B E S Adjointe
Les conseillers municipaux
Robert B A L D A S S I
Jean-Luc F R I S A
Chantal B E R T R A N D
Maryse R E Y
Joseph B I N
Hubert S U T R A
2
Cendrine B L I N
Christophe V A L L I E N N E
Christian C O N T R A S T Y
Jérôme V E R G A R A
INFOS PRATIQUES & MUNICIPALES
La mairie à votre service H e u r e s d ’ o u v e r t u r e d u S e c r é t a r i a t a u p u b l i c : J O U R S M A T I N A P R E S - M I D I LUNDI FERME 14 h. à 18 h. MARDI 9 h. à 12 h. 14 h. à 18 h. MERCREDI FERME FERME JEUDI 9 h. à 12 h. 14 h. à 18 h. VENDREDI FERME 14 h. à 18 h. SAMEDI 9 h. à 12 h. FERME
Des numéros et adresses utiles
M a i r i e : Tél : 05.63.67.30.76 Fax : 05.63.64.49.75 e.mail : mairie-pompignan@info82.com
E c o l e :05.63.26.04.65
A g e n c e p o s t a l e :05.63.64.42.59
G e n d a r m e r i e :17
S a m u :15
P o m p i e r s :18
Q u a i t r a n s f e r t D I E U P E N T A L E : 05.63.64.49.80
V é o l i a : 0811.902.903 7, rue de Lumel - 82170 GRISOLLES.
E R D F :0810.070.333
E R D F D E P A N N A G E :0810.070.181
F r a n c e - T E L E C O M :10.14
P h a r m a c i e G R I S O L L E S :05.63.27.27.27 D o c t e u r G E O F F R O Y :1, rue Jean-Jacques Lefranc POMPIGNAN : 05.63.27.62.03 - 06.80.48.00.19 C a b i n e t i n f i r m i e r (soins à domicile et sur RDV au Cabinet) Sabine PREVOST Vanessa SALA 3 bis rue Bernard Peyrille – 82170 POMPIGNAN 05.63.65.04.16
Permanences Socialesde GRISOLLES 9, rue François Faugère au lieu de la Mairie Tél : 05.63.64.16.95
C a i s s e P r i m a i r e d ’ A s s u r a n c e M a l a d i e S é c u r i t é S o c i a l e : 1eret 3èmelundi du mois de 9 h 30 à 12 h.
C a i s s e d ’ A l l o c a t i o n s F a m i l i a l e s : Tous les lundis de 9 h. à 10 h.
M u t u a l i t é S o c i a l e A g r i c o l e : Permanence administrative : 3ème mercredi du mois de 9 heures à 12 heures
C o n c i l i a t e u r : M. Jean PASSERIEU. le 2èmemardi de chaque mois de 14 h 30 à 17 h.
Permanencesdu Centre Médico Social 2, rue Alphonse Daudet Tél : 05.63.27.00.90
S e r v i c e S o c i a l d e s F a m i l l e s : Assistantes sociales : jeudi matin sur rendez-vous.
3
INFOS PRATIQUES & MUNICIPALES
S e r v i c e d é p a r t e m e n t a l d e S a n t é P u b l i q u e e t d e P r é v e n t i o n : ( P M I ) Puéricultrice et médecin : 1eret 3èmemardi après-midi de 13 h 30 à 16 h., sans rendez-vous.
A i d e S o c i a l e à l ’ E n f a n c e : Educateur : mardi matin, sans rendez-vous. S e r v i c e I n s e r t i o n : Référent RMI (Conseillère en Economie Sociale et Familiale) : jeudi matin, sans rendez-vous. Psychologue RMI : jeudi matin, sur rendez-vous. Bilan santé RMI : 4ème lundi après-midi et 2ème jeudi Atelier Santé RMI (infirmière) : 1er et 3ème vendredi matin.
A s s o c i a t i o n p o u r l e m a i n t i e n à d o m i c i l e s e r v i c e d e p r o x i m i t é: 44 Bis, rue des Ardeillès 05.63.02.76.88 C r o i x R o u g e F r a n ç a i s e G R I S O L L E S : 05.63.02.74.37 Distribution de denrées alimentaires et de vêtements les 1eret 3èmejeudi après-midi de chaque mois(prendre préalablement contact). R e s t o s d u C œ u r G R I S O L L E S Contact Local : 05.63.67.34.27
Adresses utiles
D i r e c t i o n D é p a r t e m e n t a l e d e s T e r r i t o i r e s :2, quai de Verdun BP 775 82013 MONTAUBAN - Tél. : 05.63.22.23.24 B â t i m e n t s d e F r a n c e : 2, quai de Verdun 82013 MONTAUBAN – tél : 05.63.22.24.12 A l l o S e r v i c e P u b l i c ,pour une réponse rapide et fiable de vos administrations, composez le… 3939
Le recensement militaire
Tous les jeunes français doivent se faire recenser entre la date à laquelle ils atteignent l’âge de 16 ans et la fin du 3èmemois suivant. Se présenter en mairie et se munir du livret de famille des parents. Les métiersde l’Armée
S e c o u r s P o p u l a i r e F r a n ç a i s :ueensej llse sifLerétni srap séssunjet  emeom hesà Monsadressepvune tlrAém eegrosueiseG r 05.63.64.19.20 er BOUCHER, adjoint et correspondant du canton délégué à la Défense. (permanence de 14 h 00 à 17 h 00 à la mairie de Pompignan). Tarifs location salle des fêtes à compter du 1erjanvier 2010 L o c a t i o n s a l l eC h  u sa u f f a g e e n s ( A l a d e m a n d e d e l ’ u t i l i s a t e u r )
H a b i t a n t s d e P o m p i g n a n P e r s o n n e s é t r a n g è r e s à P o m p i g n a n A s s o c i a t i o n s e x t é r i e u r e s à P o m p i g n a n V e n t e a u d é b a l l a g e
S a l l e p o l y v a l e n t e Chaises et tables
4
150400150450Cautionnement 35076.22
100100100100
INFOS PRATIQUES & MUNICIPALES
Les démarches administratives
D E M A N D E D E C A R T E G R I S E :
• Imprimé de demande d’immatriculation Carte grise • Pièce d’identité en cours de validité • 1 facture de moins de 3 mois justifiant votre domicile (Eau, EDF, Télecom, impôts…) • Certificat de cession de véhicule • Copie du P.V. de contrôle technique • 1 enveloppe timbrée au tarif normal (pour  recevoir le certificat provisoire de la Préfecture) • Chèque à l’ordre de la régie de recettes de la Préfecture sans indiquer le montant, car dans certains cas d’autres taxes s’ajoutent : Co2, malus écologique… etc Le montant sera précisé sur le certificat provisoire valable 1 mois.
Pour information : 34le cheval fiscal pour les véhicules de moins de 10 ans 17le cheval fiscal pour les véhicules de plus de 10 ans + 4de frais de gestion + 2,50de taxe d’acheminement
D E M A N D E D E C A R T E N A T I O N A L E D ’ I D E N T I T E :
• 2 photos aux normes 1 facture de moins de 3 mois justifiant de votre domicile Copie recto-verso de l’ancienne carte • Dans le cas d’une 1ère demande : Acte de naissance avec filiation Dans le cas d’un renouvellement suite à une perte ou à un vol : Timbre fiscal 25
Les délais de délivrance sont d’environ un mois. Il est donc prudent de s’y prendre à l’avance, notamment pour passer les examens, le permis de conduire, pour obtenir une sortie de territoire…
D E M A N D E D E P A S S E P O R T B I O M E T R I Q UE :
Depuis le 18/06/2009, les demandes de passe-
port s’effectuent dans les mairies équipées d’un dispositif de réception des dossiers, la plus proche pour nous : GRISOLLES
Pièces à joindre au dossier : Imprimé de demande à retirer en Mairie • 2 photos aux normes (possibilité de les faire à la  Mairie de Grisolles) • 1 facture de moins de 3 mois justifiant de votre domicile • l’ancien passeport (si renouvellement) Dans le cas d’une 1ère demande : Acte de nais-sance avec filiation • Timbre fiscal : Si vous fournissez vous-même les photos : 86pour les adultes, 42pour les mineurs de 15 ans et plus, 17pour les moins de 15 ans. Si vous ne fournissez pas les photos : 89pour les adultes, 45pour les mineurs de 15 ans et plus, 20pour les moins de 15 ans.
Réglementation desbruitsde voisinage
Nous rappelons chaque année qu’un arrêté préfectoral en date du 21/06/2004 fixe les jours et heures d’utilisation d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses à gazon, tronçonneuses, perceuses…
Les dispositions générales précisent qu’aucune nuisance sonore ne doit intervenir entre 22 H et 7 H. Pour les travaux de bricolage, de jardinage chez le particulier, les horaires à respecter sont les suivants :
Les jours ouvrables : de 8H à 12H et de 14H à 20H • Les dimanches et jours fériés : de 10H à 12H
5
Permisde
INFOS PRATIQUES & MUNICIPALES
Détentiond’un re chiende1eou de 2èmeCategorie
La loi n° 2008-582 du 20/06/2008 a introduit une formation des propriétaires de chiens de 1ère et 2ème catégorie visant à les sensibiliser aux risques que représente leur chien et les informer des bonnes pratiques en matière de prévention des accidents. Un permis de détention d’un chien de 1ère ou de 2ème catégorie est désormais obligatoire depuis le 31 décembre 2009 et rem-place donc la procédure de déclaration faite jusqu’à présent. C E T T E F O R M A T I O N E S T O B L I G A T O I R E P O U R : Tous les propriétaires ou détenteurs de chiens de 1ère ou 2ème catégorie, Les propriétaires ou détenteurs d’un chien qui seraient désignés par Mr le Maire ou Mr le Préfet, en application de l’article L211-11 du Code Rural, parce que leur chien est susceptible de présenter un danger, Les propriétaires ou détenteurs d’un chien qui seraient désignés par Mr le Maire ou Mr le Préfet, en application de l’article L211-14-2 du Code Rural, parce que leur chien a mordu une personne. A l’issue de leur formation, les propriétaires se verront délivrer une attestation d’aptitude par le formateur. Ce permis de détention obligatoire délivré par Mr le Maire ne le sera que si les conditions prévues par la Loi sont toutes réunies, notamment par la production des pièces justificatives suivantes : 1 – L’évaluation comportementale du chien effec-tuée par un vétérinaire inscrit sur la liste départe-mentale,
2 - l’attestation d’aptitude,
3 - la carte d’identification du chien,
4 - le certificat de vaccination antirabique en cours de validité,
6
5 - la stérilisation pour les chiens de 1ère catégorie,
6 - l’attestation d’assurance responsabilité civile du propriétaire du chien pour les dommages causés aux tiers par l’animal. Le propriétaire ou le détenteur de l’animal concerné par ces dispositions doit : • Etre âgé de 18 ans au moins, • Ne pas être sous tutelle (sauf autorisation du Juge des Tutelles), • Ne pas être inscrit au bulletin n° 2 du casier judiciaire, • Ne pas avoir eu un retrait de droit de propriété ou de garde d’un chien, dû à son comportement dangereux. Les personnes susceptibles de dispenser la formation sont habilitées par Mr le Préfet. Vous trouverez cette liste ainsi que celle des vétérinaires comportementalistes sur le site internet de la Préfecture : www.tarn-et-garonne.pref.gouv.fr rubrique « chiens dangereux ».
Le Frelon Asiatique (vespa velutina nigrothorax) R e c o m m a n d a t i o n s é m a n a n t d e l a P r é f e c t u r e : Le frelon asiatique est une espèce invasive en provenance du sud-est asiatique, introduite en France au cours de l’année 2004. Long jusqu’à 30 mm, il est un peu plus petit que le frelon européen connu dans notre pays. Sa couleur dominante est le noir. La tête est noire et la face jaune orangé.
Dès le mois de février, les reines ébauchent un nid le plus souvent dans la frondaison des arbres, ou sous des abris aérés (hangars, granges…) ou dans des murs, ou arbres creux. L’activité de la colonie s’intensifie considérable-
INFOS PRATIQUES & MUNICIPALES
ment et la taille du nid augmente pour atteindre son maximum au cours de l’automne. En début de période hivernale, le nid est déserté et se détruit rapidement avec les intempéries. Il ne sert donc qu’une fois.
Selon les observations faites jusqu’à ce jour, avant de nidifier tout en haut d’un arbre, le frelon fait un nid primaire à faible hauteur sous un hangar, un auvent, une terrasse… Ces nids qui entre mars et juin vont de la taille d’un œuf à celle d’un ballon de hand ball sont faciles à détruire avec une bombe insecticide.
Le frelon est peu agressif envers l’homme lorsqu’il est solitaire. Il n’en est pas de même à l’approche du nid où l’attaque peut-être collective et virulente. Sa piqûre est douloureuse, un nombre important de piqûres peut avoir des consé-quences parfois mortelles si on ne consulte pas rapidement un médecin.
Il est donc conseillé de contacter des organismes spécialisés pour la destruction de ces nids en période d’activité. La liste des organismes spécialisés en Tarn-et-Garonne est disponible sur les pages jaunes de l’annuaire à l’activité « désinfection ».   
Tirer dans un nid est un acte dangereux et contre productif. La colonie est éparpillée et produit rapidement des nids satellites dans les environs immédiats. Pour éviter que les reines fondatrices ne redémarrent les nids de frelons, vous pouvez créer des pièges :
Il est recommandé de piéger les frelons préféren-tiellement entre le 15 février et le 31 mars à proximité des points d’eau et des ruchers. Il est nécessaire d’arrêter le piégeage dès que d’autres insectes que le frelon sont attrapés dans le dispositif. Pendant cette période, des pièces simples peuvent être réalisés à partir d’une bouteille en plastique vide coupée au tiers supérieur et dont cette partie sera placée à l’envers pour faire un entonnoir. Au fond de cette bouteille on disposera de préférence de la bière brune et un peu de sirop de cassis. Le piège peut être suspendu à un arbre, de préférence au soleil, à une hauteur de 1,5 mètres ou 2 mètres ou placé sur un balcon. Pour une meilleure étude de la répartition de cette espèce et pour améliorer les modes de gestion, il est nécessaire de faire une déclaration en mairie des nids éventuellement observés et des opérations effectuées sur les nids (piégeage, destruction).
Dératisation Rappel !!
Tout au long de l’année, du raticide est à votre disposition en mairie.
7
LES FINANCES
LeBudget Communal R é s u l t a t d e l ’ a n n é e 2 0 0 9
Ce budget 2009 est un budget de transition . Peu de dépenses d'investis-sement car la commune prépare les opérations contenues dans le contrat d'équipement conclu avec le Conseil Général : • aménagement du chemin de la Croix du Prince •réalisation du complexe sportif
8
•réaménagement de la mairie •réalisation de nouveaux commerces et salles associatives à l'ancienne " maison Lenain"
Parmi ces opérations, certaines sont également soutenues financièrement par l Etat, la Région, et, plus particulièrement pour le complexe sportif, par ' la Fédération de football. Il est à noter que ce budget fait apparaître un excédent plus important que les années précédentes provenant du dédommagement effectué par les entreprises extractrices de granulats suite à la démolition de l'ancien stade.
LE POINT DES TRAVAUX
UneNouvelle Physionomiepour le Secteurde laCroix du Prince,du CheminduRecet de laVoie Douce
Ces travaux s’inscrivent dans le cadre de la politique menée par l’Equipe Municipale en matière d’embellissement du village et d’améliora-tion du cadre de vie des quartiers.
C’est ainsi que le Chemin de la Croix du Prince et le Chemin du Rec, devenus inadaptés aux modes de déplacements, font aujourd’hui l’objet d’une véritable « refonte ».
Il s’agit d’importants travaux de rénovation et d’urbanisation, sous la maîtrise d’œuvre de la société PRIMA INGENIERIE, pour lesquels la Commune a sollicité des subventions auprès du Conseil Général dans le cadre d’un contrat d’équipement. Des demandes de subventions ont également été déposées auprès de la Région et de l’Etat.
Ce vaste chantier devrait se terminer en septembre 2010.
L e s o p é r a t i o n s r é a l i s é e s s o n t l e s s u i v a n t e s :
• les acquisitions foncières, l’alignement des propriétés, • la construction de murs de soutènement, • le confortement du mur du cimetière, • la création d’un réseau de collecte des eaux pluviales, • la dissimulation ou le renforcement des réseaux : eaux usées, eau potable, France Télécom, EDF, • l’implantation de candélabres pour l’éclairage  public.
Engagée dans une démarche de développement durable et respectueuse de l’environnement, l’Equipe Municipale a fait porter ses choix sur des candélabres à basse consommation, tendant à
limiter la pollution lumineuse et à réduire la consommation d’énergie tout en assurant un bon niveau d’éclairage aux usagers. La dernière tranche de travaux c o m p o r t e r a : • la réalisation des trottoirs, • la réfection de la chaussée, • la création d’un cheminement piétonnier, • l’installation des ralentisseurs, • l’instauration des sens de circulation. Viendra ensuite l’aménagement paysager de ce site. Conscients des gênes et des nuisances occasion-nées par ce chantier, nous remercions l’ensemble des riverains et les Pompignanais qui ont été per-turbés dans leurs déplacements pour leur patience et leur compréhension.
LaRéhabilitation desLiaisons Piétonnières et lAménagement d’uneAiredeJeux
Faire revivre le patrimoine vert, permettre aux promeneurs de découvrir les points remarquables de notre Village par la réhabilitation et l’entretien des sentiers abandonnés demeurent au cœur des attentions de la Municipalité. La première phase de ce programme a porté sur l’aménagement de trois chemins, à savoir : le chemin du Rivals, le chemin de la vieille côte et le chemin de Peyranne. Ombragés à la venue de l’été, balisés, régulière-ment entretenus, ces sentiers sont une invitation à la promenade et assurent une liaison piétonnière entre le village et les zones habitées du coteau. Nous poursuivrons ainsi, étalée dans le temps, la remise en état d’une grande partie des chemins ruraux de la commune. La deuxième phase de ce programme a porté sur l’aménagement d’une plate-forme multi-sports, chemin de la Moissagaise.
9
LE POINT DES TRAVAUX
L e s t r a v a u x s e s o n t e s s e n t i e l l e m e n t c o n c e n t r é s s u r :
• l’ouverture du site avec mise en valeur des points  de vue sur la plaine de la Garonne voire sur la chaîne des Pyrénées ! • la création d’un plateau sportif et d’une aire de jeux pour les tout-petits, • l’aménagement paysager, (engazonnement, plantations d’arbustes, installation de bancs …) • la création de parkings. Sécurisée et facile d’accès, cette aire offre aux enfants et adolescents la possibilité de pratiquer diverses activités : football, hand, basket, volley, pétanque et autres jeux de plein air. Pour les familles en quête de calme et de verdure, c’est aussi un moment de détente et de rencontre entre parents. Bref, un franc succès pour cette réalisation ! Pour le financement d’une partie de ce programme (aires de jeux et liaisons piétonnières) la Commune a bénéficié de subventions de la part du Conseil Général et du Conseil Régional dans le cadre du Contrat de Pays Montalbanais. LaRestaurationde l’Appareil Campanaire
D’importants travaux de sécurisation du clocher de l’Eglise Saint-Grégoire et de remplacement de deux cloches défectueuses ont été réalisés par la Société FRANCE CARILLONS avec l’assistance à la maîtrise d’ouvrage de l’INSTITUT EUROPEEN d’ART CAMPANAIRE. (I.E.A.C.) En effet, une expertise de l’appareil campanaire avait révélé de gros risques à la fois pour l’édifice et pour le public.
Dès lors, pour la sécurité des personnes et soucieuse de préserver le patrimoine communal, l’Equipe Municipale a décidé de faire procéder à la réhabilitation de l’ensemble. Il faut savoir que le beffroi abritait trois cloches dont la plus importante date de 1714 et porte l’indication qu’elle a été coulée à Pompignan. La Municipalité demandera ultérieurement à la D.R.A.C MIDI PYRENEES l’inscription voire le classement de cette belle pièce aux Monuments Historiques. Les deux autres ont été réalisées par le fondeur toulousain « Louison » en 1860.
Ce sont ces deux dernières cloches dont le fonctionnement s’avérait extrêmement dangereux qui vont être remplacées.
Elles seront soigneusement conservées au sein de l’église, accessibles à tout visiteur, et feront désormais partie intégrante de notre patrimoine historique.
Quant aux cloches nouvelles, « Grégorine » et  « Claire », coulées par la Société CORNILLE-HAVARD, leur installation donnera lieu prochai-nement à une cérémonie de baptême (dont nous vous tiendrons informés) avant de rejoindre le clocher d’où leurs tintements et mélodies rythmeront à jamais la vie des Pompignanais !
C’est avec le concours financier du Conseil Général, du Conseil Régional, et de l’Etat que la Commune a réalisé ce remarquable ouvrage.
LE POINT DES TRAVAUX
LeFutur Complexe Sportif Ce projet de construction dont la maîtrise d’œuvre est assurée par le Cabinet SERIA avance vers son devenir… ; les démarches préliminaires et les formalités administratives sont longues, complexes et très réglementées.
La demande de permis de construire a été déposée et est en cours d’instruction.
Par ailleurs, les parcelles assiettes du projet étant situées dans une zone « fortement occupée notamment aux époques gauloises et gallo-romaines », le Préfet de la Région Midi-Pyrénées, considérant que les travaux envisagés étaient susceptibles d’affecter des éléments du patri-moine archéologique, a, dans un récent arrêté, demandé qu’un diagnostic archéologique soit réalisé sur le site.
Les travaux démarreront en 2011. Nous rappelons que ce complexe se situera dans le quartier Saint-Cyprien, en contrebas du canal. Il offrira ainsi aux Pompignanais un pôle d’activités sportives et de loisirs à proximité du village.
Il intègrera :
• un terrain de football d’honneur, • un terrain d’entraînement, ouvert à tous, • un bâtiment club house doté de salles, vestiaires et sanitaires,
• deux terrains de tennis, • un boulodrome, • un terrain multisports et une aire de détente pour les familles, • des parkings etc.
Une liaison piétonne permettra de relier le village à la future base de loisirs qui s’ouvrira dans la plaine et qui fait partie du vaste projet d’aména-gement des lacs du Nord Toulousain, piloté par le S.I.V.U ONDES-GARONNE, composé de cinq communes dont celle de Pompignan. Toutes ces réalisations s’harmoniseront avec le programme de réaménagement des chemins de halage longeant le Canal des Deux Mers, mené depuis des années par la Région et les Départements, tendant à favoriser les loisirs verts. Actuellement, un beau parcours sur un tronçon allant de Toulouse à Moissac et sillonnant notre village, attire de plus en plus de promeneurs, d’amateurs de vélo, de rollers etc … en quête de lieux de détente. Pour la création du complexe sportif, la Commune a sollicité des subventions auprès du Conseil Général dans le cadre d’un contrat d’équipement. Divers autres dossiers de demandes de subventions sont en cours d’instruction notamment auprès de l’Etat, de la Région, des Services de la Jeunesse et des Sports, de la Fédération d’Aide au Football Amateur.
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.