Organiser sa veille en sciences économiques : rester informé sur l ...

De
Publié par

Organiser sa veille en sciences économiques : rester informé sur l ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 71
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Organiser sa veille en sciences économiques : rester informé sur l'actualité de son domaine de recherche
Sommaire -1- les outils ...................................................................................................................................... 2 -1.1- La newsletter........................................................................................................................ 2 -1.2- Le flux RSS ............................................................................................................................ 2 -1.2.1- Définition....................................................................................................................... 2 -1.2.2- Comment repérer un flux ?........................................................................................... 3 -1.2.3- Comment s’abonner à un flux ? .................................................................................... 3 -2- les ressources.............................................................................................................................. 6 -2.1- les grands réseaux................................................................................................................ 6 -2.1.1- SSRN .............................................................................................................................. 6 -2.1.2- CEPR .............................................................................................................................. 7 -2.1.3- NBER.............................................................................................................................. 8 -2.1.4- Repec............................................................................................................................. 8 -2.2- Les alertes (bases de données bibliographiques) ............................................................... 9 -2.2.1- les bases ebscohost....................................................................................................... 9 -2.2.2- Francis .......................................................................................................................... 9 -2.2.3- Mathscinet .................................................................................................................. 10 -2.2.4 – Web of science .......................................................................................................... 10 -2.3- Les revues de sommaires et les bouquets de périodiques ................................................ 10 -2.3.1- TICTOC’s ...................................................................................................................... 10 -2.3.2 – Bouquets de périodiques, archives ........................................................................... 11 -2.4- les sites institutionnels....................................................................................................... 11 -2.5- les blogs et twitter ............................................................................................................. 11
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
1
-1- les outils
-1.1- La newsletter
Une newsletter est un mail envoyé de façon régulière et contenant une lettre d’information, une liste de publications sur critères de recherches, etc.. C’est une alerte.
Il suffit de s’abonner par mail.
C’est le meilleur moyen de garder une trace pérenne, de listes de publications par exemple, mais il faut s’attendre à être inondé de mails.
-1.2- Le flux RSS
-1.2.1- Définition
Le RSS représente un moyen simple d'être tenu informé des nouveaux contenus d'un site web, sans avoir à le consulter.
RSS (Really Simple Syndication) est un format de description de données qui facilite la diffusion de fils d'informations, de façon automatisée, constamment mis à jour.
C’est le meilleur moyen d’être informé en temps réel des dernières modifications d’un site, des dernières publications déposées.. ; mais il n’y a pas de stockage pérenne des informations contenues dans le flux.
Pour en savoir plus :http://cesdoc.univ-paris1.fr/chercheur/plus-loin/flux-rss/
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
2
-1.2.2- Comment repérer un flux ?
Souvent, votre navigateur reconnaît directement s'il existe un flux sur le site que vous consultez. Fiez-vous aux icônes.
Il peut y avoir de nombreux flux sur un même site, par thématiques par exemple, ou à partir de requêtes très structurées.
-1.2.3- Comment s’abonner à un flux ?
Grâce à son navigateur
Dans Firefox, Opera, Internet Explorer, Safari, ajoutez le flux RSS à vos marque-pages ou favoris.
A vous d'aller voir dans vos marque-pages s'il y a eu une mise à jour, car le navigateur ne vous alertera pas.
Les marque-pages sont liés à une session, sur un ordinateur précis. L’usage nomade est donc assez limité.
Pour plus d’informations :http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/35-4-flux-rss.html
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
3
Grâce à un agrégateur
Un agrégateur de flux permet de regrouper sur une même page personnelle tous vos flux, classés selon vos critères. C’est un outilgratuit,accessible en ligneidentifiants, depuis sur n’importe quel ordinateur. Untri des nouvelles entrées, en gras, permet de visualiser immédiatement les informations utiles. L’agrégateur permet d’intégrer etd’échangerdes listes de flux RSS avec d’autres utilisateurs de façon très simple.
Il existe de nombreux agrégateurs gratuits, en voici deux exemples : Netvibes et Google Reader
Netvibes Il suffit de se créer un compte personnel, accessible en ligne. Netvibes permet de créer des pages personnelles ou publiques, avec des onglets thématiques. Dans chaque onglet, il est possible de s’abonner aux flux de son choix, ou d’y stocker ses favoris.
Chaque flux s’affiche dans un encadré.
Tous les flux enregistrés dans Netvibes sont exportables, et récupérables dans d’autres agrégateurs, ou encore dans son navigateur.
Pour s’inscrire :http://www.netvibes.com
Pour en savoir plus :http://faq.netvibes.com/fr
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
4
Google Reader Il suffit de se créer un compte personnel, accessible en ligne.
Google Reader permet de créer des dossiers thématiques, dans lesquels s’abonner aux flux de son choix.
Les flux s’affichent sous forme de listes, comme des mails.
Tous les flux enregistrés dans Google Reader sont exportables, et récupérables dans d’autres agrégateurs, ou encore dans son navigateur.
Pour s’inscrire :http://www.google.fr/reader/
Pour en savoir plus :http://www.google.com/intl/fr/googlereader/tour.html
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
5
-2- les ressources
-2.1- les grands réseaux
-2.1.1- SSRN
Présentation :Social Science Research Network (SSRN)a été créé afin d'assurer une diffusion rapide des résultats de la recherche en Sciences Sociales,en s'appuyant sur un certain nombre de réseaux spécialisés dans chacune des disciplines du domaine.
On trouve deux réseaux principaux en économie et en finance leEconomics Research Network -ERNdirigé par Martin Feldstein et Michael C. Jensen et leFinancial Economics Network(FEN)
On peut consulter des séries de Working papers et des e-journals par thématiques. Les documents apparaissent par ordre d'entrée dans la base, ce qui permet de voir rapidement les derniers travaux parus sur un sujet. Attention l'accès au texte intégral de certains documents est payant.
La SSRN eLibrary est constitué d'une base contenant à ce jour plus de 275 000 Working Papers et pré-prints de nombreux laboratoires et organismes de recherche notamment en économie. La base contient plus de 226 000 documents téléchargeables en texte intégral au format pdf et recense plus de 100 000 auteurs. On peut consulter les séries de working papers ou de journaux mais aussi faire des recherches par mots clés ou par auteur. Il est également possible de naviguer dans la classification JEL.
Il faut se créer un compte individuel si l’institution n’est pas abonnée (ce qui est le cas pour le CES). Sélectionner ensuite cahiers de recherche et périodiques auxquels on souhaite s’abonner.
On peut s’abonner à des collections (newsletter) ou créer des flux RSS d’alertes sur un auteur.
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
6
Exemple de fiche auteur
-2.1.2- CEPR
La collection des Working papers du CEPR (Center for Economic Policy Research) est une collection de référence en sciences économiques. Elle contient près de 3000 documents. Le CEPR a numérisé ses documents de travail depuis 1999 à nos jours.
Des flux RSS pré-définis :http://www.cepr.org/RSS/about.asp
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
7
-2.1.3- NBER
Les collections de Working Papers du NBER (National Bureau of Economic Research) sont des collections de documents de travail de référence en sciences économiques.
Un flux RSS généraliste est proposé.
-2.1.4- Repec
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
http://econpapers.repec.org/
Une des plus anciennes archives ouvertes en économie. On peut s’abonner à une collection particulière via un flux RSS.
Liste des collections : http://econpapers.repec.org/p aper/
3 novembre 2010
8
-2.2- Les alertes (bases de données bibliographiques)
Rappels : les bases de données bibliographiques en économie, mathématiques ou généraliste
http://cesdoc.univ-paris1.fr/resselec/bdd-biblio/
-2.2.1- les bases ebscohost
construire son équation de recherche
Ex : SU game theory AND supply
+ texte intégral + revues académiques
choisir la façon dont on souhaite être alerté : email, flux RSS permalien : url pérenne à un article, une liste de résultat se créer un compte
-2.2.2- Francis Se créer un compte permet de créer des alertes sur critères de recherche, envoyées par mail.
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
9
-2.2.3- Mathscinet Pas d’alerte pour l’instant
-2.2.4 – Web of science
Se créer un compte et enregistrer une requête. Pas d’envoi des résultats. Il faut ouvrir son compte WOS et relancer la(les) recherche(s) enregistrée(s).
-2.3- Les revues de sommaires et les bouquets de périodiques
-2.3.1- TICTOC’s http://www.tictocs.ac.uk/
TicTOC’s : un service libre et gratuit pour avoir accès aux derniers sommaires de plus de 12 000 journaux scientifiques et de 430 éditeurs :
effectuer des recherches par titre, par éditeur, par sujet avoir accès au texte intégral des articles (si vous êtes abonné ou si la revue est en libre accès) exporter des citations (avec un logiciel bibliographique comme RefWorks) récupérer les flux RSS des sommaires de revues
Vous pouvez également vous inscrire dans TicTOC’s, sauvegarder une liste de revues dans votre espace « MyTOC’s » et ainsi pouvoir consulter les sommaires de ces revues depuis n'importe quel ordinateur...
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
10
-2.3.2 – Bouquets de périodiques, archives - JSTOR : création de compte, enregistrer une recherche - Science Direct (Elsevier)
-
Il faut se créer un compte, on peut enregistrer une recherche, et est être informé de tous les nouveauxarticles répondant à une requête par courriel ou dans un flux RSS.
Cairn : abonnement à un sommaire ou à une collection
-2.4- les sites institutionnels
Laboratoires et universités dans vos domaines
Ex : PSEhttp://www.parisschoolofeconomics.eu/?lang=en
TSE : flux rsshttp://www.tse-fr.eu/
Etc …
-2.5- les blogs et twitter
Quelques pistes
Liste de blogs académiques en économie http://www.academicblogs.org/wiki/index.php/Economics
Blogs Collectifs - alternatives économiqueshttp://www.alternatives-economiques.fr/blogs_fr_01_04.html- débats économiqueshttp://www.debateco.fr/- ecopublix :http://www.ecopublix.eu/blog collectif de jeunes chercheurs en économie - écocomparateurs :http://economistes.blogs.liberation.fr/chiffrage/
CESDOC – A. Couthures-Idrizi et F. Martin
3 novembre 2010
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.