Quatre ans d'action : mai 2007 - mai 2011

Publié par

Quatre ans d'action : mai 2007 - mai 2011

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 54
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Accueil
>
Les actualités
>
Toutes les actualités
> Quatre ans d'action
Quatre ans d'action : mai 2007 - mai 2011
La France avance
A l'automne 2008, la crise économique frappait le monde. La France et les Français ont fait face.Ensemble, nous
avons lutté pour que notre pays continue à se réformer et à progresser au milieu des difficultés. Aujourd'hui, la
croissance française repart et le chômage commence à baisser.
Depuis quatre ans et malgré la crise, la France avance. Notre pays change, se modernise et se transforme. Il le fait
grâce aux efforts de chacun des Français, grâce au courage de tous. Depuis quatre ans, la France s'est remise en
mouvement. Les lignes ont bougé. La France, grâce aux efforts des Français a montré qu'elle pouvait se réformer.
Notre pays n'est pas condamné à l'immobilisme, ni au déclin.
Le chemin parcouru, ensemble, depuis 2007, n'a pas toujours été facile, mais il est considérable. Au cours de ces
quatre dernières années, la liste des réformes engagées et des changements opérés n'a cessé de s'allonger. Avec une
seule obsession : protéger les Français dans un monde de plus en plus dur. Avec un seul but : garder la France au
premier rang à l'heure où les équilibres d'hier sont remis en cause. Cette période de réforme compte certainement
parmi les plus fécondes depuis les trois dernières décennies.
Ces réformes, les Français les ont attendues longtemps. Ils les ont choisies sans ambiguïté lors de la dernière élection
présidentielle de 2007 car le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy a été élu par les Français sur une seule promesse : celle du
changement.
26.04.2011
Quatre ans d'action : mai 2007 - mai 2011
1/4
Dès les premiers jours du quinquennat, le chef de l'État, le Premier ministre François Fillon, le gouvernement et
l'ensemble de la majorité parlementaire ont concentré leur action sur les sujets fondamentaux de l'emploi, de la
sécurité, de l'autorité et du pouvoir d'achat.
À partir de l'été 2008, à la suite d'une crise financière née aux États-Unis, la crise économique la plus grave depuis la
Grande Dépression des années 1930 a ébranlé le monde sans épargner notre pays.
Sans renoncer à mettre en œuvre les engagements pris pendant la campagne, Nicolas Sarkozy et le gouvernement ont dû
faire face à l'urgence des faillites bancaires, à la chute de l'activité et à la hausse du chômage. Alors qu'il présidait
l'Union européenne, c'est au chef de l'État français qu'il est revenu d'organiser la réponse internationale à cette crise
sans précédent dans le cadre du G20.
Cette crise a rendu le besoin de réforme encore plus pressant, encore plus urgent à l'instar de la réforme des retraites.
Trop longtemps retardée, ou partiellement engagée, elle ne pouvait plus attendre. À cela il faut ajouter que les
turbulences monétaires qui ont submergé la Grèce, l'Irlande et maintenant le Portugal, ont fait de la maîtrise de nos
finances publiques un impératif catégorique. C'est donc à coût quasi constant qu'il a fallu engager et poursuivre les
réformes.Dans cette période difficile, les principes d'action fixés par le chef de l'Etat n'ont jamais varié : encourager le
travail plutôt que l'assistanat, protéger les victimes d'agression plutôt que les délinquants, réduire la dépense publique
plutôt qu'augmenter les impôts des Français, réaffirmer les valeurs de la République contre le communautarisme,
miser sur un développement durable plutôt que sur la décroissance.
Cette volonté de réforme de la majorité présidentielle reste plus que jamais au cœur du travail du gouvernement. En
effet, après quatre ans d'activité continue, quatre années de volontarisme politique, l'action du président de la
République, du Premier ministre et du gouvernement n'est pas encore arrivée à son terme.
En quatre ans tout n'a pas encore pu être entrepris, tout n'a pas été réussi, mais tout sera mis en œuvre pour apporter aux
Français les résultats promis et attendus. C'est pour cette raison que le chef de l'État entend demeurer au service des
Français jusqu'à la dernière minute de son mandat. C'est alors, et alors seulement, qu'un bilan de son action, complet et
juste, pourra être dressé. Comme chaque année, il s'agit ici de présenter un point d'étape, une photographie aussi
exacte que possible de l'action du président de la République et du gouvernement, de présenter des faits et uniquement
des faits au jugement des Français.
Il s'agit aussi de rendre hommage au courage dont les Français ont fait preuve au cours des quatre dernières années.
Changer n'est jamais facile et forcément- toujours risqué. Mais au cours de ces quatre dernières années, marquées par
tant d'événements imprévus, les Français ont démontré qu'ils étaient un grand peuple, capable d'affronter les urgences
du présent, aussi bien que de relever les défis de l'avenir.
Un peuple à la hauteur de son Histoire.
PROTEGER LES FRANCAIS
Depuis 2007, le gouvernement a eu à faire face à des menaces de tous ordres pour protéger les Français : aux défis
anciens de la lutte contre la délinquance, du terrorisme ou de l'immigration clandestine, se sont ajoutées des menaces
plus récentes sur l'épargne des Français et sur leur niveau de vie...(
LIRE LA SUITE
)
26.04.2011
Quatre ans d'action : mai 2007 - mai 2011
2/4
BATIR UNE FRANCE PLUS JUSTE
La justice est au cœur du projet présidentiel. Mais la justice que nous défendons, ce n'est pas celle des politiques
sociales qui versent dans l'assistanat, de l'égalitarisme qui n'aboutit qu'au nivellement par le bas ou à la fraude aux
prestations. La justice que nous défendons, c'est celle de la récompense du travail, de l'effort et du mérite, de l'égalité
des chances pour tous, et de la juste compensation des difficultés de chacun...(
LIRE LA SUITE
)
CONSTRUIRE UNE FRANCE MODERNE
Dans le projet présidentiel, Nicolas Sarkozy a souscrit à plusieurs engagements destinés à faire de la France «une
démocratie irréprochable». D'emblée, le gouvernement a été limité à 15 membres : il y a toujours 15 ministres pleins
dont 5 femmes auxquels- s'ajoutent autant de « ministres auprès » et de secrétaires d'État. Par ailleurs, une révision
constitutionnelle a été votée le 23 juillet 2008. Elle est l'une des plus importantes qu'ait connue la Ve
République...(
LIRE LA SUITE
)
PREPARER L'AVENIR
Dans un domaine aussi essentiel du pacte social que celui des retraites, le président de la République s'est placé
d'emblée sous le signe de la justice et de la responsabilité. Sujet considérable pour nos concitoyens, la question des
retraites n'a commencé à être traitée qu'en 2003, à l'époque par François Fillon, aujourd'hui Premier ministre. Pour
garantir l'avenir et la justice de notre système de retraites, il fallait agir de nouveau...(
LIRE LA SUITE
)
FAIRE RESPECTER LA VOIX DE LA FRANCE
La politique étrangère menée depuis quatre ans a permis de rendre la France plus forte et plus influente sur la scène
internationale. La France s'engage pleinement au service de la paix et de la sécurité du monde. Elle est à la tête du
combat pour une mondialisation mieux régulée, plus juste et plus protectrice des citoyens. Elle joue un rôle moteur
face aux grands défis globaux. Partout, elle défend les intérêts de la France et des Français...(
LIRE LA SUITE
)
CLIQUEZ SUR LA VIGNETTE CI DESSOUS POUR TELECHARGER L'INTEGRALITE DU
DOCUMENT "QUATRE ANS D'ACTION :MAI 2007 - MAI 2011" AU FORMAT PDF
26.04.2011
Quatre ans d'action : mai 2007 - mai 2011
3/4
26.04.2011
Quatre ans d'action : mai 2007 - mai 2011
4/4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.