Résumé du cours sur la Monarchie absolue : Avertissement : Un ...

Publié par

Résumé du cours sur la Monarchie absolue : Avertissement : Un ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 89
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Avertissement :
Résumé du cours sur la Monarchie absolue :
Un petit résumé de cette leçon pour aider les élèves qui en ont besoin. Attention, connaître ce résumé ne sera sans doute pas suffisant pour réussir à 100 % le contrôle... mais cela devrait permettre d'éviter les trop mauvais résultats.
I) Le roi de France, un roi absolu :
A l'époque moderne, la France est une monarchie, elle est dirigée par un roi. Cette leçon étudie en particulier le règne d'un d'entre eux : Louis XIV. Celui-ci a régné sur la France de 1643 à 1715. Il est devenu roi à 5 ans, après la mort de son père Louis XIII. Il a d'abord laissé sa mère aidée par le cardinal de Mazarin diriger les affaires du pays. En 1661, après la mort de Mazarin, il décide d'exercer lui-même le pouvoir. Il devient alors un roi absolu. C'est lui qui prend toutes les décisions pour le pays. Ses ministres et ses conseillers ne sont là que pour le conseiller et appliquer ce qu'il a décidé.
Louis XIV justifie par la religion cette pratique du pouvoir. C'est pourquoi on parle d'une « monarchie de droit divin ». Il se voit comme le « lieutenant de Dieu sur terre ».
II)Louis XIV, le roi soleil :
Louis XIV met en place une politique de prestige, il cherche à se mettre en valeur, à montrer sa puissance et sa force aux yeux de tous. C'est pour cela qu'il fait construire le château de Versailles. La beauté et la richesse des bâtiments, l'étiquette, la cour qui s'installe dans le château et où tout le monde doit s'appliquer à être bien vu du roi qui peut distribuer les privilèges et les postes... tout ça contribue à son image et font qu'on le surnomme le « roi soleil ».
III)La société française au temps de Louis XIV :
La société au temps de Louis XIV est divisée en trois ordres : le clergé (1% de la population), composé de ceux qui travaillent pour l'Eglise catholique. La noblesse (2 % de la population), Le Tiers état (97 % des gens), composé de tous ceux qui travaillent, pour faire simple.
Dans chaque ordre on trouve des personnes riches et d'autres qui sont pauvres ou peu fortunés. Cette organisation crée des tensions car la noblesse et le clergé sont privilégiés (ils ne payent pas d'impôts). Certains membres du Tiers état essayent d'intégrer la noblesse comme essaye de le faire M. Jourdain dans la pièce de Molière, le Bourgeois gentilhomme. Par ailleurs, cette société est de plus en plus critiquée et remise en cause.
M. RENOU, Collège des Trois Vallées, La Voulte sur Rhône.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.