Theolia

De
Publié par

Theolia

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 74
Nombre de pages : 28
Voir plus Voir moins
Industries vertesTheolia                                                                                            Date de première diffusion : 4 mai 2011 Theolia La visibilité accrue sur la qualité des actifs du groupe met en lumière une valorisation trop exigeante  Des résultats 2010 encore impactés par des éléments exceptionnels Pour le compte de l’exercice 2010, Theolia a publié un résultat d’exploitation de -34,5 M€, encore largement impacté par des charges exceptionnelles liées aux  Opinion 5. Vente Fortulp m ,sepuoeD .es gontigrallaé evd  uonp orcaittuveau ma el ,ailoehT ed det enemagngsedéon nét sitiv scaficis déenneéolies tairremeerapsstn s urgséd nagemen Cours (clôture au 4 mai 11) 1,38 €n’est pas achevé et l’activité de trading de parcs en Allemagne semble dans une Objectif de cours 1,00 € (-27,5 %)impasse. Ainsi, de nouvelles charges exceptionnelles ne sont pas à exclure au cours des prochains exercices.    Des performances opérationnelles durablement faibles Données boursières  exceptionnels, Theolia affiche en 2010 des performancesAu-delà de ces éléments Code Reuters / Bloomberg TEO.PA / TEO:FPopérationnelles décevantes, dont le redressement ne saurait être rapide. En effet, Capitalisation boursière 155,54 M€l’activité d’exploitation pour compte propre devrait durablement afficher une Valeur d'entreprise 384,33 M€standards du secteur, compte tenu de la qualité dégradéerentabilité inférieure aux Flottant 129,6 M€ (83,2 %)du portefeuille d’actifs en Allemagne et au Maroc. L’activité d’exploitation pour  Nombre d'actions 112 710 902compte de tiers devrait elle afficher une marge d’EBITDA structurellement faible en Volume quotidien 3 883 530 €raison notamment des garanties de rendement données aux propriétaires des parcs. Taux de rotation du capital (1 an) 702,55 % Plus Haut (52 sem.) 2,87 €La réduction des subventions, malgré Fukushima, pénalise l’industrie   Plus Bas (52 sem.) 0,99 €éolienne, à l’heure d’une certaine stabilisation des coûts de production  Dans un contexte de crise des dettes souveraines européennes, au-delà des discours  tenus postérieurement à la catastrophe de Fukushima, les principaux états ciblés par Performances     pas avoir les moyens de leurs ambitions en termes deTheolia ne semblent   Absolue 1 mois 6 mois 12 moisdéveloppement des énergies vertes. A l’inverse, les mesures récemment prises par  -2,8 % +7,8 % -51,2 %et italien vont clairement dans le sens d’une réductionles gouvernements français   des subventions versées à la filière éolienne et/ou d’une limitation des projets    3,5développés. Ceci est d’autant plus pénalisant pour cette filière que le coût de 3,0production du KWh éolien tend à se stabiliser, après deux décennies de forte 2,5déflation, et ce, principalement en raison de la hausse du cours de l’acier.   2,0les autres acteurs du secteur met en lumière uneLa comparaison avec 1,5valorisation beaucoup trop élevée 1,0La nouvelle stratégie adoptée par Theolia, privilégiant l’exploitation de parcs pour 0,5compte propre et limitant les cessions de parcs à son activité de trading en e 0,0aparc moéta ibilles vec es eautrnatiolpxap ed stliéos rcou Ts.enetofsi ,gd  eivd vanaate, offreAllemagnélaro eméliis as matureuf sevitcepsrep es sur stélibisi ement sa mai-10 juil.-10 sept.-10 nov.-10 janv.-11 mars-11satilorie vaes dno gtt eocmparabilité retrévuoem ene tmul reièes dul mplti ce Theolia CAC All Tradable (rebasé)autres acteurs, et ce, alors même queparticulièrement élevés par rapport à ces  ectives de croissance et de rent res   inférieu ,1/ Theolia affiche des persp abilité 2  / de nouvelles charges exceptionnelles ne sont pas à exclure et 3/ le groupe reste Actionnariat   au risque de remboursement de son OCEANE au 1exposé er 2015. Notre janvier Concert (Salik, Meeus, CRC Active Value) : 13,6 % ;objectif de cours ressort à 1,00 € par titre, impliquant un potentiel de baisse de Willi Balz : 3,2 % ; Autres investisseurs : 83,2%-27,5 %. Nous adoptons donc une opinion Vente Fort sur le titre.   Nicolas DAVID  l st Agenda  cce omynaAe Financier ndavdig@neseatf-nina . Non communiqué par la société 01.45.63.68.87   Chiffres Clés Ratios    2009 2010 2011E 2012E 2013E 2009 2010 2011E 2012E 2013E CA (M€) 294,4 154,5 56,1 60,8 68,0 VE / CA 1,8 2,5 7,5 7,1 6,3 Evolution (%) 320,8% -47,5% -63,7% 8,5% 11,8% 27,6 16,3 11,7 10,1 / EBE 23,7 VE EBE (M€) 22,2 13,9 25,8 36,6 42,5 VE / REX 20,2 -11,1 51,1 23,4 18,6 ROP (M€) -20,7 22,0 32,5 17,0 P 18,4 23,1 -4,7 / E 8,223,4 -19,7 0% Marge d'expl. (%) 7,9% -12,7% 14,6% 30,2% 34,        Res. Net. Pg (M€) -24,8 5,9 -7,5 4,8 9,2 Gearing (%) 263% 107% 114% 116% 111% -8,4% 3,4% 7,9% 13,5% Marge nette (%) 3,8% -1 Dette 17,1 9,5 7,0 6,0 nette / EBE 17,8 BPA -0,62 0,08 -0,07 0,04 0,08 RCE (%) 5,0% -7,9% 1,7% 3,6% 4,5%  Genesta dispose du statut de Conseiller en Investis sements Financiers et est membre de l’AACIF (Numéro d’agrément AMF : B000119). Voir avertissements importants en fin de document. Pour plus d’informations sur Genesta et ses procédures internes, se référer au site Internet www.genes ta-finance.com.                                                           www.genesta-finance.com 1
                       
                                      .wegents-aifancn              ww                                                                chéances à ses éiaer.sG o lbgita1020af, 0920t  e eriecafd niaf ea a eoli, Thièret re enutertupm rustrea  s àcerâcnanif noitarutcilne sopruc motpe propre, Theolieppoe ruxe tiolpnttae  drcpaéos xua bmer snetcfience urgtre , en été a aniartnocéd cdet noe  dere erà ts etpporpurpoom catitn ioL epxolosicté én de la sentatiolevéd tnemeuqirostHia lieoThe  dgéeirttaals d  ecœur au veau nouThlieo 2.eoc mréP  ae ulicéh vunr suessitsevni-oc edaccén d afimentsiasc or rasélerexe sipoe.ncUn  a etm xunoitrof Europe archés dtsT ehloedl Oeued ertte erttem vier sens rè pce00M ed1 p ra Wedicics d 201 finp ,4 ruo nosporp creptom Pe. aarlielru,sT ehloai mise également al , recP uorp.e prompter co pouenilepip nu rus iepuapsa lieoThu enc patrna tteets impo de proj iulmrepved  tnancnareièitacfié strus deces ctric seemà isnoc seurjoaue à i huduelav edsiv te rgressivement sonerocsnitutrep orar p ecsloxpésitrop efetlliued eroupau g dége deu  ngareuad ineviltae itque  clerep en i sap temnstitué de nombrue xapcr sedp tedes he Tiaolan del syap se soc t ediulletefp roctifrodufs pactid 13 ua erporp eLe. 1020e bremécM  Wxelpvace1 54ur comptoités poreimram el nerp olhe, iaé ch Tdetser engiol ed e, onticamaleAlledd tn éisifvireertane cvoloine  te 2 ne 010u tepé oesrén  e0920seisno sedp rasces importantes c lrélgMa- : c roaM ua te )eilatI et ance, Fragnellme tA(uOse elroEu dpeay pds ad s3 snoé sneildes parcurdhui ti euaojaie pxolceonrentne uar pmi ttropetna ud pipeline de projte sudg orpu evarictleéon stécicitrap temerèiluttrant as. Actif ,lniiseic tIlaocuas pusim eb e dyss an curpae set rafieluqlel hat de ls de raciloé crap reimerpo, iealItn  eennaeciussenp ruu  MW,e 15te d net .- T ehloai ,uq31 décembre 2010e ec02 ns 01p noa i s mi senvierte srpjouosrnec de 4 et  de 5 MW el snad ua syapalrée  dn ioatise de  73i disposloai ,uqopruT ehpre reop curptométioop s WM lpxerancLa F  - evé. élélititnba eeré clé char muni uhdruojua tse ee daffaires de evtn edlécertcianinunt nee e ttsuahd eshc urffi la  surode péri2-100211tnar,4e éos rcpapos enlitpmoc ruerporp eti édxel atcvion pour ploitatiel éiop m ,irglaanstdet  pdssierilétatibr ne àalAinspe. grou du rt étivitca ,étie ivutibtron cès snirexeecic  .surcodes prs haocgr edBETIADa  u améliorer sa masnes tiatnemelbieoTh, tévrdea liasr us ribilneatte dcompers e ti  . mmSoacr onti 12,ap erti1 à ise le t%, valored6 8, 0nuW CA Ct anqulipp aen, sna 02 rus slennatioopérFCF des oi nsitautlaLcaosspdie emalége 5 ed tnepxe WM 0és ploitcompour orrpetp M ra eua necamotntme9  9d WMep esimrbil res de tout recoru.s   -eLg orpu-suos al te noite  dtévitiucodprettnilimra cecp u seur avale sa  seldnocm co siatrontuacioit cnsd févaroleelemtnexploitaables dsies eabv ned sen deaisofort la el ,sneierffihc  pdes teol écsareld  ehToeil.aM in du portefeuilitas  no FCDr nEhoét ddevae riloponsticis an nouio,stufe .oT0211e  dMW3  9dee icvres ne esim al evrait àheolia der sedT d affiantmen  e freteorcéd tîoruon uaevrisavaloune ant avelet( n teitnocoe  disrmpen uhciffa ,eriurtsn0,6 M/Mr MW de  eap rel,Wp roétdsonro p dur fesnneyap eserpom )ocpme  nsea etd s acutretés tivinilepip eilati epr A; n seri pèset ,alv larositaion par somme deg udpuorte esed ha cesrgor crapooN sreisruob selabarmpCo  n.ioctraa  p ,029 t àssors rerties paporunneéaclle spésétma s4 e cisoitllnod nué hcna retenu us avonsou pnsietempcor p ed noiloé scra ledansitatxploépicses eé slasigier RasovenleabwoPn ,resreFnE att, Alerion Cleap orrp e :eAorawiertNos dee Pas agé emela susnovu la somnt retenraitse ,emd sep  pduu en ttempcoég tnemennoitisoultiue mphiqograaie ehloedT lp eed tnos sub senimos ledèri otéenp orejst .oNsua vons principalemolav tne el ésireuefrtpoe  dleil sxeapcrét slpio compourproppte - L sep  ,vace: e groupere par lecivos ,ne tres llueenemcsarct arosiv lau enahtnfficW, a83 Mit 2esirpertned rueal(ve utbrn ioat M/MW, notammen )omeynn eed0 8,faa leibal visormi ttcapp eél raau Mtué  ; -aroc nudtaoi cisp rais dcsar dntsapo151 seL p ed WM ne, pour Allemagdani gneétd  ertacn vitis rcsoà d snap eec soissr lemitee lihaits uouoep erg,el niaiss areièncnaif noitautis etthiu ,oftrd  eec valeur. Aujourdsed curtcirted eet c steattrieég enutertemà t remett perde mant pac ed niul latiug ane uioatntmeo searéprofrcnam iesérnfontillne.4  mianneé2 10e des pes affichid uvérp tse tna lden fia  lcid nouosrr ceottupemeelop dévt leur s51 1W  M pdeimreil sserb ed cela, Theolia spaupein tomaemtnde llui pfstiacfitcudor ruoP .sroît acc noure às noevuaetefp rothyn S. ontiacr ap  00,1 à trosficebénélia Theono  ipinteO sè e ldemoa  is,u ss ed ruocejbofitcdes, resis méthoc set oreynn eedisruob ssser srecos dee leabarmpoi.na tcrt e  oNà 0,ort  par87 lbaw .sev aLrolaets Fa  k lcneReaip ral  aémhtdoisation de TheolhToese ,atriilagune éré a oplia  noitarutcurtseretE ANCE Oon sdetee  n02ne2 00 9e, afin 10, et ccaf  à ef ederiaceanobs s sehéécsaine asAprèie io r sva2 40écéd pdeW  Mol écsar ne snei ecnegru aujourdhui duens rttagéeic ale ir detneuit sitauf nonanirèicatioloitur cn poitivlcaepxétd niu  aese  dauver setreptnerrucéions désavantagertta sua xocdnti rensoaiden on ctpmoed eeit  ,sr ediulletefp roe duyenné moalituq al ed tnemelaipncri ponisran 2  /ed sraco ,te et au Mllemagne epuA neud sorg duroifcttiac pfsal eigét tnemegréentieorls er vtp eC mod  eetunouvesa nstralle c rutpmorp eerpole, pes orrfncmaxelpioatitnod  eparcs éoliens posue véoutrreé itsed étilauq al r gror le pouusesbiliv si  aLpu.eisorioatne ual vegixetnart ne podu group actifs l muèier eem tne cdergha, esovprrp éd sè03 e M ssements exceptisioisne  tmaroitdee ptomrcxee lp slennoc el ruoheols, Tfficia a0201ci ep ul .eDtces ruesdra ud  suxndtaurie aesrfrid  ed  eosfucontinueTheolia eicna nos rap eéen mieégattr slatstac noocer ane et mentnagen maraegd EIBDT Aed 69 % pour lacttivid élpxeatioontiou pcor temprp ep orrt ec(no 80 75 àur l% poertua seruetca sec sdus  e),urteerformanhe des ptaoinnleec sporééls enéms,leor hnoitslene stpecxinféent ttem, netsnaua xer sirueurteec sdus rddam enu /1  ceva ,  s. troec àca sruetTheolia par rappmene tléveeéd  eé lomrsesec einn, teotésue Els q xua seée sertuaanitloxpfee  dts sedT ehloaip uevent être comparo searépnoitllen eesfit ncnareièvalo la ière lumeulla tcitnoiras monisrapaom clene tnemerialc teles ou A RenovabU ent lerewota.ts ieuvNo EDFrgnedrebalorelleI ,s
Faiblesses -La gestion de l’ancienne équipe dirigeante pénalise encore la société -Un portefeuille de parcs de qualité moyenne, suite aux cessions opérées en 2009 et en 2010 -Situation financière toujours fragile et laissant peu de marge de manœuvre -Manque de diversification géographique   Menaces -Remboursement potentiel de l’OCEANE à partir du 1erjanvier 2015 -Risque de baisse sensible, à court terme, des tarifs de rachat en Italie -Evolution à la baisse de l’ensemble des tarifs de rachat éoliens à moyen et long termes -Durcissement des critères de délivrance des permis de construire   
4 mai 2011   
SWOT  Forces -Savoir-faire intégré, allant du développement, à la mise en service, jusqu’à l’exploitation d’un parc éolien -151 MW de permis obtenus et purgés de tout recours -Pipeline de projets important en Italie, pouvant bénéficier de tarifs avantageux   Opportunités -Possibilité de repowering au niveau de certains parcs sous-productifs, permettant d’améliorer le load factor moyen du portefeuille d’actifs -Développement de parcs en co-investissement, avec d’autres acteurs de la filière, afin d’accélérer la croissance       
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.