Toutous, minous,

De
Publié par

Toutous, minous,

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 65
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
S ommair e   ECnrqéuatête : l edsi cai ni P. m 1 au 3 x -  dRei olnasg g P l . o 1  3P.   -2 L  i à v  r 6 e sA sdsiocci ia P t . i  o 1 n 4 s  - P J . e 8 u x-   P I . n 1 fo 5 r -m Coonsu-pnso dues  g P u . e 1 u 0 l e-  e tP rdéec acirœeusr  m P. a 1 is 6 pas muets P. 11 à 12  eurs
DÉC/JANV/FÉV 2010-11 édito Y aura-t-il de la bûche à Noël ? Toutous, minous, C’est la question du moment. Pour un économiste qui sévit tous les et autres animaux de laggl matins sur France inter : ceux qui o partager se leurrent! Rien, pas de  croient qu’il y a un gâteau à se cagnotte, pas de réserve d’argent, pas de père Noël en vue... Le monde est tel qu’il est, et s’il y a des pauvres, des gens qui ont du mal à se nourrir, à se loger, c’est la faute à la modernité, à la mondialisation... Que dire alors quand on nous annonce qu il n’y a plus d’argent pour payer nos retraites, de moins en moins d’argent pour nous soigner? La démonstration du porte-monnaie vide est imparable! Mais quand même, une question commence à en turlupiner plus d’un : comment un pays peut-il produire plus de richesse et avoir une grande partie de sa population qui s’appauvrit? C’est l’Insee qui le dit : de toutes les richesses produites en France, la part attribuée aux salariés a diminué de 9,3 % par rapport à 1983 (lire p. 11). Alors, je ne vois que deux solutions : arrêtons tous de travailler, ça ne rapporte plus, et investissons en bourse, ou alors, allons couper la tête au CAC 40! Ialvs osnosn tb ecshoeizn  ndoeuus,x .a uMtaoius r qduee  nsoauvso, nnso-unso lues s dceô ttooyuos ncse ss oaunviemnat usxa qnsu il en osuasv oeinr teot unroeunst ? Et bonne fête à tous! Nous avons testé 341 habitants de l’agglo. Tous les résultats :   > P 2 à 6 Anne Benoit-Janin
On les aime un peu, beaucoup, pas du tout ? Ils sont partout autour de nous. « Ils », ce sont les animaux, les insectes, les oiseaux des villes. « Ils », ce sont nos compagnons : toutous, minous et autres bébêtes sympathiques. On peut s’interroger sur leur «utilité». Si celle d’un gentil chien-chien nous semble évidente, en revanche, à quoi servent le rat, le moustique, ou le geai des chênes? Et bien tout simplement, leur présence, c’est ce qui rend la vie possible. Tous les êtres vivants se tiennent sans le savoir par cette main invisible : la biodiversité, notion vitale, est le rempart contre un monde strictement uniforme dans lequel l’homme ne saurait survivre. Attention donc à ne pas scier la branche sur laquelle nous sommes assis. Comment nous, habitants de l’agglomération, appréhendons cette vie animale dans la ville? Sommes-nous prêts à cohabiter avec eux? 341 personnes ont répondu à notre enquête. De vrais  compagnons 41.9 % des personnes Avoir un animal, c’est interrogées ont au gdnaieb o(r2d4 .p8 o%ur).  la compa-moins un animal, et 44.2 % d’entre eux, ont Et quest-ce qui vous plaît le plus un chat. dans le fait davoir un animal ? Quel animal possédez-vous à la C’est une compagnie : 24.8 % maison ? C’est affectueux : 22.8 % Un chat : 44.2 % C’est vivant dans une maison, Un chien : 25.7 % c’est une présence : 17.9 % Un poisson : 10.7 % C’est du bonheur : 13 % Un rongeur : 10.2 % C’est bien pour les enfants : Un reptile : 5.8 %C10e.4s t %bon pour la santé : 6.2 % Un oiseau : 1.9 % Autre : 1.5 % Autre : 3.9 % Je ne sais pas : 1 % Près d’un Fran ais sur ç dix souffre de grande solitude. Un phénomène de plus en plus précoce, selon une enquête de la Fondation de France, diffusée jeudi par le Parisien/Aujourd’hui en France et France Info. Un dispensaire pour animaux Pour certaines personnes qui caresser un chat fait baisser la sont seules, en difficulté, un tension artérielle. Le problème, animal leur permet tout simple- pour des gens dans la précarité, ment de retrouver une certaine ce sont les frais qu’occasionnent estime de soi. Il arrive même un chat ou un chien. Il existe à que ce soit un facteur de santé : Grenoble un dispensaire de la des gens atteints de la mala-SPA où ces gens peuvent faire die d’Alzheimer, par exemple, soigner gratuitement leurs gardent leur autonomie plus animaux : 04 76 09 43 67 (169, longtemps quand ils s’occupent cours de la Libération) . d’un chien. On dit même que
PA GE 2
En 2008, 51.2 % des foyers possédaient un animal de compagnie L’animal le plus présent dans les foyers français est le poisson (36.4 millions), viennent ensuite le chat (10 millions), le chien (7.8 millions) et enfin les petits mammifères (3.2 millions). Le coût moyen annuel d’un animal En moyenne 1 680 euros pour un chien et 1 200 euros pour un chat (magazine « Ça m’intéresse »). 23.1 % des chiens sont de race « bâtard » et 63.4 % sont des chats de gouttière (Enquête FACCO 2008).
DOSSIER En 1 an, un rat peut avoir 15 000 descendants. À Grenoble, des campagnes Les mal aimés au printemps, sur les berges de dératisation ont lieu deux fois par an, en automne et du Drac et de l’Isère. Près de la moitié des La saleté est la 64.5 % des personnes Près de 60 % des es principale raison de ce interrogées trouvent personnes interrogées (p4e9r.s9 o%n)n esse  idnitt edréroragnégée dérangement (33.3 %)cependant que ne savent pas comment par les animaux en ville Pour quelles raisons ? l’agglomération est on gère les pigeons propre ou très propre dans la ville S P ai l n u ivo s m i u e as u u ê r x t s ee r ns é   vd p ié o llr n ea s , n e qg s ué   p epl o sa s  rs s  i oc b en l rt e -t s ialisn? s IIAllssu  tssrooennst t :  ts raolep sn :o  mbreux :  31931..283   %%% dpéajre rcatipopnosr ta aniumx ales À votre avis, comment la ville de Grenoble gère-t-elle la non-LLeess  coihsieenaus x:  :   3556.12  %%lIles ndviérgornandeenmt ent :  10.4 % Comment percevez-vous la prolifération des pigeons dans . propreté dans lagglomération la ville ? Les chats : 2.6 % Ils sont dangereux : 7.9 % par rapport aux déjections Vous ne savez pas : 58.4 % Le n eurs (rats Ils vous font peur : 7.9 % animales. Elle les empoisonne : 12.3 % IAmnusosteu rrcectoshe e:sg  s (,g umêopuesst,i qfrue)el :so . n..)s ,:   22..661   %%%Idles  smoanlt avdeicetse :u  rs 4.8 %EEllllee  estt tarsèsse pz rporporpe r:e   :  640..41  %%Elle les castre :  11.7 % es Elle les emmène ailleurs : 7.9 % Elle est sale : 25.2 % Autre : 7.3 % Elle est très sale : 8.8 % Elle les gaze : 5.6 % Connaissez-vous Ne sait pas : 2.1 % Le n fait ré u-les « res nullius »? c 6 h 0 a 0 q k u i e l  o j s o  udr eà  dGéjreecntioobnl e c!anine lLieè rsne opmiugererniots nsasta tsgroea npdté eess  epti ggeaoznéssg . est interdit à Grenoble depuis 2005. Jcuosmqmueà  «l a rleosi  nduel li1u976, (la fsatu àn e dierte  lna apopraer téetnaiaennt t à copnesrisdoénrnéee)s.  Lire l’article dans le n°12 p.8 s » c’e   Depuis, ilnees  ncahtoisoensa lo entt  scohnatngré oet la faune et la ore font partie du Plus de 80 % qpuait rpiemuovent être détruits à  tpoutteésg léeess  pàé crieo tditerse ,d se aluaf nlneés en euti sài bpleeus  n’imaginent pas près par n’importe quel moyen ! qu’une gestion des Les animaux et les oiseaux sont garenne, la martre, le putois, le chats errants a été soit domestiques, soit sauvages. ragondin, le rat musqué, le raton cmoilslee cetinv iptléasce par les Quand ils sont sauvages, ce sont laveur, le renard, le sanglier et des gibiers que l’on chasse selon le vison d’Amérique, et parmi Lqeu evlivqerrin ensté eusn  ecna nFirdaén  ciem, pilo rretés sdeempubilse  Lera rparnotlsi feésrta-tieollne ,d seesl ochn avtos us, un une règlementation précise, ou les oiseaux : le corbeau freux, à un ruateos na lnaveur. des nuisibles. Chaque préfet la corneille noire, l’étourneau choisit la liste des nuisibles sansonnet, le geai des chênes, problème dans votre ville ? parmi la belette, le chien viverrin la pie bavarde, le pigeon ramier. Non : 81.2 % (sauvage), la fouine, le lapin de À méditer : ONuei  s:  ait pa 31.85  %% s :  « Les habitants des pays du Nord doivent réfléchir à leurs modes de consommation. Une convention a été signée Il est moralement indéfen-avec les vétérinaires afin de L’a R z ssoc o o iati n o o n d r e t zo o o h th n éra é  pie e  r de t l’ a  Isère p (A. i Z.I.) e : « Tendre la patte » en Europe et aux États-Unis les personnes défendant les dable que les dépenses d’ali-tatouer et stériliser les chats ments pour chats et chiens errants. Les associations et propose des activités thérapeutiques ou occupationnelles utilisant lsao iveanlte uprl udse  liam pproordtuacnttieosn  qaluie animaux s’occupent de cette -population de chats. lstaanbiilmisanla étcieoos.nm mdee  lsuétpapt orpt haysinq udea pept/oorut erp suynceh iaqmueé lidoersa tipoenr sooun unnese  Nmaeindtoaoir, ed ierne ctAefruirq ueex.é c»u tKifu dmei  Lire l’article page 6 concer Greenpeace international. La zoothérapie se base sur les Le Monde (9 nov 2010) liens naturels et bienfaisants en ouvrant un espace de com-qui ont toujours uni les hu- munication différent. Avec un cti m o a n i s n t s i  t e uu t e  r l l e ua s n  c a e o ni nss m ot a urr u uc x c . et   ioLdna anofifume cla-el  idnitaetrevuer.n aLnta, niil maa lu l nn ree ôljeu gdoeeu  epmra éls-e,  Collecte hippomobile des déchets. on po ne critique pas. I Imaginez dans les rues piétonnes de Grenoble, un r c e h n a f q o u r e c  e p m e e rs nt o  n d n e e  l’ I i l d a e  n l t e it  é p odue- qrôuli e redpérléésmenetnet  udné cpalteonuuct th jiamntp, ocr-e cheval et une carriole pour ramasser nos ordures… . voir de rassembler, de susciter ie com- Ça paraît désuet, mais dsteism urléearc, tidoen fs,a cidliet erm loat irveelra, tidoen  tppaleénrtsm oelnonnrtsea  iredes tuà  nrdae sastuhutrrééeresa, p smoiinsse.  eLna  Saint-Jean-en-Royans a osé l’expérience. Et elle est confiance et ne craint pas la si- concluante. Dans cette petite tuation d’échec. commune, avec des petites fLaav orraebllaet ioàn  làé palnaonuiimale meesntt  rues, le choix du cheval peut (peenrfsaonnt,n aedl odlee stcoeuntt , êatdruel sthse)u emt aeinn  êcmtarême mioeen fc, hcmaaracgiese   adevete  tcr raleve amiblpr lquiriut  uelnat   PA particulier ltdée scelmui qui rencontre les émanations en moinsGE d As e s s o  c d i i a f ti o c n u de Zoo i thér p a o p r i t e a d n e t l’ e Is s è . re À voir sur : www.vercors-tv.com/ www.azi-tendrelapatte.fr 3
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.