USA : LA FORMATION TERRITORIALE Pour comprendre la politique ...

De
Publié par

USA : LA FORMATION TERRITORIALE Pour comprendre la politique ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 86
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
USA : LA FORMATION TERRITORIALE Recherches et écriture: LEPAC / Jean-Christophe Victor Réalisation : Alain Jomier Graphisme : Anne Criou Diffusion sur Arte le 02.08.2003 Pour comprendre la politique étrangère des Etats-Unis, il faut rappeler la formation du territoire américain et les principes qui l’ont guidée : la victoire sur les Européens, sur les Indiens, et la conquête des grands espaces. Les nations indiennesLes Appalaches, contrainte géographique? L'Amérique est peuplée depuis des milliers d'années par les nations indiennes, comme par exemple: les Cheyennes, les Sioux, les Pawnees, les Choctaws, les Cherokees... L’arrivée des Européens
En 1607, des commerçants de la Compagnie de Virginie puis en 1620, des pèlerins embarqués sur le Mayflower arrivent sur la côte Altantique. Les passagers du Mayflower venus d'Angleterre, fuient l'intolérance de l'Eglise anglicane. D'autres colons viennent d'Irlande, d'Ecosse, de Hollande et de Suède. Les treize premières colonies Ces Américains nés de l'Europe fondent le long de la côte Atlantique, “treize colonies de la Couronne britannique”. Avec un flux constant d'immigrants venant d'Europe, leur population atteint quelques trois millions d'habitants en 1776. Les causes de la révolte contre l’Angleterre Ces 13 colonies font leur unité contre Londres, lorsque les Britanniques entendent lever de nouvelles taxes sur le commerce, pour financer les guerres en Europe. Elles refusent aussi et peut-être plus encore, l'édit du roi Georges III qui déclare que la colonisation est terminée et, ne peut s'étendre au-delà de la chaîne des Appalaches.
À cet interdit juridique s'ajoute une donnée géographique, la chaîne des Appalaches constituait une barrière naturelle qui imposait, de s'étendre vers le sud. Il faudra attendre l'exploration d'une vallée orientée est - ouest, le Cumberland Gap, pour permettre aux chariots de s'engager vers l'ouest. La déclaration d’indépendance A partir de 1775 s'ouvre la guerre entre Anglais et Américains. En 1776, les représentants des 13 colonies signent la déclaration d’indépendance. La paix est signée en 1783. La conquête de l’Ouest
Alors commence, ce qu'on a appelé la conquête de l'Ouest, une triple guerre contre: les grands espaces naturels, les monarchies européennes, et les nations indiennes.
1
Une expansion au détriment des Indiens Les Indiens présents en Amérique sont divisés. Il n'y pas de pouvoir central et les tribus ont rarement formé des coalitions anti-blancs. L’espace des tribus indiennes va se réduire au fur et à mesure de la progression des Américains. Un siècle d’expansion territoriale
En moins d'un siècle (1783 - 1867), les Etats-Unis acquièrent par traité, par achat ou par la guerre, toutes les terres permettant de former un territoire contigu: d’est en ouest, de l'Atlantique au Pacifique, du nord au sud et, des Grands Lacs au Rio Grande. Cette rapidité stupéfiante explique sans doute que les Américains aient considéré la conquête du continent, comme ''leur destinée manifeste''. La première grande acquisition
Au terme de la guerre d'indépendance, la première grande acquisition se fait lors du Traité anglo-américain de Paris en 1783. Il s’agit d’un territoire, compris entre la chaîne des Appalaches et le Mississippi, qui s'ajoute aux 13 Etats d'origine.
La naissance de deux Etats anglo-saxons
En échange, Londres obtient l'absence de revendication américaine, sur les possessions britanniques au nord, qui deviendront le futur Canada. C'est là, l'origine de deux états anglo-saxons séparés en Amérique du Nord. L’achat de la Louisiane La deuxième grande acquisition est l’achat d’un vaste territoire aux contours mal connus, mal cartographiés, appelé Louisiane (du nom du Roi de France, Louis XIV). Les américains l'acquièrent pour 15 millions de dollars de l'époque; car en 1803 la France de Napoléon se prépare encore à la guerre contre l'Angleterre et, elle n'a plus les moyens de ses ambitions outre-Atlantique. Il était sans doute, plus urgent pour Napoléon de renforcer les Etats-Unis en Amérique, pour pouvoir affaiblir les Anglais en Europe. L’ouverture sur le delta du Mississippi
Cette acquisition est une avancée commerciale majeure pour le gouvernement américain. Elle débouche sur le delta du Mississippi, le port de la Nouvelle Orléans et donc, sur le Golfe du Mexique.
2
L’acquisition de la Floride
Au sud-est entre 1810 et 1819, l'Espagne qui est présente en Floride cède peu à peu sa souveraineté sous la pression combinée d'incursions militaires privées, la pression démographique des colons, et la pression diplomatique. En 1819, les Etats-Unis obtiennent par le traité Adams-Onis, la cession de la Floride espagnole; ce qui ouvre la totalité du Golfe du Mexique au commerce américain. Le partage de l’Oregon
Plus à l'ouest, entre les Rocheuses et la côte Pacifique, entre l'Alaska qui est russe et au sud le Mexique nouvellement indépendant, se loge un territoire appelé Oregon, où se pratique le commerce des fourrures, le long de la rivière Columbia. En 1846 au terme de longues négociations avec Londres, les Etats-Unis acquièrent par traité près de la moitié du territoire de l'Oregon.
Une façade Pacifique
En 70 ans, l'Océan Pacifique est ainsi atteint. La rivalité est définitivement terminée entre anglais et américains et, elle commence avec l'Amérique hispanique. La demande de rattachement du Texas
Au sud des Etats-Unis se trouve la République Indépendante du Texas, fondée en 1835 au terme de la révolte, des colons texans contre le dictateur mexicain Santa Anna. Cette république du Texas demande son rattachement aux Etats-Unis. La guerre avec le Mexique
Le président américain James Polk, accepte d'annexer le Texas en 1845, ce qui provoque la guerre entre les Etats-Unis et le Mexique.
3
Les Américains sont vainqueurs en 1848 et, Polk peut, en position de force, négocier avec le gouvernement mexicain l'achat d'un immense territoire. Le Mexique, indépendant depuis 1821, perd ainsi 40 % de son territoire. Pour les Etats-Unis, il s’agit de la troisième grande acquisition. L’achat de la bande de Gadsden
La guerre de Sécession rompt l’unité du territoire
Entre 1861 et 1865, la guerre de Sécession ravage le pays. Elle oppose, d’une part les Etats du Sud - les confédérés - qui voulaient faire sécession, car ils étaient favorables au libre-échange et au maintien de l'esclavage comme source de main d'œuvre; d’autre part, les Etats du Nord - dits Etats de En 1853, les Etats-Unis achètent la petite bandel'Union - favorables au protectionnisme et à dite de Gadsden, pour faciliter le tracé des lignesl'abolition de l'esclavage. de chemin de fer.On a évité de peu d'avoir là deux Etats-Unis La première ligne reliant une côte à l'autre estd'Amérique. achevée en 1869. Les trains réduisent la durée etLes Etats américains aujourd'hui les dangers des voyages et, unifient ainsi le territoire américain. Le télégraphe précède de peu, il relie la côte Est à la côte Ouest en 1861. L’Alaska russe devient américaine En I867 l'achat de l'Alaska à la Russie, relève de l'opportunité d'une négociation avec St. Pétersbourg, très désireuse de vendre ce morceau de territoire, acquis grâce aux compagnies de commerce de fourrures russes. L'accord avec la Russie est conclu le 30 mars 1867, pour 7 millions de dollars de l'époque. On peut d'ailleurs s'amuser à réfléchir aux Sur terre, ce sont le plus souvent possibles les conséquences pour Washington, si l'Alaska n'avait lignes des méridiens et des parallèles qui ont été pas été acheté aux Russes et, si elle avait été choisis pour frontières entre les Etats, afin soviétique pendant la guerre froide. d'augmenter les chances de répartition égales des Un territoire immense rapidement unifié richesses du sol et du sous-sol. Le territoire des Etas-Unis est ainsi quasiment On a donc un tracé de frontières selon le principe formé en un siècle. Les espaces étaient immenses d'égalité et, non selon la nature, le terrain. On voit et, pourtant les Etats-Unis, formés très rapidement sur la carte que seuls les grands fleuves et les ont su éviter la dilution ou la partition du territoire barrières montagneuses altèrent la géométrie du découpage administratif. Voilà, le territoire est formé. Et il a fallu en somme, le conquérir deux fois. Il a fallu chasser les Indiens de leurs terres, chasser les anglais, puis les français, puis les espagnols de leurs colonies américaines. C'est bien cela qui élabore la doctrine du président Monroe au début du 19ème siècle: “L'Amérique aux Américains”.
4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.