VERS LA MONARCHIE ABSOLUE

De
Publié par

VERS LA MONARCHIE ABSOLUE

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 139
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
11
11 / Vers la monarchie absolue -Introduction
VERS LA MONARCHIE ABSOLUE
De François Ierà Louis XIV, le pouvoir du roi de France est considérablement renforcé : l’État se modernise, l’administration se renforce et la grande noblesse lutte pour conserver son influence et son pouvoir.
Comment la monarchie française devient-elle auXVIIesiècle une monarchie absolue ?
Histoire des Arts
ment Louis XIV et les conseillers d’État. Quels types de vêtements portent-ils ? Sont-ils contrastés ? 2) :Décrivez l’attitude de Louis XIV et des conseillers ? Louis XIV paraît-il être respecté et obéi 3)Situez le document sur la frise chronologique est-il postérieur ou antérieur au début du : règne personnel de Louis XIV ? Sur ce tableau, Louis XIV gouverne-t-il avec un premier ministre ou est-il seul à gouverner à l’aide de conseillers ?
Le royaume de France de 1500 à 1715
Frise chronologique
Plus sur lelivrescolaire.fr
VERS LA MODERNITÉ, FINXVeXVIIeSIÈCLES
11 / Vers la monarchie absolue -Dossier 1
FRANÇOIS Ier: UN MONARQUE DE LA RENAISSANCE
Fc1 Iraomn çnouirsoebr(151e  d Rlaveouinra tses nu51-5 )74eux,astuet fant iussecp ssnaneiaIl. seeurenud éruotne e  sitfaal sr uet uderti ed ejaMsté, il prend le srgnaed sédicisnccos onntnaer le royaume en petits comités et ne réunit plus lesÉtats généraux. Les nobles lui sont soumis et à partir duconcordatde 1516, c’est lui qui nomme les évêques et les abbés. Comme les rois précédents Charles VIII et Louis XII, il se lance dans une politique de conquête extérieure.
Comment le pouvoir du roi est-il renforcé sous François ? Ier 1Portrait de François Ier2L’aspect royal de François Ier(1546)
Vocabulaire
concordat :traité entre le pape et le roi à propos des affaires religieuses de la France. États généraux :assemblée réunie par le roi rassemblant les représentants des trois ordres du royaume (le clergé, la noblesse, le tiers-état) pour traiter une grave question politique (la guerre, la levée de l’impôt…). ordonnance :voir la définition p.38.
François Ierau milieu de sa cour écoute un texte grec d’un auteur antique traduit en français.
Le Roi est maintenant âgé de cinquante-quatre ans. Son as-pect est tout à fait royal. Tous ses mouvements sont si nobles et si majestueux que nul prince ne saurait l’égaler. Il mange et dort beaucoup ; il dort encore mieux et, qui plus est, il ne songe qu’à mener joyeuse vie. Il aime un peu la recherche dans son habille-ment, riche en pierreries et en ornements précieux ; Ce prince est d’un jugement très sain, d’une érudition très étendue ; il n’est chose ni étude, ni art, sur lesquels il ne puisse raisonner très pertinemment. Ses connaissances ne se bornent pas seule-ment à l’art de la guerre, mais il est très expérimenté dans la chasse, dans la peinture, en littérature. Extrait desRelations des ambassadeurs vénitiens sur les affaires de France auXVIesiècle
3François Ier, un souverain lettré et sa cour
L’ordonnancede Villers-Cotterêts 4(août 1539)
Art. 51. – Il sera fait registre des baptêmes, qui contiendront le temps et l'heure de la naissance, et par l'extrait de ce registre, on pourra prouver le temps de la majorité ou minorité. Art. 111. – Et parce qu’il y a eu des ambiguités et incertitude sur le sens des mots latins des arrêts, nous voulons dorénavant que tous arrêts, soit de nos cours souveraines soit des cours inférieures, registres, en-quêtes, testaments, et autres actes de justice, ou qui en dépendent, soient prononcés, enregistrés en langage maternel français et non autrement. D’aprèsL’ordonnance de Villers-Cotterêts,1539
6L’autorité suprême du roi Habitués depuis si longtemps à être gouvernés par leurs rois, les Français ne désirent pas d'autre gouver-nement ; ils savent que leur condition est d'obéir et de servir leur roi, et ils servent volontiers celui qui est né exprès pour les commander. Le roi distribue un nombre infini de places, de digni-tés, de charges, de biens ecclésiastiques, d'appointe-ments et de présents. Le roi étant aimé et servi de la sorte, il a sur tout son royaume une entière et suprême autorité : tout dépend de lui seul, la paix et la guerre, les impôts, le gouvernement et l'administration de tout le royaume. Bref, le roi est le maître absolu : nul conseil, nul magistrat ne peut limiter son pouvoir; nul prince, nul seigneur n'oserait lui résister, ainsi qu'il arrive en d'autres pays. Le roi nomme à 10 archevêchés, à 83 évêchés, à 527 abbayes. Ce droit lui assure l'obéissance et la fidélité du clergé. D’après leRapport de l’ambassadeur de Venise,Michel Suriano, 1561
Analyse et récit
5
VERS LA MODERNITÉ, FINXVeXVIIeSIÈCLES
Les guerres d’Italie sous François Ier
1. Marignan (1515) 2. La Bicoque (152 3. Pavie (1526)
Ces guerres sont une occasion pour la noblesse de s’affirmer. Elles contribuent aussi à faire évoluer les techniques de combat : l’infanterie et l’artillerie légère sont de plus en plus importantes face à l’artillerie lourde et à la cavalerie.
1) Doc. 1, 2 et 3 :Quelles sont les qualités du souverain selon l’ambassadeur ? Qu’est-ce qui montre dans son attitude qu’il se comporte en véritable roi ? Retrouvez dans les documents 1 et 3 les éléments de la description de François Ierpar l’ambassadeur. 2) Doc. 4 :cet édit ? Que François IQuelle est la langue utilisée jusqu’à erimpose-t-il dans chaque article de l’ordonnance ? Pour quelle raison impose-t-il l’usage du français ? 3) Doc. 5 :Quelles sont les principales batailles menées par François Ieren Italie ? Quelles innovations techniques transforment l’art de la guerre ? 4) Doc. 6 :à ses sujets ? Que cela lui assure-t-il ? Est-il alors craint et respecté ?Que peut distribuer le roi 5) Récit :Présentez en quelques lignes François Ieret son œuvre en tant que roi.
Plus sur lelivrescolaire.fr
11 / Vers la monarchie absolue -Dossier 2
L’ÉDIT DE NANTES (1598)
À la fin des guerres de religion en France (1562-1598) qui opposent les protestants et les catholiques(chapitre 9), Henri IV promulgue l’Éditde Nantes, après de difficiles négociations. C’est un édit de tolérance qui rétablit la religion catholique comme religion du royaume mais qui accorde aux protestants laliberté de conscience, laliberté de cultedans certains lieux et les mêmes droits civils que pour les catholiques.
Comment l’Édit de Nantes permet-il le rétablissement de la paix et de l’autorité du roi après une longueguerre civile? 1Henri IV (1553-1610)2L’Édit de Nantes (1598)
Henri de Navarre, futur Henri IV (1589-1610), est élevé dans la religion protestante. Il devient roi de France en 1589 et essaie de reconquérir la France qui lui est en grande partie hostile parce qu’il est protestant. Il se convertit officiellement au catholicisme en 1593 et soumet entièrement le royaume à son autorité en 1594.
3Henri IV réprimande le Parlement (1599)
LePleartnemde Paris refuse d’enregistrer l’édit. Le roi le convoque alors au Louvre. Je vous prie de vérifier l’édit que j’ai accordé à ceux de la religion réformée. Ce que j’en ai fait est pour le bien et la paix. Je l’ai faite au dehors, je la veux au-de-dans. Vous devez m’obéir. Si l’obéissance était due à mes prédécesseurs, elle m’est aussi due, d’autant que j’ai ré-tabli l’Etat, Dieu m’ayant choisi pour être à la tête du royaume. N’invoquez pas la religion catholique. Je l’aime plus que vous : je suis Fils ainé de l’Eglise. Ceux qui ne voudraient pas que mon édit passe, veulent la guerre. Vous irez la faire, vous, avec vos robes. Je suis roi main-tenant et parle en roi. D’après lesoiéms-reMnauxjour de Pierre de l’Estoile, fin duXVIesiècle
Article 1.Défendons à tous nos sujets de se provo-quer l’un l’autre sur ce qui s’est passé. Article 3.Ordonnons que la religion catholique soit rétablie en tous les lieux et endroits de notre royaume pour y être paisiblement et librement exercée. Article 6.Avons permis et permettons à ceux de la religion prétendue réformée de vivre partout dans notre royaume sans être vexés, brutalisés, ni astreints à faire quelque chose contre leur conscience. Article 22.Ordonnons qu’il ne sera fait ni diffé-rence ni distinction entre les religions pour être admis dans les universités, collèges et écoles, dans les hôpi-taux et léproseries1. Extraits de l’Édit de Nantes, 1598 1.lieux où sont gardés les lépreux.
Vocabulaire
édit :décision royale qui porte sur un point très précis. guerre civile :guerre entre les habitants d’un même pays. liberté de conscience et liberté de culte : la liberté de conscience est la liberté de chacun de croire en ce qu’il veut, alors que la liberté de culte est celle d’organiser ou de participer à des cérémonies religieuses publiques. Parlement :cour de justice qui traite de tous les cas, déjà jugés par les tribunaux inférieurs. Il est aussi chargé d’enregistrer les édits.
4
Henri IV prête serment à l’Édit de Nantes (1598)
Analyse et récit
1) Frise p. 147 et doc. 1 :Combien de temps ont duré les guerres de religion en France ? Qui opposaient-elles ? Quelle est en 1598 la religion du roi Henri IV ? 2) Doc. 2 :Comment appelle-t-on la religion protestante dans le texte ? Quel article donne les mêmes droits civils aux catholiques et aux protestants ? Reproduisez et complétez le tableau suivant à l’aide du document 2. Décisions p Décision en Décision en tous les sujoetusrcfaatvheoulri qdueesspfraovteeusrt adnetss
3) Doc. 2 :À quoi doit servir l’Édit de Nantes pour Henri IV ? Quels éléments du texte montrent que Henri IV veut rétablir l’autorité du roi en France ?
4) Doc. 3 :L’enregistrement de l’édit par le Parlement est-il facile ? À cette époque, le roi est-il catholique ou protestant ? 5) Doc. 5 :Quelles sont les principales places fortifiées accordées aux protestants ? 6) Doc. 6 :Décrivez le tableau (personnages représentés, posture du roi). À quelle phrase du document 2 ce tableau se réfère-t-il ? 7) Récit :Expliquez en quelques lignes cequ’est l’Édit de Nantes : qui l’a publié ? Pourquoi il fut publié ? Quelles libertés accorde-t-il aux protestants ?
Plus sur lelivrescolaire.fr
5
6
VERS LA MODERNITÉ, FINXVeXVIIeSIÈCLES
Les protestants en France XVIe
Le rétablissement de la paix par Henri IV
Henri IV s’appuie sur la religion (la femme en jaune) pour tendre un rameau d’olivier à l’autre femme (qui représente la France).
11 / Vers la monarchie absolue -Leçon 1
L’AFFIRMATION DE L’ÉTAT ALes troubles des guerres de religion >Après les règnes de François Ier(1515-1547) et d’Henri II (1547-1559), la France connaît de 1559 à 1598 une période très instable de troubles. Les guerres opposent les protestants qui veulent exercer librement leur religion et les catholiques qui ne tolèrent pas le protestantisme. Le pouvoir royal n’a plus beaucoup d’autorité, des factions politiques et desliguestentent d’influencer les jeunes rois de France et de prendre le pouvoir par la force. >Les troubles se renforcent en 1584 lorsque l’héritier au trône est le protestant Henri de Navarre, qui devient roi de France sous le nom d’Henri IV en 1589, après l’assassinat d’Henri III. BLa pacification et la modernisation du royaume >rétablir l’ordre dans le royaume et àHenri IV réussit à vaincre laLigue catholique: il rallie les Français en se convertissant au catholicisme en 1593 et se fait sacrer à Chartres. Il pacifie le royaume et rétablit l’autorité royale par l’Édit de Nantes(dossier 2). Avec son ministre Sully, il entreprend le redressement économique de la France. > : son ministreLouis XIII poursuit cette politique Richelieu(doc. 1)soumet lesGrands, écrase les révoltes populaires, et s’attaque aux protestants qu’il bat en 1628 (doc. 2 et 4). Il s’appuie sur une meilleure police et une meilleure administration des provinces en renforçant le rôle desintendants.
C
Un gouvernement ministériel
>Dans la première moitié duXVIIesiècle, les rois ne gouvernent pas seuls : ils confient souvent la gestion du royaume à un ministre. Après l’assassinat d’Henri IV par Ravaillac en 1610, larégenteMarie de Médicis laisse gouverner un favori, l’Italien Concini. À partir de 1624, Louis XIII confie le gouvernement au cardinal de Richelieu (doc. 1). >Ces ministres sont souvent mal vus par la population et par les nobles qui sont jaloux de leur pouvoir(doc. 4), notamment lors de l’épisode de la Fronde.
En 1524, Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu, devient ministre de Louis XIII. Il conduit la politique française pendant 18 ans.
2Le programme politique de Richelieu Depuis l’Édit de Nantes, les protestants se sont réor-ganisés militairement et essaient d’obtenir de nouveaux droits politiques. Il faut raser toutes les places qui ne sont point fron-tières. Faire que le roi soit absolument obéi des grands et des petits, remplir les évêchés de personnes choisies, sages et capables, rattacher le domaine du Royaume et augmenter le revenu du royaume de la moitié. Il restera encore d’autres désordres à régler mais c’est assez pour la première fois de remédier aux principaux. La France ne doit penser qu’à se fortifier en elle-même, et bâtir, et s’ouvrir des portes pour entrer dans tous les Etats voisins. D’après lesMémoiresdu cardinal de Richelieu, 13 janvier 1629, écrits après la victoire du roi sur les protestants à La Rochelle en 1628 4La Fronde  En 1648, Louis XIV étant mineur, le royaume est gouverné par le cardinal Mazarin. Les Grands, le Parlement de Paris puis le peuple parisien se révoltent contre sa politique et veulent plus de libertés : c’est la Fronde. Le cardinal de Retz est un des chefs de la Fronde. Il y a plus de douze cents ans que la France a des rois ; mais ces rois n'ont pas toujours été absolus au point qu'ils le sont maintenant. Leur autorité n'a jamais été réglée, comme celle des rois d'Angleterre et d’Aragon, par des lois écrites. Elle a seulement été modérée par des cou-tumes, et controlée par les Etats Généraux puis des Par-lements. Nos pères avaient trouvé un sage milieu entre la liberté des rois et celle des peuples. D’après lesMémoiresdu cardinal de Retz, chef de la fronde de 1648 à 1652
5
Le duel à l'épée
Durant tout leXVIIesiècle, les rois de France interdisent les duels qui provoquent la mort de jeunes nobles. Ceux-ci le pratiquent pour défendre leur honneur avec gloire.
Plus sur lelivrescolaire.fr
3
VERS LA MODERNITÉ, FINXVeXVIIeSIÈCLES
La consécration de la France à la Vierge par Louis XIII
Louis XIII rend grâce à Dieu pour tout ce qu’il a accompli durant son règne (sa victoire contre les protestants, le rétablissement de son autorité sur le royaume). Il déclare la Vierge Marie protectrice du royaume de France.
Questions
1) Doc. 1 et 2 :Qui est Richelieu ? Que conseille-t-il pour renforcer la puissance du roi ? Quel est son objectif vis-à-vis de l'étranger ?
2) Doc. 3 :Quels symboles du royaume Louis XIII offre-t-il à la Vierge ? 3) Doc. 4 :Quelles sont les deux libertés dont parle l’auteur ? Comment l’auteur qualifie-t-il le pouvoir du roi de France auXVIIesiècle ? Quel est l’avis de l’auteur sur ce pouvoir ? 4) Doc. 4 :Par quelles institutions le pouvoir du roi était-il contrôlé auparavant ? 5) Doc. 5 :Pourquoi les rois de France interdisent-ils les duels ? Est-ce que l’interdiction du duel est une façon pour le roi de soumettre les Grands ?
11 / Vers la monarchie absolue -Leçon 2
ALes débuts du règne
>Les débuts du règne de Louis XIV sont difficiles. Roi à cinq ans en 1643, sa mère Anne d’Autriche devient régente et confie le gouvernement au cardinal Mazarin dont la politique est très critiquée. >1661, à la mort de Mazarin, Louis XIV décide deEn gouverner seul, sans l’aide d’un premier ministre(doc. 1). Pendant son long règne, il veut être informé et décider de tout. Il reçoit l’aide de ministres spécialisés (doc. 4), prend avis auprès de conseils et nomme des intendants pour exécuter ses décisions dans les provinces (doc. 3).
BUn pouvoir absolu
> il estLouis XIV est un monarque absolu de droit divin : sacré à Reims, reçoit son pouvoir de Dieu et doit agir comme son ministre sur terre(doc. 2). Il exerce un pouvoir absolu: il ne partage son autorité avec personne et prend seul toutes les décisions. >Un immense travail de politique permet de célébrer la personne du roi et de contrôler ses sujets : il attire les artistes à la cour qui travaillent pour lui(chapitre C), il contrôle les journaux et les livres, parlettre de cachet il peut punir et envoyer quiconque en prison sans aucun jugement.
CL’œuvre duRoi Soleil
>Louis  sonXIV veut obtenir la gloire par les armes : ministre de la guerre met en place la plus puissante armée d’Europe qui remporte de nombreux succès militaires. Les villes des frontières sont fortifiées par Vauban(chapitre C). >Pour enrichir la France, Louis XIV, aidé de son ministre Colbert, crée desmanufactureset cherche à développer le commerce français. >Louis XIV ne tolère plus qu’une seule foi dans le royaume : en 1685, ilrévoque l’Édit de Nanteset poursuit les protestants qui doivent chercher refuge à l’étranger. >la fin du règne, les temps sont plus difficiles pour laÀ population : les guerres sont longues et coûteuses, le royaume souffre des mauvaises récoltes et de l’augmentation des impôts.
1Louis XIV arrive au pouvoir Le roi réunit ses ministres après la mort de Mazarin (1661). Le Roi adressa la parole à M. le Chance-lier : Monsieur, je vous ai fait assembler avecmes ministres et secrétaires d' État pour vous dire que jusqu'à présent j'ai bien voulu laisser gouverner mes affaires par feu M. le Cardinal; il est temps que je les gouverne moi-même. Vous m'aiderez de vos conseils quand je vous les demanderai. Ensuite le Roi se tourna vers nous et nous dit : « Et vous, mes secrétaires d'État, je vous ordonne de ne rien signer, pas une sau-vegarde, pas un passeport, sans mon com-mandement, de me rendre compte chaque jour à moi-même. Vous savez mes volontés; c'est à vous maintenant, Messieurs, à les exécuter. D’après lesMémoiresde Loménie de Brienne (1635-1698), secrétaire d’État aux affaires étrangères, 1720
Vocabulaire lettre de cachet :lettre fermée, scellée par le sceau du roi. manufacture :établissement industriel dans lequel travaillent de nombreux ouvriers. pouvoir absolu :pouvoir qui est sans limite, qui n’est pas tenu par des lois. révocation de l’Édit de Nantes :Louis XIV décide la suppression des droits accordés aux protestants par l’édit de Nantes. Désormais le protestantisme est interdit en France. Roi soleil :nom donné à Louis XIV en référence au dieu Apollon, dieu du soleil, à qui il se compare.
livrescolaire.fr sez un guide des ications érigées par Vauban à Briançon.
4
2du règne personnel de Louis XIVLe début
C'est à la tête seulement qu'il appartient de délibérer et de résoudre, et toutes les fonctions des autres mem-bres ne consistent que dans l'exécution des commande-ments qui leur sont donnés. [...] Celui qui a donné des rois aux hommes (c'est-à-dire Dieu) a voulu qu'on les res-pectât comme ses lieutenants, se réservant à lui seul le droit d'examiner leur conduite. Sa volonté est que qui-conque est né sujet obéisse sans discernement [...] Cet assujettissement qui met le souverain dans la nécessité de prendre la loi de ses peuples est la dernière calamité où puisse tomber un homme de notre rang [...] Quelque mauvais que puisse être un prince, la révolte de ses sujets est toujours infiniment criminelle. Louis XIV,Mémoires pour servir à l'instruction du dauphin, 1661
4
1
2
3
1. Le secrétaire d’État à la guerre Louvois ; 2. Colbert ; 3. Le Daupin, fils de Louis XIV ; 4. Nom des places fortifiées françaises.
Plus sur lelivrescolaire.fr
3
VERS LA MODERNITÉ, FINXVeXVIIeSIÈCLES
Organigramme du gouvernement de Louis XIV
Questions
1) Doc. 1 :Qui est appelé M. le Cardinal ? Comment Louis XIV veut-il gouverner désormais ?
2) Doc. 2 :Qui est l’auteur du texte et à qui écrit-il ? De qui le roi reçoit-il son pouvoir, du peuple ou de Dieu ? Ses sujets ont-ils le droit de se rebeller ?
3) Doc. 3 :Sur quels conseils s’appuie Louis XIV pour gouverner ? Qui exécute ses ordres dans les provinces ?
4) Doc. 4 :Comment reconnaît-on Louis XIV sur cette gravure ? Quels ministres sont représentés ?
E
11 / Vers la monarchie absolue -Exercices
Exercice 1e révise I. Je sais raconter et expliquer ndez en quelques lignes aux questions suivantes : 1)antes et que rétablit-il en France ? 2)France tente-t-il de renforcer son pouvoir à partir du règne de Henri IV ?Comment le roi de 3)Comment décide de gouverner Louis XIV et sur quels conseils s’appuie-t-il ? 4)Racontez une journée du Roi Soleil à Versailles.
II. Je me repère dans le temps Donnez la signification des dates suivantes : 1539, 1572, 1598, 1661, 1715.
III. Je me repère dans l’espace Sur lelivrescolaire.fr., complétez la carte interactive de l’évolution du royaume de France auxXVIeet XVIIesiècles.
IV. Je connais les personnages-clés Découvrez un quiz interactif sur lelivrescolaire.fr.
V. Je maîtrise les notions Donnez la définition des mots suivants : États généraux, Parlement, monarchie absolue, intendant, droit divin, édit, régent, Fronde, Grands.
Exercice 2
’analyse une frise chronologique : monarchie française auxXVIeetXVIIesiècles
Massacre de la Saint-Barthélemy
En vous aidant de la frise chronologique, répondez aux questions suivantes : 1)À quels règnes correspondent les périodes A, B et C ? 2)Quels sont les rois de France de la Renaissance ? 3)Quel est le premier roi de France à appartenir à la dynastie des Bourbons ?
1661
4)En quelle année commence le règne personnel de Louis XIV ? Quand meurt-il ? 5) ? (1598) IÀ quel événement correspond le n° Combien de temps durent les guerres de religion ? Citez l’un des événements les plus violents de cette époque. 6)temps l’épisode de la Fronde dure-t-il ?Combien de
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.