Vivre a

Publié par

Vivre a

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 68
Nombre de pages : 39
Voir plus Voir moins
Vivre
MARS / AVRIL / MAI 2011N° 172
Age nddag21nostic partag Le ia avec les habitants p14
Tramway Les travaux de plateforme sur l’avenue du Château p16
Rencontre citoyenne Dbats autour de la scurit cahier central
N° 172
« Vivre à Quetigny-Magazine » Mairie de Quetigny - 21800 Quetigny Tel : 03.80.48.28.30. Courriel : vivreaquetigny@ville-quetigny.com Directeur de la publication : Michel Bachelard Rédaction & photos : Olivier Carisey, Nicolas Zucchiatti. Design graphique et pao : Leloublanp. Photogravure, impression : Darantières- Quetigny Distribution : ESAT « Le Mirande » Dépôt Légal : 1ertrimestre 2011 La reproduction, même partielle, du magazine est strictement interdite
au quotidien 06 Questions-Réponses: illuminations de la ville, solidarité avec le Pakistan, éclairage pu-blic durable, fichier unique de demande de logement à loyer modéré, campagne de dératisa-tion au centre ville... ville pratique 8 Château-Services: toutes les permanences des services et associations 9Les infos pratiquesconnaître, Drogues info service en ligne, en- : les éco-gestes à quête Insee, composteurs individuels, journée de défense et citoyenneté, ville propre… actualités 12 Nouvelle donne pour les Maisons de l’Emploi et de la Formation 14 Agenda 21 :une phase riche d’échanges autour de la phase diagnostic 15 Nous sommes 10 035 Quetignois 16 Tramway :2ephase avec les travaux de plateforme 18 Grand Dijon :une décennie de projets communautaires 23 Repas des anciens :temps fort du vivre ensemble 26 Focus sur les rencontres régionales Passeurs d’images dossier 19 Budget 2011:l’investissement marque une pause  dans les quartiers 24 Ce qui va changer en 2011 - 2012 dans la ville les gens 27 Hong wang et Jian Fu Ma, éducation à la gym « made in China » associations 28 Maison Familiale Rurale :1erprix du concours de la biodiversité 29 Jumelage: un nouveau centre de santé communautaire pour les femmes 32 Hélène Receveaux, au sommet de planète judo 2010 33Carnaval revient le 2 avril dans la ville arrêt sur image 30 Enseignement agricole :des formations ouvertes à tous    culture 34 Printemps des poètes avec « d’infinis paysages » 35 Les cultures jeunes multiplient les initiatives artistiques 36 Les spectacles à Dijon 37 Stage instrumental autour d’Eric Satie de l’Ecole Municipale de Musique, de Danse et des Arts.
éditorial<
Que faitle Maire ?               Cpot enmmraou cste etnatropmi noiuestte qet pres.aytempot nuq soc emoc enums 36 000tants deel sahibés eap r-ta sel tus ds éloxime pr teti érpmee  nescr Caitévint tnemelbael srev ent les regards tes  eamineftsner ieeulie  lirMa - e euqt esnruo tentes, que ce soit lors d’évènements marquants sur une commune ou plus simplement pour des demandes de la vie quotidienne. Ce réflexe citoyen traduit avant tout la place particulière occupée par le Maire. En effet, selon une étude récente, il reste l’élu qui inspire le plus confiance aux Français ; et les élus locaux sont souvent présentés comme un filet de protection en cas de crise. Mais il y a aussi l’effet pervers où l’on finit par croire – ou faire croire - que le Maire est responsable de tout, même de ce qui ne relève pas de ses pouvoirs. Je tiens à rappeler que l’action du Maire repose sur des compétences bien précises encadrées par la Loi. Elle s’appuie également sur la mise en œuvre d’un programme politique qui a été approuvé par les habitants au moment des élections. Et puis le Maire n’agit pas seul sur sa commune : de nombreux autres inter-venants dont les services de l’Etat (gendarmerie, éducation nationale, Pôle Emploi…) et les autres collectivités territoriales (Grand Dijon, Conseil général, Conseil régional…) contribuent à la mise en œuvre de services publics, sans oublier les activités de nombreux acteurs locaux (associations, entreprises…). En conclusion, si un Maire ne peut pas tout faire – d’autant que ses moyens sont de plus en plus limités – il a néanmoins le devoir de travailler au bien-être de tous ses concitoyens et de mobiliser toutes les énergies pour y parvenir. C’est à cette tâche que je me consacre avec détermination et l’appui de l’en-semble de l’équipe municipale dans l’intérêt de Quetigny et de tous ses habitants. Vous retrouverez à travers les pages de ce nouveau numéro de « Vivre à Queti-gny » l’actualité des initiatives qui sont menées à Quetigny en matière d’emploi, de solidarité, de sécurité, de développement durable, de culture, de sport… Et parce que Quetigny ne se fai prochainement à deux nouvelle jeunesse, l’autre au bilan de nos
5
e  dce cisoaslnU noitaarF feci agence,intence oiannrtaadield pacia l coacé rd enuvbust-ne noiexceptionnelle d e5100 a  uébén
?!
Depuis 1990, le courrier des lecteurs est ouvert à tous dans le magazine municipal. Tous les habitants peuvent donc s’exprimer dans cette rubrique. crire à  Vivre à Quetigny Magazine- Mairie de Quetigny- Place Théodore Monod 21 800 Quetigny, ou par e-ail  vivreauetignyville-uetignyco ous êtes nombreux à questionner les élus sur les aspects les plus divers de la vie locale. ous reprenons ici les suets les plus réquemment évoqués lors des permanences des élus.
6
 cnafY.e à enelAvé  ECIdOIARNAiedh  EAIreumanitaimoti de  ciéénétnb seo açtnmmrecos cela pe,llvi ed seértne ,stnonds poiites : rd  e51s sam iosnntta Ps.s debihac-ér eéisèrtppa elruap softr sfee mée. Nant nageed secivlliv al ar pésover ses ltneretun ster néplupart créés, etati sfiruop al  lfsinumx eualqu a elliv al ,eénitab hes stuvêremoemCdan n que  chaleil vlani ane un noitam enrutco conier)nt aféraautrxuq d  eeisrdet e miu (ddé3 bmeca er 5 uvnajs de lumière durna t 4esamnisee éeagan dertng.Ec elofnoennatneet dans genda21 amcrehA  snu eéde altren Ccela Pte elliV ed letôiroe enarch u.enomdn réRoRegiupenaDsnu suos leila sactt dhenéreig eted  eydci déconomie dillebme tnemesst au hun dauveni ue4( ealV )r ,adredu cvie  de ocsrl mu rec sédns la viineux daeuqlni s.elleuQ ons mat vanoontire sreinsed ,sc lisémobiété ont iames 4 tnarud sgenamé aurpos neconfectionnés pa rel staleeisrm i-unpaci, uxplimétnaed stnavhl  cetrquéise te mmuèinel ev cera veou ndecodéx auitne ,sr tnemerè la Mairovation,esd u neid siopan dles erotue qas enér dac d ernce é-see prur dudri àérni éedtsirlaécde èmstsyetcetéd ceva egaet rel srctirèse du programme « agé emell tnavaagntdee es rc-pel setireascnn iurbaies u A nnes.é selliv seéliotvii qu» im l àse ,lon ec srus uaojprteect ans deR melpçalnaén.eébut de uis le detnesérp erutiote  dtemilin  exé e rigacéal fdsitiispoau douveblra le,faa deçaevédppolnemeud tns en faveur du anm-qieud atcoi l «reièep d »edsim enumul ne e bénilleie dé clôHd  eedV et lt anci nébé) netnemevisserg-orpuvele nocett de ei .logocenhelt Yerutcaf rocne a réé éte dee itdu sedp ulc te1 %5nnéete asant pas ed 8376 à  92l; cian penc aredd -éocaritno s(2 décors fontaieéd uqpitsé sre décoces  de litémulortcelé sedoi(ds ed lesmplae  tenttmeastnsee es) puisinescenttatlal ,  .suséRco émenot enuspliquergétlusi. Ypf ca ealé enuterlae irduretuac fnna srueér à seé ces illuminatioé engr-éituq eedlai ua qi--statod snoN e .lësniAtionmina    s    lc    egp iaarE  dEÔEE vI uA Em ullREvANd FéERIE RImE vACEé OCOIEuQe  dlisoar-dé itf neuevaud ruep ple Pakistanais,l  eoCsnie luMiné dnsiopos lecom sed rusnoil-linfan dePartts. na tcipiléna àled slam ssidetnaetn e  dtrnuioitsitaoi nédcsloradestructdue aux  sertuA .eriotsies desncueéqnsco s :itno-nadi ongrances menades  ànu eed siper sdoit faire face leru sels edh notacarostesphat nedp no snnsereos10 0ivé illi00 mP el ,tn natsikaurlee  dmegeo- lle qui optionnelue rxeecnu emalp etsprt 0020or msèrp ed f tn tiant ldurappé  Fracbuilds ontidaonins ed rap 0102 été
au quotidien
Demande de logement à loer modéré mIE EN ACEd’uN FICIER uNIQuE Depuis octobre dernier, les bailleurs sociaux (1) du dé- 4 / L’organisme qui dispose partement mettent en commun leurs demandes de d’un logement conforme à vos logements sociaux afin de faciliter les démarches des souhaits vous contacte et vous demandeurs de logement à loyer modéré par la consti- demandera de compléter votre tution d’un seul dossier (au lieu de 5 auparavant). Ce dis- dossier positif permet une meilleure connaissance des besoins 5 / Votre dossier de candidature en logements, d’affiner la politique locale de l’habitat est alors examiné par la Com-et de construire de manière encore plus appropriée. mission d’attribution des loge-Désormais pour les bénéficiaires de ce type de lo- ments de l’organisme. gements (2), il suffit de compléter un seul impri- 6 / Si votre dossier est accepté, mé qui, après enregistrement, sera valable auprès l’organisme vous contacte pour de tous les organismes HLM du département. organiser votre entrée dans le Pour les locataires d’un logement social qui sou- logement. haite en changer, les mêmes formalités administra-Au terme d’un an, si votre tives s’appliquent : formulaire unique à compléter,demande n’a pas été satis-passage en commission d’attribution des logements.faite, vous devez impéra-tivement la renouveler (un Ce qu’il faut retenir !courrier vous le rappellera 1 / demandez votre formulaire unique auprès de l’unautomatiquement).Y des bailleurs du département ou faites votre demande en ligne sur les sites des organismes de Côte-d’Or . (1) - Scic Habitat Bourgogne (www.  2 / remplissez le formulaire en joignant la copie debourgogne.scichabitat.fr), Opac de Di-votre pièce d’identité ou du titre de séjour en coursjon (www.opacdijon.fr), Orvitis (www. de validité et déposez-le ou envoyez-le auprès de.srfivitliél,)V or udt I), sCFellirf.ow( ov.wwcf.fr).groupeién ew(wwdétirear l’organisme choisi. A noter que vous pouvez égale-es m (2) - Pour pouvoir bénéfi cier d’un logemen , ment compléter directement ce formulaire en ligne.disposer notamment de ressources financières inférieures à des pla-3/ Vous recevrez un numéro unique départementalfonds définis tous les ans par l’Etat.
ampagne de dératisation            A vIE INERvIENuR E EACE uIC contre la prolifération des rongeurs. Il est ainsi envisagé un marché unique de produits curatifs changés régulière-ment afin d’éviter l’adaptation des rongeurs. Par ailleurs, il est à noter que la Mairie met gratuitement à disposi-tion des habitants des appâts raticides (sachet). Enfin, la lutte préventive (suppression des sources alimentaires dans les caves par exemple) reste un moyen simple pour éviter la prolifération de ces hôtes indésirables.Y
n Afin d’éviter toute menace pour l’hygiène et la santé, laLvaoMun icnipea lriteécpeorteeun eaatte ntviointroeu teà  paQrticeutlire àl a Ville assure 2 fois par an, au printemps et en automne, rt sdistribution du magazine municipal. C une campagne de dératisation des espaces publics àe uppo proximité des immeubles notamment au centre ville.dSi ivnofuors lmeantion est en effetdessittienzé  pàa st oàulse  lseisg nhaalbeirt  ants. Son intervention se limitant au domaine public (tamponsdus rèup antmedeamrofni ecivres aripe recevez pas, nla Mairition de  e d’égout et grilles d’évacuation d’eaux pluviales), la Mu-(&03.80.48.28.30) ou par e-mail : vivreaquetigny@ville-quetigny.com. nicipalité a initié une concertation avec le principal bail-leur social Scic Habitat Bourgogne (intervention annuellesAunro tveort ppal eu noitisouta ldentlaolocqttel serv en suopêeme chs pa rde tSpoiPo bu re boite aux dans les logements) et le concessionnaire du chauffageecev r urbain Dalkia (intervention annuelle canalisation) afin de“Vivre à Quetigny”. mener une action coordonnée pour lutter efficacement
 7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.