Zoom sur… … Un nombre de frontaliers français au Luxembourg jamais ...

De
Publié par

Zoom sur… … Un nombre de frontaliers français au Luxembourg jamais ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 75
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
TABLEAU DE BORD MENSUELDE LA SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DE LA LORRAINE DUCESEL[N°21]analyse de la situation en Lorraine au 20 janvier 2011 Notre
Emploi: l’intérim retrouve son niveau d’avant criseEmploi.L’emploi intérimaire, avec 24 300 postes occupés, est le premier indicateur à retrouver son ème ème niveau d’avant crise.Les 2 trimestreset 3 2010 ont vu la création de 3 660 emplois salariés en Lorraine. Un volume de création encore trop faible au vu des 30 380 emplois détruits depuis juin 2008. A ce rythme, il faudra plus de 4 ans pour retrouver la situation d’avant crise.niveau des offres Le d’emploi reste sensiblement inférieur à celui d’avant crise.Persistance d’un volant de chômage très élevé Chômage.Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A est stable en novembre avec 103 860 inscrits. Le chiffre est en légère hausse (+0,9%) par rapport à 2009. Toujours préoccupant, la hausse du chômage des plus de 50 ans (qui atteint un niveau historique avec plus de 27 000 personnes). La hausse du chômage de longue durée et des femmes se poursuit également. Licenciements. Les licenciements économiques marquent une baisse de 12% en novembre par rapport à 2009, mais les ruptures conventionnelles sont en augmentation de 15% sur la même période. Secteur productif : des perspectives d’amélioration? Activité des principaux secteurs.Le taux d’utilisation des capacités de production, avec 81,3%, atteint son niveau le plus haut depuis le début de la crise. En décembre, l’activité des principaux secteurs industriels est en légère baisse, après une hausse importante en novembre. Les perspectives d’activité, et d’investissements sont jugées positives par l’enquête de la Banque de France pour le début de l’année 2011.Au quatrième trimestre 2010, les défaillances affichaient une hausse de 11,9% par rapport à l’année précédente. Le solde commercial de la
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine
Lorraine se dégradait au troisième trimestre suite à une baisse des exportations. La Lorraine ne semble pas profiter de la reprise allemande. A suivre. Construction.Le secteur de la construction fait face à une baisse importante du nombre de logements autorisés et commencés. La Lorraine ne représente que 2,5% de ces logements au niveau national. Zoom sur…
69 871
74 674
73 125
75 029
1
sept 07 sept 08 sept 09 sept 10 Nombre de salariés résidant en France et travaillant au Luxembourg (Source STATEC) Deux ans après le début de la crise financière, le nombre de travailleurs frontaliers au Grand Duché en provenance de France a atteint un niveau record en passant la barre des 75 000. Depuis le début de la crise financière, le Luxembourg a créé 7 850 emplois dont 2 400 pour les frontaliers (1 780 Allemands, 298 Belges et 355 Français) 345 579 350 000 337 726 340 000 330 000 320 000 310 000
Nombre total de salariés au Luxembourg (Source STATEC) Un nombre de frontaliers français au Luxembourg jamais atteint
Demande d’emploien fin de mois Source : DIRECCTE Pôle emploiNovembre 2010
Taux de chômage Source : INSEE ème 3 trimestre 2010
I.
DEMANDEURS D’EMPLOI –PRECARITE
103 860demandeurs d’emploi 1 en catégorie A à la fin novembre 2010, soit plus 40 demandeurs d’emploi (-0,0 %). Hausse de 0,8% pour la France métropolitaine.Sur un an, la hausse est de 0,9% en Lorraine contre 2% pour la France.En catégories ABC, le nombre de demandeurs d’emploi s’établit à145 810sur (+0,4% un mois en Lorraine contre une hausse de 0,8% en France métropolitaine). Sur un an la progression est de +5,2% contre +5 % en France. Depuis le début de la crise (juin 2008) le nombre de demandeurs d’emploi (Cat ABC) a augmenté de 46,7% en Lorraine et de 39,7% en France (données brutes).Les plus de 50 ans connaissent toujours la plus forte progression sur un an (+19,8% en Lorrainecontre +15,4% en France).
A la fin du troisième trimestre 2010, le taux de chômage est de 10 % en Lorraine contre 9,3% pour la France métropolitaine. Trois départements, la Moselle (10%), la Meuse (10,6%) et les Vosges (10,5%), ont des taux supérieurs à 10%. La Meurthe et Moselle (9,5%). Depuis début 2008 le taux ce chômage a progressé de 2,5 pts en Lorraine contre 2 pts en France métropolitaine.
Chômage
150 000 140 000 130 000 120 000 110 000 100 000 90 000 80 000 70 000 60 000
11,0 10,5 10,0 9,5 9,0 8,5 8,0 7,5 7,0 6,5 6,0
Catégories A, B et C
Catégorie A
Evolution du nombre de demandeurs d’emploiCVS Part dans Nombre Evolution annuelle (%) demande octobre d'emploi 2010 Lorraine France lorraine (%) - 25 ans18 366 -7% 17,7 -12,1 % % 2549 ans+1% 62,9 %65 306 0,3 % 50 ans et +19,8 % +15,4% 19,4 20 181 % Hommes-2,2 % 55 850 %+0,4% 53,8 Femmes48 003 %+3,9% 46,2 + 4,9 % Total 103 853 0,9 % 2 % Evolution et répartition de la demande d’emploipar catégorie d’âge et de sexe (catégorie A)
10 %
9,3 %
1T 2T 3T 4T 1T 2T 3T 4T 1T 2T 3T 2008 2008 2008 2008 2009 2009 2009 2009 2010 2010 2010
Taux de chômage (%)
2
1 Demandeurs d’emploi de catégorieA: demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi.Demandeurs d’emploi de catégorie B: demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercéune activité réduite courte (i.e. de 78 h ou moins au cours du mois). Demandeurs d’emploi de catégorie C: demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e. de plus de 78 h au cours du mois). Demandeurs d’emploi decatégorie D: demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (enraison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…), sans emploi.Demandeurs d’emploi decatégorie E :demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine http://ces.lorraine.eu
Chômage des jeunes Source : DIRECCTE Pôle emploiNovembre 2010
Evolution hommes-femmes Source : DIRECCTE Pôle emploiNovembre 2010
50 ans Source : DIRECCTEPôle emploiNovembre 2010
18 366 jeunes inscrits à Pôle emploi en Lorraine (catégorie A) et 25 262 en catégories ABC. Hausse de 0,4% en novembre en Lorraine et0,8% en France pour la Cat ABC. En un an (nov10/nov09) le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans a diminué de 7%et 7% pour la France. La part des jeunes dans les demandeurs d’emploi est de 17,7 % en Cat A et 17,3 % en Cat ABC (15,5 % pour le France).
55 850 demandeurs d’emploi chez les hommes (53,8% des demandeursd’emploi). En juin 2008, hommes et femmes étaient à égalité. En novembre, baisse de 0,6% chez les hommes et hausse de 0,7% chez les femmes. Les demandeurs d’emploi masculins baissent sur un an de 2,2% (+0,4% pour la France) et les effectifs féminins croissent de 4,9 % (+3,9% en France)
1 an, e 63% pour es 2 3 ans, et 30,4% pour les 3 ans et plus. La part des demandeurs d’emploi de plus d’un an représente 37% des demandeurs d’emploi (catégories ABC) en Lorraine. 27 128demandeurs d’emploi de plus de 50 ans, en augmentation de 1,3% sur un mois, et de 19,9% sur 1 an. En novembre les plus de 50 ans représentent 18,6% des demandeurs d’emploi (catégories ABC).
18 000
16 000
14 000
12 000
10 000
8 000
6 000
60 000
55 000
50 000
45 000
40 000
35 000
30 000
Hommes < 25 ans
Femmes < 25 ans
Evolution du nombre de demandeurs d’emploichez les jeunes en Lorraine (Cat A données CVS)
Hommes
Femmes
Evolution du nombre de demandeurs d’emploi Hommes –Femmes (Cat A)60 000 Chômage longue durée 50 000 > 3 ans 40 000 1-2 ans 30 000
20 000
10 000
0
30 000 25 000 20 000 15 000 10 000 5 000 0
Demandeurs d’emploi de plus de 50 ans
Femmes
Hommes
Chômage >1an
3
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine http://ces.lorraine.eu
Taux de chômage par zone d’emploiau second trimestre 2010 Source : INSEE ème 3 trimestre 2010
Zones d’emploi
8zones d’emploi dépassent les 10% de taux de chômage Depuis le début de la crise c’est la zone d’emploi du Bassin Houiller qui connait la plus forte augmentation du taux de chômage (+ 3,1 points) et c’est la zone d’emploi de Sarreguemines qui enregistre la plus faible progression (+2,1points).
De juin 2008 à novembre 2010 le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 42,1 % Evolution du en Lorraine pour les catégories nombre deABC. demandeurs Depuis 1 an l’évolution est de d’emploi par 4,7%, et de juin 2008 à octobre zone d’emploi2009 elle a été de 37,3 %. depuis juin 2008 Les zones de Briey, Thionville, Source :Sarrebourg et Longwy connaissent la plus forte DIRECCTEévolution du nombre de Pôle emploidemandeurs d’emploi pour les catégories ABC depuis le début Catégorie ABC en de la crise (juin 2008). données brutes Sur un an (novembre 2009 à novembre 2010), ce sont les zones d’emploi de Remiremont, Novembre 2010Lunéville et Nancy qui connaissent les plus fortes augmentations du nombre de demandeurs d’emploi.
France Lorraine Saint-Dié Remiremont-Gérardmer Épinal Les Vosges-de-l'Ouest Commercy Bar-le-Duc La Meuse-du-Nord Sarrebourg Sarreguemines Le Bassin-Houiller Metz Toul Nancy Lunéville Thionville Briey Longwy
0
5
9,3 10 12,9 12,2 11,9 10,7 10,6 10,5 10,4 10,4 9,9 9,8 9,8 9,2 9,1 9 9 8,2 8 10 15
ème ème Taux de chômage au 2 trimestre 2008 et au 3 trimestre 2010 (%)
Lorraine SAINT-DIE EPINAL VOSGES-DE-L-OUEST BAR-LE-DUC MEUSE-DU-NORD LUNEVILLE COMMERCY NANCY METZ BASSIN-HOUILLER SARREGUEMINES REMIREMONT TOUL LONGWY SARREBOURG THIONVILLE BRIEY
4
0 20 40 60 juin 08 à oct 09 nov09 à Nov 10 Evolution en % dunombre de demandeurs d’emploi dans les 17 zones d’emploide juin 2008 à novembre 2010
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine http://ces.lorraine.eu
1000 900 800 700 600 500 400 300
5
Causes de rupture des contrats de travail Source : DIRECCTE Pôle emploiNovembre 2010
Evolution des ruptures des contrats de travail en fonction de leur nature Précarité68 864 68 835 70 000 67 423 68 000 65 343 66 000 63 213 64 000 68 835 Lorrains bénéficiaires du RSA 62 000 chiffres stables par rapport au 60 000 58 242 second trimestre, et en hausse de 58 000 8,9% sur un an (+9% pour la France). 56 000 Le nombre de RSA socle (ancien RMI) 54 000 s’élève à 44555 soit 65% des 52 000 allocataires. 2T 3T 4T 1T 2T 3T
(1)le licenciement pourmotif personnel, inhérent à la personne du salarié, qui englobe notamment : les licenciements consécutifs à l'inaptitude physiquedu salarié, les licenciements pourinsuffisance professionnelle, ou incompétence du salarié, les licenciements pourmotif disciplinaire, c’est-à-dire pour une faute du salarié, qui peut être simplement sérieuse, grave, ou même lourde
2010
593 licenciements économiques en novembre, en baisse de 16 % sur 1 an, mais reste encore légèrement en deçà du niveau d’avant crise.1532 licenciements pour motif personnel, en baisse de 12% sur un an. 675 ruptures conventionnelles en hausse de 15 % sur 1 an. Pour ces 3 catégories la baisse est de 10 % sur 1 an.
2000 1500 1000 500 0
Surendettement Source : Banque de France Octobre 2010
704 dossiers de surendettement ont été déposés en octobre 2010 en Lorraine. Sur les 12 derniers mois, 8749 dossiers ont été déposés contre 9014 sur les 12 mois précédents, soit une baisse de 3%.
Licenciements économiques
RSA Source : CAF Troisième trimestre 2010
4000 3500 3000 2500
(1) Licenciements pour motif personnel
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine http://ces.lorraine.eu
Nombre d’allocataires du RSA en Lorraine
2009
Nombre de dossiers de surendettement déposés à la Banque de France
Ruptures conventionnelles
Evolution de l’emploidans le secteur marchand Source : URSSAF Troisième trimestre 2010
Offres d’emploiSource : DIRECCTE Pôle emploiNovembre 2010
Solde entrées-sorties sur le marché du travail Source : DIRECCTE Pôle emploiNovembre 2010
IIEMPLOICONJONCTURE ECONOMIQUE
EmploiC’est le second trimestre de 101 hausse de l’emploi après 8 trimestres d’évolutions 100 négatives. Selon l’URSSAF, la Lorraine 99 compte 545 665 emplois dans le secteur marchand à la fin du98 troisième trimestre 2010. 97 Par rapport à janvier 2008, la Lorraine a perdu 30 379 emplois, 96 moins 5,3%, ce qui représente 7% des pertes d’emplois enregistrées 95 en France, alors que la Lorraine ne représente que 3,1 % des emplois 94 marchand URSSAF. 93 La Lorraine se classe au dernier rang à égalité avec la Franche Comté pour les destructions d’emplois sur cette période Evolution trimestriellede l’emploi salarié dans le secteur marchand(janvier 2008 à septembre 2010).(base 100 en décembre 2007)
6550offres d’emploi enregistrées en novembre 2010, baisse de 4,4% sur un an en Lorraine de 0,1 % pour la France. En octobre 2010, la Lorraine représente 2,5 % des offres nationales. Les contrats supérieurs à 6 mois diminuent de 17,3 % sur un an et représentent 40 % des offres.
En novembre 2010, on comptabilise 17103 entrées à Pôle emploi, en baisse de 12,9% sur un an, et 16 793 sorties, en baisse de 11,1 %. Le solde est à nouveau négatif en novembre les entrées sont supérieures aux sorties Les cessations d’inscription pour défaut d’actualisationet les radiations administratives représentent 8768 sorties et 52% du total.
14 000
12 000 10 000
8 000
6 000 4 000
2 000
0
6000
4000
2000
0
-2000
-4000
-6000
Offres totales
Offres > 6mois
Evolution des offres d’emploi en Lorraine
Solde des entrées - sorties Pôle emploi (données brutes)
6
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine http://ces.lorraine.eu
Travail intérimaire Source : Pôle emploi Novembre 2010
Activités des principaux secteurs industriels Source : Banque de FranceNovembre 2010
Créations d’entreprisesSource : APCE Novembre 2010
Lareprise de l’emploi intérimaire se poursuit. 24 300 intérimaires sont enregistrés en novembre 2010 par Pôle emploi. Sur un an, l’intérim est en hausse de 47%.L’écart avec le niveau de juin 2008 est désormais très faible (-4%).
28 000 26 000 24 000 22 000 20 000 18 000 16 000 14 000 12 000 10 000
25 300
14 300
Emploi intérimaire (Données CVS)
24 300
Indicateurs de conjoncture économique90 Le taux d’utilisation des capacités de productions’élève à81,3% en 85 décembre.C’estle niveau le plus 80 haut depuis deux ans.TUC L’activité industrielle est en très 75 léger retrait. Moyenne 2 ans 70 L’évolution est conforme aux Moyenne 5 ans prévisions de la Banque de France. 65 Le niveau d’investissement est resté faible au quatrième trimestre 2010 et devrait augmenter début 2011. Utilisation des capacités de production CVS (solde d’opinion en%) 1283 créations en novembre 2010. Pour les 10 premiers mois 2010, 2000 15 300 créations pour les 11 1800 premiers mois 2010, contre 14 244 1600 sur la même période en 2009.C’est 1400 une progression de 7,4% sur cette 1200 période. 1000 Pour l’ensemble de l’année 2009, la 800 Lorraine affiche 15 560 créations 600 (dont 9193 auto entrepreneurs) 400 contre 8 269 en 2008, soit +88,2% 200 (+74,9% pour la France). 0 Attention : Le nombre de créations d'entreprises depuis le début de l'année 2008 a largement profité de la prise en compte du régime d'auto-entrepreneur, qui permet, depuis le 1er janvier 2009, aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de Evolution du nombre de créationsd’entreprisesdévelopper une activité à titre principal ou complémentaire, avec des démarches simplifiées.
7
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine http://ces.lorraine.eu
Demande de chômage partiel Source : DIRECCTE Octobre 2010
En novembre 2010,169 500 heuresde chômage partiel ont été autorisées. Depuis janvier 2010, 3,9 millions d’heures ont été demandées, contre 15,3 sur la même période en 2009, soit une baisse de 74%, montrant la fin du recours massif au chômage partiel en Lorraine.
Médiation du crédit aux entreprises 75 demandes de médiation déposées au quatrième trimestre 2010. Source :Le taux de médiations réussies Banque dedepuis novembre 2010 est de 66%. France Novembre 2010
Défaillances d’entreprises469défaillances d’entreprisesau quatrième trimestre 2010, en hausse Source : de 21,8% par rapport au trimestre Altares précédent. En 2010, 1697 défaillances contre 1760 en 2009 (baisse de 3,5%). ème 3 trimestre 2010
ème Au 3 trimestre 2010 les exportations sont de 3 854 milliards d’euros, en recul de 6,3% par ème rapport au 2 trimestre. Commerce Cela représente toujours un recul de extérieur près d’un milliard par rapport aux Source :résultats d’avant la crise (-20%). Le solde du commerce extérieur Douanes reste positif avec 552 millions d’€. C’est cependant le solde le plus Troisième faible depuis 2005. trimestre 2010 Sur les 4 derniers trimestres la Lorraine représente 4,2% (4,7% en 2008) des exportations françaises et 2,9% des importationsDe décembre 2009 à novembre 2010 comparativement aux 12 mois précédents on note une baisse de Construction 8,4% des logements autorisés (+13,5% pour la France) et de -11,2% Source des logements commencés (+0,6% Commissariat pour la France). Général au Sur la période étudiée, la Lorraine Développement représente 2,5% des autorisations et Durable 2,6% des logements commencés. Sur l’ensemble de l’année 2009,les Novembre 2010 autorisations étaient en baisse de 23,7% par rapport à l’année 2008 (-18,5% pour la France).
2,5 2 1,5 1 0,5 0
550 500 450 400 350 300 250 200
6000 5000 4000 3000 2000 1000 0
Nombre d’heures de chômage partiel autorisé (en millions)200 150 100 50 0
Dossiers de médiation au crédit déposés en Lorraine
Importations
Exportations
Commerce extérieur de la Lorraine (millions €)
Solde
AUTORISES COMMENCES Novembre Novembre 2009 à Evolution 2009 à Evolution en Octobre en % Octobre % 2010 2010 France+ 0,6 %426 940 + 13,5 % 324 537 Lorraine- 11,2 %8 507 -8,4 % 10 853 Part 2,5 % 2,6 % Lorraine Nombre de logements autorisés et commencés (et variation des 12 derniers mois par rapport aux 12 mois précédents)
8
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine http://ces.lorraine.eu
Marché de l’emploi au Luxembourg Source : STATEC Septembre 2010
Demandeurs d’emploi et chômage dans la Grande Région Source : IWEPS, STATEC, DIRECCTE, Arbeitsagentur Novembre 2010
IIIENVIRONNEMENT TRANSFRONTALIER Transfrontalier
Si les rythmes de créations d’emploi d’avant crise n’ont pas été retrouvés, Le nombre de frontaliers français au Luxembourg dépasse les 75 000 en septembre 2010, un niveau jamais atteint.Par rapport à septembre 2009, cela représente une croissance de +2,6% contre +2,3% pour l’ensemble des emplois du Luxembourg.
En novembre 2010, le nombre de demandeurs d’emploi de la Grande Région est en baisse de 3,4% par rapport à novembre 2009. 513 000 personnes sont à la recherche active d’un emploi dans la Grande Région. Seuls la Lorraine et le Luxembourg connaissent une hausse de l’indicateur sur la période.Le taux de chômage est stable en Sarre et en Rhénanie Palatinat, il reste à un niveau faible. LeLuxembourg enregistre un taux de chômage résidant supérieur à 6%, malgré une reprise de l’emploi.La Wallonie connaît toujours un chômage élevé (16,8%). En Lorraine, l’indicateur revient à la barre des 10%, son niveau du premier trimestre 2010.
7,0%
5,0%
3,0%
1,0%
-1,0%
-3,0%
Emploi salarié total Emploi des frontaliers Français
+2,6%
+2,3%
9
Taux annuels de variation de l’emploi salarié total au Luxembourg et de l’emploi des frontaliers Français
17
15
13
11
9 7,5 7
5
3
4,0
Lorraine Wallonie Rhénanie Palatinat
Luxembourg Sarre
Taux de chômage (%) dans la Grande Région
16,8
10
7 6,1
5,2
Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine http://ces.lorraine.eu
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.