Etude d'une oeuvre Un enterrement à Ornans 19ès

De
Publié par

Enseignement de l’histoire des arts: Arts du visuel Période : 19 ème siècle – le Réalisme Un enterrement à Ornans Nature de l’œuvre : huile sur toile Auteur : Gustave Courbet (1819- 1877) Titre : Un enterrement à Ornans Date : 1849- 1850 Dimensions : 315x668 cm Technique/matière : peinture à l’huile Localisation : Paris, Musée d’Orsay Pour en savoir plus : http://www.musee-orsay.fr/fr/collections/oeuvres-commentees/peinture.html 1. Quels dispositifs pédagogiques et/ou matériels pour faciliter la rencontre entre l’oeuvre et les élèves : Présenter successivement les 3 parties du tableau : 3. les officiants 2. les hommes et la fosse 1. les femmes Puis faire deviner le titre et le sujet du tableau 2. Ce qui est à faire repérer: En interrogeant sur les formes : • Couleurs sombres (deuil : noir) avec des tâches de blanc et des touches de couleurs vives • Format « paysage » ; faire remarquer que les personnages sont en grandeur réelle • Compter et différencier les personnages En interrogeant sur les caractéristiques techniques : • Comment a procédé l’artiste pour peindre une œuvre aussi grande ? il enroulait sa toile au fur et à mesure de sa réalisation • Les modèles sont tous des habitants d’Ornans qui ont posé les uns après les autres dans l’atelier du peintre (au nombre de 27) En interrogeant sur les significations : Le tableau fut très mal accueilli par les critiques de part son format panoramique ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 361
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Enseignement de l’histoire des arts: Arts du visuel
Période : 19 ème siècle – le Réalisme
Un enterrement à Ornans
Nature de l’oeuvre : huile sur toile
Auteur : Gustave Courbet (1819- 1877)
Titre : Un enterrement à Ornans
Date : 1849- 1850
Dimensions : 315x668 cm
Technique/matière : peinture à l’huile
Localisation : Paris, Musée d’Orsay
Pour en savoir plus :
http://www.musee-orsay.fr/fr/collections/oeuvres-commentees/peinture.html
1. Quels dispositifs pédagogiques et/ou
matériels pour faciliter la rencontre entre
l’oeuvre et les élèves
:
Présenter successivement les 3 parties du tableau :
3. les officiants
2. les hommes et la fosse
1.
les femmes
Puis faire deviner le titre et le sujet du tableau
2. Ce qui est à faire repérer:
En interrogeant
sur les formes :
Couleurs sombres (deuil : noir)
avec des tâches de blanc et des touches de couleurs vives
Format « paysage » ; faire remarquer que les personnages sont en grandeur réelle
Compter et différencier les personnages
En interrogeant
sur les caractéristiques
techniques :
Comment a procédé l’artiste pour peindre une oeuvre aussi grande ? il enroulait sa toile au fur et à
mesure de sa réalisation
Les modèles sont tous des habitants d’Ornans qui
ont posé les uns après les autres dans l’atelier du
peintre (au nombre de 27)
En interrogeant sur les significations :
Le tableau fut très mal accueilli par les critiques de part son format panoramique jusqu’alors réservé aux
grandes scènes historiques, mythologiques ou religieuses et traitant d’une « anecdote «
populaire.
Courbet souhaite montrer le monde de la campagne et de ses pauvres habitants.
3. Ce qui est à savoir
pour situer l’oeuvre:
Révolution de 1848
Le peintre avait 32 ans lorsqu’il réalisa cette oeuvre de grande dimension qui fut l’objet d’une
violente polémique lors de sa présentation au Salon de peinture de 1850. On a alors reproché au
tableau sa vulgarité et les critiques ont accusé Courbet de peindre «le
laid », « le trivial » et
« l’ignoble ». L’
enterrement à Ornans
va vite devenir une oeuvre manifeste
du Réalisme dont
Courbet sera le chef de file. C’est un artiste engagé pour la République.
Partir des réactions de ses contemporains au vu de son oeuvre :
« Oh, les laides gens ! Et quel peuple ! »
« C’est à vous dégoûter d’être enterré à Ornans ! »
« Le W atteau du laid »
S’interroger sur pourquoi cela a choqué à l’époque ? Pourquoi ça ne choque plus ?
Contexte historique : époque de la Révolution industrielle / apparition d’une nouvelle société / 2 classes
sociales : la bourgeoisie et la classe ouvrière
4. Quelques mots clé pour caractériser cette oeuvre :
Réalisme ; grande dimension ; Révolution industrielle ; peinture de genre
5. Critère de mise en réseau et exemples d’oeuvres correspondant à ce
critère
:
Les oeuvres de Courbet et d’autres artistes du mouvement du Réalisme : Daumier, Millet, Tassaert,
Daubigny, Rousseau…
Oeuvres au musée de Grenoble : Gustave Courbet,
Paysage
(vers 1867) / Jean-François Millet
Enfant au cerceau
(1841)
A comparer avec des tableaux de W atteau (« peintre des bourgeois ») :
Fêtes vénitiennes
(1718-
19)
Oeuvre du musée de Grenoble à mettre en lien: Claude Monet,
Coin de l'étang à Giverny
(1917)
6. Traces à conserver pour l’élève dans son « livret de parcours artistiques et
culturels »
Puzzle de l’oeuvre à reconstituer
Des extraits des critiques et réactions de l’époque au moment de la présentation du tableau
7. Exemples de pratiques artistiques en lien avec l’oeuvre :
Entrée par les notions plastiques : la couleur « A partir de la photocopie de l’oeuvre, modifier les couleurs
des costumes des personnages (couleurs opposées) ; observer les effets produits »
Prolongement : «
Changer les visages des personnages en les remplaçant par des portraits issus de
magazines ; observer les effets produits »
Entrée par la composition :
-
«
Créer une scène de foule en organisant des éléments » -matériel : images ; bande de papier
-
« Inverser les plans : le paysage de l’arrière plan et les personnages du 1er plan en respectant les
échelles » (les personnages deviennent petits au fond du paysage) (dessin/collage)
Entrée par la thématique : «
Réaliser une bande dessinée en inventant les scènes précédant et succédant
à la scène de l’enterrement » - matériel : photocopie de l’oeuvre, feuilles, crayons de papier, images (dessin
et/ou collage)
Ressources bibliographiques:
Revue Dada n° 131- Courbet
EDITIONS Courtes et longues – Le réalisme
Document réalisé lors des animations pédagogiques et du stage Culture humaniste - Année 2008-2009
Remerciements aux conseillers pédagogiques Arts visuels du Bas-Rhin
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.