Des picto-idéogrammes shu-mom à la création iconographique appliquée à la céramique contemporaine

De
Publié par

i DÉDICACE A Mes regrettés : Père Sébastien Éloundou Grande sœur Véronique Irène Ngabega Enseignant le Pr. Jean Paul Notué. ii REMERCIEMENTS Ce travail n’aurait jamais vu le jour sans le concours de nombreuses personnes que nous tenons à remercier vivement. Notre reconnaissance va d’abord au Dr. Aboubakar Njiasse Njoya qui a bien voulu guider nos premiers pas dans la recherche en dirigeant ce travail. Par ailleurs, nous adressons notre profonde gratitude à tous les enseignants du Département des Arts et Archéologie, qui nous ont encadrés depuis nos débuts à l’Université notamment le Pr. Nazarius Bole Butake Chef de Département et le Dr. Cyrille Bela Chef de section APHA. Nous n’oublions pas la part qu’ont joué le Pr. Martin Elouga, le Dr. Pascal Kenfack, Maître Kouam Tawadje, ainsi que les responsables de l’IFA, la LABA, l’ENSCI et du CAA, Giuseppina Airoldi, Salvatore Falci, le Pr. Gilles Lecomte et Walter Pasqui. Notre épanouissement intellectuel et artistique a aussi grandi grâce à l’enthousiasme de nos camarades Agathe Balepa, Vendelin Abouna, Narcisse Tchandeu, Japhet Miagothar, Patrick Mbeng et Sandrine Nke. Ces remerciements s’adressent enfin à toute la famille Éloundou, à ma mère Géneviève Minkoé, mes grandes sœurs Solange Essengue, Victoire Ebolo et ma fiancée Prudence Ngo Nkeng pour tous les efforts consentis.
Publié le : lundi 25 novembre 2013
Lecture(s) : 36
Nombre de pages : 187
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
       
 
           
 
 
 DÉDICACE 
     A Mes regrettés : Père Sébastien Éloundou Grande sœurVéronique Irène Ngabega Enseignant le Pr. Jean Paul Notué.  
 i
 
REMERCIEMENTS 
 ii 
Ce travail n’auraitjamais vu le jour sans le concours de nombreuses personnes que nous
tenons à remercier vivement.
Notre reconnaissance va d’abord au Dr. Aboubakar Njiasse Njoya qui a bien voulu guider nos premiers pas dans la recherche en dirigeant ce travail.
Par ailleurs, nous adressons notre profonde gratitude à tous les enseignants du
Département des Arts et Archéologie, qui nous ont encadrés depuis nos débuts à l’Université
notamment le Pr. Nazarius Bole Butake Chef de Département et le Dr. Cyrille Bela Chef de
section APHA.
Nousn’oublions pas la part qu’ont joué le Pr. Martin Elouga, le Dr. Pascal Kenfack, Maître Kouam Tawadje, ainsique les responsables de l’IFA, la LABA, l’ENSCI du CAA, et
Giuseppina Airoldi, Salvatore Falci, le Pr. Gilles Lecomte et Walter Pasqui.
 Notre épanouissement intellectuel et artistique a aussi grandi grâce à l’enthousiasme de
nos camarades Agathe Balepa, Vendelin Abouna, Narcisse Tchandeu, Japhet Miagothar, Patrick
Mbeng et Sandrine Nke.
Ces remerciements s’adressent enfin à toute la famille Éloundou, à ma mère Géneviève Minkoé, mes grandessœurs Solange Essengue, Victoire Ebolo et ma fiancée Prudence Ngo Nkeng pour
tous les efforts consentis.
       
 
 
 
 
 
RÉSUMÉ 
 iii
La recherche d’une indépendance linguistique fut pour le roiIbrahim Njoya une des priorités de son règne. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il dota son royaume d’un alphabet qu’ilvoulut répandredans beaucoup d’autres chefferies amies et sœursen ouvrant des écoles au-delà de Foumban sa capitale. Malheureusement, il ne parvint pas à ses fins. Il ressort tout de même que Njoyaa participé d’une manière remarquable au développement et à la diffusion de l’art et de la culture Bamum à travers le monde. A l’heure actuelle, le rayonnement ou la continuité de son action a laissé place au marchandage et au plagiat desanciennes. L’art de l’aéroport à pris le pas sur la quête de l’originalité etœuvres l’écriture créée par le monarque reste dans les tiroirs et n’est que par une poignée de utilisée personnes. L’essoufflement de l’art Bamum est une réalité. Notre travail tend à développer une recherche conceptuelle et graphique à partir de l’alphabet du Roi Ibrahim Njoya et créer une nouvelle iconographie appliquée à la céramique contemporaine.   A cette fin, nous avons cherché à répondre à la question suivante : Comment partir des picto-idéogrammes shü-mom et des caractères qu’ils nous inspirent à l’élaboration d’une iconographie appliquée à la céramique contemporaine ? Ainsi, nousnous sommes d’abord intéressés au contenu conceptuel et formel des signes, objet de notre étude, pour mieux les appréhender et proposer une alternative plastique. Ensuite, nous avons étudié les travaux d’autres artistes étrangers partageant ou ayant partagés d’une certaine manière la même problématique des signes alphabétiques comme langage pictural.Il s’agit pour ne : citer que quelques exemples de Giuseppe Capogrossi, Alighiero Boetti, Daniela Schlagenhauf, Ai Wei Wei. La connaissance du travail de ces artistes a eu un impact considérable parcequ’elle a permis l’élaboration d’une démarche créative personnelle que nous espérons cohérente et fructueuse. Cette piste nouvelle de d’expression plastique est le fruit de longues années d’expérimentation d’abord par la création de plusieurs œuvres présentées dans des écoles comme, l’IFA de Mbalmayo et la LABA de Brescia en Italie. Mais aussi par une expérimentation pédagogique avec les élèves de la classe de premièreà l’IFA option céramique.  Ces exemples d’applications sont à notre humble avis des véritables instruments de mesures des résultats de cette recherche. Il apparaît au terme de ces travauxqu’il est possible de s’inspirer des signes de l’alphabet shü-mom et créer tour à tour un langage pictural créatif, évolutif et définitifd’un concept directeur comme celui du «en se dotant  de »signe perdu Capogrossi. C’est alors que des agencements sont en train de naître etaboutir à des œuvres nouvelles. Cependant, cette étude menée sur un certain nombre de motifs mérited’être approfondie d’abord en l’étendant sur tous les510 signes de l’alphabet bamum, mais aussi en appliquant la nouvelle iconographie à d’autres langages de l’art contemporain.   
 
 
ABSTRACT 
 iv
One of King Njoya’s priorities during his reign was to look for linguistic independence. That is why his kingdom was endowed with an alphabet that he wanted to spread out to many other friend and fellow chiefdoms, opening schools beyond its capital city of Foumban. Unfortunately, this was to no avail.
Nevertheless, there is no doubt that Njoya took part in a remarkable way in developing and spreading Bamum art and culture around the world. Today, the influence and continuation of his actions have given way to the wrangling and plagiarizing of old works of art. Airport cheap art has taken the better of the quest for originality while the writing system invented by the monarch has been consigned to oblivion and is only used by a handful of people. The waning of Bamum art is reality.
My essay aims at developing a conceptual and graphic piece of work deriving from Njoya’s alphabet. It also aims at creating a new iconography applied to contemporary ceramics.
The answer to the following question has become essential: How can one use Shü-mom picto-ideograms and the characters inspired of them to conceive an iconography applied to contemporary ceramics?
I thus, chose first to focus on the conceptual and formal content of the signs, which will be the target of my study, in order to comprehend them better and offer a plastic alternative.
Then I studied the works of other foreign artists who are sharing or have shared, to a certain extent, the same issues of alphabetical signs as pictorial language. These artists are, to mention just a few: Giuseppe Capogrossi, Alighiero Boetti, Daniela Schlagenhauf and Ai Wei Wei.
Getting to know the work of these artists has had a significant impact as it has allowed the developing of my personal creative approach, which I hope will be coherent and successful.
This approach is the result of long years of experimentations first by creating several works displayed in schools such as the IFA. of Mbalmayo and the LABA. of Brescia in Italy. But also through a pedagogical experimentation with the“première” pupils at the IFA. who are studying ceramics as an option class?
These examples of applications are in my humble opinion genuine devices to measure the results of this research. At the end of this research work it appears that it is possible to find inspiration in the signs of the Shü-mom alphabet and to create a language which is alternately pictorial, creative, changing and definite. This will be possible by having a guiding concept such as the “lost sign of Cthen arise and lead to new pieces of work.apogrossi. The layout would
Yet, this study which focused on some patterns deserves to be deepened first by extending it to all the signs but also by applying the new iconography to other language of contemporary art.
 
 
 
 
 
 
SOMMAIRE 
 v
__________________________________________________________________ DÉDICACE i 
REMERCIEMENTS  ii ___________________________________________________________
___________________________________________________________________ RÉSUMÉ iii 
_________________________________________________________________ ABSTRACT  iv 
SOMMAIRE  v _________________________________________________________________
LISTE DES TABLEAUX vii ______________________________________________________
LISTE DES PHOTOS viii _________________________________________________________
LISTE DES DESSINS x _________________________________________________________
____________________________________________________________________ CARTE xiii 
__________________________ LISTE DES ABRÉVIATIONS, SIGLES ET ACRONYMES  xiv 
________________________________________________ INTRODUCTION GÉNÉRALE  15 
________________________________________________________________ CHAPITRE I  23 
CADRES HISTORIQUE ET THÉ Q_______________________________________ ORI UE  23 
I.1 Connaissance de la société bamum 24 __________________________________________
I.2 Genèse des picto-idéogrammes de l’alphabet du Roi Njoya et analyse morphologique__ 31 I.3 Travaux sur l’écriture de Joseph Kosuth, Jenny Holzer, Giuseppe Capogrossi et Alighiero Boetti 44 ____________________________________________________________________
I.4 Travaux de céramique d’Anthony Gormley, Daniela Schlegenhauf et Ai Wei Wei_____ 52 _______________________________________________________________ CHAPITRE II  60 
MÉTHODOLOGIE DE CRÉATION ET ALTERNATIVE PLASTIQUE EXPÉRIMENTALE A
PARTIR DE L’ALPHABET SHÜ-MOM  60 _________________________________________ II.1 Présentation de la méthodologie de création _________________________________ 60
II.2 Expérimentation plastique de la méthodologie de création ______________________ 68
CHAPITRE III  97 ______________________________________________________________
 
 vi
ŒUVRES D’ARTS VISUELS  97 __________________________________________________
III.1 Présentation des expériences plastiques préexistantes _________ 98 _________________
III.2 Projets de création d’œuvres en céramique_________________________________ 105
III.3 Décoration céramique, alphabet bamum, hypothèse pédagogique d’une nouvelle méthodologie_______ 113 ______________________________________________________
_____________________________________________________________ CHAPITRE IV 121
_____________ NAISSANCE ET APPLICATION DE LA NOUVELLE ICONOGRAPHIE 121
IV.1 Quelle est la nouvelle iconographie? _____________________________________ 121
IV.2 Comment est née cette iconographie et où la trouver ? __________ 123 _____________
IV. 3 Valeurs formelles et esthétiques des œuvres 133 _______________________________
CONCLUSION GÉNÉRALE  161 __________________________________________________
RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES ______________________165 ___________________
________________________________________________________ SOURCES ORALES  169    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LISTE DES TABLEAUX
 vii
Tableau 1 : Fiche de recherche-création iconographique. .......................................................... 67 
 
Tableau 2 :d’application de la nouvelle iconographie en céramiqueFiche ............................... 67 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LISTE DES PHOTOS
 viii
 Photo 1 :L’ bre à palabreLindou et Hako Hankson, Janvier 2012. .........................., Salifou  20ar Photo 2 :Textportrait de Joseph Kosuth.......................... 4..................................... ....................5Photo 3 :One and Three Chairs,Joseph Kossuth,1965............................................................ 46Photo 4:Portrait de Jenny Holzer, née en 1950, à Gallipolis (OH) / vit et travaille à Hoosick
(NY), USA............................................................................................................................... 47Photo 5 :Torso, Jenny Holzer, 2007......................................................................................... 48Photo 6: Portrait de Giuseppe Capogrossi.............................................................................. 49Photo 7: Superficie... 50....................4 ..........goorC pa1 59ss,i................................iGsupeep 09 ,Photo 8 :Portrait d'Alighiero Boetti1......5 .................. .................................................................Photo 9 :Untitled........................................9891... ................................52. ....teoB ,itihgi oreAl, Photo 10 :portrait d'Anthony Gormley................................................................ .................35 ....Photo 11 :Field. (40 000 figures, terre cuite),Anthony Gormley,2008................................... 54Photo 12 :Portrait de Daniela Schlagenhauf........................................................................... 55Photo 13 :Vase conique 2004 ............................................................ 55, Daniela SchlagenhauF,Photo 14 :Coussins de lecture, dimensions: 50x50hauteur 30cm, Daniela Schlagenhauf. .... 56Photo 15 :Sunflawer Seeds ....................................................................... 57 2010, Ai Wei Wei,Photo 16 :Sunflawer Seeds 57, Ai Wei Wei ,2010 ........................................................................Photo 17 :droping the urn, Ai Wei Wei,(oeuvre céramique 5000 av.JC- 2010 ap.JC) .............. 57Photo 18 : Planche de tendance des œuvres des artistes que nous avons étudiés....................... 71Photo 19 : La femme,Guy Kédé, 2006/2007. Photo 20: Signs that, you to say what3,5m x1, 5m,
you want to say and not signs that someone else wants you ...................................................... 99Photo 21:La femme, LABA, Guy Kédé, 2006/2007......................................... 1003,5m x1, 5mPhoto 22 :L’ombre blanche Reiner,, Guy Kédé 2008. Photo 23 : Red Tears, Arnolf 1978..... 102Photo 24:Nanun mois après avoir été.Photo 25 :Cookie at Vittorio’s casket, Nan ............ 103Photo 26 :L’étoile bamum, Guy Kédé, 2010 .......................................................................... 104Photo 27: Perfect Vehicules,Allan Mccollum,1988 .014 ................................................................Photo 28 :blue script petit, Daniela Schlagenhauf, 2004 ........................................................ 125Photo 29 :Vase script ............................................................... 125, Daniela Schlagenhauf, 2004Photo 30 : La technique du tour, exécutée par l’artiste Guy Kédé, mai 2012 ..........21 .8................Photo 31: La technique de la gravure, exécutée par l’artiste Guy Kédé, mai 2012........ ...2.1..9... ..
 
 
 ix
Photo 32 : La décoration aux engobes exécutée par l’artiste Jean Claude Essengue Amougou,
juin 2012 ................................................................................................................................ 131Photo 33 : La pose de l’engobe par l’artiste Jean Claude Essengue Amougou, juin 201231.. ....1 ..Photo 34 : La réserve du décor au latex exécutée par l’artiste Carole Foé Nga Ndi, juin 201213. 1 Photo 35 : Le désémaillage du décor exécuté par l’artiste Guy Kédé, juillet 2012..1 23................ .Photo 36 : La technique dedécoration sur émail cuit par l’artiste Guy Kédé, juillet exécutée
2012....................................................................................................................................... 132Photo 37: Emaillage par pulvérisation exécuté par l’artiste Guy Kédé, juillet 2012................. 133Photo 38: Enfournement dans un four électrique exécuté par l’artiste Dominique Mbarga, juillet
2012....................................................................................................................................... 133Photo 39 : L’œuvre finale de la composition n°1....731 ........................................................ ........Photo 40 : L’œuvre finale de la composition n°2....9...... .1.3........................................................ Photo 41:L’œuvre finale de la composition n°3....................................................1 ..........14...... Photo 42 : L’œuvre finale de la composition n°4..................................................... ..314.... .........Photo 43 : L’œuvre finale de la composition n°5................................1 54.................................... Photo 44 : L’œuvre finale de la composition n°6........................................ .416................. ..........Photo 45 : L’œuvre finale de la composition n°748 1.................................................................. ..Photo 46 : L’œuvre finale de la composition n°8........................149... ................................ .........Photo 47 : L’œuvre finale de la composition n°9151 .................................................................... Photo 48 : L’œuvre finale de la composition n°10........251 ...................................................... ....Photo 49 : L’œuvre finale de la composition n°11.................... .............................................. 154Photo 50 : L’œuvre finale de la composition n°12................................55 1.............................. ....Photo 51: L’œuvre finale de la composition n°13................................................1 75.............. .....Photo 52 : L’œuvre finale de la Composition n°14................................................................. 158
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LISTE DES DESSINS
 x
Illustration 1:Signes (1) « Roi »,  4(2) « Oreille », (3) « Araignée », (4) « Monnaie »..................Illustration 2 : Picto-idéogrammes Shü-mom............................................................................ 33Illustration 3 : Iconographie de l’alphabet Shü-mom ................................................................ 44Illustration 4 : Pictogramme « Roi » illustrant l'idée « Identitaire »........................................... 74Illustration 5 : Pictogramme « Oreille » illustration de l'idée « Communicative » ..................... 75Illustration 6 : Pictogramme « araignée » illustrant l'idée « Mystique » .................................... 75Illustration 7 : Idéogramme « Monnaie » illustrant l'idée « Symbolique »................................ 76Illustration 8 : Pictogramme « Roi » et hypothèses de décomposition ....................................... 80Illustration 9 : Pictogramme « Oreille » et hypothèse de décomposition ................................... 80Illustration 10 : Pictogramme « Araignée » et hypothèse de décomposition .............................. 81Illustration 11 : Pictogramme « Monnaie » et hypothèse de décomposition .............................. 81Illustration 12:Croquis créatifs inspirés du signe « Roi » du concept « Identitaire »................ 83Illustration 13:Croquis créatifs inspirés du signe « Oreille » du concept « Communicatif » .... 84Illustration 14 : Croquis créatifs inspirés du signe « Araignée mygale » du concept « Mystique »
................................................................................................................................................ 85Illustration 15: ..... 86» du concept « Symbolique »Croquis créatifs inspirés du signe « Monnaie Illustration 16 : Croquis évolutifs du pictogramme « Roi » illustration du concept « Identitaire »
................................................................................................................................................ 87Illustration 17: Oreille » illustration du conceptCroquis évolutifs inspirés du pictogramme «
« Communicatif » .................................................................................................................... 88Illustration 18:pictogramme « Araignée mygale » illustration duCroquis évolutifs inspirés du
concept « Mystique » ............................................................................................................... 89Illustration 19:Croquis évolutifs du signe « inspirés illustrant le concept Monnaie »
« Symbolique » ........................................................................................................................ 90Illustration 20 : Signes perdus inspirés du pictogramme « Roi » illustrant le concept
« Identitaire » ........................................................................................................................... 92Illustration 21:Signes perdus inspirés du pictogramme «Oreille illustrant le concept » « Communicatifs » ................................................................................................................... 93Illustration 22 : Signes perdus inspirés du pictogramme « Araignée mygale » illustrant le concept
« Mystique » ............................................................................................................................ 94Illustration 23 : Signes perdus inspirés du pictogramme « Monnaie » illustrant le concept
symbolique............................................................................................................................... 95
 
 xi
Illustration 24 : Composition 1. Illustration 25:Composition 2.............................................. 106Illustration 26 : Composition 3. Illustration 27 : Composition 4.............................................. 107Illustration 28:Composition 5. Illustration 29 : Composition 6.............................................. 107Illustration 30 : Composition 7. Illustration 31 : Composition 8.............................................. 107Illustration 32 : Composition 9. Illustration 33 : Composition 10............................................ 108Illustration 34 : Composition 11. Illustration 35 : Composition 12 .......................................... 108Illustration 36 : Composition 13. Illustration 37 : Composition 14 .......................................... 108Illustration 38 : Composition 15. Illustration 39 : Composition 16 .......................................... 109Illustration 40 : Composition 17. Illustration 41: Composition 18 ........................................... 109Illustration 42 : Composition 19 ............................................................................................. 109Illustration 43 : Hc composition 1. Illustration 44 : Hc composition 2..................................... 110Illustration 45 : Hc composition 3. Illustration 46 : Hc composition 4..................................... 111Illustration 47 : Hc composition 5. Illustration 48 : Hc composition 6..................................... 111Illustration 49 : Hc composition 7. Illustration 50 : Hc composition 8..................................... 111Illustration 51: Hc composition 9. Illustration 52 : Hc composition 10.................................... 112Illustration 53 : Hc composition 11. Illustration 54 : Hc composition 12................................. 112Illustration 55 : Hc composition 13. Illustration 56:Hc composition 15 ................................ 112Illustration 57 : Hc composition 16. Illustration 58 : Hc composition 17................................. 113Illustration 59 : Hc composition 18. Illustration 60 : Hc composition 19................................. 113Illustration 61 : Pictogramme « Oreille » illustration du concept « Communicatif »................ 114Illustration 62 : Croquis créatifs alternatifs au pictogramme « Oreille ».................................. 115Illustration 63 : Croquis évolutifs alternatifs au pictogramme « Oreille »................................ 116Illustration 64 : Croquis définitifs alternatifs au pictogramme « Oreille » ............................... 117Illustration 65 : Composition 19 ............................................................................................. 118Illustration 66 : Composition 20 ............................................................................................. 118Illustration 67 : Composition 21 ............................................................................................. 118Illustration 68 : Composition 22 ............................................................................................. 118Illustration 69 : Composition 23 ............................................................................................. 118Illustration 70 : Composition 24 ............................................................................................. 118Illustration 71 : Hypothèse chromatique ................................................................................. 119Illustration 72 : hypothèse chromatique .................................................................................. 119Illustration 73 : Hypothèse chromatique ................................................................................. 119Illustration 74 : Hypothèse chromatique ................................................................................. 119Illustration 75 : Hypothèse chromatique ................................................................................. 119
 
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.

Diffusez cette publication