ATELIER INTERNATIONAL DU GRAND PARIS

Publié par

DOUZE CLÉS POUR INVENTER LE PROJET MÉTROPOLITAIN DU GRAND PARIS ATELIER INTERNATIONAL DU GRAND PARIS JUIN 2014 CLES POUR INVENTER LE PROJET METROPOLITAIN DU GRAND PARIS Contribution du Conseil scientifque de l’Atelier International du Grand Paris # 1 Design graphique : Sylvain Enguehard / Impression : Dia’rtist SOMMAIRE Contribution des 14 équipes pluridisciplinaires du Conseil Scientifque de l’ AIGP Agence Francois Leclercq Atelier Lion & Associés Agence Marc Mimram Antoine Grumbach et Associes MVRDV avec AAF et ACS Star Strategies + Architecture DPA, Dominique Perrault Architecture Atelier Roland Castro, Sophie Denissof et Associés / Silvia Casi Studio 014_Bernardo Secchi et Paola Vigano FGP + TER BMCA, Bres + Mariolle et Chercheurs Associés LIN, Finn Geipel + Giulia Andi Les Urbanistes Associés / Devillers et Associés Agences Elizabeth et Christian de Portzamparc Seura Architectes (D.Mangin / M.Wiel / M-H.
Publié le : jeudi 12 juin 2014
Lecture(s) : 225
Nombre de pages : 30
Voir plus Voir moins
ATELIER INTERNATIONAL DU GRAND PARIS
JUIN 2014
CLES POUR INVENTER LEPROJETMETROPOLITAIN DUGRANDPARIS CCoonnttrriibbuuttiioonndduuCCoonnsseeiillsscciieennttiiqquueeddeellAAtteelliieerrIInntteerrnnaattiioonnaalldduuGGrraannddPPaarriiss ##11
SOMMAIRE
Contribution des 14 équipes pluridisciplinaires du Conseil Scientifique de l’AIGP
Agence Francois Leclercq Atelier Lion & Associés Agence Marc Mimram Antoine Grumbach et Associes MVRDV avec AAF et ACS Star Strategies + Architecture DPA, Dominique Perrault Architecture Atelier Roland Castro, Sophie Denissof et Associés / Silvia Casi Studio 014_Bernardo Secchi et Paola Vigano FGP + TER BMCA, Bres + Mariolle et Chercheurs Associés LIN, Finn Geipel + Giulia Andi Les Urbanistes Associés / Devillers et Associés Agences Elizabeth et Christian de Portzamparc Seura Architectes (D.Mangin / M.Wiel / M-H. Simonpoli) TVK Trevelo et Viger-Kohler / Acadie / Güller Güller / Bas Smets
Juin 2014
ATELIER INTERNATIONAL DU GRAND PARIS
SOMSOMMAIMRAEIRE
5 Préambule
9 Inventerle Projet permanent du Grand Paris Clé 1Du projet en amont, au Projet permanent Clé 2De la recherche de cohérence, au scénario du changement 13 Pourune métropolisation raisonnée Clé 3Une métropole européenne mondiale Clé 4Vers l’Eco-métropole Clé 5Grand Paris des habitants 19 Duprogramme aux scénarios actifs Clé 6Penser conjointement habitat, activités, déplacements et Culture Clé 7Intégrer les mutations de la ville existante au scénario du changement Clé 8Articuler actionfoncière et aménagement de l’espace public métropolitain Clé 9Combiner les échelles de la métropole Clé 10Mailler les réseaux pour garantir l’accessibilité de tous Clé 11Inventer les nouvelles figures de la centralité 27Clé 12Penser les territoires comme des systèmes ouverts et complémentaires
DOUZE CLÉS POUR INVENTER LE PROJET MÉTROPOLITAIN DU GRAND PARIS
5_ATELIER INTERNATIONAL DU GRAND PARIS
PRÉAMBULE
L’évolution de la métropole parisienne est un sujet majeur pour notre pays. C’est le territoire au plus grand potentiel de développement économique, technique, culturel et social, mais aussi le territoire où le gâchis écologique est le plus grave. En maints endroits, il offre des lieux privilégiés mais le déséquilibre entre le centre et l’immense périphérie fixe les ségrégations sociales et les aggrave par les distances et les barrières. Aujourd’hui la conscience de cette réalité est largement partagée entre les habitants et les élus, l’attente est grande. Mais les efforts qui sont en cours n’y répondent pas encore. Ni la construction du métro souterrain, ni le slogan «Grand Paris», ni même la création de la nouvelle entité politique métropolitaine ne sont suffisants pour faire face à ces grandsblocages. Les logements attendus par milliers chaque année ne sont pas construits alors que les habitants et les bâtisseurs attendent. L’espace public, qui devrait pourtant consacrer la compréhension de l’ensemble, reste recoupé,discontinu, souvent illisible, parfois non respecté. Le Grand Paris est un vertige.
On parle souvent de la complexité administrative et on est frappé par le cloisonnement de tra-vail entre les « concessionnaires » autant qu’entre les services publics compétents qui entre-tiennent, transforment et développent le système métropolitain et ses réseaux. Chacun a son budget, son calendrier et son plan autonome. Nous voyons apparaitre des ouvrages distincts sans que des plans d’urbanisme ne les assemblent pour penser en périphérie des qualités de vie alternatives à celles qui ont été offertes au centre.
Il faut pour cela un ensemble de projets convergents dans une vision partagée.
Transversaux, ces projets et des méthodes neuves doivent répondre réellement aux dysfonc-tionnements de la métropole, aux inégalités territoriales et sociales, aux enclavementset ségrégations, au gâchis des longues distances et à l’air irrespirable. Ces projets et méthodes doivent enrichir la métropole dans son attraction, sa mobilité,sa capacité à accueillir et à se transformer. Nous sommesconvaincus qu’un Atelier du Grand Paris est nécessaire. Parce que l’AIGP est un lieu de réflexion, de confrontation, de communication,il doit susciter et contribuer à orienter cette vision dans un travail avec les habitants et les élus locaux, l’État, la Région, la future entité métropolitaine. Dans ce grand chantier à l’œuvre sur la métropole, l’AIGP est en position d’établir une forme d’attention et d’analyse spatiale, écoutantla réalité économique et sociale pour proposerles scénariosalternatifs qui répondent à la réalité vécue et la transforment.
6_DOUZE CLÉS POUR INVENTER LE PROJET MÉTROPOLITAIN DU GRAND PARIS
L’Atelier International du Grand Parisest une institution inédite,dans sa forme et de par les compétences de ses membres.Comme toute institution parallèle,elle est fragile maisessentielle, car elle produit une pensée libre, indépendante.
Si les 14 équipes de son Conseil scientifique sont conduites par des architectes urbanistes, chacune des équipes associe des experts de tous champs disciplinaires. On peut dire que l’interdisciplinarité caractérise le fonctionnement de l’AIGP et confère à ses productions une vision très large et transversale des enjeux métropolitains du Grand Paris. Par la pratique internationale de son Conseil scientifique, l’AIGP permet des regards croisés sur d’autresmétropoles notamment européennes,favorise les partages d’expériences et participe au rayonnement de la Métropole du Grand Paris.
Dans une lettre adressée le 8 avril 2014 au Président de la République, les 14 équipesse proposaient de verser au débat une première contribution collective. La présente contribution, «12 clés pour inventer le Projet métropolitain du Grand Paris»,résulte à la fois des multiples expériences des équipes et de la capitalisation de leurproduction au sein de l’AIGP, depuis sa création – suite à la consultation de 2008 – jusqu’aux derniers travaux conduits en 2012 et 2013: «Habiter le Grand Paris» et «Les systèmesmétropolitains du Grand Paris».
Cette contribution a deux ambitions. Elle vise en premier lieu à exprimer un point de vue collectif quant aux enjeux -tant sur le fond que sur le processus d’élaboration- auxquelsdoitrépondre le Projet métropolitain. Seconde ambition, elle constitue en quelque sorte une« offrede services» collective des équipes réunies dans l’AIGP.
7_ATELIER INTERNATIONAL DU GRAND PARIS
12 CLÉS POUR INVENTER LE PROJET MÉTROPOLITAIN DU GRAND PARIS
L’AIGP, à travers ces 12 clés, propose de participer activement au Projet métropolitaindu Grand Paris, soit:
Inventer un processus de « projet permanent », en proposant des outils de dialogue entre les acteurs et les échelles du projet(clé n°1), préconisant le scénario du changement plutôt que celui de la recherche de cohérence(clé n°2).
Contribuer à la définition d’une métropolisation raisonnée, pour faire converger la perspec-tive d’un Grand Paris, métropole européenne mondiale(clé n°3), avec celle d’ un Grand Paris Eco-métropole(clé n°4)et celle d’un Grand Paris des habitants(clé n°5).
 Initierdes formes inédites de stratégies d’intervention sur les territoires, à travers desscénarios actifs pour penser conjointement habitat, activités et déplacements(clé n°6),pour intégrer les mutations de la ville existante au scénario du changement(clé n°7), pour articuleraction foncière et aménagement de l’espace public métropolitain ,(clé n° 8), pour combinerles échelles de la métropolen°9) (clé, pour garantir l’accessibilité de tous en maillant les réseaux(clé n° 10)local, pour créer les nouvelles figures de la centralité à l’écoute du «métropolitain »(clé n°11).
 Penserles territoires comme des systèmes ouverts(clé n° 12), afin de mieux articulerl’action collective organisée autour des lieux avec la montée en puissance des flux induits parla métropolisation.
8_DOUZE CLÉS POUR INVENTER LE PROJET MÉTROPOLITAIN DU GRAND PARIS
LE PROJET MÉTROPOLITAIN DU GRAND PARIS 12 CLÉS
INVENTER LE PROJET PERMANENT DU GRAND PARIS
1 Du projet en amont, au Projet permanent 2 De la recherche de cohérence, au scénario du changement
POUR UNE MÉTROPOLISATION RAISONNÉE
3 Une métropole européenne mondiale
4 Vers l’Éco-métropole
5 Grand Paris des habitants
DU PROGRAMME AUX SCÉNARIOS ACTIFS
6 Penser conjointement habitat, activités, déplacements et Culture 7 Intégrer les mutations de la ville existante au scénario du changement 8 Articuler action foncière et aménagement de l’espace public métropolitain 9 Combiner les échelles de la métropole 10 Mailler les réseaux pour garantir l’accessibilité de tous 11 Inventer les nouvelles figures de la centralité
12 Penser les territoires comme des systèmes ouverts et complémentaires
9_ATELIER INTERNATIONAL DU GRAND PARIS
INVENTER LEPROJETPERMANENT DUGRANDPARIS
Produire un Projet métropolitain constitue un exercice singulier:
En premier lieu, parce qu’au-delà de l’exigence posée par la loi, il ne s’agit pas seulement de produire le cadre d’action d’une institution inédite: la Métropole du Grand Paris. On ne peut se limiter à cela. L’ambition doit être plus importante: donner du sens à l’action collective sur le territoire métropolitain, dans la diversité de ses parties prenantes.
En second lieu, parce que les échelles considérées, la complexité des enjeux imposent d’in-nover à la fois dans les contenus et dans les processus, tout particulièrement à ce stade de la démarche Grand Paris. Le Projet métropolitain doit apporter une «valeur ajoutée» auxproductions déjà réalisées (le Schéma Directeur de la Région Île-de-France, le projet Nou-veau Grand Paris, les Contrats de Développement Territorial...), et contribuer à éclairer les productions à venir : PLU métropolitain, Plan métropolitain pour l’habitat...
En cela, inventer le Projet métropolitain exprime l’exigence et l’ambition de renouvellementdu mode habituel de planification territoriale et de ses productions attendues: la visionet la cohérence.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.