amour et complication

De
Publié par

La vie… cet immense chemin, si long et si imprévisible. Comme ses émotions, si variantes et si passionnelles à la fois. Jalousie, envie, courage, détermination, tristesse, bonheur, culpabilité, … La liste est tellement longue et à la fois tellement spontanée. Qui a vraiment le contrôle absolu sur le fil de cette route qui nous fait avancer ou reculer un peu plus chaque jour ? Prenons a exemple deux caractéristiques : Est-ce celle/celui qui a cette capacité financière infinie et qui passe son temps à acheter ses désirs en niant celui d’autrui. En étant soi même à la recherche de ce bonheur mais en détruisant tout ce qui le possède déjà naturellement. En essayant d’anticiper, de préméditer chaque décision, chaque choix. Oubliant que chaque être humain réagit différemment en fonction de sa propre expérience et de ses propres émotions, de sa propre perception. Est-ce cette personne qui a échoué par le passé ou qui vis avec certains remords, qu’il essaye d’expier ou de contourner. Le choc n’en sera que plus brutal, accentué par le temps. L’impact est inévitable. Peut-on vraiment oublier certaines choses qui nous ont blessés ? Ou certaines actions ou nous avons- nous-mêmes blessé, sans en assumer les conséquences ou sans en payer le prix. Peut-être que celui/celle qui arrive à dissimuler ses choses possède un certain pouvoir après tout. Mais pour combien de temps ?
Publié le : jeudi 3 avril 2014
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
La vie… cet immense chemin, si long et si imprévisible. Comme ses émotions, si variantes et si passionnelles à la fois. Jalousie, envie, courage, détermination, tristesse, bonheur, culpabilité, … La liste est tellement longue et à la fois tellement spontanée.
Qui a vraiment le contrôle absolu sur le fil de cette route qui nous fait avancer ou reculer un peu plus chaque jour ? Prenons a exemple deux caractéristiques :
Est-ce celle/celui qui a cette capacité financière infinie et qui passe son temps à acheter ses désirs en niant celui d’autrui. En étant soi même à la recherche de ce bonheurmais en détruisant tout ce qui le possède déjà naturellement. En essayant d’anticiper, de préméditer chaque décision, chaque choix. Oubliant que chaque être humain réagit différemment en fonction de sa propre expérience et de ses propres émotions, de sa propre perception.
Est-ce cette personne qui a échoué par le passé ou qui vis avec certains remords, qu’il essaye d’expier ou de contourner. Le choc n’en sera que plus brutal, accentué par le temps. L’impact est inévitable. Peut-on vraiment oublier certaines choses qui nous ont blessés ? Ou certaines actions ou nous avons-nous-mêmes blessé, sans en assumer les conséquences ou sans en payer le prix. Peut-être que celui/celle qui arrive à dissimuler ses choses possède un certain pouvoir après tout. Mais pour combien de temps ? La vérité ne vient-elle pas d’elle-même, comme si le destin de par son incroyable tracé prenait la décision à un moment précis de remettre les choses à leur place. Comme pour marquer son infinie présence.
Ou bien serait-ce celle/celui qui agità la perfection, ne mens jamais, est toujours honnête, fidèle et dévoué(e). Humm je ne pense pas qu’une telle personne existe, ou bien elle se cache encore et encore.
L’être humain est faible c’est connu. A tout les niveaux. Nous sommes tous pourvu d’un esprit, d’une réflexion, de passions et surtout d’un vécu. Avec un impact. Inévitable. Et pour avoir le contrôle il faudrait pouvoir connaître le vécu de chacun(e). Chose facile grâce aux médias, aux réseaux sociaux, aux commérages. Mais les émotions comment les percevoir, comment les éprouverdans le corps d’autrui ? Les psychologues vous diront, la gestuel et les mots voyons ! Mais s’il était si facile de comprendre son voisin alors pourquoi avons-nous encore ce besoin de nous confier, d’extérioriser. Pourquoi allons-nous encore chez notre psychologue s’il nous avait vraiment compris, si son travail était tellement simple et programmé comme une machine à laver. Des moyens para-psychologique existe aussi pour oublier, comprendre, et accepter. L’hypnose pas exemple. Qui démontre radicalement la défaillance de l’être humain à tel point qu’il lui faut une assistance personnalisé pour être en accord avec soi même. Ou alors, cela démontre parfaitement que l’être humain a évolue avec son voisin et non seule dans son coin.
Tant de question et ceci n’est qu’un petit apercu. Le contrôle reste néanmoins la qualité la plus convoité mais aussi celle qui n’ajamais été atteinte à la perfection. Chaque chose a une fin.
Le but ici n’ étant pas de vous donner une liste de choses a faire ou a ne pas faire, car j’estime que nous sommes tous différents et dotés de perception et d’attentes différentes. Et même si la qualité première d’un écrivain est de se mettre dans la peau de son personnage, je ne pense pas avoir la lumière assez grande pour me mettre dans la peau de chacun(e) d’entre vous.
Considérez ceci comme un constat personnel. Pouvant être percu comme l’avis objectif d’une amie inconnue.
L’amour .. .Je sais que vous adorez ce thème mes enfants. C’est pourquoi j’ai décidé de l’aborder en totalité, sous tous ses aspects. Et je dois vous avouez que c’est aussi le sujet sur lequel j’ai sans aucun doute le plus d’élément à exposer. Etant donné sa présence constante dans nos vies, comment ne pas en parler. Ces questions sont les plus courantes: Comment le trouver ? Comment l’oublier ? Quelle est la clé du bonheur conjugal ? Un amour perdu peut-il recommencer ? Comment retomber amoureux (se) ? Peut-on vivre sans amour ? Doucement, doucement. Chaque chose en son temps. Il ne faut jamais se précipiter pour commencer car la chute en sera d’autant plus douloureuse que votre vitesse. « Mais nous ne sommes pas obligé de tomber! ».Mais bien sur que si pauvre cruche! Lorsque tu marche dans la rue tu ne regarde pas forcément le sol mais ton cerveaux aidé de tes yeux oui, sinon tu finirais par te prendre un poteau ou tu tomberais dans un égout. Surtout il faut comprendre l’importance de la réflexion, l’importance de notre cerveau; qui reste un outil des plus efficaces dans tous les domaines. Une fois que vous aurez acquis un rythme beaucoup plus neutre dans votre allure mais surtout dans votre esprit vous pourrez continuer la lecture…
Comment le trouver? … Eternel question, qui passe par tous les esprits, à n’importe quel âge. Vous pouvez me croire, je suis sûr que vous aussi vous avez dans votre entourage une personne assez âgée et toujours célibataire. Mais tous d’abord je pense qu’il faut arrêter de le chercher. Vous n’êtes pas sur le point de commander une nouvelle paire d’escarpins ou de chaussures italiennes. C’est humain de chercher quelque chose pour le trouver. Mais pas l’amour. L’amour ne peut être prémédité ou anticiper; à moins qu’il s’y cache certains intérêt ; sinon ce n’est pas de l’amour.
Comment l’oublier? … Hum on oublie plus facilement ce qu’on a mangé hier soir alors pourquoi pas l’amour? Pour la simple est bonne raison qu’un repas est une redondance habituelle sans importance, on ne tombe pas amoureux tout les jours. Voilà pourquoi nos plans cul à répétition s’oublient plus facilement, c’est grâce à leur répétition et leur diversité. C’est cru je sais, mais c’est la vérité. On ne peut donc pas oublier un amour, un vrai. La meilleure chose a faire c’est d’en tirer expérience. «Comment puisque certaines questions restent encore en attentes de réponses? »C’est vrai, certaines questions telles que: Pourquoi il/elle m’a quitté? Qu’a-t-il/elle de plus que moi? Restent toujours en attentes. Mais faites face à la réalité vous n’aurez jamais la réponse. Ou alors vous aurez une réponse mais qui ne sera pas forcément réelle. Si l’être humain était honnête ca se saurait. Alors de vous tracasser inutilement, dites-vous tout simplement que ces réponses ne vont certainement pas vous plaire ni vous aider à quoi que ce soit et forcez vous à arrêter de les répéter sans cesse dans votre tête.
Quelle est la clé du bonheur conjugal ? … S’il existe une clé cela signifie qu’il existe une porte du bonheur. Trouvez déjà la bonne personne avant de chercher cette porte. Pourquoi s’ouvrirai-t-elle si vous avait la mauvaise clé ? C’est logique n’est-ce pas. Mais il n’y a pas non plus de bonheur anticipé. Avant d’être heureux (ses) il faut savoir qu’elles sont les choses qui nous font éprouver ce sentiment de bien être. Demandez-vous ce qui vous rend heureux
(ses) et vous verrez la clé sera beaucoup plus facile à trouver. Le bonheur passe avant tout par l’acceptation de soi et de ses valeurs. Avant de pouvoir le partager il faut savoir l’éprouver.
Un amour perdu peut-il recommencer ? …Parfois oui, parfois non. Il est très difficile d’avoir de nouveau envie de porter cet affreux pantalon qu’on affectionné tant il y a quatre ans, et puis la couleur n’est plus vraiment d’actualité. Comme il est parfois difficile d’éprouver de nouveau ces sentiments perdus face aux changements inévitables de parcours ou de vie. D’où l’importance de savoir ce que l’on désire vraiment avant d’en faire l’acquisition car le but n’est surement pas de remplir le grenier. Sinon on peut tout simplement changer de garde robe et tout recommencer, mais prenez garde vous allez devoir revoir tout ce rangement que vous affectionnez tant, le résultat final ne sera donc plus jamais le même. Accepter un échec n’est pas une preuve de faiblesse, c’est un pas de plus vers le succès.
Comment retomber amoureux (ses) ? … « L’amour ca n’arrive qu’une fois, alors quand on le trouve il faut en prendre soin » Ok, les divorces, les tromperies, la mort, on en parle ? Donc en clair si vous perdez votre premier amour vous êtes foutu. On organise quand le suicide collectif ? L’amour est tellement unique et tellement rare que nous recommençons tous au bout d’un certain temps. A moins d’être de gros sado, qui aimons nous faire souffrir les uns les autres pour nous punir de cette première perte, je pense qu’on peut retomber amoureux (ses) sans aucun problème. Pas de la même manière c’est certain. Si vous recherchez à retrouver ce qui vous a plu chez cette première personne, alors la vous êtes foutu, vous pouvez encore chercher, reprenez la lecture quand vous en aurez assez d’être déçu(e). Bien sûr que votre cœur va se remettre en état de marche, vous éprouverez d’autres ressentis sur d’autres choses et d’une autre façon. Nous sommes tous différent et même si on dit que nous avons plusieurs jumeaux/jumelles sur cette terre, je doute fortement que le caractère ou le style vestimentaire soit le même. Essayez déjà de découvrir cette personne qui vous crie « ohé je suis la » et si ca ne marche pas, continuez à en découvrir d’autres. PS : j’ai dis découvrir pas coucher.
Peut-on vivre sans amour ? … Bien sûr ; regardez cette femme qui s’est marié par intérêt et qui ne cesse de tromper son mari avec des petit jeune pour continuer de se sentir vivante. Car lui aussi l’a choisit pour son infinie beauté. N’était-ce pas merveilleux. Ils sont charmants. Ou cette si charmante jeune femme qui après l’adultère de son mari dont elle n’a pas su tourner la page, a préféré adopter trente cinq chats. Sinon il y a ma voisine, qui elle s’est marié avec son cousin par alliance, a fait environ cinq enfant et passe son temps a recevoir ses amies chez elle lorsqu’elle ne fait pas le ménage ou le repassage. Ses parents lui avaient fortement conseillé. Quelle bonne petite. Vous ne regardez jamais « confessions intimes » ? Vivre sans amour c’est possible malheureusement et ca existe il ne faut pas se le cacher. Dans la vie il faut parfois faire des choix, être capable de se remettre en question ou de tourner la page ; sinon les séquelles peuvent parfois être lourde et les décisions sans retour, à vous de choisir.
Des réponses si simple pour des questions qui nous font tellement souffrir, qui nous rendent tellement malheureux (ses). Le recul est cette arme qui nous permet d’y répondre en toute simplicité. Mais c’est aussi ce mur qui nous empêche de recommencer, a force de trop anticiper des choses que l’on ne saura, au final, jamais préméditer.
Les attentes respectives dans un couple…
Il a été scientifiquement prouvé que la femme recherchera protection, aussi bien financière que familiale. Voilà la raison pour laquelle elle ne cesse d’être attirée par ces connards prétentieux aux atouts superficiels mis en avant. Pour la simple et bonne raison qu’elle y ressent naturellement une certaine sécurité. En d’autres termes cela la stimule aussi. Mais votre objectif pour conquérir une dame ne doit pas être de devenir riche et célèbre monsieur ! Car cette dernière comprendra bien assez tôt, ou tard, que ces derniers ne sont que d’inconditionnels hypocrites et que la seule sécurité qu’ils préféreraient garantir reste la leur.
L’homme lui, recherchera la beauté, la jeunesse et la santé afin de garantir au mieux sa descendance. Ca paraît un peu animalier comme attentes. Mais cela reste néanmoins l’instinct naturel de l’homme. Cela explique aussi ses perpétuelles infidélités stimulé par la tendance pin-up. Il test donc ces femmes jusqu'à trouver celle qui pourra lui garantir la meilleure descendance. Mais un passé ne s’efface pas alors la perdition le fera sans aucun passé à côté de cette précieuse mère.
Les attentes sont simples et pourtant si difficiles a combler. N’oublions pas que la femme n’est plus vierge jusqu’au mariage, qu’elle ne se suffit plus de l’homme que son père lui avait prédestinés. Mais quel beau cadeau le libre arbitre! Faut-il pour cela savoir se que l’on désire et ou se trouve nos limites. Alors nous les cherchons puisqu’elles n’existeront peut-être plus. La chute est donc inéluctable. Comme une punition pour avoir choisit cette liberté.
L’être humain a toujours et sera toujours conditionné par des règles. Bah oui même durant la préhistoire il existé une hiérarchie que croyez-vous ?! Dans ce combat de liberté d’exister, de requête constitutionnelle, l’homme à du finir par ce perdre et se détruire lui-même en s’enlevant ses bases fondamentalement qui régissaient son mode de fonctionnement.
Je suis loin d’être conservatrice, je suis tout simplement neutre et j’établie un constat.
Ces choix effectués par nos ancêtres et par nous même ne cessent de se répercuter sur ces sentiments si fort et si porteur de bonheur qu’est l’amour, le partage, l’altruisme et la compassion. Obstinément dans la quête d’intérêts, paranoïaque à force d’anticiper, tellement déçu que la solitude en devient une sorte d’apaisement.
Pourquoi ferme-t-on toujours notre porte à clé? Pourquoi avons-nous besoin de temps avant de nous engager ? Parce que nous sommes libre… Je n’ai peut être pas la même vision de la liberté. En effet, selon moi avant de vouloir acquérir ce genre de récompense, l’on devrait déjà travailler sur ces comportements devenus si naturels et si destructeurs; la jalousie, le mépris, le mensonge; et bien d’autres choses encore. On ne laisse pas sa carte bleue à un enfant de 9 ans. La réponse est pourtant claire. L’âge serait donc un argument, une preuve de maturité ?
Le savoir est une arme que les ignorants insultent avec des antonymes avant même d’avoir compris la définition d’un synonyme.
(une suite est à prévoir si cela vous intéresse)
Bien à vous … Mya
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.