Statistiques et Etude du catalogue de sismicité

De
Publié par

Objet : Statistiques et Etude du catalogue de sismicité L'activité sismique peut changer dans l'espace et dans le temps. Les sismologues essayent de décrire exactement la sismicité en utilisant des modèles statistiques basés sur des prévisions de données de sismicité future. Deux lois fondamentales sont utilisées : la loi de Gutenberg Richter et la loi d'Omori. La prévision des tremblements de terre est cependant, actuellement impossible. Introduction :Décrire la distribution des séismes dans l'espace, le temps et la magnitude Au cours du siècle passé, les sismologues ont observé un nombre impressionnant de tremblements de terre dans le monde entier localisés aux marges des plaques tectoniques. Que pouvonsnous apprendre de ces observations au sujet de la distribution des tremblements de terre dans l'espace, le temps et la magnitude ? Pouvonsnous trouver des modèles statistiques qui décrivent exactement la distribution de la sismicité ? , finalement, ces modèles peuventils être Et prolongés dans le futur pour faire des prévisions (probabilistes) de la future sismicité ? Ce sont les questions dressées en ce Compte rendu N 17. Fig.1.La carte de la séismicité globale 1975–1999, colorée par profondeur. (SourceNational Earthquake Information Center(NEIC),US Geological Service). Toute la carte de sismicité, comme la carte globale représentée sur la(fig.
Publié le : mardi 9 septembre 2014
Lecture(s) : 45
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Objet : Statistiques et Etude du catalogue de sismicité
 L'activité sismique peut changer dans l'espace et dans le temps. Les sismologues essayent de décrire exactement la sismicité en utilisant des modèles statistiques basés sur des prévisions de données de sismicité future. Deux lois fondamentales sont utilisées : la loi de Gutenberg Richter et la loi d'Omori. La prévision des tremblements de terre est cependant, actuellement impossible. Introduction :Décrire la distribution des séismes dans l'espace, le temps et la magnitude  Au cours du siècle passé, les sismologues ont observé un nombre impressionnant de tremblements de terre dans le monde entier localisés aux marges des plaques tectoniques. Que pouvonsnous apprendre de ces observations au sujet de la distribution des tremblements de terre dans l'espace, le temps et la magnitude ? Pouvonsnous trouver des modèles statistiques qui décrivent exactement la distribution de la sismicité ? , finalement, ces modèles peuventils être Et prolongés dans le futur pour faire des prévisions (probabilistes) de la future sismicité ? Ce sont les questions dressées en ce Compte rendu N 17. Fig.1.La carte de la séismicité globale 19751999, colorée par profondeur. (SourceNational Earthquake Information Center(NEIC),US Geological Service).  Toute la carte de sismicité, comme la carte globale représentée sur la(fig. 1), prouve que les séismes se regroupent dans l'espace ainsi la théorie de la tectonique des plaques explique une grande
partie la sismicité dans le monde, puisque plus que 90% des séismes se produisent sur les marges des plaques. 1.Etude du catalogue de sismicité par des histogrammes selon Zmap V6  Dans notrezone d’étude, nous avons utilisé trois types de données de sismicité : le catalogue des événements en Algérie, produit par le service sismologique CRAAG(Algérie), le catalogue de Assia Harbi (2008) et celui du centre de sismologie ISC (Angleterre).  Quelques techniques d'analyse statistique du logiciel ZMAP ont été appliquées sur notre catalogue de sismicité, Le catalogue de sismicité 13572014 fournit 7007 événements répartis à travers notre région d'étude. Ces événements ont été classés par profondeur où X événements sont profonds (20 km < profondeur focale < 60 km) et XX événements classés peux profonds(fig. 6).  La magnitude d'événements dans notre catalogue de sismicité s'étend entre 1 et 7 avec un affaiblissement exponentiel dans leurs nombres aux magnitudes élevées (fig. 3). La distribution d'événements par profondeur est montrée dans(fig. 2) etla(fig. 4)indique la distribution du nombre d'événements par heure de la journée.  Dans une première approximation, les tremblements de terre se produisent aléatoirement dans le temps (loi dePoisson). C'est la prétention le plus généralement faite pour l’évaluation du risque sismique. Par exemple, le nombre annuel global de tremblements de terre de toute les classes de magnitudes 1< M > 7 déterminé dans notre catalogue de sismicité est montré sur la(fig. 5). Les variations de ce nombre dans les périodes de temps entre (13571900), (19002000) et (20002014) peuvent être liés au fait des méthodes adoptées pour la détermination des magnitudes [Habermann, 1987 ; Zuniga and Wiemer, 1999 ; Zuniga and Wyss, 1995]ainsi que la présence d’instrumentation ou non (séismes rapportés historiquement ou déterminés par instruments).  Pour une distribution de poisson des événements, la probabilité d'un tremblement de terre est constante avec le temps et peut être obtenue à partir del’historique de la région,par extrapolation du FMD ou par des études paléosismiques. 1.1.Distribution des séismes par profondeur (2km65 km)
Fig. 2.Histogramme du nombre d'événements par profondeur. L'histogramme est basé sur le catalogue de séismicité à partir de Juillet 1912 à Juin 2014.
1.2.Distribution des séismes par classe de magnitude (17)
Fig. 3.Histogramme du nombre d'événements par magnitude. L'histogramme est basé sur le catalogue de séismicité à partir de Mai 1357 à Juin 2014. 1.3.Distribution des séismes par heure (matin, midi, soir, minuit)
Fig. 4.Histogramme du nombre d'événements par heure. L'histogramme est basé sur le catalogue de séismicité à partir de Juin 1504 à Juin 2014.
1.4.Distribution des séismes par le temps (13572014)
Fig. 5.Histogramme du nombre d'événements par temps. L'histogramme est basé sur le catalogue de séismicité à partir de Mai 1357 à Juin 2014.
P r o f o n d e u r
Latitude
Longitude
Fig. 6.Carte de sismicité en 3D.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.