VOYAGE AU PAYS DE BROCELIANDE

De
Publié par

c'est le récit d'un périple en forêt de PAIMPONT, en fait la mythique forêt de BROCELIANDE.

Publié le : jeudi 3 septembre 2015
Lecture(s) : 26
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
VOYAGE AU PAYS DE BROCELIANDE
 Il est en Bretagne un lieu de légendes incontournable, je veux parler de la forêt mythique de PAIMPONT, plus connue sous le nom de forêt de BROCELIANDE. C'est ici que vécurent MERLIN ainsi que les fées VIVIANE et MORGANE.
 C'est mon fils qui m'a donné l'idée de cette visite en ce mois d'août 2015, avec comme point de départ, le charmant village de PAIMPONT situé au cœur de BROCELIANDE, avec son abbaye (ancien monastère) et la « PORTE DES SECRETS » qui nous prépare à la découverte des lieux légendaires de la forêt. Mais avant d'en repartir, j'ai voulu faire un détour par le cimetière pour me rendre sur la tombe de la « DAME BLANCHE DE BROCELIANDE », Geneviève ZAEPFFEL (1892-1971), célèbre prophétesse et médium de renommée internationale. Toujours vêtue d'une longue robe blanche de druidesse, elle a reçu des personnages éminents comme par exemple le général de GAULLE. Sa maison natale, le Manoir du Tertre a été transformé en maison d'hôtes, et son immense portrait (dont elle avait demandé qu'il ne soit pas déplacé) trône toujours dans le salon. Son visage semble suivre les visiteurs de regard et il paraît que son âme hante toujours les lieux. Elle est décédée dans sa maison natale le 21 juin 1971, jour du solstice d'été...
 C'est ensuite le départ pour TREHORENTEUC et son église dite « EGLISE DU GRAAL » conçue par un érudit en légendes celtiques, l'abbé GILLARD dont la statue se dresse devant l'édifice. Sur le porche, une inscription étrange : « La Porte est en dedans ». Dans cette église du 17ème siècle, par les peintures et les vitraux, on découvre tout un univers dédié aux Chevaliers de la Table Ronde, à la quête du GRAAL, avec bien sûr une référence à BROCELIANDE avec MERLIN et les Fées. Dans le cœur on peut admirer un grand vitrail consacré au Saint GRAAL.
 Tout près de TREHORENTEUC, c'est le « VAL SANS RETOUR » (qui porte bien son nom), car beaucoup n'en sont pas revenus. Pour y entrer il faut laisser la voiture et marcher, beaucoup marcher à travers des petits chemins tortueux qui s'enfoncent dans la forêt. C'est comme ça que l'on arrive à « L'ARBRE D'OR » qu'on ne peut pas manquer. Sa forme rappelle les bois d'un cerf (le cerf étant très présent dans les légendes celtiques).
 Non loin de là, c'est le « MIROIR AUX FEES » et le rocher des « FAUX AMANTS ». Nous sommes ici dans le domaine de la fée MORGANE qui retenait prisonniers les visiteurs imprudents et les amants infidèles. Seul le preux Chevalier LANCELOT a échappé au sortilège.
1
 En haut du Val,une formation rocheuse est dite « LE SIEGE DE MERLIN » car c'est ici qu'il venait regarder le coucher du soleil sur la forêt.
 Ensuite, petit crochet par l'abbaye de « LA JOIE NOTRE DAME » à CAMPENEAC , pour arriver au plus beau et mystérieux château de BROCELIANDE, celui de TRECESSON qui fait l'objet de nombreuses légendes, dont celle de la « DAME BLANCHE DE TRECESSON » : Une nuit, un braconnier qui se trouvait dans le parc a vu arriver un carrosse d'où descendirent deux hommes en noir qui se mirent à creuser une fosse profonde. Leur besogne terminée, il firent descendre du carrosse une jeune fille en tenue de mariée, et, malgré ses supplications ils l'enterrèrent vivante avant de déguerpir. Prévenus, les gens du château ne purent malheureusement pas la ranimer. Jamais on a su son identité, ni d'où elle venait. Son voile et sa couronne sont restés jusqu'à la Révolution sur l'autel de la chapelle. Depuis il paraît que son âme hante les douves du château.
 Après TRECESSON, arrêt pour voir le fameux « CHENE A GUILLOTIN », un arbre millénaire au tronc imposant dont il faut faire le tour. Après CONCORET, il est une étape indispensable : le château de COMPER et son Centre de l'Imaginaire Arthurien, avec toutes ses expositions et ses animations sur les légendes celtiques, et sa librairie spécialisée. A l'intérieur, dans chaque pièce, on peut admirer des mannequins plus vrais que nature représentant les chevaliers, les fées et tous les personnages de la légende arthurienne, dans des décors et des costumes magnifiques. C'est toute l'histoire de la Quête du GRAAL et celle d'EXCALIBUR qui nous est racontée. Mais il ne faut pas oublier que c'est ici à COMPER qu'est née la fée VIVIANE et c'est ici qu'elle aurait élevée LANCELOT, le preux chevalier. C'est dans le Grand Etang, derrière le château que MERLIN a construit sous les eaux un fabuleux palais de cristal à sa belle, la fée VIVIANE, dite « LA DAME DU LAC ». Il l'a construit sous les eaux pour qu'aucun humain ne puisse le voir.
 Après COMPER, direction « LE TOMBEAU DE MERLIN » en passant par la « FONTAINE DE JOUVENCE » supposée apporter la jeunesse éternelle.
 Le voyage se termine donc par « LE TOMBEAU DE MERLIN », en fait deux grosses dalles de schiste. Les touristes toujours très nombreux y déposent des petits mots, des fleurs et même des médailles. Et ils ne partent jamais sans avoir touché la pierre.
 Je n'ai certes pas tout vu des lieux secrets de BROCELIANDE, le temps m'étant limité. J'ai fait les principaux sites, mais il est possible que j'y revienne pour tout connaître de la légende de cette forêt mythique et envoûtante.
2
La Dame Blanche de Brocéliande, cimetière de Paimpont
Geneviève ZAEPFFEL, prophétesse et médium
3
L'arbre d'Or
(Le Val sans retour)
4
Le Miroir aux Fées
(Le Val sans Retour)
5
Les roches du Val sans Retour
6
L'Eglise du GRAAL
avec devant la statue de l'abbé GILLARD
7
Le Chêne à GUILLOTIN
8
Le Château de TRECESSON
9
L 'abbaye « La Joie Notre Dame » à COMPENEAC
1
0
Le Château de COMPER
Centre de l'Imaginaire Arthurien
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.