Gérôme Taillandier: L'âge de glace

De
Publié par

Gérôme Taillandier L·âge de glace PREPAREZ VOS POLAIRES ! Vous avez peut-être entendu parler de «réchauffement climatique »͍ ^ĞůŽŶ ƵŶĞ ŝĚĠĞ ƌĞĕƵĞ͕ ů͛ĂƵŐŵĞŶƚĂƚŝŽŶ ĂĐƚƵĞůůĞ ĚĞƐ ƚĞŵƉĠƌĂƚƵƌĞƐ ƐƵƌ ůĂ dĞƌƌĞ ƐĞƌĂŝƚ ĚƵĞ ă ů͛ĂĐƚŝǀŝƚĠ ĐĂƚĂƐƚƌŽƉŚŝƋƵĞ ĚĞ ů͛ġƚƌĞ ŚƵŵĂŝŶ͘ Si on ne peut nier queů͛ĞƐƉğĐĞ ŚƵŵĂŝŶĞ ĞƐƚ ďŝĞŶ une catastrophe, il reste à démontrer la réalité de ce lien causal entre réchauffement de ů͛ĂƚŵŽƐƉŚğƌĞ Ğƚ ĂĐƚŝǀŝƚĠ ŚƵŵĂŝŶĞ͘ Kƌ ŝů ĞdžŝƐƚĞ ĚĞ ŶŽŵďƌĞƵdž ŵĠĐĂŶŝƐŵĞƐ ĚĞ ǀĂƌŝĂƚŝŽŶ ĚƵ ĐůŝŵĂƚ ƋƵŝ Ŷ͛ŽŶƚ ƌŝĞŶ ă ĨĂŝƌĞ ĚĞ ů͛ĞƐƉğĐĞ ƐĂƉŝĞŶƐ ƐĂƉiens. 1 Lemécanisme de Svensmark établitque les variations du climat ƐŽŶƚ ĐŽƌƌĠůĠĞƐ ĂǀĞĐ ů͛ĂĐƚŝǀŝƚĠ ƐŽůĂŝƌĞ͕ ů͛ĂƵŐŵĞŶƚĂƚŝŽŶ ĚĞ ĐĞƚƚĞ ĂĐƚŝǀŝƚĠ ayant pour conséquence une diminution de la couverture nuageuse. Kƌ ŝů ƐĞ ƚƌŽƵǀĞ ƋƵĞ ů͛ĂĐƚŝǀŝƚĠ ƐŽůĂŝƌĞ ĂƵŐŵĞŶte de manière constante depuis 150 ans. 2 Tirant les suites de ce mécanisme,Shavivque, lorsque le montre système solaire entre dans une zone de forte activité de création Ě͛ĠƚŽŝůĞ͕ ů͛ĂƵŐŵĞŶƚĂƚŝŽŶ ĚĞ ů͛ĂĐƚŝǀŝƚĠ ĚĞ ƌĂLJŽŶŶĞŵĞŶƚ ĐŽƐŵique engendre une diminution de température sur Terre. Kƌ ŝů ƐĞ ƚƌŽƵǀĞ ƋƵĞ ůĞ ƐLJƐƚğŵĞ ƐŽůĂŝƌĞ ĞƐƚ ĞŶ ĐŽƵƌƐ Ě͛ĞŶƚƌĠĞ ĚĂŶƐ ůĞ ďƌĂƐ Ě͛KƌŝŽŶ ĚĞ ůĂ ŐĂůĂdžŝĞ͕ ĞŶŐĞŶĚƌĂŶƚ ƵŶ ƌĞĨƌŽŝĚŝƐƐĞŵĞŶƚ ĚƵ ĐůŝŵĂƚ ă une échéance de 100 000 ans.
Publié le : mardi 27 octobre 2015
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
Gérôme Taillandier Lâge de glace
PREPAREZ VOS POLAIRES !
Vous avez peut-être entendu parler de « réchauffement climatique »? Selon une idée ƌeçue, l’augŵentation actuelle des teŵpéƌatuƌes suƌ la Teƌƌe seƌait due à l’activité catastƌophiƋue de l’ġtƌe huŵain.
Si on ne peut nier quel’espğce huŵaine est ďien une catastrophe, il reste à démontrer la réalité de ce lien causal entre réchauffement de l’atŵosphğƌe et activité huŵaine.
Oƌ il existe de noŵďƌeux ŵécanisŵes de vaƌiation du cliŵat Ƌui n’ont ƌien à faiƌe de l’espğce sapiens sapiens. 1 Lemécanisme de Svensmark établit que les variations du climat sont coƌƌélées avec l’activité solaiƌe, l’augŵentation de cette activité ayant pour conséquence une diminution de la couverture nuageuse.
Oƌ il se tƌouve Ƌue l’activité solaiƌe augŵente de manière constante depuis 150 ans.
2 Tirant les suites de ce mécanisme,Shavivque, lorsque le montre système solaire entre dans une zone de forte activité de création d’étoile, l’augŵentation de l’activité de ƌaLJonneŵent cosŵique engendre une diminution de température sur Terre.
Oƌ il se tƌouve Ƌue le sLJstğŵe solaiƌe est en couƌs d’entƌée dans le ďƌas d’Oƌion de la galaxie, engendƌant un ƌefƌoidisseŵent du cliŵat à une échéance de 100 000 ans.
3 Un mécanisme plus proche de nous par ses conséquences est la liaison entrecycles de glaciation et excentricitéde l’oƌďite teƌƌestƌe: Quandl’excentƌicité de l’oƌďite diŵinue en devenant pƌoche de 0, une période glaciaire a lieu, déclenchée par les échanges de chaleur avec le Soleil.
Oƌ nous soŵŵes tout pƌoches d’un ŵiniŵuŵ de l’excentƌicité, Ƌui devrait amener une période glaciaire dans 27 000 ans.
Préparez vos polaires, d’autant plus Ƌue les coŵďustiďles fossiles ont commencé à diminuer, ayant atteint le maximum de la courbe de Poisson qui définit la production des activités humaines dans tous les domaines.
MILANKOVIC CYCLES AND SHAVIV THEORY: A BUG IN CLIMATE CHANGE THEORY In French Nous disposons de deux théories qui permettent de rendre compte des variations climatiques : les cycles de Milankovic et la théorie de Shaviv, issue de celle de Svensmark, montrant que le facteur déterminant du climat est larrivée dans la basse atmosphère de particules cosmiques servant de graines à la formation de nuages, et donc à laugmentation de la couverture nuageuse lorsque la Terre traverse, avec le système solaire, les bras de la Galaxie, lieux de formation détoiles intense et donc de bombardement cosmique augmenté. Cependant, ces deux théories existantes nous laissent un peu perplexes : deux théories pour décrire la même réalité, cela fait un peu tropcette difficulté, Devant nous avons plusieurs choix possibles. 1 Il faut éliminer lune des théories au profit de lautre ;
2 Il faut considérer quil y asuperposition des deux causes engendrant un spectre de climat plus complexe ; 3 Il faut considérer quil existe unlien causalles entre deux théories, non encore découvert. On supposera pour lheure que cest lhypothèse 2 qui convient le mieux. Il reste alors à expliquer certaines difficultés, commel000 ansanomalie des 100 : alors que leffet de lexcentricité de lorbite terrestre devrait être de faible importance par rapport aux autres, il paraît que son influence sur le climat est de loin la plus importante, si lon en croit les carottages de sédiments. Il y a donc unproblème inexpliqué.
Une solution possible à cette anomalie est trouvable si lon suppose et si lon peut démontrer que le cycle de 100 000 ans admet de faibles écarts, puisque ce cycle semble à peu près correspondre aux périodes dentrée du système solaire dans les bras de la Galaxie. Une coïncidence du cycle de Milankovic avec la traversée des bras de la Galaxie expliquerait cette augmentation de limportance de la variationd’excentƌicité, Ƌui seƌait donc due à un « artefact », la simultanéité de ces deux faits.
Il paraît quune mesure plus précise de ces données est nécessaire, ainsi quun calcul de corrélation sérieux.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.