DERNIERE PROPOSITION DE LA CEC NAO 2015

De
Publié par

NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2014/2015 Dernière proposition de la Direction Le 11 décembre 2014 Direction des Ressources Humaines Négociations annuelles : Pour mémoire, le CA net HT de la CEC est passé de 683 millions d’euros en 2012/2013 à 623 millions en 2013/2014. 2 Négociations annuelles : Les échelons B deviennent échelon 2 Les échelons C deviennent échelon 3 Le passage à l’échelon 3 se fait comme actuellement sur la base d’un référentiel métier. 3 Négociations annuelles : er 1508€ sous réserve d’une ancienneté de 3 ans au 1 janvier 2015 Echelon 3 1528€ 4 Négociations annuelles : augmentation collective de 0,7%. er Cette mesure est applicable sur la paie de février avec effet rétroactif au 1 janvier 2015, Par ailleurs, le salaire mensuel brut de base minimum de l’emploi d’ARM est porté à compter du 1er janvier 2015 à 1570 euros. 5 Négociations annuelles : Application de ces mesures sur la paie de février avec effet rétroactif au 1er janvier 2015. 6 Négociations annuelles : es sa a res e ase ru s mensue s es gen s e a r se e es a res seron reva or s s e man re individuelle dans le cadre d’une enveloppe égale à 1 % du total des salaires bruts mensuels de décembre 2014. er Ces revalorisations seront mises en œuvre sur la paie de février avec effet rétroactif au 1 janvier 2015.
Publié le : mardi 16 décembre 2014
Lecture(s) : 35
Nombre de pages : 26
Voir plus Voir moins
NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2014/2015 Dernière proposition de la Direction Le 11 décembre 2014
Direction des Ressources Humaines
Négociations annuelles :
Pour mémoire, le CA net HT de la CEC est passé de 683 millions d’euros en 2012/2013 à 623 millions en 2013/2014.
2
Négociations annuelles :
Les échelons B deviennent échelon 2
Les échelons C deviennent échelon 3
Le passage à l’échelon 3 se fait comme actuellement sur la base d’un référentiel métier.
3
Négociations annuelles :
er 1508€ sous réserve d’une ancienneté de 3 ans au 1 janvier 2015
Echelon 3 1528€
4
Négociations annuelles :
augmentation collective de 0,7%. er Cette mesure est applicable sur la paie de février avec effet rétroactif au 1 janvier 2015, Par ailleurs, le salaire mensuel brut de base minimum de l’emploi d’ARM est porté à compter du 1er janvier 2015 à 1570 euros.
5
Négociations annuelles :
Application de ces mesures sur la paie de février avec effet rétroactif au 1er janvier 2015.
6
Négociations annuelles :
es sa a res e ase ru s mensue s es gen s e a r se e es a res seron reva or s s e man re individuelle dans le cadre d’une enveloppe égale à 1 % du total des salaires bruts mensuels de décembre 2014. er Ces revalorisations seront mises en œuvre sur la paie de février avec effet rétroactif au 1 janvier 2015.
7
Négociations annuelles :
8
Négociations annuelles :
Ces revalorisations seront mises en œuvre sur la paie de février avec effet rétroactif au 1er janvier 2015.
9
Négociations annuelles :
--
--
en repr se nancera es c ques pour une va eur epar ann c a re e euros par . Les tickets CESU permettent au bénéficiaire de payer des services tels que : - Ménage, repassage, garde de jour ou de nuit, assistance administrative à domicile, livraison de courses à domicile, aide à la mobilité… Pour les bénéficiaires Les tickets CESU ne donnent lieu à aucune cotisation ni impôt.
10
Négociations annuelles :
Périmètre Siège : La participation employeur au frais de repas pris à la cafeteria est porté à 1€/jour. Application à partir de février 2015;
Périmètre Magasins : La valeur faciale des Titres Restaurant est portée à 6€ à partir de février 2015 - La participation de l’employeur est fixée à 3,36€ - La participation du salarié est fixée à 2,64€
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.