Discours réunion publique du 27 mars 2014

De
Publié par

Discours du Jeudi 27 mars 2014 Chèr(e)s ami(e)s, Voici que, dans quelques jours, cette élection municipale des 23 et 30 mars 2014, désignera le Maire de notre commune et son équipe de 34 colistiers, Femmes et Hommes, à Egalité, de tous les quartiers. Rillieux-la-Pape n’a pas échappé à la règle : partout en France et dans l’agglomération, la campagne électorale aura été atypique avec des divisions fréquentes dans les 2 camps. Il y a en France, une méfiance généralisée à l’égard de nos institutions, police, justice, école. Elle touche même nos associations et tout naturellement notre classe politique pourtant constituée de militants et d’élu(e)s, dont l’immense majorité est animée d’une soif de servir, d’une abnégation et d’une intégrité absolue. Et pourtant une vérité s’impose : il n’y a pas de démocratie, il n’y a pas d’élections démocratiques sans l’existence de partis, sources de débat d’idées et obéissant à des règles partagées. Ainsi, localement, ici, à Rillieux-la-Pape, notre ami Marc Cachard, a été élu à 2 erreprises 1 secrétaire de la section socialiste, à une majorité franche, plus de 2/3 des camarades. J’ignore encore pourquoi Jean-Christophe Darne, Nicolas Appell, Stéphane Dieu ou encore Sauveur Miraillès, pourquoi ces 4 hommes n’ont jamais accepté les votes des militants et ont engagé une lutte fratricide ?
Publié le : vendredi 28 mars 2014
Lecture(s) : 120
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Discours du Jeudi 27 mars 2014 Chèr(e)s ami(e)s, Voici que, dans quelques jours, cette élection municipale des 23 et 30 mars 2014, désignera le Maire de notre commune et son équipe de 34 colistiers, Femmes et Hommes, à Egalité, de tous les quartiers. Rillieux-la-Pape n’a pas échappé à la règle: partout en France et dans l’agglomération, la campagne électorale aura été atypique avec des divisions fréquentes dans les 2 camps. Il y a en France, une méfiance généralisée à l’égard de nos institutions, police, justice, école. Elle touche même nos associations et tout naturellement notre classe politique pourtant constituée de militants et d’élu(e)s, dont l’immense majorité est animée d’une soif de servir, d’une abnégation et d’une intégrité absolue.
Et pourtant une vérité s’impose: il n’y a pas de démocratie, il n’y a pas d’élections démocratiques sans l’existence de partis, sources de débat d’idées et obéissant à des règles partagées. Ainsi, localement, ici, à Rillieux-la-Pape, notre ami Marc Cachard, a été élu à 2 er reprises 1secrétaire de la section socialiste, à une majorité franche, plus de 2/3 des camarades.J’ignore encore pourquoi Jean-Christophe Darne, Nicolas Appell, Stéphane Dieu ou encore Sauveur Miraillès, pourquoi ces 4hommes n’ont jamais accepté les votes des militants et ont engagé une lutte fratricide ? Marc Cachard, est un homme loyal, très grand travailleur lui aussi, proche des Rilliards et de leurs difficultés quotidiennes lui aussi. Il a su redynamiser la section socialiste et accueillir des jeunes rilliards de tous les quartiers ! Je lui en suis profondément reconnaissant. Je l’en remercie et le félicite. Demain, il quittera cette fonction telest son souhait pourservir la Ville comme Adjoint, à mes côtés, parmi 12 autres et 21 conseillers municipaux.
Cette campagne électorale a été riche en débats, en propositions sur de nombreux sujets. Elle a été digne, propre, sans aucunes propositions mensongères ou inapplicables, de notre part.
Merci à cette grande et belle équipe à mes côtés, 24 s/24. Elle a été gaie, dynamique, animée par une équipe soudée comme jamais, et de futur(e)s élu(e)s. Une équipe par moitié renouvelée.
Le molestage que j’ai subi, dont l’auteur est passé en Maison de justicela semaine dernière est oublié et pardonné, les insultes verbales proférées par quelques colistiers, membres de l’équipe Darne - pas Jean-Christophe mais quelques autres - sont derrière nous. J’aurai à
cœur dès la semaine prochainede soigner les plaies, ici ou là, et la victoirem’y aidera grandement. er Puis est venu le 1tour me plaçant en tête avec plus de 30%, score raisonnablepuisqu’il y avait 6 listes. Je salue mes concurrents, Mme Sainty et M. Durieu, éliminés au soir du 1er tour. Je les estime pour avoir porté des idées de nouvelle citoyenneté, des idées de vrai développement durable. Je les invite à nous rejoindre pour un travail collectif au service de toutes et tous. Passionné par notre ville, je veux voir aboutir, en 2020, les grands projets que nous avons initiés et qui sont décisifs pour le destin de Rillieux-la-Pape.J’en appelle, aujourd’hui, à une mobilisation massive de tous les citoyens qui n’ont pu se déplacer au 1er tour.Dimanche 30 mars 2014 est le jour d’un choix pour 6 longues années. Votre choix sera décisif. Avec vous, avec les habitants, avec les personnalités et les électeurs qui ont soutenu Jean-Christophe Darne et qui me rejoignent depuis,comme Olivier Brachet, Vice-président écologiste,avec Gilles Bunasymbole des verts au Grand Lyon,avec Gérard Collomba qui multiplié ses démarches de conciliation auprès des Darneavec Jean-Jack Queyranne, le Président de la région Rhône-Alpes qui aide si bien Rillieux-la-Pape,avec Hélène Geoffroy, notre dynamique députée,avec Najat Vallaud-Belkacem,venue ici à Rillieux, nous dire son amitié,avec David Kimelfeld, Premier fédéral du Parti socialiste du Rhône,Cédric Roussetdu PRG etmes amis du Front de gauche(du PC et du Parti de Gauche),avec vous tousqui réfléchissezau sens d’un bulletin de voteau 2e tour, très différents et « Oh » combien plus décisif que le 1er tour, oui, tous ensemble nous demandons à Jean-Christophe et ses amis de ème nous rejoindre au 2tour et de retirer d’ici à dimanche leur liste, de nous aider et de préparer avec vous le Rillieux-la-Pape de 2014 à 2020, au service des Rilliards et jamais au service d’intérêts personnels.Puis, Jean-Christophe et ses amis doivent «redescendre de leur piédestal» et écouter les er cris et les craintes des Rilliards !Qu’ilsdis leurent qu’au 1 touron choisit son préféré (et, Jean-Christophe Darne a fait un score honorable que je salue, ses électrices et ses électeurs sont aussi respectables que les mien). Et au 2e tour, on choisit un Maire pour les 6 ans souvent réélu, les statistiques le montrent, ce fut mon cas, 6 ans plus tard.
Mesdames et messieurs, l’accord à Droite, à l’arraché, sous la pression du Maire de Caluire qui ne connaît rien, absolument rien à Rillieux-la-Pape, qui n’est qu’unapparatchik de son parti, avide de pouvoir politicien, oui cet accord ne tiendra pas 6 ans mais 1 semaine, tout simplementparce qu’il estfactice, nullement pragmatique (Alexandre Vincendetl’a clairement dit hier sur TLM au sujet des caméras de vidéo protection par exemple)
Cet accord me rappelle beaucoup celui de la Droite en 2008, ici, à Rillieux-la-Pape, suivi d’uneexplosion immédiate des 8 élus de Droite en 3 groupes au conseil municipal et d’incessants désaccords politiques et personnels, au point que JF Debiol, aux valeurs si éloignées des miennes, fasse le constat qu’aujourd’hui la droite n’a pas la compétence pour gérer la Ville et que Renaud Gauquelin, homme de Gauche, et bien à Gauche, depuis plus de 40 ans, s’impose comme le seul Maire possible pour cette élection dont je rappelle, une fois deplus, qu’elle est locale, municipale.Les résultats du 1er tour montrent clairement que le futur Maire élu sera Renaud Gauquelin ou Alexandre Vincendet.Ce dernier est la caricature d’un candidat à la traîne du Front National, venu ici pour tout critiquer et ne rien proposer de sérieux. Nous réunissons la Gauche, toute la Gauche, le Centre-gauche, des écologistes, des personnalités du monde économique et associatif. Pourautant, nous continuerons d’être auservice de tous les habitants.L’heure du 1er tour est passée. Je le dis clairement : être de Gauche et du Centre et voter Jean-Christophe Darne au 2e tour reviendrait, ni plus ni moins, à favoriser le candidat de la Droite la plus extrême que Rillieux-la-Pape ait connue dans son histoire, au détriment des Rilliard(e)s. Être Maire nécessite d’être proche, d’aimer sa ville etses habitants, tous ses habitants. Je n’ai pas attendu cette période d’élection pour être parmi vous, pour aller à votre rencontre lors de mes visites de quartier, vous recevoir, vous écouter et, surtout, vous entendre. La liste que j’ai l’honneur de mener est composée defemmes et d’hommes qui sont investis, chacun dans leurs domaines, sur la ville et sur les quartiers. Vous les voyez, les connaissez, certains depuis longtemps. Anciens comme nouveaux, ils partagent notre ambition commune pour une ville qui nous ressemble, une ville qui nous rassemble à travers un programme ambitieux, financé sans augmentation des taux communauxd’impôts, comme depuis 2009.
Chers amis, vous savez toutes et tous que le bilan, que je ne m’approprie nullement, de 2008 à 2014 est le nôtre, il est très bon. Nospromessesété onttenues, nosfinances sont reconnuespar les experts comme bonnes, notreplacedans l’agglomération estexemplaire, notre vivre ensemble est partout reconnu. Nous sommes riches d’unefabuleuse, diversité tous ensemble, nous sommes riches de 72 origines différentes, d’échanges associatifs intenses, de fêtes, tous ensemble, parce que nous sommes toutes et tous Rilliards qui aiment leur pays et détestent plus que tout le racisme, l’exclusion, la xénophobie, la haine.C’est pourquoi ensemble, nous renverrons cet arrogantAlexandre Vincendet à ces études de conseiller en stratégiepolitique, lui qui, ici ou ailleurs n’a jamais été choisi, même comme conseiller municipal, par le suffrage universel. Oui,les Rilliardes et Rilliards ne se tromperont pas dimanche. Ils renouvelleront leur confiance et confieront leur destin au Maire sortant- votre serviteur. Ils le feront car ils voudront très majoritairement que soit appliqué le programme qu’ils ont avec nous dessiné, ces derniers mois et que je vais maintenant évoquercar là est l’essentiel, bien évidemment PROGRAMME Chers Jean-Christophe, ensemble nous avons bien travaillé. Écoute les voix des habitants et des colistiers. Chaque heure, plus nombreux sont ceux qui te demandent de te rapprocher du Maire sortant, de retravailler avec lui et son équipe : moi je le veux Jean-Christophe D Pour la énième fois, je te demande parce que tu partages les mêmes valeurs que moi, que nous, parce que tu as une intelligence politique, je te demande de retirer ta liste, ce dimanche parce qu’elleest arrivée derrière la mienne.De14 points derrière.Dès lors,la victoire, la belle victoire sera commune, ce sera aussi la tienne. Elle aura vite fait d’estomper ta défaite et déception du 23 mars dernier. Oui, tes électrices, tes électeurs du 23 mars ont été entendus, ils seront respectés, ils travailleront avec moi parce qu’ils sont de Gauche, pas d’extrême droite, elles et eux,sont centristes ou écologistes pas d'extrême droite. Jean-Christophe Darne, oui, sera au rendez-vous de la victoire de Renaud Gauquelin, le 30 /03.Ce sera surtout, et là est l'essentiel, la victoire des Rilliardes et des Rilliards qui ensemble veulent continuer à marcher sur le chemin commun d'une ville apaisée, plus belle chaque jour, plus désirable chaque jour pour ses anciens comme pour ses nouveaux habitants, chaleureusement accueillies, d'une ville verdoyante aux portes de la belle Dombes d'un côté, et forte de sa présence dans le grand Lyon où le vivre ensemble a repris du sens grâce à Gérard Collomb qui restera, je le souhaite, Président du Grand Lyon. Il le restera grâce aux
victoires de Bron, Décines et ailleurs et de Rillieux-la-Pape, c’est ce quej'appelle toutes de mes vœux.Aux urnes, citoyennes et citoyens, dites partout autour de vous, l'enjeu qui est celui de ce 2e tour et du choix qui vous revient, à vous les votants comme les abstentionnistes du 23 mars dont la mobilisation est indispensable. Telle est votre tâche, votre devoir, telle est la demande que je formule auprès de vous ce soir. Votre action dans les 72 heures qui viennent doit être permanente, inlassable pour convaincre, jamais contraindre, les très nombreux indécis. Voilà votre Mission. Alorsoui, mais alors seulement, nous pourrons construire pendant 6 ans, à vos côtés, pendant 12 ou 18 ans avec des plus jeunes que moi… construire« Laville qui nous ressemble, la ville qui nous rassemble ». Au combat pour la victoire au service des habitants de cette belle et très douce ville de Rillieux-la-Pape que j'aime et que vous aimez. Sincères amitiés à toutes et à tous. Rendez-vous autour du verre de l’amitié pour prolonger nos échanges. Merci de votre très aimable attention.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.