Bac L - Philosophie - Liban 2016

De
Publié par

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 PHILOSOPHIE SÉRIE L Durée : 4 heures Coefficient : 7 /H FDQGLGDW WUDLWHUD DX

Publié le : mardi 31 mai 2016
Lecture(s) : 281
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 PHILOSOPHIE SÉRIE L Durée : 4 heures Coefficient : 7 Le candidat traitera, au choix, l’un des trois sujets suivants.L’usage des calculatrices est interdit.Ce sujet comporte deux pages.
Sujet 1 : Eston prisonnier de la langue dans laquelle on parle ? Sujet 2 : L’esprit doitil quelque chose au corps ? Sujet 3 : Expliquez le texte suivant : On décrit souvent l’état de nature comme un état parfait de l’homme, en ce qui concerne, tant le bonheur que la bonté morale. Il faut d’abord noter quel’innocence est dépourvue, comme telle, de toute valeur morale, dans la mesure où elle est ignorance dumal et tient à l’absence des besoins d’où peut naître la méchanceté. D’autre part, cet état est bien plutôt celui où règnent la violence etl’injustice, précisément parce que les hommes ne s’y considèrent que du seul pointde vue de la nature. Or, de ce point de vuelà, ils sont inégaux tout à la fois quant aux forces du corps et quant aux dispositions de l’esprit, et c’est par la violence et laruse qu’ils font valoir l’un contre l’autre leur différence. Sans doute, la raisonappartient aussi à l’état de nature, mais c’est l’élément naturel qui a en lui prééminence. Il est donc indispensable que les hommes échappent à cet état pour accéder à un autre état, où prédomine le vouloir raisonnable. HEGEL, Propédeutique philosophique (1808) La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit quel’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dontil est question.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.