Corrige BACS SVT 2016

De
Publié par

La vie fixée des végétaux impose la contrainte de se nourrir sur place. Pour pallier à ce mode de vie, les végétaux ont développé des stratégies de captation des éléments nutritifs dont ils ont besoin pour fonctionner.
Parmi les structures végétales qui participent à la nutritio
Publié le : mercredi 22 juin 2016
Lecture(s) : 22 424
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
BaccalauréatS
Session 2016
Épreuve :SVT
Durée de l’épreuve: 3h30
Coefficient : 6
PROPOSITION DE CORRIGÉ
1
Partie I : Synthèse
Les relatioŶs eŶtre orgaŶisatioŶ et ŵode de vie, résultaŶt de l’évolutioŶ: l’exeŵple de la vie fixée chez les plantes.
La vie fixée des végétaux impose la contrainte de se nourrir sur place. Pour pallier à ce mode de vie, les végétaux ont développé des stratégies de captation des éléments nutritifs dont ils ont besoin pour fonctionner.
Parmi les structures végétales qui participent à la nutrition des plantes, on retrouve les racines, les feuilles ainsi que le système de transport de la sève.
I.
II.
Les racines. Les ƌaĐiŶes soŶt des stƌuĐtuƌes souteƌƌaiŶes Ƌui peƌŵetteŶt la ĐaptatioŶ de l’eau aiŶsi que des sels minéraux contenus dans le sol. Les racines produisent de nombreuses ramifications racinaires portant des poils absorbants qui induisent une plus grande suƌfaĐe d’aďsoƌptioŶ de l’eau et des sels minéraux. Ces 2 éléments vont être ensuite utilisés au niveau des feuilles afin que celles-ci puissent réaliser la photosynthèse. Les feuilles. Les feuilles possğdeŶt des stoŵates Ƌui loƌsƋu’ils soŶt ouveƌts peƌŵettent de capter l’ĠŶeƌgie luŵiŶeuse aiŶsi Ƌue le CO2pƌĠseŶt daŶs l’atŵosphğƌe.Pour une plus large captation, les plantes développent de nombreuses ramifications, les branches. Ces dernières portent de nombreuses feuilles ce qui augmente la surface d’ĠĐhaŶge. La photosLJŶthğse, Ƌui utilise à la fois l’eau ĐaptĠe paƌ les ƌaĐiŶes et le Đo2capté par la feuille, aďoutie sous l’effet de l’ĠŶeƌgie luŵiŶeuse à la foƌŵatioŶ de ŵatiğƌe oƌgaŶiƋue, le gluĐoseͿ Ƌui va ġtƌe aĐheŵiŶĠe à l’eŶseŵďle de la plaŶte Đoŵŵe ĠlĠment nutritif. Equation bilan de la photosynthèse : 6 CO2;ĐaptĠ paƌ les feuillesͿ + 6 HϮO ;ĐaptĠe paƌ les ƌaĐiŶesͿ ─˃ C6H12O6(glucose utilisé paƌ l’eŶseŵďle de la plaŶteͿ + 6 O2;ƌejetĠ daŶs l’aiƌͿ + 6 H2O
2
III.
Le transport via la sève. L’eau aďsoƌďĠe au Ŷiveau des ƌaĐiŶes est tƌaŶspoƌtĠe jusƋu’audž feuilles daŶs la sğve brute via les vaisseaux de xylème. Le gluĐose issu de la photosLJŶthğse va ġtƌe aŵeŶĠ à l’eŶseŵďle de la plaŶte daŶs la sğve élaborée via les tubes de phloème. Pour résumer, on peut faire un schéma fonctionnel synthétique :
schéma Eric Lacouture Les ramifications racinaires et aériennes de la plante, ainsi que le transport des différentes sèves sont des structures végétales parfaitement adaptées à la nutrition des plantes, êtresvivaŶts fidžes. EŶ effet, elles peƌŵetteŶt de Đapteƌ daŶs l’eŶviƌoŶŶeŵeŶt proche tous les éléments dont la plante a besoin QCM : Annexe à rendre avec la copie -1. La collaboration plante-animal : S’edžeƌĐe loƌs de la polliŶisatioŶ et de la dispeƌsioŶ desgraines -2. Les variétés hybrides : Combinent des caractères agronomiques des deux parents -3. Les plantes OGM sont le résultat de : Génie-génétique
3
Partie II : Exercice 1 . Le magmatisme en zone de subduction
On retrouve dans les zones de subduction dela plaŶğte uŶ foƌt ŵagŵatisŵe aĐĐoŵpagŶĠe d’uŶ volcanisme explosif.
Du fait de conditions géodynamiques particulières, des roches volcaniques caractéristiques y sont produites
OŶ ƌetƌouve tous Đes ĠlĠŵeŶts au Ŷiveau de l’île de Suŵatƌa.
I.
II.
Contexte géodynamique du Sinaburng Comme indiqué dans le document 1, le volcan de Sinabung résulte de la subduction de la plaque inde-Austƌalie sous la plaƋue Euƌasie. Ce phĠŶoŵğŶe iŶduit la ĐƌĠatioŶ d’uŶe zone de subduction avec un volcanisme de type explosif, comme le confirme la dernière er ĠƌuptioŶ volĐaŶiƋue Ƌui s’est pƌoduit le ϭfévrier 2014. La nature des roches du Sinabung L’Ġtude de ƌoĐhes pƌĠlevĠes suƌ le site du SiŶaďuŶg, Ŷous peƌŵet d’affiƌŵeƌ Ƌue Đe soŶt des andésites. En effet, les andésites sont composées de pyroxène, feldspath plagioclase ainsi que d’aŵphiďole, pƌĠseŶts daŶs la roche observée au ME (photographie dudoc.2). De plus l’aŶalLJse ĐhiŵiƋue du doĐ.Ϯ Ŷous peƌŵet de ĐoŶfiƌŵeƌ Ƌue les ƌoĐhes soŶt ďieŶ des andésites, puisque elles ont une teneur en silice de 55,9 %. Ce Ƌui Ŷ’est pas ĠtoŶŶaŶt, Đaƌ les aŶdĠsites soŶt des ƌoches caractéristiques des zones de subduction. Le volĐaŶisŵe de SiŶaďuŶg suƌ l’île de Suŵatƌa se situe suƌ uŶe zoŶe de suďduĐtioŶ liĠe à la convergence entre les plaques inde-Australie et Eurasie. Dans ce contexte géodynamique particulier, on observe la formation de roches volcaniques ĐaƌaĐtĠƌistiƋues telle Ƌue l’aŶdĠsite.Partie II : Exercice 2- Enseignement obligatoire Le ŵaiŶtieŶ de l’iŶtégrité de l’orgaŶisŵe: quelques aspects de la réaction immunitaire A tƌaveƌs l’Ġtude des aŶalLJses de Mme T, nous mettrons en évidence les causes de son affection.
4
I.
Les phénotypes
D’apƌğs les doĐuŵeŶts ϭ;;2 et 3, nous pouvons définir les phénotypes moléculaire et ŵaĐƌosĐopiƋue d’uŶ iŶdividu ŵaladecomme Mme T.
phénotype Moléculaire (doc 1)
Macroscopique (doc.2)
Individu normal -12 Thyroxine : Entre 11 et 27.10 -1 mol.l Vésicules dont la lumière est claire
Mme T -12 -1 Thyroxine : 8.10 mol.l Vésicules dont la lumière est rétrécie
De plus, au niveau cellulaire, comme noté dans le document 3, en présence de lymphocytes B de macrophages et de lymphocytes T4, il y a une forte production de gamma-globulines chez la patiente. Ce qui nous amène à penser que sa pathologie est une maladie auto-immune.
II.
Effet sur la synthèse des hormones thyroïdiennes D’apƌğs ledocument 4, le manque de thyroxine dans la lumière de la vésicule, révèle un dysfoŶĐtioŶŶeŵeŶt au Ŷiveau de l’Ġtape Ϯ de la pƌoduĐtioŶ d’hoƌŵoŶe thyroïdienne, induisant une moindre production de celle-ci. EŶ ĐoŶĐlusioŶ, Mŵe T seŵďle souffƌiƌ d’hLJpothLJƌoïdie, production moindre de thyroxine au niveau de la lumière des vésicules, qui est une maladie auto-immune (présence de nombreux lymphocytes, plasmocytes et macrophages dans le tissu thyroïdien). Tout ĐeĐi ĠtaŶt à l’oƌigiŶe des diffĠƌeŶts sLJŵptôŵes deMme T., comme de la fatigue , peau sğĐhe, fƌilositĠ….
5
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

de-Martin-de-Vivies

Merci pour ce corrigé.

jeudi 7 juillet 2016 - 06:19