Corrige BACSTD2A Physique Chimie 2016

De
Publié par

PARTIE A LE TROC (3 points)
PARTIE B LA MONNAIE (4,5 points)
B1
Corrosion
B2
Le dioxygène de l’air ; l’eau ; la salinité, le gaz carbonique dans le cas de la corrosion du cuivre.
B.3.1
Un alliage est un mélange de deux métaux. Ex : l’inox : alliage fer + chrome (environ 10%). On peut aussi citer le laiton (cuivre + zinc).
B.3.2
Terres cuites (silicate d’alumine hydraté). Ex : porcelaine, grès, faïence.
B.4.1
Ni Ni2+ + 2 e
B.4.2
Le nickel métal est le réducteur (il va perdre des électrons)
B.5
L’ion nickel est encore réducteur. En effet, dans NiO2 l’oxygène est à l’état d’ion O2-. La molécule de dioxygène O2 a donc gagné 4 e, alors que 2 e sont apportés dans la demi-équation. L’ion nickel Ni2+ a donc perdu 2 e. Il est donc réducteur.
B.6
Ni + O2 NiO2
B.7
Phénomène de passivation (formation d’un oxyde empêchant l’oxydation en profondeur)
A.1
Troc : échange direct (sans monnaie) de biens matériels. Monnaie « utile » : rémunération par un bien matériel : sel, nourriture etc..
A.2
Bronze (alliage cuivre-étain)
A.3.1
Métaux nobles.
A.3.2
Métaux difficilement oxydables (peu
Publié le : mercredi 22 juin 2016
Lecture(s) : 879
Tags :
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
BaccalauréatSTD2A
Session 2016
Épreuve :physique- chimie
Durée de l’épreuve: 2 heures
Coefficient : 2
PROPOSITION DE CORRIGÉ
Propriété exclusivedeStudyrama.Toutereproductionoudiffusioninterditesans autorisation.
1
PARTIE A LE TROC (3 points)
A.1
A.2
A.3.1
A.3.2
A.4.1
A.4.2
A.4.3
A.4.4
A.4.5
Troc : échange direct (sans monnaie) de biens matériels. Monnaie « utile » : rémunération par un bien matériel : sel, nourriture etc.. Bronze (alliage cuivre-étain) Métaux nobles. Métaux difficilement oxydables (peu réducteurs) La silice SiO2 StƌuĐtuƌe dĠsoƌdoŶŶĠe à l’ĠĐhelle ŵiĐƌosĐopiƋue.On ajoute un colorant minéral (métal ou oxyde métallique) au cours de l’ ĠlaďoƌatioŶ du veƌƌe ;fusioŶ de la siliĐe aveĐ des foŶdaŶtsͿVerre électrochrome. Un miroir peut être obtenu en effectuant un dépôt métallique (argent, Đuivƌe, aluŵiŶiuŵ …Ϳ suƌ la suƌfaĐe d’uŶe plaƋue deverre parfaitement polie.
PARTIE B LA MONNAIE (4,5 points)
B1
B2
B.3.1
B.3.2
B.4.1
B.4.2
B.5
B.6
B.7
Corrosion Le dioxygène del’aiƌ; l’eau; la salinité, le gaz carbonique dans le cas de la corrosion du cuivre. Un alliage est un mélange de deux métaux. Ex: l’iŶodž: alliage fer + chrome (environ 10%). On peut aussi citer le laiton (cuivre + zinc). Terres cuites;siliĐate d’aluŵiŶe hLJdƌatĠͿ. Edž: porcelaine, grès, faïence. 2+ Ni Ni + 2 e Le nickel métal est le réducteur (il va perdre des électrons) L’ioŶ ŶiĐkel est eŶĐoƌe ƌĠduĐteuƌ. EŶ effet, daŶs NiOϮ l’odžLJgğŶe est à2-l’Ġtat d’ioŶ O. La molécule de dioxygène O2 a donc gagné 4 e, alors que 2 e sont apportés dans la demi-ĠƋuatioŶ. L’ioŶ ŶiĐkel NiϮ+ a doŶĐ peƌdu 2 e. Il est donc réducteur. Ni + O2 NiO2 Phénomène de passivation;foƌŵatioŶ d’uŶ odžLJde eŵpġĐhaŶt l’odžLJdatioŶen profondeur)
Propriété exclusivedeStudyrama.Toutereproductionoudiffusioninterditesans autorisation.
2
PARTIE C LES NUMISMATES (6 points)
C1
C.2.1
C.2.2
C.2.3
C.2.4
C.2.5
C.2.6
C.3.1
C.3.2
C.4
C.5
Grand angle Voir annexe UŶ ƌaLJoŶ issu de B et paƌallğle à l’adže optiƋue ƌessoƌt eŶ passaŶt paƌ le foLJeƌ iŵage F’. UŶ ƌaLJoŶ issu de B etpassaŶt paƌ O Ŷ’est pas dĠviĠ.Environ 2,5 cm OA’= 2,5 cm en utilisant la formule de conjugaison.   = OA’ /OA = Ϯ,ϱ /ϭϬ = Ϭ,Ϯϱ ;eŶ algĠďƌiƋue= -Ϭ,Ϯϱ Đaƌ l’iŵage est renversée) A’B’ =.AB aveĐ DoŶĐ A’B’ = Ϭ,ϱϬ Đŵ soit ϱ ŵŵ.AB = Ϯ Đŵ EŶ algĠďƌiƋue A’B’ =- 5 mm. 2 2 2 -4 2 S = .R = 3,14 x 1 = 3,14 cm = 3,14.10 m . -4 -2 = E x S = 200 x 3,14.10 = 6,28.10 lumen (lm) D = 650 x 630 = 409 500 pixels (nombre total de pixels) ppp signifie « points par pouce». C’est la ƌĠsolutioŶ de l’iŵage.
PARTIE D LES BILLETS DE BANQUE (6,5 points)
D.1.1
D.1.2
D.1.3
D.1.4
D.2.1
D.2.2
D.2.3
Le ďillet de ϭϬ € ;ƌougeͿ et le ďillet de ϮϬ € ;ďleuͿ ĐoƌƌespoŶdeŶt audžcouleurs des lumières fondamentales du spectre de la lumière blanche. (RVB) Le ďillet de ϮϬ €«bleu» est iŵpƌiŵĠ à l’aide des eŶĐƌes ĐLJaŶ et ŵageŶta.Le ďillet de ϭϬ € est iŵpƌiŵĠ à l’aide des eŶĐƌes jauŶe et ŵageŶta.Le colorant jaune absorbe la lumière bleue et le colorant magenta absorbe la lumière verte. Seule la lumière rouge est donc diffusée par le billet. Voir annexe Le visiďle s’ĠteŶd eŶtƌe ϰϬϬ et ϳϴϬ Ŷŵ ;liŵite du ƌouge: 750 à 800 nm accepté) Les infrarouges sont au-delà eu rouge. Longueurd’oŶde supĠƌieuƌe à lalimite précédente (780 nm) La majorité de ces encres sont transparentes aux infra-rouges. EŶ effet, les ŵotifs ĐoloƌĠs du ďillet Ŷ’appaƌaisseŶt pas eŶ ĠĐlaiƌage iŶfƌa-rouge.
Propriété exclusivedeStudyrama.Toutereproductionoudiffusioninterditesans autorisation.
3
D.2.4.1
D.2.4.2
D.2.4.3
D.2.4.4
D.2.4.5
  s’edžpƌiŵe eŶ ŵğtƌe eten Hertz. 8 -6 14   = c/ = 3. 10 / 10 = 3. 10 Hz Le joule (J) -20 E = h x = 1,99.10 J Les photons du domaine visible ont une énergie supérieure à celle des photons du domaine infrarouge. En effet, leur fréquence associée est plus grande.
Propriété exclusivedeStudyrama.Toutereproductionoudiffusioninterditesans autorisation.
4
Propriété exclusivedeStudyrama.Toutereproductionoudiffusioninterditesans autorisation.
5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.