Lettre ouverte Paris-Saclay

De
Publié par

Lettre ouverte à Manuel VallƐ͕ WƌĞŵŝĞƌ DŝŶŝƐƚƌĞ Ğƚ dŚŝĞƌƌLJ DĂŶĚŽŶ͕ ^ĞĐƌĠƚĂŝƌĞ Ě͛ ƚĂƚ ĐŚĂƌŐĠ ĚĞ ů͛ ŶƐĞŝŐŶĞŵĞŶƚ ^ƵƉĠƌŝĞƵƌ Ğƚ ĚĞ ůĂ ZĞĐŚĞƌĐŚĞ Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre, La communauté scientifique et universitaire du plateau de Saclay ne ménage pas ses efforts depuis de nombreuses années pour promoƵǀŽŝƌ ůĂ ĐƌĠĂƚŝŽŶ Ě͛ƵŶĞ ŐƌĂŶĚĞ hniversité de recherche et Ě͛ŝŶŶŽǀĂƚŝŽŶ ƋƵŝ͕ ĞŶ ĂƐƐŽĐŝĂŶƚ ƵŶŝǀĞƌƐŝƚĠƐ͕ ŐƌĂŶĚĞƐ ĠĐŽůĞƐ Ğƚ ŽƌŐĂŶŝƐŵĞƐ ĚĞ ƌĞĐŚĞƌĐŚĞ͕ ĚŽŶŶĞƌĂ ă ůĂ France une visibilité internationale de tout premier plan. Rapprocher sur un même site Universités et Grandes Ecoles nous semble être un projet ambitieux. Cela favorisera de nouvelles synergies ƐĐŝĞŶƚŝĨŝƋƵĞƐ Ğƚ ƚĞĐŚŶŽůŽŐŝƋƵĞƐ͕ ƐĞƌĂ ƐƵƐĐĞƉƚŝďůĞ ĚĞ ƉƌŽŵŽƵǀŽŝƌ ů͛ŝŶƚĞƌĚŝƐĐŝƉůŝŶĂƌŝƚĠ Ğƚsera capable de rapprocher recherche publique et recherche privée pour favoriser les transferts technologiques et ůĞƐ ĐƌĠĂƚŝŽŶƐ Ě͛ĞŶƚƌĞƉƌŝƐĞƐ Ğƚ Ě͛ĞŵƉůŽŝƐ ĚŽŶƚ ŶŽƚƌĞ ƉĂLJƐ Ă ƚĂŶƚ ďĞƐŽŝŶ͘ Formations supérieures et laboratoires de recherche fondamentale ou appliquée vivent ĂƵũŽƵƌĚ͛ŚƵŝ ĚĂŶƐ ƵŶ ĞŶǀŝƌŽŶŶĞŵĞŶƚ ŵŽŶĚŝĂů ĚĞ ŐƌĂŶĚĞ ĐŽŵƉĠƚŝƚŝŽŶ͘ ĂŶƐ ĐĞ ĐŽŶƚĞdžƚĞ͕ ŝůest certain queůĂ ĐƌĠĂƚŝŽŶ Ě͚ƵŶĞUniversité Paris-Saclay intégrant toutes les richesses des formations et laboratoires du site peut contribuer fortementă ĂŵĠůŝŽƌĞƌ ů͛ĂƚƚƌĂĐƚŝǀŝƚĠ ƐĐŝĞŶƚŝĨŝƋƵĞ Ğƚ ƉĠĚĂŐŽŐŝƋƵĞ de notre pays pour les étudiants et chercheurs étrangers.
Publié le : mercredi 23 décembre 2015
Lecture(s) : 7 929
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Lettre ouverte à Manuel Valls, Preŵier MiŶistre et Thierry MaŶdoŶ, Secrétaire d’Etat chargé de l’EŶseigŶeŵeŶt Supérieur et de la Recherche
Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre,
La communauté scientifique et universitaire du plateau de Saclay ne ménage pas ses efforts depuis de nombreuses années pour promouvoiƌ la ĐƌĠatioŶ d͛uŶe gƌaŶde Université de recherche et d͛iŶŶovatioŶ Ƌui, eŶ assoĐiaŶt uŶiveƌsitĠs, gƌaŶdes ĠĐoles et oƌgaŶisŵes de ƌeĐheƌĐhe, doŶŶeƌa à la France une visibilité internationale de tout premier plan. Rapprocher sur un même site Universités et Grandes Ecoles nous semble être un projet ambitieux. Cela favorisera de nouvelles synergies sĐieŶtifiƋues et teĐhŶologiƋues, seƌa susĐeptiďle de pƌoŵouvoiƌ l͛iŶteƌdisĐipliŶaƌitĠ etsera capable de rapprocher recherche publique et recherche privée pour favoriser les transferts technologiques et les ĐƌĠatioŶs d͛eŶtƌepƌises et d͛eŵplois doŶt Ŷotƌe paLJs a taŶt ďesoiŶ.
Formations supérieures et laboratoires de recherche fondamentale ou appliquée vivent aujouƌd͛hui daŶs uŶ eŶviƌoŶŶeŵeŶt ŵoŶdial de gƌaŶde ĐoŵpĠtitioŶ. DaŶs Đe ĐoŶtedžte, ilest certain quela ĐƌĠatioŶ d͚uŶeUniversité Paris-Saclay intégrant toutes les richesses des formations et laboratoires du site peut contribuer fortementà aŵĠlioƌeƌ l͛attƌaĐtivitĠ sĐieŶtifiƋue et pĠdagogiƋue de notre pays pour les étudiants et chercheurs étrangers. Nous pensons que la construction de cette université nécessite une intégration de ses différents membres pour aboutir notamment à la signature des publications scientifiques sous la marquede l͛UŶiveƌsitĠ Paƌis-Saclay, de sorte que les diplômes portant cette marque disposent du prestige à même de promouvoir nos étudiants dans la société, au planŶatioŶal Đoŵŵe à l͛iŶteƌŶatioŶal. Le chemin de la crĠatioŶ d͛uŶe gƌaŶde Université intégrée avait été pris avec notamment la mutualisation des formations de Masters et de Doctorats et l͛iŶtĠgƌatioŶ des ĐheƌĐheuƌs issus des UŶiveƌsitĠs et GƌaŶdes EĐolesau sein d'une douzaine de laďoƌatoiƌes d͛EdžĐelleŶĐe(LabEX) soutenus récemment par le Programme Investissement d'Avenir.
Aujouƌd͛hui, Đet ĠlaŶ eŶthousiaste est ƌeŵis eŶ ƋuestioŶsuite au rapport Attali et à la pƌopositioŶ faite paƌ deudž ŵiŶistƌes de ĐƌĠeƌ uŶ pôle d͛edžĐelleŶĐe à paƌtiƌ de GƌaŶdes EĐoles seuleŵeŶt, eŶ liŵitaŶt aiŶsi l͛oďjeĐtif iŶitial d͛iŶtĠgƌeƌ pleiŶeŵeŶt Đes EĐoles à l͛eŶseŵďle des Universités, Organismes et laboratoires prestigieux du site. Ce rapport nous semble avoir été écrit sans prendre en compte cette ambition, la réalité du terrain et les efforts déjà réalisés par les chercheurs et enseignants-chercheurs du plateau de Saclay. Il aboutit àfaiƌe de l͛UŶiveƌsitĠParis-SaĐlaLJ uŶ asseŵďlage hĠtĠƌoĐlite d͛iŶstitutioŶs au seiŶ duƋuel ĐhaĐuŶ gaƌdeƌa soŶ autoŶoŵie saŶs gouvernance forte et sans visibilité internationale. Des interviews récentes dans la presse (Les Echos)Ŷous oŶt d͛ailleuƌs paƌtiĐuliğƌeŵeŶt ĐhoƋuĠs, ƋuaŶd il LJ est dit Ƌue l͛iŶtĠgƌatioŶ de l͛EĐole PolLJteĐhŶiƋue daŶs l͛UŶiveƌsitĠ Paƌis-Saclay aboutirait à « un système phagocyté par les syndicats avec une lenteur de décision rendant toute évolution très difficile» et Ƌue la ƋuestioŶ du deveŶiƌ de l͛EĐole PolLJteĐhŶiƋue est posĠe eŶ Đes teƌŵes: « Que devieŶdƌait l͛EĐole PolLJteĐhŶiƋue et ses 3500 ĠtudiaŶts ŶoLJĠs daŶs uŶ eŶseŵble de 70000 étudiants Ƌui plus est aveĐ uŶe gouveƌŶaŶĐe de l͛eŶseŵďle Ƌui est ĐoŵplğteŵeŶt loufoƋue? ». Quel mépris vis-à-vis du système universitaire français ! De plus, à uŶ ŵoŵeŶt où les ŵoLJeŶs allouĠs à la ƌeĐheƌĐhe, via l͛AN‘ ŶotaŵŵeŶt, soŶt eŶ dimiŶutioŶ ĐoŶstaŶte, les ĐƌĠdits supplĠŵeŶtaiƌes Ƌui oŶt ĠtĠ pƌoŵis à l͛EĐole PolLJteĐhŶiƋue apparaissent aux yeux de la communauté comme un souhait de créer deux blocs distincts au sein de
l͛EŶseigŶeŵeŶt SupĠƌieuƌ et de la ‘eĐheƌĐhe, l͛uŶimplicitementd͛edžĐellence représenté par les GƌaŶdes EĐoles et l͛autƌede formation de masse dévolu aux universités avec des moyens dérisoires. C͛est ouďlieƌ uŶ peu vite Ƌue daŶs le ĐlasseŵeŶt iŶteƌŶatioŶal le plus visiďle, Đe soŶt deudž uŶiveƌsitĠs parisiennes, dont Paris-Sud, qui apparaissent en meilleure place, en dépit des moyens très insuffisants qui leur sont attribués au regard du nombre de leurs étudiants.
Pƌidž Noďel, MĠdaille Fields, Meŵďƌes de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐeset directeurs de labEX attachés à la création d͛uŶe gƌaŶde uŶiveƌsitĠ suƌ le plateau de SaĐlaLJ, Ŷous souhaitoŶs attiƌeƌ votƌe atteŶtioŶ suƌ la ŶĠĐessitĠ de ƌeveŶiƌ au pƌojet aŵďitieudž Ƌui a dĠjà ĐoûtĠ ďeauĐoup d͛effoƌts à la ĐoŵŵuŶautĠ scientifique du plateau de Saclay: ĐoŶjugueƌ l͛edžĐelleŶĐe, au ďĠŶĠfice de la recherche et de la foƌŵatioŶ, au seiŶ d͛uŶe gƌaŶde uŶiveƌsitĠ ouveƌte suƌ le ŵoŶde. L͛uŶiveƌsitĠ Paƌis-Saclay est une chance, sachons la saisir !
Veuillez agƌĠeƌ, Messieuƌs le Pƌeŵieƌ MiŶistƌe et SeĐƌĠtaiƌe d͛Etat à l͛EŶseigŶeŵeŶt SupĠƌieuƌ et àla ‘eĐheƌĐhe, l͛edžpƌessioŶ de Ŷotƌe plus haute ĐoŶsidĠƌatioŶ.
Liste des personnalités ayant signé la lettre
Serge Abiteboul,Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
Jean-MiĐhel Bisŵut, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
HĠlğŶe BouĐhiat, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie desSciences
Jean-Pierre Bribring, Professeur de l'Université Paris-Sud, responsable de la mission Philae
PatƌiĐk Couvƌeuƌ, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
CatheƌiŶe CesaƌskLJ, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes, ƌepƌĠseŶtaŶt la FƌaŶĐe au ĐoŶseil du CE‘N
Michel Davieƌ, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
DaŶiel Estğve, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
Albert Fert,Pƌidž Noďel de PhLJsiƋue et ŵeŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
‘oďeƌt GuillauŵoŶt, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
Marc Humbert, Professeur à l'Université Paris-Sud, Directeur du Département Hospitalo-Universitaire Thorax Innovation
DeŶis JĠƌôŵe, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
HeŶƌi KagaŶ, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
Jean-FƌaŶçois Le Gall, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
Dominique Meyer,Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
Jean-Loup Puget, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
Geoƌges SlodziaŶ, Meŵďƌe de l͛AĐadĠŵie des SĐieŶĐes
Wendelin Werner, Médaille Fields, membre de l'Académie des Sciences
Rodolphe Fischmeister, Directeur du LabEX LERMIT
Paul Leadley, Directeur du LabEX BASC
Jean-Pierre Mahy, Directeur du LabEX CHARMMMATT
Philippe Mendels, Directeur du LabEX PALM
Serge Palacin, Directeur du labEX nanoSaclay
Christine Paulin, Directeur du labEX DIGICOSME
Pierre Pansu, Directeur de la Fondation Mathématiques Jacques Hadamard
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi