Odontologie médico-légale et serial killers

De
Publié par

Les auteurs de ce livre, tous deux dentistes, nous livrent ici le résultat de leur enquête. Ils mettent en évidence les tueurs en série qui ont pu être arrêtés après avoir laissé des traces de morsure sur le corps de leurs victimes, une fois identifiés leur ADN salivaire ou bien leurs dents. Au cours de véritables récits relatant l'histoire et les investigations policières qui ont conduit à l'arrestation de ces meurtriers, cette étude remonte aux premiers tueurs connus.
Publié le : lundi 1 septembre 2014
Lecture(s) : 12
Tags :
EAN13 : 9782336356471
Nombre de pages : 319
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Odontologie médico-légale et serial killers
La dent qui en savait trop...
Médecine à travers les siècles Collection dirigée par le Docteur Xavier Riaud L’objectif de cette collection est de constituer « une histoire grand public » de la médecine ainsi que de ses acteurs plus ou moins connus, de l’Antiquité à nos jours. Si elle se veut un hommage à ceux qui ont contribué au progrès de l’humanité, elle ne néglige pas pour autant les zones d’ombre ou les dérives de la science médicale. C’est en ce sens que – conformément à ce que devrait être l’enseignement de l’histoire –, elle ambitionne une « vision globale » et non partielle ou partiale comme cela est trop souvent le cas. Dernières parutions Serge KERNBAUM,Alastrim. L’homme et la variole, 2014. André Julien FABRE,Les médecins de Venise, 2014. e e Régis-Nessim SACHS,siècleau XVII De médecins juifs du X , 2014. Roland BRUNNER,La folie à Rome, 2014. Apolline TRIOULAIRE,Sainte Apolline, sainte patronne des dentistes et de ceux qui ont mal aux dents, 2014. Pauline LEDENT,L’art dentaire en Égypte antique, 2014. Frédéric DUBRANA,L’expérience chirurgicale. De la vivisection... à l’expérimentation, 2013. e e Henri LAMENDIN,Les de Jussieu, une famille de botanistes aux XVIII et XIX siècles, 2013. Jean-Jacques TOMASSO,La vie et les écrits de Bernard Nicolas Lorinet (1749-1814). Un médecin des lumières dans lé Révolution, 2013. Jean-Pierre MARTIN,L’instrumentation médico-chirurgicale en caoutchouc en e e France (XVIII -XIX ), 2013. Michel A. GERMAIN,Alexis Carrel, un chirurgien entre ombre et lumière, 2013. Henri LAMENDIN,Antoni van Leeuwenhoek (1632-1723), le microscope médical et les spermatozoïdes, 2013. e Christian WAROLIN,siècleMolière et le monde médical au XVII , 2013. Jean-Louis HEIM,: de la bipédie à laLa longue marche du genre humain parole, 2013. Mathieu BERTRAND,Horace Wells (1815-1848) et Villiam T.G. Morton (1819-1868). La rencontre improbable de deux précurseurs de l’anesthésie, 2013. Xavier RIAUD,Des dentistes qui ont fait l’Histoire..., 2013.
Xavier Riaud & Philippe Brousseau
Odontologie médico-légale et serial killers
La dent qui en savait trop...
Des mêmes auteurs XAVIERRIAUDe La pratique dentaire dans les camps du III Reich, coll. « Allemagne d’hier et d’aujourd’hui », L’Harmattan, Paris, 2002. e Les dentistes allemands sous le I III ReichAllemagne d’hier et, coll. « d’aujourd’hui », L’Harmattan, Paris, 2005. L’influence des dentistes américains pendant la guerre de Sécession (1861-1865), coll. « Médecine à travers les siècles », L’Harmattan, Paris, 2006. Les dentistes, détectives de l’histoireMédecine à travers les siècles »,, coll. « L’Harmattan, Paris, 2007. Première Guerre mondiale et stomatologie : des praticiens d’exception…, coll. « Médecine à travers les siècles », L’Harmattan, Paris, 2008. Plaidoyer pour un enseignement historique de l’art dentaire, coll. « Ethique & Pratique médicale », L’Harmattan, Paris, 2008. Etude de la pratique odontologique et de ses déviances dans les camps de l’Allemagne nazie, A.N.R.T., Lille, 2008. Quand la dent mène l’enquête…, coll. « »,Médecine à travers les siècles L’Harmattan, Paris, 2008. Pionniers de la chirurgie maxillo-faciale, coll. « Médecine à travers les siècles », L’Harmattan, Paris, 2010. Histoires de la médecine bucco-dentaire, coll. « Médecine à travers les siècles », L’Harmattan, Paris, 2010. Etude de la pratique dentaire dans les camps de l’Allemagne nazie, entre dérives et thérapeutiques médicales, Les Editions universitaires européennes, Sarrebruck, 2010. Dentistes héroïques de la Seconde Guerre mondialeMédecine à travers, coll. « les siècles », L’Harmattan, Paris, 2011. Chroniques odontologiques des rois de France et de la dynastie napoléonienne, coll. « Médecine à travers les siècles », L’Harmattan, Paris, 2011. Les dentistes américains dans la guerre de Sécession (1861-1865), coll. e « Médecine à travers les siècles », L’Harmattan, 2 édition, Paris, 2012. er Napoléon I et ses médecinsMédecine à travers les siècles , coll. « », L’Harmattan, Paris, 2012, Prix de l’AAMSSA 2012. Histoire indépendentaire, coll. « Médecine à travers les siècles », L’Harmattan, Paris, 2013. Des dentistes qui ont fait l’histoire…, coll. « Médecine à travers les siècles », L’Harmattan, Paris, 2013. PHILIPPEBROUSSEAUOdontologie médico-légale, identification des personnes : des bases fondamentales aux experts de terrain, sous la direction de Claude Laborier et Charles Danjard, Arnette/ CDP, Rueil-Malmaison, 2013. © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04207-7 EAN : 9782343042077
« Dans tous les cas où ont disparu les signes extérieurs permettant de reconnaître un cadavre, il doit être procédé à l’examen des dents ; pour cela, un dentiste devra être chargé de dresser un schéma exact de l’état du système dentaire, indiquant toutes les restaurations partielles ou totales qui auraient été faites (obturations, aurifications, dents artificielles, etc.) ou indiquant les dents absentes et les particularités quelconques des dents présentes ».Proposition faite à la Société d’odontologie de Paris en 1887, par Charles Godon, Fondateur de l’Ecole dentaire de Paris en 1880, Président de la Fédération dentaire internationale (1901-1904 ; 1909-1910). « Les forces de l’ordre classent les meurtriers sur une échelle de 1 à 25, qui grade les tueurs du niveau le plus bas (homicide justifiable, crime passionnel, adolescents maltraités qui se révoltent, etc.) jusqu’au plus élevé, le tueur sadique, organisé et calculateur (meurtriers-bourreaux, terroristes, homicides sexuels, etc.). (…) Ted Bundy était un 17, tandis que John Wayne Gacy était un 22. Pour le commun des mortels, cela n’allait pas plus loin. Mais, au cours des vingt dernières années, les agents spéciaux avaient été contraints d’ajouter trois degrés supplémentaires pour tenir compte de méthodes et de raffinements de cruauté qui dépassaient largement ceux de Gacy. » par Anthony E. Zuiker, Créateur de la sérieLes Experts, inLevel 26, Michel Lafon (éd.), 2010.
Avant-propos Philippe Brousseau et moi-même, nous nous sommes rencontrés lors de congrès de l’Association française d’identification en odontologie médico-légale, rendez-vous annuel des chirurgiens-dentistes, spécialisés ou passionnés d’expertises, depuis 1990, date de sa création. C’est au cours d’une de nos rencontres que l’idée d’écrire un livre en commun sur des serial killers historiques et les moyens développés pour les arrêter a germé dans nos esprits fertiles. Longuement mûri, d’une simple perspective, un projet ambitieux a vu le jour. Philippe et moi-même lui avons donné crédit. Travailler avec Philippe a été passionnant. Il est des auteurs qui s’ignorent. Exalté, prolifique, Philippe en est un. Certaines personnes franchissent la limite, celle que la plupart d’entre nous se sont fixée, et commettent l’irréparable : prendre la vie d’un autre être humain. Le crime peut être un acte calculé, réfléchi ou ponctuel. Dans certains cas, le meurtrier agit pour des raisons que lui seul saura expliquer ou, au contraire, sous l’emprise de pulsions. Les crimes peuvent se répéter et 1 l’on parle alors de série . A chaque époque, des tueurs se sont fait connaître et sont parvenus à entrer dans l’histoire, en laissant une sorte de blessure dans l’inconscient collectif. Parfois, la célébrité de la victime en est la principale raison. En perdant une figure publique importante et connue de tous, chacun se sent touché. Mais, quand ce sont des personnes anonymes, quand l’acte est répété, nos plus grandes peurs et les monstres de notre enfance deviennent réalité. C’est alors que l’on réalise que nous sommes tous des victimes potentielles. L’impact de cet acte criminel est également lié à la méthodologie du tueur, à son inventivité. Le crime peut être classique, le tueur utilisant une arme ou non. Il peut aussi se présenter sous la forme d’un rituel, s’accompagner d’une mise en scène ou de sévices. Dans la majorité des crimes célèbres, les dents et les odontologistes trouvent leur importance. Les dents, présentes dans les contes de notre enfance, par
1 A distinguer des tueurs de masse qui sont des personnes assassinant, en un temps t très bref, de nombreuses personnes (Ex. : tuerie de Columbine – 20 avril 1999 – 13 victimes et 2 agresseurs suicidés). Nous avons évidemment essayé d’être exhaustifs, mais la liste des tueurs en série internationaux est si longue qu’il convient, pour nous, d’être circonspects. Si nous en avons oubliés, nous nous en excusons.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.