2011-02 (omslag).indd

Publié par

2011-02 (omslag).indd

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 49
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
La
chasteté
, contraire de la luxure. Selon le Ca-
téchisme de l’Eglise Catholique (1992), elle est
«une vertu morale, un don de Dieu, une grâce,
un fruit de l’œuvre spirituelle (Gal 5,22).» La
photo montre le monastère de la Grande-Char-
treuse. L’ordre des Chartreux est un ordre re-
ligieux contemplatif à vœux solennels de type
semi-érémitique (ils ne sont pas entièrement
coupés du monde), fondé en 1084. Il tire son
nom du massif de la Chartreuse, au nord de
Grenoble.
éCHO WALLON
Mensuel des Eglises Wallonnes
aux Pays-Bas (paraît dix fois par an)
ADMINISTRATION
Mr A. Zwaan
Meerkoetstraat 52
3334 SW Zwijndrecht
Courriel: apzwaan@zonnet.nl
CHANGEMENT D’ADRESSE
Mme I. Wijntje-Blom
Tél.: (078)613.11.65
Courriel: irene.blom@telfort.nl
PUBLICITé EN PAGE 24
Mr R. van der Gaarden
Courriel: c.michalis@zonnet.nl
TARIF DES ABONNEMENTS
Pays-Bas: 20
Etranger: 28,75
Postgiro: 576360
IBAN: NL45 INGB 0000 576360
BIC: INGBNL2A
“Adm. Echo Wallon Zwijndrecht”
RéDACTION
Pr R.-L. Dewandeler
Nagtegaalplaats 37
3312 AC Dordrecht
Tél: (078)693.25.95
Courriel: r.dewandeler@chello.nl
DACTyLOGRAPHIE ET CORRECTION
Mme J. Blommaert
Mme M. Chan-Mane
Mr D. van den Brink
CORRESPONDANTS LOCAUX
Amsterdam: Pr R. Bennahmias
Arnhem: Mme M. Ouwenbroek
Breda: Pr R.-L. Dewandeler
Delft: Pr M. Badry
Dordrecht: Mme A.-Cl. Zwaan Moulin
Groningue: Mr K. Gijzendorf
Haarlem: Mr R. van der Gaarden
La Haye: Pr A. van der Lingen
Leyde: Pr Fr. Weber
Maastricht: Mr H. van Kraaikamp
Middelbourg: Pr R.-L. Dewandeler
Rotterdam: Pr M. Badry
Utrecht: Pr L. Hamrat
Zwolle: Mr J. van Schaik
RéALISATION
Imprimeur: SSKW Dordrecht
Expéd.: DMDR Marketing Zwijndrecht
3
Editorial (L. Hamrat)
4
Mon expérience de Taizé (A. Kaijen)
6
Une fidélité, double allégeance (M. Badry)
9
Gazette
17 Livres et films: les petits modernes (Fr. Weber)
18 Ces mots qu’on n’aime pas (Evangile & Liberté)
20 L’humour dans la Bible (R. Bennahmias)
22 De trahisons en compromissions (R.L. Dewandeler)
23 Attention, dérapage possible... (D. v.d. Brink)
AU SOMMAIRE
COLOPHON
Les sept vertus capitales (5)
3
Indignez-vous !
pr L. hamrat –
C’est l’appel lancé par Stéphane hessel. En un texte d’une
quinzaine de pages, le nonagénaire nous invite à une insurrection pacifique
contre toutes les situations indignes...
L’écart entre les très riches et les très pauvres, la dictature des marchés
financiers, l’état de la planète, l’effritement des acquis sociaux, le traitement
réservé aux sans papiers, la Palestine… Contre toute prévision, ce court
manifeste connaît un retentissement quasi planétaire ! Et de s’interroger sur les
raisons de ce succès inattendu quand tant de voix qui appellent à un sursaut
moral restent inaudibles.
Le titre accrocheur et le prix attractif (3
) ne suffisent à expliquer l’engouement.
Le contenu ? L’inventaire reste très général. Quand l’ancien diplomate affirme à
la manière d’un programme d’action que « tout ce qui est souhaitable est
possible », on ne peut s’empêcher de penser à « demain on rase gratis » ! Il
faut croire que le succès du manifeste ne le doit pas tant à la rigueur des
analyses, quasi absentes, qu’à l’exemplarité du parcours personnel de l’auteur.
Hessel l’indigné incarne la continuité entre les valeurs qu’il prône et ses
engagements.
L’audience qu’a connue le beau film de Xavier Beauvois consacré au drame des
trappistes de Tibhirine en Algérie,
Des hommes et des dieux
, participe à mon
sens du même phénomène de société. Ce film donne à voir de l’intérieur le
quotidien des moines, rythmé par la prière, le travail de la terre et les soins
prodigués aux villageois. Face à la menace qui les contraint à un choix dramati-
que : partir ou demeurer en acceptant le risque du sacrifice de leur vie, on suit
le long et douloureux chemin parcouru avant la décision unanime de rester sur
place. Le spectacle de ces hommes qui sont allés jusqu’au bout face à l’épreuve,
non par bravade mais par solidarité avec les villageois et par fidélité à leur
vocation, a touché un large public.
Le succès rencontré par le livre et le film dit en creux la conscience que nous
avons de la mollesse de nos convictions et de la velléité de nos bonnes
intentions. Et annonce sans doute aussi une effervescence sans lendemain.
Dieu, lui, s’inscrit dans une relation de continuité avec les hommes. Il s’offre en
un lien intime et solide… en Jésus Christ, celui-là même qui incarne ce qu’il
affirme, dont les intentions et le message ne font qu’un avec les actes.
Pour éviter de passer sans cesse d’une émotion à une indignation, d’un
engagement ponctuel à un oubli rapide,
imitez-le
nous semble plus approprié
que
indignez-vous
!
éDITorIAL
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.