37_McNeil_article complet

De
Publié par

37_McNeil_article complet

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 87
Nombre de pages : 18
Voir plus Voir moins
   
   
Colloque “En route vers Lisbonne” 4 – 5 décembre 2008 Luxembourg 
   Communication : L’Indépendant entrepreneur, l’Activité entrepreneuriale et l’Entreprise : Vers des définitions et notions opérationnelles pouvant servir Au cadre d’analyse pour la politique du Luxembourg Dans la mise en œuvre de la stratégie de Lisbonne     Mots clés : Entreprenariat, Luxembourg (EU), Petites et Moyennes Entreprises (PME), Politique socio-économique, Stratégie de Lisbonne      Projet de recherche sur le Statut d’Indépendant au Luxembourg Sous la direction de : Centre de Recherche Public Henri Tudor Observatoire de la Compétitivité Service Central de la Statistique et des Etudes Economiques       Gilbert McNeill, PhD Principal, MTC Inc. gmcneill@mtcinc.us  
1 de 18
Colloque “En route vers Lisbonne” 4 – 5 décembre 2008 Luxembourg 
 Résumé L’objet de la présente communication pour le Colloque « En route vers Lisbonne » du 4 et 5 décembre 2008 au Luxembourg est de faire l’état des lieux sur le travail de recherche de la phase II, en cours, sur le Projet de recherche sur le Statut d’Indépendant au Luxembourg. La phase concerne tout spécialement l’établissement d’un cadre de définitions portant sur l’Indépendant, l’In dépendant entrepreneur, l’Activité entrepreneuriale e t l’Entreprenariat. Les définitions en question doivent finalement constituer un consensus luxembourgeois au sein des administrations publiques et des organisations et chambres professionnelles. A partir d’un tel consensus, on peut poursuivre l’objet principal de Projet de recherche du Statut d’Indépendant au Luxembourg. L’objet est de contribuer aux besoins en information du Gouvernement et de ses Partenaires sociaux pour la promotion de l’Esprit d’entreprise, de l’Activité entrepreneuriale et des PME dans la mise en œuvre de la Stratégie de Lisbonne. Il s’agit dès lors de constitue r une Base de données sur l’Indépendant entrepreneur, l’Activité entrepreneuriale et l’Entreprise pour servir de base à des travaux d’analyses typologiques et à l’évaluation des programmes d’action publics et privés engagés justement dans la mise en œuvre de la Stratégie de Lisbonne. Le jeu de définitions proposé ici constitue le fondement d’un consensus luxembourgeois actuel. Le consensus est une nécessité pour saisir la spécificité du contexte socio-économique du Luxembourg et d’offrir un cadre de référence avec lequel les acteurs sociaux et économiques peuvent s’identifier. L’élaboration des définitions est néanmoins bâtie à partir d’une analyse d’une myriade de travaux de recherche économique théorique et empirique qui ont eu lieu depuis Cantillon (1733), Defoe (1887) et Schumpeter (1934). Les travaux en question brossent une image fort complexe et confuse de l’entrepreneur et de l’activité entrepreneure, à tel point qu’il est fort malaisé d’y aboutir à une définition unique de ce que sait l’entrepreneur ou l’activité entrepreneuriale, ni de ce qui constitue ses attributs ou traits caractéristiques. C’est pourquoi l’effort de recherche actuel s’est concentré sur le développent d’un cadre de définitions qui permet d’englober l’ensemble des travaux théoriques et empiriques réalisés jusqu’à présent. En fait, chaque démarche rencontrée est susceptible de constituer un « sous-ensemble » du cadre proposé pour le Luxembourg. On y retrouve en particulier les notions d’indépendant ent repreneur, de prise de risque, d’activité entrepreneuriale routinière ou innovatrice associée à la créativité et à l’innovation, et les perspectives basées sur le marché (en anglais, Market-Based View - MBV) et sur les ressources (en anglais, Resource-Based View - RBV). La recherche empirique positive actuellement entreprise permet de se focaliser sur les faits pertinents au milieu socio-économique du Luxembourg et d’aboutir à une analyse rigoureuse sans parti pris. Ce n’est qu’à partir d’une telle démarche que l’on peut contribuer de façon pratique et effective aux efforts du Gouvernement et de ses Partenaires sociaux dans la mise en œuvre de la Stratégie de Lisbonne.   
2 de 18
 lecspa iféciticud élim  ueiexulmbourgeois. Un lnaageg 
Colloque “En route vers Lisbonne” 4 – 5 décembre 2008 Luxembourg 
3 de 18
                                                1  Centre de Recherche Henri Tudor. 2008. Typologie de l’indépendant: Travail de recherche portant sur la définition de l’indépendant et du contexte de l’indépendant dans le milieu luxembourgeois en vue de déterminer les thèmes de recherche futurs. Phase I du Projet de recherche sur le Statut d’Indépendant au Luxembourg. Luxembourg: Centre de Recherche Henri Tudor. 2 La Base de données, « Entreprises et Activités entrepreneuriales », a pour objet principal de réconcilier les informations statistiques sur le nombre d’Indépendants, d’Indépendants entrepreneurs et d’Entreprises provenant des bases de données du Service central de la statistique et des études économiques (STATEC) avec celles disponibles auprès des administrations publiques et des organisations et chambres professionnelles. D’autres informations portant sur la contribution et l’activité entrepreneuriales sont conjointement identifiées et seront éventuellement collectées lors de la phase courante du Projet de Recherche sur le Statut d’Indépendant.  3 La phase III considérée donnera lieu en particulier à une analyse des notions de créativité et d’innovation en regard du R&D et de la technologie pour préciser les notions de l’activité entrepreneuriale routinière et de l’activité entrepreneuriale innovatrice.
 roduInt tuaL xuédepdnnatut d'Inr le Stahcreus e ed hcerPre etojioct Ln e tnadtnpéneI'dn,  ldantépenIndl renrec ed tejb ourpoa g urboems an dgéliéa rlamemref tagne tneque mes ssitnécenod asitféroser Lie onsb. nes Leal ertS gétad eionomiques et macérofmrsem ciorcésesiuqer selpitlmus ueiqomonécroumtld  eitnoéxuc letentessi nécup ncilbad oitcraogesmmleipprs o jbted no topruvés qui s et prineueerrpA'tc,rl é enivitrenetrepe elairurtnEl trinareeps an datals épicificétd u contexte socioocé-imon euqL udemuxurboeng ue ver àribucont de  eosituqopill  a dueiqomonéco-cinad gruobmexuL ue en œuvs la misS rttagéerd  ealonsb. ne dieLie ruobse gL eLmexuartede prme s fos uoevtns uoel,selnniossfero pesrbmahc te snoita organiss et desuplbqieuaritno smiadstnit ens degnemega lail teroatnup rul tns nitidéficommons ecneréfé ed te scan u d rdee drite tsu  namqneue qui est ressorvirp( sé)PPPC  .rinas atblpus-iceved elbaniatsus rlat  et)enpmlonebaostune tppmeis, nglaen ale ( étiitantépmvitidée lovealon le,ec rnep  eerfnroer la coarticulidéon fstler sue anetrap cos tairéconcio-ue lomiqobruxumeese egiot  eonéciqoms.ue aL ilopuqitos eéduction des inéagilét sosiclasee icntceu  drvSetivite épmoCtité des étutique et atstasiar ledl s ou sr,euritéEx ecremmoC ud te  la e detoirervaOsbedl di elgé tutnIdepédnadnchersue ler ta SL  erpjoted  eert au Luxembourg.)CETATS(éd tno ,onécs des ueiqomjote nrPerhcd  e decidéer untamstd nymael sfeeftre les iques ene seca tgorpmmareptrs riontiens  ,ladtnpéneidn et neurepreentrtairanerpertnel, st euspli Qu. re de Recherche uPlbciH neirT du eorlet in Mtèisd erl enocEeimo malsontnus, conerm v ioun.scéno dste Con ccee euq tatstneC el preneur nt entreviti énetel A'tcdéInndpesus l'r pédnadne,tnaI'l  Anae) :déréonsiotriolare pxyles2;leiaurnereeptrc( III esahP .3 l eixua  uuLexbmourg1; 2. Phase  .1 sahP I enoc(uecl: ) atEtes dtitunots'dnuoi nse de Bannéee Doc ne( II : )sruotinifiDé Cets onl rutS eatros tntuac pelerche chedl  aerL éat ts (PME).treprise:etnavius noçaf lae  dmesurée  suogrexbm uuLtna endandép dIatutlat on ctidi donrap ucitrèilnemeion adresse plushcrehc eneq eutsoy Mets Ens neened te ruetiteP slen de renetrepniéd elna,tepdn rSe.  2g;urboemmesne'l à reréféaux travdes ble  thtsee iruqmeippp aprroriéoesqulanAresy;séi .3 rter de  sans po;s4  .oCujegemtnirétcaral rap esivct aesui sésitse: avtndIne1  .er ltifiaitses frep enit stnal àpé sficitéciu  doctnxeets cooié-conomique du Luxqieupmriehe ehcr Rece lale d celtuobad tse tejb oon Se.ivitos psu eed sr giuoer analyseir à une ellc esirp E .s pnstiaritfasas l'In de ndandépe syT eedigseopol    det         pertne te ruenerivité entreprene          l A'tchercdo aéeptst eairu.3el aL amédotivse mar lée parét atSedL ig eo-cisoe iqomonécmexul euioegruober la formulatio nedl  aopilituq detdée nifiontine seuv ad drobc da tud ise euqnce féree rére derianetraP ses e curpox aucisos ie nudG us suas ent et douvernemesivé à tseu noicon ennsblta uiriripme eq ne euqa  lue qcherchrena t rvae tsottuorte impnote de ruobioegeC siuq on cnsse lusemux                                                                 un ir àboutur a sopleeloinnefssesbrro pt  eamchtasisnoio ,snagrpubliquerations daimintssnluet ranppdet ans ysale seed tém sdohtes convenant à e tocpmtabiel svatsorff euvGou  dtnemenres ed te artees pes snairxue coaievol nédigaud t .ses lI murivothe chercd sérid  éap relbuer auxe contrinnotnac es ruehc dntmeueiqunt aniuetuosralp na serchrechses  de rpsi etel seP EMlesprit dentrecnodsap  ud rehc I. nel a st gimaemorrgcait sdcibleux es per lorp sévi tnavuomliub ponprt  ecslactivi saisir ttna ted np reem duemie e al vennerpiruee étertnécesst nil eot, num E  nnn.esiobmuom cgegaan lun rilbatéd erias
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.