Auscultation des ouvrages ESTP

Publié par

ESSAIS NON DESTRUCTIFS ET AUSCULTATION DES OUVRAGESD. DurotRincent BTP Services Recherche Expertiserincent­btp­recherche@wanadoo.fr   Buts de l’auscultation des ouvrages L’auscultation des ouvrages a pour but de d éterminer :­ soit  les principaux  éléments  conceptuels (poteaux, poutres, dalles…)  car ceux­ci ne sont pas (ou plus) connus­ soit  l’ état de l’ouvrage  à un instant donn é (d étection,  caractérisation et localisation de pathologie) Elle intéresse :­ la structure (acier, b éton, BA, BP ,bois, pierre…)­ l’infrastructure (fondations superficielles ou profondes, paroi moul ée, palplanches…) Elle nécessite:­ des essais in situ, destructifs ou non­ des essais en laboratoire effectu és sur  échantillons pr élevésCAS DES STRUCTURES   exempleExempleexempleexempleRecherche d’éléments conceptuels par procédé non destructif ­ 1 Tout type de structure: équarissage Moyens :Mesure  des  dimensions  de  poutre,  de  poteaux,  de  profil és:  utilisation  de  m ètre, décamètre,  mètre  laser,  pied  à  coulisse  lorsque  deux  faces  oppos ées  sont accessiblesvaleur de V mesuréevaleur de I injectéeMesure d’ épaisseur de dalle ou de voile dont résist maxrésist minune  seule  face  est  accessible:  méthode impact  écho:  un  impact  g énéré à  proximité billed’un  capteur  (acc éléromètre)  placé  sur  la  PC acquisition de donnéesparoi à  ausculter  provoque  un  écho  qui  se accéléromètreréfléchit sur la face oppos é.Le  premier  ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 2 346
Tags :
Nombre de pages : 45
Voir plus Voir moins
ESSAIS NON DESTRUCTIFS ET  AUSCULTATION DES OUVRAGES D. Durot Rincent BTP Services Recherche Expertise rincent­btp­recherche@wanadoo.fr     Buts de l’auscultation des ouvrages  L’auscultation des ouvrages a pour but de d éterminer : ­ soit  les principaux  éléments  conceptuels (poteaux, poutres, dalles…)   car ceux­ci ne sont pas (ou plus) connus ­ soit  l’ état de l’ouvrage  à un instant donn é (d étection,  caractérisation et  localisation de pathologie)  Elle intéresse : ­ la structure (acier, b éton, BA, BP ,bois, pierre…) ­ l’infrastructure (fondations superficielles ou profondes, paroi moul ée,  palplanches…)  Elle nécessite: ­ des essais in situ, destructifs ou non ­ des essais en laboratoire effectu és sur  échantillons pr élevés CAS DES STRUCTURES     exemple Exemple exemple exemple Recherche d’éléments conceptuels par  procédé non destructif ­ 1  Tout type de structure: équarissage  Moyens : Mesure  des  dimensions  de  poutre,  de  poteaux,  de  profil és:  utilisation  de  m ètre,  décamètre,  mètre  laser,  pied  à  coulisse  lorsque  deux  faces  oppos ées  sont  accessibles valeur de V mesurée valeur de I injectéeMesure d’ épaisseur de dalle ou de voile dont  résist max résist minune  seule  face  est  accessible:  méthode  impact  écho:  un  impact  g énéré à  proximité  billed’un  capteur  (acc éléromètre)  placé  sur  la  PC acquisition de données paroi à  ausculter  provoque  un  écho  qui  se  accéléromètreréfléchit sur la face oppos é. Le  premier  pic  de  fr équence  obtenu  est  inversement proportionnel à l’épaisseur de la  dalle Recherche d’éléments conceptuels par  procédé non destructif ­ 2 0,0003 Vd= 0,00025 2.f 0,0002 Ici: 0,00015     f=4200 Hz 0,0001     V=4000m/s 0,00005d’où:     d= 47 cm 0 0 2000 4000 6000 8000 10000 12000 fréquence (Hz) amplitude Recherche d’éléments conceptuels par  procédé non destructif ­ 3  structure BA et BP : ferraillage Moyen : Détection de ferraillage par m éthodes magn étiques (pachom ètre): Un capteur  inductif  (bobine)  parcouru  par  un  courant  alternatif  cr ée  à  sa  proximité  une  excitation magnétique alternative de m ême fr équence.  En  pr ésence  d’acier,  le  champ  magn étique  cr éé  par  la  bobine  induit  des  courants de surface « courants de Foucault » qui  à leur tour cr éent un champ  magnétique qui s’oppose au champ inducteur. (loi de Lenz) L’imp édance de la  bobine excitatrice est alors modifi ée. La mesure de ces variations d’imp édance  permet de percevoir les variations de propri étés de la cible.  L’acquisition s’effectue  à partir d’une seule face
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.