Centre de Ressources Image et Son

De
Publié par

Centre de Ressources Image et Son

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 71
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Centre de Ressources Image et Son Collectif Transit Conseillers Pédagogiques départementaux Arts Visuels Réseau des Conseiller TICE du département de l’Hérault
Rallye Photographique des écoles de l’Hérault
« Lesélèves doivent être capables de lire et utiliser différents langages, en particulier les images…» Décret n° 2006/830 du 11 juillet 2006, relatif au socle commun de connaissances et de compétences et modifiant le code de l’éducation.Le projet de rallye photographique des écoles de l’Hérault propose à un certain nombre de classes de s’investir dans un projet au long court liant divers domaines disciplinaires. Ce sont bien entendu, en premier lieu les arts visuels qui sont au centre de ce dispositif. Ce projet s’inscrit en outre dans une démarche transversale au croisement des activités de langages, des arts visuels et des techniques de l’information et de la communication. Cette initiative vise à inscrire les élèves dans une démarche de production d’image, il s’agit de leur faire comprendre qu’une image se compose et qu’elle apporte un certain regard sur le monde qui nous entoure. Autour de trois thématiques, « la cours de récréation, la salle de classe, matières et textures» les élèves produiront durant deux mois une série de photos numériques traitant de chacune des thématiques. Les thématiques choisies sont volontairement très vastes pour permettre une grande diversité dans le traitement. ( La cours de récréation est un lieu, mais c’est aussi le théâtre de situations diverses, un lieu caractérisé par les gens qui la fréquente mais aussi par les objets qui la compose…). Pour pouvoir traiter chacune de ces thématiques, un travail préparatoire en classe avec un intervenant spécialisépourra être proposé. Le nombre d'heures d'intervention disponible étant relativement faible, toutes les demandes d'intervenant ne pourront certainement pas être prise en compte. Le suivi du projet sera assuré par le Centre de Ressources Image et Son.  L’évaluationdu projet aura lieu lors de la matinée du 25 mars 2011 durant laquelle, par courrier électronique une phrase par thématique sera envoyée à chaque classe, en réponse à cette phrase les élèves sélectionneront trois clichés dans leur banque d’image qu’ils enverront par retour de mail au jury. Pour chaque thématique, trois photos gagnantes seront sélectionnées. Au final, dans la matinée 9 clichés seront retenus pour constituer une bâche grand format qui sera exposée lors de la manifestation photographique « Les Boutographies » fin mai 2011.
Déroulement du projet :
- Interventionen classe d’un artiste photographe: (Courant décembre/Janvier) Cette intervention d’une durée de 2 heures sur chaque classe vise à donner aux élèves et à l’enseignant de la classe quelques bases artistiques et techniques. L’intervention de l’artiste porte sur les points suivants. * Notion de cadre et d’angle de prise de vue * Notion de composition de l’image * Notion d’intention
NB : cette formule s’applique aux classes dont les enseignants ne maîtrisentpas toutes ces compétences, il est tout à fait possible pour un enseignant d’effectuer sans intervenant ces travaux avec sa classe.Le CRIS et le CPD Arts Visuels peuvent fournir une aide ponctuelle.
I%ntervention technique, infographie et stockage de données prise en charge par CPD Arts Visuels, Conseillés TICE et responsable CRIS
1
- Travailen autonomie dans les classes : (Février mars) Durant cette période, un appareil photo numérique sera laissé à chaque classe (dans la limite des stocks disponibles au CRIS, les école possédant un appareil sont invitées à utiliser leur propre matériel). Les élèves devront prendre une série de photos permettant de couvrir de la façon la plus vaste possible chacun des trois thème. Le travail pourrait s’organiser de la manière suivante : Définir en grand groupe les diverses façons de traiter une thématique ( Sur la salle de classe, par exemple, plusieurs entrées sont possibles : le maîtres, les élèves, le travail, l’ennui, le rire, la punition, l’erreur, l’évaluation….la liste est bien entendu non exhaustive.) Donner à un groupe de deux ou trois élèves la responsabilité de traiter une de ces entrées en prenant une série d’un dizaine de photos. Ces photos sont ensuite classées dans des dossiers (un dossier par thématique avec éventuellement un sous dossier pour chacune des entrées) Les photos seront ensuite compressées pour pouvoir être envoyées par mel.(Une copie en pleine qualité sera conservée pour les tirages de bâche)
- Lamatinée du 25 mars : Durant cette matinée une phrase sur chaque thématique sera envoyée toutes les 45 minutes à chacune des classes. Pour répondre à chacune de ces phrases les élèves enverront une série de 3 photos. Pour chaque thématique entre 36 et 45 photos seront donc en compétition, au final trois seront sélectionnées par thème. Le jury, composé de - GillesMuller responsable du CRIS - ChristianDumas CPD arts visuels - ChristianMaccota chargé de mission culture humaniste - AlexFrankewitz photographe - IsabelleBoyer Animateur TICE Montpellier Nord - JeanJacques Boyer Animateur TICE Montpellier Est
votera selon les critères définis ci-après.
Points retenus par le jury pour la sélection des photos:
Critères techniques: Cadrage, lumière, profondeur de champ Critères artistiques: Originalité dans le traitement du sujet (point de vue du photographe, pertinence de la photo...) … Créativité Composition de la photo ( mise en scène, prise sur le vif.....)
Pré-requis techniques classe :
2
PC avec connexion Internet , port USB et OS > Windows 98. Un compte Gmail sera ouvert pour chaque classe participante
Compétences disciplinaires et références au socle commun de connaissances et de compétences:
Compétences en Arts visuels:
Les élèves doivent être capables de lire et utiliser différents langages, en: «la culture humaniste particulier les images…»Décret n° 2006/830 du 11 juillet 2006, relatif au socle commun de connaissances et de compétences et modifiant le code de l’éducation.
Compétences transversales:
-les compétences sociales et civiques : « Chaque élève doit être capable de communiquer et de travailler en équipe, ce qui suppose savoir écouter, faire valoir son point de vue, négocier, rechercher un consensus, accomplir sa tâche selon les règles établies en groupe. »Décret n° 2006/830 du 11 juillet 2006, relatif au socle commun de connaissances et de compétences et modifiant le code de l’éducation.
l'autonomie et l'esprit d'initiative « Les élèves devront être capables de jugement et d'esprit critique, ce qui suppose : savoir évaluer la part de subjectivité ou de partialité d'un discours, d'un récit, d'un reportage ; savoir distinguer un argument rationnel d'un argument d'autorité ; apprendre à identifier, classer, hiérarchiser, soumettre à critique l'information et la mettre à distance ;
Compétences élèves B2I:
la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication: «La culture numérique implique l'usage sûr et critique des techniques de la société de l'information. Il s'agit de l'informatique, du multimédia et de l'internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux. Ces techniques font souvent l'objet d'un apprentissage empirique hors de l'école. Il appartient néanmoins à celle-ci de faire acquérir à chaque élève un ensemble de compétences lui permettant de les utiliser de façon réfléchie et plus efficace.»Décret n° 2006/830 du 11 juillet 2006, relatif au socle commun de connaissances et de compétences et modifiant le code de l’éducation.
Compétences techniques en lien avec le B2I:
Acquérir une photo, la redimensionner, la réduire. Créer des dossiers, renommer des fichiers, les sauvegarder. Utiliser le courrier électronique : relever, envoyer, joindre un fichier.
Pistes de travail possibles en lien avec les éléments du socle commun:
mathématiques : travailler sur le plan de la classe, de la cour, de l'école; culture humaniste : comparer des représentations photographiques de salles de classe ou de cour de récréation dans d'autres lieux et/ou à d'autres époques; culture humaniste: découvrir un grand photographe : Robert Doisneau; culture humaniste et compétences sociales et civiques : le photoréalisme en informatique, rapports entre ce qui est observé et ce qui est réel.
3
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.