Diderot ch1 oh aoutourou supplement au voyage de bougainville 1242221739

De
Publié par

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 1 537
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Ch 1Ohuro!oAtuuo.TOD»,ERID
Intro:Chap 1, jugement sur le voyage de B ac portraitélogieux de Bg par B qui mets enévidence les caractéristique de l’ho des lum. Brouillard : emp^che de voir le paysage mais aussi de voir clair sur la not°des sauvages.
Cet extrait appartient-ilàun incipit classique ?
I)Enthousiasme de B nuancépar le scepticisme de A: I°) Rôle de B et A A questionne, 8 répliques interrog dc douteàenthousiasme., A estélève et reconnaît la > de B B : donne le pt de vue d’Aotourou (B répondàAàla plce d’Ao) dc jugement subjectif, puis eloge du sauvage et enfin B est le maître II°) Finalitédes deux rôles ? de Aévitent l’opinion catégorique de B (dc dogme) Exagérat°de B pr la > des mœurs tahitiennes A pose le pb essentiel de la véritédu iscours de B Le débat est ouvert grâce au jugement critique de A A est aussi des Lumières vu son attacheàla raison
II) Le tahitien et l’européen I°) Pt de vu d’Ao donnépar B etélargissemt au tahitien ·Ce pt de vue permet la mise en place d’un exposéthéorique sur l’état sauvage. II°) Théorie du 18°au sujet de l’évolut°d’1 société Ho est « enfance,âge mûr et dégénéréscence » Pr B, les sauvages st enfance, les européens vieillisse Chp lexical appréciatif pr sauvages et dépréciatif pr européen Adv d’intensité« si » marque l’insistance sur l’opposit°pr montréque le sauvage est pas assez développédc tournures négatives « ne » Cesprocédés concourentàmontrer dèsàpst l’objet de l’analyse de l’ouvrage,àsavoir « l’état de nature >àl ‘état de culture »
Conclu:Ce 1°chap instaure le dialogue entre A et B tout en insistant sur le rôle de B, maître du dialogue, et le rôle de A,àla foisélève et esprit critique de B. De plus lathéorie sur le langage et la pensée, ainsi que sur l ‘évolution d’une sociétésuggère que l’œuvre ne sera pas seulement une fict°mais aussi une argumentation. Ces deux formes de discours ns montre que c’est un apologue. Dc, côLa Fontaine…, quelle morale dégage t-elle ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.