Ecole de la contingence structurelle

De
Publié par

ISG – Management des organisationsL’école de la contingence structurelleIntroduction! Une perspective différente au One Best Way" Un stimulus = 1 réponse adaptée" La situation dans laquelle l’entreprise se trouve influence le type d’organisation qu’elle se définit! La contingence" Le fait de prendre en compte une contrainte ou un phénomène de limitation de l’environnement qui oblige àavoir des solutions différenciées. " Contingence structurelle: les changements dans les variables vont principalement impacter la structure des organisations Les variables internes! La taille" A chaque taille son problème d’organisation! Petites entreprises : division du travail – relations interpersonnelles! Grandes entreprises: coordination des fonctions – prise collective de décisions – décentralisation " Pb: comment mesurer la taille d’une entreprise?! Le nombre de salariés, le nombre de succursales, le nombre de qualifications distinctes…! Il faut prendre en compte le maximum de ces indicateurs simultanémentLes variables internes! La taille" Le double impact de la taille! la différenciation : la croissance de la taille entraîne une division des responsabilités ! La complexification : Le besoin de différenciation entraîne un besoin supérieur en encadrement" Synthèse! la différenciation et la spécialisation sont inévitables ! L’encadrement doit croître pour maintenir dans les domaines fondamentaux un degré de contrôle suffisantLes variables internes! ...
Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 4 194
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
ISG – Management des organisations L’école de la contingence structurelle Introduction ! Une perspective différente au One Best Way " Un stimulus = 1 réponse adaptée " La situation dans laquelle l’entreprise se trouve influence le type d’organisation qu’elle se définit ! La contingence " Le fait de prendre en compte une contrainte ou un phénomène de limitation de l’environnement qui oblige à avoir des solutions différenciées. " Contingence structurelle: les changements dans les variables vont principalement impacter la structure des organisations Les variables internes ! La taille " A chaque taille son problème d’organisation ! Petites entreprises : division du travail – relations interpersonnelles ! Grandes entreprises: coordination des fonctions – prise collective de décisions – décentralisation " Pb: comment mesurer la taille d’une entreprise? ! Le nombre de salariés, le nombre de succursales, le nombre de qualifications distinctes… ! Il faut prendre en compte le maximum de ces indicateurs simultanément Les variables internes ! La taille " Le double impact de la taille ! la différenciation : la croissance de la taille entraîne une division des responsabilités ! La complexification : Le besoin de différenciation entraîne un besoin supérieur en encadrement " Synthèse ! la différenciation et la spécialisation sont inévitables ! L’encadrement doit croître pour maintenir dans les domaines fondamentaux un degré de contrôle suffisant Les variables internes ! L’âge " Une variable intuitive ! Relation positive entre âge et taille? ! Âge = résistance au changement? " Des intuitions à nuancer ! Une entreprise peut rester petite ou grandir très vite ! La résistance au changement n’est pas un « privilège de vieux » ! La au dépend de facteurs différents selon l’âge des entreprises " Les organisations anciennes : résistent changement dans les relations sociales entre leurs membres mais acceptent les changement d’objectifs… " Les organisations récentes : résistent au changement dans les buts de l’entreprise, moins aux changements dans les relations sociales Les variables internes ! L’âge " La théorie des cycles de vie des organisations (Dale) ! Présuppose l’existence d’un lien entre temps et croissance des entreprises ! Plusieurs phases conflictuelles pour une évolution " La créativité " Efficacité de la direction " La coordination " Etc. ! Différentes périodes de vie de l’organisation marquées par de graves conflits qu’il faut anticiper pour la survie de l’entreprise Les variables internes ! La technologie " L’étude de Joan Woodward ! Essaie de vérifier l’applicabilité des prescriptions des théories traditionnelles et des relations humaines ! Question des relations fonctionnels/opérationnels ! Traditionnellement : croyance que nombre subordonnés optimum = entre 5 et 7 Les variables internes ! La technologie " 3 grandes types organisations : ! Grande ou très grande séries (de masse) " Des procédures mécanisées organisées en plusieurs étapes " Rapport hiérarchique est le plus large et prise de décision centralisée ! Très petites séries ou production à l’unité " Travail réalisé à la main par une personne, hiérarchie plus courte, contrôle administratif faible " Peu de niveaux hiérarchiques et décentralisation des décisions ! production en continu " Consiste en une série de transformations non distinctes réalisées par des machines " Hiérarchies les plus longues, un management par comité, une proportion faible de personnel de production contrairement au personnel administratif " Travail réalisé en petits groupes et décisions seront décentralisées Les variables internes ! La technologie " Nécessités différentes en termes de structure selon la complexité de la technologie de production utilisée Nombre de subordonnés Les variables internes ! La stratégie " On considère ici qu’elle est donnée " Etude de Chandler sur les plus grandes et plus vieilles entreprises US (General Motors, Du Pont, etc.) " La structure suit la stratégie
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.