ENJEUX POLITIQUES

De
Publié par

ENJEUX POLITIQUES

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 111
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
ENJEUX POLITIQUES
Automne 2010
Cours de Monsieur Dominique Reynié
Conférence de méthode de Yaël Hirsch
Travaux
La note de conférence compte pour les 2/3 de la note de l’enseignement : « Enjeux Politiques ».
Un examen aura lieu sur le cours magistral de Monsieur Dominique Reynié, et compte pour 1/3
de la note.
L’objectif principal du cours est de prendre du recul par rapport aux grands enjeux politiques de
notre temps afin de les analyser. Pour ce faire, il est indispensable d'acquérir des outils de théorie
et de sociologie politique. Un corpus de textes fondamentaux est à la disposition des étudiants
pour acquérir les bases nécessaires à la préparation des travaux de la conférence, ainsi qu’à celle
de l’examen final. Ces textes sont réunis en deux recueils : celui du cours magistral et celui de la
conférence. Ces deux recueils sont disponibles pour les étudiants au service de reprographie, au
sous sol du 13, rue de l’université. Pour chaque séance, les étudiants doivent
impérativement
lire les textes
qui seront expliqués en cours.
Trois contrôles
surprise posant des questions
simples sur ces textes auront lieu en classe et compteront pour
10 % de la note de conférence.
Deux étudiants présenteront ensemble le texte de la semaine lors d’une intervention de
5 à 10
minutes
maximum
qui aura lieu en début de conférence. Cette intervention concentrée sur le
texte (citations, définitions, commentaire, et éventuellement critiques) sera notée (
10 % de la
note de conférence
). La présentation du texte doit en exposer les principaux arguments de
manière problématisée. Si deux textes sont au programme d’une séance, c’est un par un que les
étudiants les présenteront. Une discussion sur les textes suivra avec l’ensemble de la classe.
Chaque étudiant doit choisir lors de la première séance un sujet d’
exposé
oral de
10 à 15 minutes
maximum.
Le plan doit être imprimé sur papier et distribué à tous en début de séance. Les
présentations Powerpoint sont encouragées. Le texte de l’exposé doit être remis à l’enseignante
par voie électronique au moins 2 heures avant la séance. L’exposé vaut
30 % de la note de
conférence
.
Chaque étudiant doit aussi choisir un exposé dont il sera «
discutant
». C’est lui qui posera les
premières questions à l’exposant après son intervention. La participation (implication dans des
débats et rôle de discutant) est plus qu’appréciée, elle est notée, et l’enseignante se réserve le
droit de changer une moyenne de conférence jusqu’à + ou – 2 points en fonction de la
participation.
Chaque étudiant doit également rendre
une fiche d’analyse
rédigée à la maison (
20 % de la note
1
Grille d’évaluation
de conférence
). La fiche doit, comme l’exposé, être problématisée et organisée selon un plan.
Cette fiche doit être remise
à la fois par voie électronique et en version papier
le jour même
de la séance
. Les étudiants doivent être prêts à en résumer le contenu.
Enfin un
galop d’essai
aura lieu au milieu du semestre (
30 % de la note de conférence
)
Celui-ci correspond à
une dissertation de 4 h avec au choix deux sujets. Il porte à la fois sur le
cours magistral et la conférence. La date est à préciser. Aucune absence n’est tolérée au galop,
sauf raison médicale.
Pour chaque séance une bibliographie d’une dizaine d’ouvrages est suggérée. N’hésitez pas à
venir me voir où à m’envoyer un mail pour demander des précisions ou d’autres références avant
de préparer votre exposé ou votre fiche. Je suis également à votre disposition pour toute question
de méthodologie, sur la conférence, ou sur le cours de Monsieur Reynié.
Les meilleurs travaux (commentaires de textes, exposés, et fiches) seront mis en commun et
distribués à l’ensemble de la classe via l’entg afin d’assurer la meilleure préparation possible à
l’examen de fin de semestre.
Les étudiants doivent donc toujours préparer une version lisible
et compréhensible de ces travaux.
Dès qu’ils ont mon accord pour le partager, ils doivent
rapidement verser une copie de leur fichier dans les dossiers du groupe sur l’entg.
Le plagiat est facilement repérable, notamment via www.urkund.fr.
Tout travail plagié sera
automatiquement sera rapporté à l’administration et l’étudiant(e) sera défaillant pour le
cours
.
Critères de notation
Pour tous les types de travaux, une bonne problématique et un plan solide assurent la moyenne.
Tout travail doit être
problématisé*
et les arguments soutenant votre thèse doivent être
développés selon
un plan organisé** qui avance sous forme de démonstration
. La qualité des
connaissances et la précision des illustrations sont ce qui fait la différence entre un travail sérieux
et un excellent travail. La forme est également importante : à l’écrit (dissertation, fiche
d’analyse), il s’agit du style, de l’orthographe, du respect de la concordance des temps etc..; à
l’oral (exposé, présentation de texte), il s’agit du respect du temps imparti, des capacités
d’énonciation, d’un débit régulier, et de la capacité d’impliquer et faire réagir l’ensemble de la
conférence. La qualité de la
bibliographie***
dépend, non pas du nombre de livre consultés,
mais de votre capacité à utiliser vos lectures pour élaborer une réflexion argumentée et illustrée.
Rien ne sert de « passer en revue » une quinzaine d’ouvrages, juste pour les citer. Mieux vaut se
concentrer sur cinq livres et/ou articles importants qui viendront nourrir votre réflexion.
2
accroche
explication des termes du sujet
problématique*
introduction
annonce de plan**
pertinence des titres
équilibre des parties
transitions
traitement du sujet
assimilation des concepts politiques
qualité de l’analyse
qualités des connaissances
Développements
qualité de la bibliographie***
conclusion
pertinence et qualité
oral : aisance
oral : gestion du temps
oral : capacité à engager une discussion
écrit : clarté
écrit : style
Forme
écrit : grammaire et orthographe
Plan de cours
3
14/09 Séance 1 : Qu’est-ce qu’un « enjeu politique » ?
-
Présentations
-
Les « enjeux politiques »
-
Conseils méthodologiques et bibliographiques
-
Commentaire du programme de conférence
-
Distribution des sujets
21/09 Séance 2 : Crise de l’obéissance ou crise de l’autorité ?
Lecture obligatoire
:
ARENDT, Hannah, « La crise de l’autorité », in
La Crise de la culture
, Gallimard, collection
« Folio », 1989, pp. 121-185
Exposé :
Qu’est-ce qu’un pouvoir légitime ?
Présentation et discussion sur les notions d’autorité et de tradition.
Fiche 1 :
Pouvoir, domination, autorité.
Fiche 2 :
La désobéissance civile.
Bibliographie
ARENDT, Hannah,
Condition de l’Homme moderne
, Pocket, 2003
ARENDT, Hannah,
Eichmann à Jérusalem
, Gallimard, collection « Folio Histoire », 1991
BENASAYAG, Miguel,
La fragilité
, La découverte, 2006
LA BOETIE, Etienne (de),
Discours de la servitude volontaire
, Payot, 1976
LE BON, Gustave,
Psychologie des foules
, Puf, collection « Quadrige », 1988
MILGRAM, Stanley,
Soumission à l'autorité : un point de vue expérimental
, Calmann-Lévy, 2004
REVAULT D’ALLONNES, Myriam,
Le pouvoir des commencements : essai sur l'autorité
, Seuil, 2005
THOREAU, Henri-David,
Désobéir
, 10/18, 1997
WEBER, Max,
Economie et société
, vol. 1, Pocket, 1995, chap1 § 16, chap. 5 § 1,2,3,4,5
28/09 Séance 3 : Peut-on dépasser l’élection ?
Lecture obligatoire :
BOBBIO, Norberto. « Démocratie représentative et démocratie directe » In
Le futur de la
démocratie
, Seuil, 2007. (Dans le recueil de textes du cours magistral)
Exposés :
1)
La représentation divise-t-elle la souveraineté du peuple ?
2)
Faut-il opposer représentation et participation politique ?
Fiche 1
: Comment analyser l’abstention des électeurs ?
Fiche 2
: Les élus appartiennent-t-ils à une élite ?
4
Bibliographie
DAHL, Robert,
Polyarchy,
Yale Univ. Press, 1971
LE FEDERALISTE, Economica, 1988, Madison 10 & 51
GAUCHET, Marcel,
La démocratie contre elle-même
, Gallimard, 2002
MANIN, Bernard,
Principes du gouvernement représentatif
, Flammarion, 1996
MEMMI, Dominique, « L’engagement politique », in GRAWITZ/LECA,
Traité de Science Politique
, PUF, 1985, t.
3, pp. 310-366
MUXEL, Anne,
L'abstention : déficit démocratique ou vitalité politique ?,
in
Pouvoirs
, n°120, 2007, p.43-55
OLSON, Mancur,
Logique de l’action collective
, PUF, 1978, chapitre 6
PERRINEAU, Pascal, REYNIE, Domnique, (dir.),
Dictionnaire du vote
, Paris, PUF, 1998, article « abstention » ;
PERRINEAU, Pascal,
L’engagement politique. Déclin ou mutation
, Presses de la FNSP, 1994
ROSANVALLON, Pierre,
La démocratie inachevée
, Gallimard, 2003
TOCQUEVILLE, Alexis (de),
De la démocratie en Amérique
, Folio histoire, 2T
05/10 Séance 4 : Une société peut-elle être individualiste ?
Lecture Obligatoire :
DUMONT, Louis,
Leçons sur l’individualisme
, introduction + chap. 1, Seuil, collection
« Points », 1991, pp. 11-81
Exposés
1)
La naissance de l’individu.
2)
L’individualisme est-il aliénant ?
Fiche 1 : L’individualisme méthodologique.
Fiche 2 : Par-delà l’individu, le personnalisme.
Bibliographie
ARENDT, Hannah,
Le Système Totalitaire
, in
Les origines du Totalitarisme
, Gallimard, collection « Quarto », 2002
DURKHEIM, Emile,
Les règles de la méthode sociologique
, Puf, collection « Quadrige », 1996
ELIAS, Norbert,
La société des individus
, Fayard, 1991
MARX, Karl, ENGELS, Friedrich,
Le manifeste du parti communiste
, 10/18, 2004
MOUNIER, Emmanuel,
Le personnalisme
, Puf, collection « Que-sais-je ? », 1978
TÖNNIES, Ferdinand,
Communauté et Société
, Puf, 1944
WEBER, Max,
Essais sur la théorie de la science,
Plon, 1965, p. 141
12/10 Séance 5 : La fin de l’intimité ?
Lecture obligatoire
:
BERLIN, Isaiah : « Deux conceptions de liberté », in « Eloge de la liberté », Calmann-Lévy,
1988, pp. 167-218
Exposés
1)
Le privé et l’intime
2)
Surveillance et biopolitique : l’irruption du politique dans la sphère privée
3)
Les réseaux sociaux numériques créent-ils du lien social ?
5
Fiche 1
: Le rôle du féminisme dans la réévaluation politique de l’intime.
Fiche 2
: Facebook est il un
panoptique ?
Bibliographie
AGAMBEN, Giorgio,
Ce qu’il reste d’Auschwitz
, Rivages, 1998, 193 p.
BENTHAM Jérémy,
Le panoptique
, Belfond, 1977
BERLIVET, Luc, « Une biopolitique de l’éducation pour la santé – la fabrique des campagnes de prévention », pp.
37-75, in
Le gouvernement des corps
, dir. FASSIN, Didier, MEMMI, Dominique, Editions de l’EHESS, 2004.
FOESSEL, Michael
, La privation de l'intime : mises en scène politiques des sentiments
, Paris : Seuil, 2008
FOUCAULT, M
ichel, «
Droit de mort et pouvoir sur la vie
» in Histoire de la sexualité I, La volonté de savoir,
Gallimard, collection « Tel », pp. 177-211
FOUCAULT, Michel, Leçon du 17 mars 1976, in
Il faut défendre la société : cours au Collège de France (1975-
1976
), Seuil, 1997
FOUCAULT, Michel, Leçons des 11 et18 janvier et du 1ier février 1978,
Sécurité, territoire, population : cours au
Collège de France (1977-1978),
Seuil, 2004
FOUCAULT, Michel,
Surveiller et punir : naissance de la prison
, Gallimard, collection « Tel », 1993
GEORGE, Fanny, « Représentation de soi et identité numérique, Une approche sémiotique et quantitative de
l’emprise culturelle du web 2.0 »,
Réseaux
, n° 154, 2009/2.
GIDDENS, Anthony,
La transformation de l'intimité : sexualité, amour et érotisme dans les sociétés modernes
, Le
Rouergue/Chambon, 2004
PAUGAM, Serge,
Le lien social
, Puf, collection « Que sais-je ? », n°3780,
2008
SUNSTEIN,
Republic.com 2.0
, Princeton Univ. Press, 2007
UHL, Magali, « Intimité panoptique , Internet ou la communication absente », Cahiers internationaux de sociologie,
vol.62, 2002, 01/06, pp. 151-168
« Facebook’s
Zuckerberg
says
the
age
of
privacy
is
over »
http://www.readwriteweb.com/archives/facebooks_zuckerberg_says_the_age_of_privacy_is_ov.php
19/10 Séance 6 : Peut-on refuser le multiculturalisme ?
Lecture obligatoire :
KYMLICKA, Will,
La citoyenneté multiculturelle
, intro + chap. 3 + chap. 5, La Découverte,
2001, pp. 9-21 et 57-155
Exposés
1)
Qu’est-ce qu’une société multiculturelle ?
2)
Les quotas sont-ils injustes ? Réflexions à partir d’une non-minorité : les femmes.
Fiche 1 : La Tolérance.
Fiche 2 : Assimilation et intégration.
Bibliographie
AGACINSKI, Sylviane,
Politique des sexes
, précédé
de Mises au point sur la mixité
, Seuil, collection « Points »,
2001, 219 p.
BEAUVOIR, Simone, (de),
Le deuxième sexe
, Gallimard, collection « Folio », 1976
BENHABIB, Seyla,
The claims of culture : equality and diversity in the global era
, Oxford : Princeton University
Press, 2002.
BUTLER, Judith,
Trouble dans le genre, Pour un féminisme de la subversion
, trad. Cynthia Kraus, La Découverte,
2005.
BOURDIEU, Pierre,
La domination masculine
, Seuil, collection « points », 1998, 177 p.
6
FASSIN, Eric, « La parité sans théorie : retour sur un débat », pp. 23-43, in
Politix
n°60 « La Parité en pratiques »,
2002
KYMLICKA, Will, « Penser le multiculturalisme : entretien avec Will Kymlicka », in Mouvements, n°7, (2000-
01/02)
HONNETH, Axel,
La lutte pour la reconnaissance
, Cerf, 2000
LOCKE, John,
Lettre sur la tolérance
, Puf, collection « Quadrige », 1995
TAYLOR, Charles,
Multiculturalisme : différence et démocratie
, Flammarion, 1997
WALZER, Michael,
Traité sur la tolérance
, Gallimard, 1998
YOUNG, Iris Marion
, Inclusion and democracy
, Oxford Univ. Press, 2000
26/10 Séance 7 : Le post-humanisme : L’homme, les animaux et les
machines
Lecture obligatoire :
HEIDEGGER, Martin, « La question de la technique », in
Essais et conférences
, Gallimard,
1980, pp. 9-48
Exposés
1)
Peut-on dire que le XXe siècle a consacré la « mort » de l’homme ?
2)
Les animaux ont-ils des droits ?
Fiche 1 : Travail et aliénation.
Fiche 2 : Le libéralisme est-il un humanisme ?
Bibliographie
AGAMBEN, Giorgio,
Homo sacer : le pouvoir souverain et la vie nue
, Seuil, 1997
ALTHUSSER, Luois, Pour Marx, La découverte, 1986
BAUMAN, Zygmunt,
Modernité et Holocauste
, La Fabrique, 2002
BOUVIER, Pascal, et alii,
Nature, humanisme et politique
, Aleph, 2007
GASSIOT, Olivier, « L'animal, nouvel objet du droit constitutionnel »,
Revue française de droit constitutionnel
,
n°64, 2005-10, p.703-732
JARROSSON, Bruno,
Humanisme et technique : l'humanisme entre économie, philosophie et science
, Puf,
collection « Que sais-je ? », 1996
LARCHER, Laurent,
La face cachée de l'écologie : Un anti-humanisme contemporain ?,
Cerf, 2004
LATOUR, Bruno,
Politiques de la nature : comment faire entrer les sciences en démocratie
, La découverte, 1999
LEIBOVICI, Martine, « Biopolitique et compréhension du totalitarisme. Foucault, Agamben, Arendt »,
Multitudes
n°25, octobre 2005,
pp. 23-49
LEVINAS, Emmanuel,
Humanisme de l'autre homme
, Fata Morgana, 1970
SINGER, Peter,
Animal liberation
, Pimlico, 1995
02/11 Séance 8 : Qu’est-ce qu’un entrepreneur ?
Lectures Obligatoires :
SCHUMPETER, Josef,
Théorie de l’évolution
, Dalloz, 1935, pp. 106-137
Exposés
7
1)
Sommes-nous tous des entrepreneurs ?
2)
L’entrepreneur économique et l’entrepreneur politique ont-ils les mêmes qualités ?
Fiche 1
: Qu’est-ce qu’un grand homme ?
Fiche 2
: Silvio Berlusconi, du succès économique au succès politique.
Bibliographie
BOLTANSKI, Luc, CHIAPELLO, Eve,
Le Nouvel esprit du capitalisme
, Gallimard, 1999
BOUTILLIER, Sophie, UZUNIDIS, Dimitri,
L'entrepreneur : une analyse socio-économique
, Economica, 1995
BRUCKNER, Pascal,
Misère de la prospérité : la religion marchande et ses ennemis
, Livre de poche, 2004
COASE, Ronald, « La nature de la firme », in
L'entreprise, le marché et le droit
, Ed. d’Organisation, 1995
DECHERF, Jean-Baptiste,
Romantisme du chef. Le rêve de la domination extraordinaire et ses transformations
(dir.
Marc Sadoun), thèse de doctorat de science politique, Sciences Po, Paris, 2008
DORNA, Alexandre, Le leader charismatique, Desclée de Brouwers, 2008
FREUD, Sigmund, « Psychologie des foules et analyse du moi », in
Essais de Psychanalyse
, Payot, 1981, pp. 129-
243
GIRARDET, Raoul,
Mythes et mythologies politiques
, Seuil, 1986
LENEUF, Stéphane,
Le goût d'entreprendre
, Bourin, 2008
ROCHEFORT, Robert,
Le consommateur entrepreneur : les nouveaux modes de vie
, Odile Jacob, 1997
SCHUMPETER, Joseph,
Théorie de l'évolution économique : recherches sur le profit, le crédit, l'intérêt et le cycle
de la conjoncture
, Dalloz, 1999
« Figures de la décision »,
Politix
, n°82, 2008
09/11 Séance 9 : L’humanité devient-elle irresponsable ?
Lecture obligatoire :
JONAS, Hans, « Questions de
fondements et de méthodes », in
Le Principe responsabilité
,
Flammarion, Collection « Champs », 1990, pp. 63-106
Exposés
1)
Peut-on prévoir les catastrophes naturelles ?
2)
La notion de « risque ».
Fiche 1 : Le développement durable.
Fiche 2 : Le rôle politique de l’écologie.
Bibliographie
ANDERS, Günther
, La menace nucléaire : considérations radicales sur l'âge atomique
, Le serpent à plumes, 2006.
BECK, Ulrich,
La société du risque, sur la voie d’une autre modernité
, Flammarion, collection « Champs », 2001
[1986], 521 p.
DUPUY, Jean-Pierre,
Pour un catastrophisme éclairé
, Seuil, 2002.
ELIAS, Norbert, « Qu’est-ce que la sociologie ? », Press Pocket, 1992, chap. 1 & 3.
JONAS, Hans,
Le Principe responsabilité
, trad. Jean Greisch, Flammarion, collection « Champs », 1990, 470 p.
KOURILSKY, Philippe,
Du bon usage du principe de précaution : réflexion et modes d’action
, Odile Jacob, 200
WEBER, Max,
Le savant et le politique
,
La Découverte, 2003
16/10 Séance 10 : Devenons-nous conservateurs ?
8
Lecture obligatoire
(à consulter en bibliothèque ou à acquérir)
:
TRAVERSO, Enzo,
Le passé, mode d’emploi, histoire, mémoire et politique
, La Fabrique, 2005,
Intro + chap I-III
Exposés
1)
L’histoire a-t-elle un sens ?
2)
Histoire et mémoire.
Fiche 1
: Conservation et réaction
Fiche 2
: Les néo-conservateurs
Bibliographie
BENJAMIN, Walter, « Thèses sur le concept d’Histoire », in
OEuvres III
, Gallimard, collection « Folio »,
BLUMENBERG, Hans, “On a lineage of the Idea of progress”,
Social Research
, 41:1, Spring 1974, pp. 5- 27
FUKUYAMA, Francis,
La fin de l’histoire et le dernier homme
, Flammarion, collection « Champs », 1992
HIRSCHMAN, Albert O., Deux siècles de rhétorique réactionnaire,
LÖWITH, Karl,
Meaning in History
, The University of Chicago Press, 1949
MARGALIT, Avishai,
The Ethics of Memory
, Cambridge : Harvard University Press, 2003
MOYN, Samuel, « Amos Funkelstein on the Theological Origins of Historicism »,
Journal of History of ideas
, vol.
64, n° 4, october 2003, pp. 639-657
NORA, Pierre, « Entre Mémoire et Histoire »,
Les lieux de Mémoire, vol. 1
, Gallimard, collection « Quarto », 1997,
p. 25-43.
POPPER, Karl,
Misères de l’historicisme
, Press Pocket, 1991
RICOEUR, Paul,
La Mémoire, l’Histoire, l’oubli
, Seuil, 2000
STRAUSS, Leo, « Les trois vagues de la Modernité »,
23/10 Séance 11 : Une politique post-nationale : de l’Europe au monde
Lecture obligatoire
(à consulter en bibliothèque ou à acquérir)
:
BRAGUE, Rémi,
Europe, la voie romaine
, Gallimard, Collection « Folio », 1999, Chap. I, II, V,
et VI
Exposés
1) Peut-on dépasser la nation ?
2) L’identité européenne.
Bibliographie
BUSEKIST (von), Astrid,
Nations et nationalismes
, Armand Colin, 1998.
DIECKHOFF, A., JAFFRELOT, C., (dir),
Repenser le nationalisme : théories et pratiques
, Presses de Sciences-po,
2006.
FERRY, Jean-Marc, « Quel patriotisme au delà des nationalismes ? », in BIRNBAUM, Pierre,
Sociologie des
nationalismes
, Puf, 1997.
FICHTE.
Discours à la nation allemande
, Aubier, 1981 (1
er
et 4
ème
discours)
GELLNER, Ernst,
Nations et nationalisme,
Payot, 1989
HABERMAS, Jürgen,
Après l’Etat-nation
, Paris : Fayard, 1999.
KANT, Emmanuel,
Projet de paix perpétuelle
, Vrin, 1990.
RENAN, Ernest, « Qu’est-ce qu’une nation ? », Press-Pocket, 1992
SCHNAPPER, Dominique,
La communauté des citoyens
, Paris : Gallimard, 1994
9
10
13/12 Séance 12 : Face à la crise, où en est le libéralisme ?
Lectures obligatoires (
dans le recueil de textes du cours magistral)
:
MANIN, Bernard, « Les deux libéralismes marché ou contre-pouvoir », in
Interventions
, Mai-
juin 1984, n°9, pp. 10-24
HABERMAS, Jürgen, « Trois modèles normatifs de la démocratie », in
L'intégration
Républicaine
, Fayard, 1999, pp. 259-274
Exposés
1) Face à la crise, quelles régulations imposer au libéralisme ?
2) Y-a-t-il des alternatives politiques au modèle libéral ?
Remise de toutes les notes d’exposé.
Fiche 1
: Libéralisme économique, libéralisme politique.
Fiche 2
: Une question de justice : libéralisme et inégalités sociales.
Bibliographie
BECKER, Gary, « La force du marché », Politique internationale, n°123, printemps 2009, p.133-146
BOURVEN, Monique, « La crise bancaire et la régulation financière »,
Journal officiel de la République française
,
n°6, p.1-80
http://www.conseil-economique-et-social.fr/ces_dat2/2-3based/base.htm
GUILLARME, Bertrand,
Rawls et l'égalité démocratique
, Puf, 1999.
HIRSCHMAN, Albert O.,
Les passions et les intérêts
, Puf, 1980, (2
ème
partie)
MANENT, Pierre,
Histoire intellectuelle du libéralisme
, Pluriels, 2004
MANIN, Bernard
, Principes du gouvernement représentatif
, Flammarion, collection « Champs », 1996
PETTIT, Philip,
Républicanisme: une théorie de la liberté et du gouvernement
, Gallimard, 2004
RAWLS, John,
Théorie de la Justice
(chap 2), Seuil, collection « points », 1997
SANDEL, Michael,
Le libéralisme et les limites de la justice
, Seuil, 1999
SCHMITT, Carl,
La notion de politique
,
Théorie du partisan
, Flammarion, 1992
SKINNER, Quentin,
La liberté avant le libéralisme
, Seuil (Liber), 2000
SMITH, Adam,
La richesse des nations
, Garnier-Flammarion, 1991
STIEGLER, Bernard,
Pour une nouvelle critique de l'économie politique
, Galilée, 2009
STRAUSS, Léo,
Le libéralisme antique et moderne
, Puf, 1990
WALZER, Michael,
Les sphères de justice
, Seuil, 1997
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.