Épreuve n° 6 – Finance d'entreprise Conseils pour l'examen ...

De
Publié par

Épreuve n° 6 – Finance d'entreprise Conseils pour l'examen ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 313
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
DCG
Épreuve n° 6 – Finance d’entreprise Conseils pour l’examen
Définition de l’épreuve: Épreuve écrite portant sur l’étude d’une ou de plusieurs situations pratiques avec, le cas échéant, une ou des questions. Durée: 3h Coefficient: 1
Programme de l’épreuve: se référer au manuel de Finance d’entreprisepages 7 et 8 (ou sur le site www.expertisecomptablefoucher.fr). Les concepts fondamentaux doivent être parfaitement maîtrisés et incitent davantage au raisonnement financier qu’à une accumulation de formules de calculs à appliquer. Conditions relatives aux calculatrices:­Les calculatrices ne sont utilisables que si l’autorisation est mentionnée sur le sujet. Elle est du ressort du jury national. Si le sujet comporte des calculs nombreux, la calculatrice sera autorisée. Il faut savoir que les sujets demandent souvent une bonne maîtrise des capacités de réflexion et d’analyse et conduisent à un développement rédactionnel. Objectifs de l’épreuve : L’épreuve doit permettre d’appréhender les capacités des candidats à maîtriser les concepts fondamentaux de la finance d’entreprise dans les domaines suivants : e la valeur: cette notion est sousjacente dans la démarche de la finance d’entreprise du XXI siècle. Elle suppose la prise en compte du temps, du risque et de l’information. Elle repose le plus souvent sur une approche mathématique. le diagnostic financier des comptes sociaux: le candidat doit être capable de porter un jugement sur les forces et les faiblesses d’une entreprise. Au delà de la simple connaissance des outils nécessaires au diagnostic, il devra porter un jugement de valeur correct sur l’état de santé d’une entreprise. la politique d’investissement et de financement: la nécessité d’investir et de recourir à des modes de financement adaptés concerne cette fois l’aspect prévisionnel de la finance. C’est en tant que « conseil » que l’étudiant sera sollicité. la gestion de trésorerie et la gestion du risque de change: il s’agit de raisonner cette fois sur un horizon à court terme afin de conseiller l’entreprise sur ses financements possibles. Le développement des échanges internationaux contraint l’entreprise à se protéger contre les risques de change. Conseils pratiques pour aborder l’épreuve : Le sujet comporte trois ou quatre dossiers indépendants couvrantl’ensembledu programme de l’examen. Il repose sur descalculsà une réflexion et une prise de décision, indispensables traitées sous formerédactionnelle. En conséquence, il est recommandé d’aborder cette épreuve de la façon suivante.
Prise de connaissance du sujetLa consultationrapidedu sujet permet de repérer les thèmes à traiter et de conforter (ou non) le candidat sur ses connaissances. Le barème de correction (points affectés à chacun des dossiers) renseigne sur l’importance éventuelle du temps à y consacrer. Il n’est pas nécessaire à ce stade de lire le sujet dans le détail. Il faut repérer les thèmes à traiter, leur importance en points donc en temps, les questions posées (lecture rapide) et les annexes fournies (sans entrer dans leur lecture détaillée). On trouvera des annexes numérotées. Le sujet renseigne, pour chaque dossier à traiter, sur celles qui sont concernées (repérées par leurs numéros).
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
16
Gérer le tempsŸUne épreuve de 3h, c’est peu de temps en fait pour traiter les dossiers. Il ne faut pas risquer de ne pas tout pouvoir traiter. La montre doit être consultée fréquemment par rapport au temps à consacrer au dossier en cours. Comme les dossiers sont indépendants, le candidat peut choisir de les traiter dans son ordre de préférence (qui est tout à fait personnel). Cependant il ne faut pas tomber dans le piège d’une mauvaise gestion de son temps./Il est recommandé d’utiliser des feuilles de copie distinctes pour chacune des parties afin de pouvoir revenir plus tard sur des questions restées en suspens. Attention aux questions rédactionnelles notamment basées sur un diagnostic financier. Elles consomment du temps. Il faut savoir qu’un candidat qui se fait piéger sur la gestion de son temps par des réponses trop détaillées par exemple, ne se verra pas reporter des points, des dossiers non traités, sur ce dossier. Rédaction de la copieLe papier de brouillon ne doit être utilisé que pour noter quelques mots, expressions, formules mathématiques…C’est un support de travail. Il est conseillé de rédiger directement sur sa copie. Un soin particulier doit y être apporté, aussi bien sur l’écriture, le style des questions rédactionnelles, l’orthographe… que sur les explications complémentaires à y apporter. Toute copie doit reprendre les mêmes numérotations que dans le sujet et elles doivent apparaître clairement. Toute somme calculée doit faire l’objet d’une explication. Le correcteur ne peut accepter des valeurs numériques non justifiées. La présentation des calculs dans des tableaux doit être privilégiée. RelectureConservez quelques minutes pour la relecture de la copie afin de repérer les oublis éventuels (exemple : une annexe à rendre complétée), la correction des dernières fautes d’orthographe.
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
17
Épreuve n° 6  Finance d’entreprise DCG Durée : 3 heures  Coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice depochefonctionnement autonome, sans imprimante et sans aucun à moyen de transmission, à l’exclusion de tout autre matériel ou documentaire.Documents remis au candidat : Le sujet comporte 11 pages numérotées de 1 à 11. Il vous est demandé de vérifier que le sujet est complet dès sa mise à disposition. Le sujet est composé de trois dossiers indépendants Page de garde............................................................................................................................page 1 Présentation du sujet .................................................................................................................page 2 DOSSIER 1 : Tableau de flux et diagnostic financier (44 points)............ .........................page 2 DOSSIER 2 : Décision d’investissement et financement (36 points)........ .........................page 3 DOSSIER 3 : Gestion du risque de change (20 points).............................. .........................page 3 Le sujet comporte les annexes suivantes : DOSSIER 1 Annexe 1 – Bilan au 31/12/2007...........................................................................................page 5 Annexe 2 – Bilan au 31/12/2006...........................................................................................page 6 Annexe 3 – Compte de résultat de l’exercice 2007 ...............................................................page 7 Annexe 4 – Informations issues de l’annexe des documents comptables Tableau des immobilisations au 31 décembre 2007 .................................page 8 Tableau des amortissements au 31 décembre 2007 ..................................page 8 Tableau des dépréciations au 31 décembre 2007......................................page 8 Tableau des provisions au 31 décembre 2007 ..........................................page 9 Annexe 5 – Informations complémentaires ..............................................................................page 9 Annexe A – Tableau de flux de trésorerie de l’Ordre des expertscomptables (à rendre avec la copie)..........................................................................................................................page 9
DOSSIER 2 Annexe 6:Informations sur les investissements envisagés..............................................page 10 Annexe 7:Informations relatives aux financements envisagés........................................page 10
DOSSIER 3 Annexe 8:Couverture par contrats optionnels.................................................................page 11
NOTA : l’annexe A doit obligatoirement être rendue avec la copie.
AVERTISSEMENT Si le texte du su et de ses uestions ou de ses annexes vous conduit à formuler une ou plusieurs hypothèses, il vous est demandé de la oules me de ntionner explicitement sur votre copie.
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
18
SUJET Il vous est demandé d’apporter un soin particulier à la présentation de votre copie. Tout calcul proposé devra être justifié.
Vous venez d’être recruté (e) par le cabinet d’expertise comptable FERCORI. Votre chef de mission vous demande de traiter trois dossiers indépendants.
Dossier 1 – Tableau de flux et diagnostic financier(d’après DECF 2007 aménagé)La société Sudouest Embouteillage (SOE), négoce en matériel vinicole, est spécialisée dans l’installation et la maintenance de matériels de conditionnement pour les vins, sirops et tous types de liquides alimentaires. Elle réalise des études spécifiques pour chaque client, afin d’optimiser les structures d’emballage et d’embouteillage en fonction de l’environnement du site de production. La société, au capital de 100 000 €, est présidée par M. BETANO, ingénieur de formation. Elle emploie quinze personnes. Depuis l’année 2005, la société est déficitaire. Malgré tous les efforts entrepris pour préserver l’équilibre des comptes, la société SOE a été victime de circonstances ponctuelles et conjoncturelles qui ne lui ont pas permis d’atteindre ses objectifs : en particulier un des commerciaux de la société a rejoint le principal concurrent de la société SOE en emportant avec lui deux contrats ce qui s’est traduit par une perte de chiffre d’affaires ; en outre, les incertitudes économiques, liées aux tensions internationales, ont retardé un certain nombre de chantiers qui auraient dû se dérouler durant l’année 2007 ; enfin, M. BETANO a dû licencier son directeur général au cours de l’année 2007, pour détournement de fonds. Inquiet des répercussions que les problèmes de rentabilité de sa société pourraient entraîner sur la trésorerie, M. BETANO souhaite disposer d’un tableau de flux de trésorerie. Suite à cette demande, votre chef de mission vous demande d’élaborer le tableau des flux de trésorerie de l’Ordre des Experts Comptables (OEC). Vous disposez desannexes 1 à 5. Travail à faire 1. Donner les objectifs d’un tableau de flux de trésorerie. 2. Donner la signification et l’intérêt du calcul des éléments suivants :  résultat brut d’exploitation ;  flux net de trésorerie d’exploitation ;  flux net de trésorerie généré par l’activité. 3. Établir le tableau de flux de trésorerie de l’OEC fourni en annexe A. 4. Interpréter le tableau afin de porter un diagnostic sur la société.
Dossier 2 – Investissement et financement(d’après DECF 2007 aménagé)Votre chef de mission vous confie le dossier de la société NAVARINO. Cette société conçoit, fabrique et commercialise des équipements à haut contenu technologique pour la production de circuits imprimés. Le marché du circuit imprimé étant en croissance régulière depuis 2003, les dirigeants de la société envisagent de nouveaux investissements pour accroître la capacité de production de la société. Le directeur financier, M. WILLIAMS, vous demande de le seconder dans les
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
19
décisions d’investissement et de financement, sachant qu’elles ne modifieront ni le niveau actuel du risque d’exploitation de la société, ni sa structure de financement. M. Williams a décidé de retenir le coût du capital de 9 % comme taux d’actualisation. Première partie – Décision d’investissement M. Williams hésite entre deux projets d’investissement A ou B. Ils sont décrits enannexe 6. Travail à faire 1. Calculer les flux nets de trésorerie générés par l’investissement A. 2. Calculer la valeur actuelle nette (VAN) du projet A et le taux interne de rentabilité (TIR).3. Quel projet doit retenir M. Williams ?4. Donner deux autres critères de choix d’investissement et expliquer brièvement leur mode de détermination.Deuxième partie – Décision de financement M. Williams décide de réaliser l’investissement B et il s’interroge sur le choix du financement et ses conséquences sur la rentabilité des capitaux propres investis. Les différentes solutions de financement sont présentées dans l’annexe 6. Travail à faire 1. Déterminer le coût de l’emprunt par un calcul rapide. 2. Déterminer le coût du créditbail à partir des flux nets de trésorerie liés à ce mode de financement. 3. Choisir le mode de financement.
Dossier 3 – Risque de change(d’après DECF 2006 aménagé)Votre chef de mission vous confie le dossier de la société JOG CONFISERIE. Celleci a conclu en janvier 2007 un contrat de vente de pâtisserie avec un important client suisse. Le contrat, établi en francs suisse (CHF), porte sur 62 000 CHF et le client s’engage à payer la er totalité le 1 mars 2007. er Au 1 janvier 2007, le cours de l’euro contre franc suisse est de 1 € = 1,55 CHF. La société souhaite se protéger contre le risque de change. Vous disposez d’informations complémentaires dansl’annexe 8. Travail à faire 1. Qu’appelleton risque de change ? 2. Citer trois instruments de couverture de risques inhérents à ce type de contrat.3. Indiquer quel type d’option l’entreprise doit acheter : option d’achat de CHF ou option de vente de CHF. Justifier votre choix. er 4. A l’échéance le 1 mars 2007, dans chacune des deux hypothèses suivantes :hypothèse 1 : 1 € = 1,52 CHFhypothèse 2 : 1 € = 1,60 CHF 4.1 Indiquer la décision à prendre par la société. 4.2 Calculer le montant net encaissé. 5. Indiquer le principal avantage de cette couverture sous forme d’option par rapport à une opération à terme ferme.
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
20
Annexe 1  Bilan de la société Sudouest Embouteillage au 31/12/2007 (en €)
ACTIF
Actif immobilisé
Immobilisations incorporelles  Frais d'établissement  Concessions, brevets, licences. Immobilisations corporelles  Terrains  Constructions  Installations techniques  Autres Immobilisations corporelles en cours Immobilisations financières Participations Autres  Total I Actif circulant Stocks et encours  Matières prem. et autres approv.  Encours de production  Produits intermédiaires et finis  Marchandises Avances et acomptes versés Créances d'exploitation  Créances clients  Autres Créances diverses
Valeurs mobilières de placement
Disponibilités
Charges constatées d'avance
 Total II Primes de remboursement (IV) Écart de conversion actif (V) Tot général (I + II + III + IV + V)
Brut
115 080
47 920 45 622 170 739
4 435 383 796
364 760 169 067
938 311
43 337 79 439 246 228 33 294 1 874 436
2 258 232
Exercice 2007 Am. et dépréc. 10 744
35 962 43 541 136 328 226 575
59 450 4 740
64 190 290 765
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
21
Net PASSIF Capitaux propres  Capital social  Réserves  Réserve légale 104 336 Autres  Report à nouveau Résultat de l'exercice 11 958Sous total : situation nette 2 081 Subventions d'investissement 34 411 Provisions réglementées I Total  Provisions pour risques  Provisions pour charges 4 435 Total II 157 221Dettes  Dettes financières  Emp. et dettes auprès. /crédit (1)  Emp. et dettes financières divers  Avances et acomptes reçus  Dettes d'exploitation 305 310 Dettes fournisseurs 169 067 Dettes fiscales et sociales  Dettes diverses 933 571 Dettes sur immobilisations  Dettes fiscales (Imp./bénéf.) 43 337 Autres dettes diverses 79 439III Total 246 228 Produits constatés d'avance 33 294III Total 1 810 246 Écart de conversion passif (IV) 1 967 467(I + II + III + IV)Total général  (1) dont concours bancaires  et soldes créditeurs de banques
Exercice 2007 100 000 9 306  53 734  2459 53 113 53 113 17 063 17 063 2 970 648 337 311 934 735 977 151 274 8 723
1 859 215 38 076 38 076 1 967 467
2 970
Annexe 2  Bilan de la société Sudouest Embouteillage au 31/12/2006 (en €)
ACTIF
Actif immobilisé Immobilisations incorporelles  Frais d'établissement  Concessions, brevets, licences. Immobilisations corporelles  Terrains  Constructions  Installations techniques  Autres Immobilisations corporelles en cours Immobilisations financières Participations Autres  Total I Actif circulant Stocks et encours  Matières prem. et autres approv.  Encours de production  Produits intermédiaires et finis  Marchandises Avances et acomptes versés Créances d'exploitation  Créances clients  Autres Créances diverses Valeurs mobilières de placement Disponibilités Charges constatées d'avance  Total II Primes de remboursement (IV) Écart de conversion actif(V)
Tot général (I + II + III + IV + V)
Brut
235 570
47 920 45 622 165 730
4 435 499 277
498 784 128 648
847 885
105 126
387 649 10 083 1 978 175
2 477 452
Exercice 2006 Am. et dépréc.
135 570
31 169 41 588 124 496
332 823
58 693
8 978
67 671
400 494
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
Net
100 000 16 751 4 034 41 234 4 435 166 454 440 091 128 648 838 907 105 126 387 649 33 294 1 910 504 2 076 958
22
PASSIF
Capitaux propres Capital social Réserves  Réserve légale  Autres Report à nouveau Résultat de l'exercice Sous total : situation nette Subventions d'investissement Provisions réglementées  Total I Provisions pour risques Provisions pour charges  Total II Dettes Dettes financières  Emp. et dettes auprès.. /crédit (1)  Emp. et dettes financières divers Avances et acomptes reçus Dettes d'exploitation
 Dettes fournisseurs  Dettes fiscales et sociales Dettes diverses  Dettes sur immobilisations  Dettes fiscales (Imp./bénéf.)
Autres dettes diverses Produits constatés d'avance Produits constatés d'avance  Total III Écart de conversion passif (IV) Total général (I + II + III + IV)
(1) dont concours bancaires et soldes créditeurs de banques
 Exercice 2006
100 000 9 306 148 841  107 334  95 241 55 572 55 572 36 925 36 925
8 711 840 394 591 910 818 176 634 22 925 24 388 1 984 461
2 076 958
2 118
Total des produits (I+II+III)
23
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
2 459
95 241
3 646 279
3 447 594
11 289
11 671 4 291 3 367 106
Solde débiteur = perte
Produits financiers d'autres VMP Autres intérêts et produits assimilés Reprises sur dépréciations et provisions et transf. de charges Différences positives de change
Annexe 3  Comptes de résultat de la société Sudouest Embouteillage (en €)
2006 2 815 195 401 591 3 216 786
5 186
15
50
2007 3 116 832 288 574 3 405 406
28 849 3 250 821
Impôts, taxes et versements assimilés Charges de personnel Dotations aux amortissements et dépréciations Sur immobilisations : dotations aux amortissements Sur actifs circulants : dotations aux dépréciations Dotations aux provisions Autres charges Total I
49 851 717 467
49 232 631 000
2007 2 347 810 134 024
325 205
322 014
2006 2 099 415 79 420
Produits Produits d'exploitation Ventes de marchandises Production vendue de biens Production vendue de services Montant net du chiffre d'affaires
16 500 46 738
25 141
Production stockée
64 190 17 063 10 782 3 598 889
100 836
94 648
Produits financiers de participation
22 249 25 141
Transferts de charges Total I Quotepart de résultat sur opérations faites en commun Produits financiers
Subventions d'exploitation Reprise sur dépréciations et provisions
67 671 15 721 3 488 798
3 646 279
3 447 594
Total des charges (I+II+III+IV+V)
Sur opérations en capital Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions Total III Participation des salariés (IV) Impôts sur les bénéfices (V) Solde créditeur = bénéfice
Total II Produits exceptionnels Sur opérations de gestion Sur opérations en capital Reprises sur dépréciations et provisions et transferts de charges Total III
Charges Charges d'exploitation Coût d'achat des m/ses vendues  Achats de marchandises  Variation des stocks de marchandises Consommations de l'exercice en prove nance des tiers  Achats stockés de MP et d'approvisionnements  Variation des stocks d'approvisionn. Autres achats et charges externes (1)
Quotepart de résultat sur opérations faites en commun Charges financières Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions Intérêts et charges assimilées Différences négatives de change Charges nettes sur cessions de VMP Total II Charges exceptionnelles Sur opérations de gestion
36 925 155 007
Produits nets sur cessions de VMP
33 750 18 949
5 000 101 482
50 85 432 11 050
15 118 082
Annexe 4 – Informations issues de l’annexe des comptes annuels
Tableau des immobilisations pour l'exercice 2007
Rubriques Immobilisations incorporelles  Frais d'établissement  Frais de recherche et développement  Autres postes d’immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles  Terrains  Constructions  Installations techniques  Autres  Immobilisations corporelles en cours Immobilisations financières  Participations  Autres immobilisations financières
Valeur brute à l'ouverture de l'exercice
235 570 47 920 45 622 165 730 4 435 499 277
Situation et mouvements Augmentation Diminution 4 551 125 041 790 790 5 009 10 350 125 831
Tableau des amortissements pour l'exercice 2007
RubriquesImmobilisations incorporelles  Frais d'établissement  Frais de recherche et développement  Autres postes d’immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles  Constructions  Installations techniques  Autres
Amortissements au début de l'exercice
135 570 31 169 41 588 124 496 332 823
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
24
Valeur brute à la clôture de l'exercice
115 080 47 920 45 622 170 739 4 435 383 796
Situation et mouvements Augmentation Diminution d' Amortissements dotation de amortissement cumulés à la fin l'exercice de l'exercice de l'exercice
215 4 793 2 743 11 832 19 583
125 041 790 125 831
10 744 35 962 43 541 136 328 226 575
Rubriques  Stocks et encours  Créances  Participations
Tableau des dépréciations pour l'exercice 2007
Dépréciations au début de l'exercice 58 693 8 978 67 671
Situation et mouvements Augmentation : Diminution : dotations de reprises l'exercice de l'exercice 59 450 58 693 4 740 8 978 64 190 67 671
Dépréciations à la fin de l'exercice 59 450 4 740 64 190
Tableau des provisions pour l'exercice 2007
Rubriques Provisions réglementées Provisions pour risques
Provisions au début de l'exercice 36 925 36 925
Situation et mouvements Augmentation : Diminution : dotations de reprises l'exercice de l'exercice 17 063 36 925 17 063 36 925
Provisions à la fin de l'exercice
17 063 17 063
Annexe 5  Renseignements complémentaires 1 – Les remboursements d’emprunts effectués durant l’exercice 2007 s’élèvent à 198 650 €. 2 – Les charges et produits constatés d’avance concernent l’exploitation. 3 – Les créances et les dettes diverses ne font pas partie de l’exploitation. 4 – La valeur nette des SICAV monétaires et fonds communs de placement de moins de trois mois s’élève pour l’exercice 2007 à 79 439 €. 5 – Les soldes créditeurs de banque et concours bancaires courants sont momentanés.
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
25
FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS À L'ACTIVITÉ Résultat d'exploitation plus Charges d'exploitation calculées (1) moins Produits d'exploitation calculés Résultat brut d'exploitation moins Variation du BFRE (2) Flux net de trésorerie d'exploitation Autres encaissements et décaissements liés à l'activité moins Charges financières plus Produits financiers moins Impôt sur les sociétés (3) plus Produits exceptionnels liés à l'activité moins Charges exceptionnelles liées à l'activité Autres (4) Flux net de trésorerie générés par l'activité (A) FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX OPÉRATIONS D'INVESTISSEMENT Acquisitions d'immobilisations Cessions d'immobilisations nettes d'impôt Flux de trésorerie liés aux o érations d'investissement (B) FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX OPÉRATIONS DE FINANCEMENT Augmentation de capital en numéraire Émission d' emprunts Remboursement d'emprunts Subvention d'investissement reçue Flux de trésorerie liés aux o érations de financement (C) VARIATION DE TRÉSORERIE = A+B+C TRÉSORERIE À L'OUVERTURE TRÉSORERIE À LA CLÔTURE
Annexe 6 – Informations sur les investissements envisagés de la Société NAVARINO
Informations communes aux investissements A et B Le taux de l’IS de 33 1/3 % est supposé constant sur les années à venir. Les flux sont supposés générés en fin d’année. Pendant la durée de l’exploitation de ces investissements, les autres activités de la société seront excédentaires et susceptibles d’absorber tout éventuel déficit sur l’activité nouvelle.
Investissement A L’investissement A concerne un ensemble de matériels de conception ancienne dont le coût est inférieur à celui de l’investissement B. Le coût de l’investissement A est de 400 000 €. Il serait amorti sur cinq années. En l’absence de valeur résiduelle, la base d’investissement correspond à la valeur brute.
Les ventes prévisionnelles sont les suivantes :
© Sujets inédits 2008 Editions Foucher
26
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.